Auteur Sujet: Le lait - un aliment?  (Lu 47638 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne terlenka

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 23
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): fondation Brigitte Bardot
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #30 le: Mercredi 07 Novembre 2012, 17:42:33 pm »
le lait est  indéniablement un aliment mais il est destiné au petit de l'espèce qui l'a mis au monde : le lait de vache pour les veaux, le lait de femmes pour les bébés c'est aussi simple que ça ! Il est mauvais pour le petit d'homme comme pour l'homme adulte.
Beaucoup de bébés sont allergiques au lait de vache , peuvent contracter un diabète de type 1 et d'innombrables maladies très graves peuvent se déclencher éventuellement à tous les  âges de la vie...
Si la mère pour quelque raison que ce soit ne souhaite pas ou ne peux pas allaiter , le recours au laits végétaux ne pose aucun problème de carence ... la puissante financiére des groupes agroalimentaires est telle que personne à la télé ni dans la presse écrite n'ose s'opposer ; vente et audimat oblige... quand à nos politiques on peut mesurer leur courage ...
Alors tous en coeur continue a inciter les gens à s'empoisonner avec leur calin+ et autres saloperies ...
Outre que le lait de vache ne nous est pas destiné il contient en plus des quantités d'antibiotiques administrées a ses pauvres bêtes pour répondre aux mammites à répétition que la cadence infernale de mise bas déclenche.
Après quelques années de production intensive elles sont expédiées exsangues aux abattoirs...
Je me demande comment on peut imaginer ne serait-ce qu'une seconde que le lait de vache puisse répondre aux besoins du développement osseux ,physiologiques , neurologiques etc d'un bébé d'homme alors qu'il lui faut environ 15 ans pour ne serait-ce que parvenir à la maturité sexuelle ... le petit veau lui prend 150 kg en un an et ça lui va très bien comme ...encore que le veau "élevé" sous la mère se fait si rare que je devrai parler au passé...
"l'intérêt personnel a étouffé dans le coeur de l'homme le sentiment qui lui disait qu'il n'est qu'un animal comme un autre"
LA METHERIE

Hors ligne celinette

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 13
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): AVF
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #31 le: Samedi 10 Novembre 2012, 22:28:45 pm »
En arrêt total de consommation de produits laitiers forcé pour cause bébé allaitée allergique, c'est le genre d'article qui m'aide à approfondir ma réflexion sur le fait de remettre ou non du lait de vache dans notre alimentation par la suite !
En écoutant mon coeur, je dirais que les produits laitiers c'est définitivement fini. J'ai malgré tout toujours peur de manquer de calcium. J'achète du lait de soja enrichi que je donne à ma fille de 3 ans tous les matins et je n'en bois même pas pour moi  :-[
Je vais aller réviser mes fiches pour les aliments riches en calcium de ce pas  O:-)
« Modifié: Samedi 10 Novembre 2012, 22:40:28 pm par celinette »

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 841
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #32 le: Dimanche 11 Novembre 2012, 11:03:08 am »
Citer
« Actuellement, l’ensemble Le « paradoxe » des données accumulées montre que la consommation de protéines (animales, et non pas végétales) est susceptible d’avoir sur l’équilibre calcique un effet négatif plus important que l’effet positif dû à la consommation de calcium »
Citer
recommandations de bon sens : Privilégier les sources végétales de Ca. Nous pouvons oublier les injonctions usuelles de consommer lait, yaourts ou fromages, l’apport en protéines animales étant contradictoire avec une bonne rétention du Ca absorbé.
source : file:///tmp/FicheCalcium-RV.pdf
Citer
Rétablissons les faits. Le calcium est effectivement présent en grande quantité dans les produits laitiers. Ce qu'on omet de dire cependant, c'est qu'il y en a seulement 30 % d'assimilable par l'organisme. Autrement dit, votre corps n'absorbera au mieux que 90 des 300 mg du calcium contenu dans une tasse de lait. Le calcium des légumes est quant à lui deux fois mieux assimilé, soit dans une proportion de 50 à 70 %. Une tasse de brocoli ou de bok choy cuits équivaut donc facilement à un verre de lait. Parmi les autres bonnes sources de calcium, il y a le chou cavalier, les feuilles de navet, les sardines, le maquereau et le saumon rose en boîte avec les arêtes, le tofu traité au sel de calcium, les légumineuses (doliques à oeil noir, haricots blancs, etc.), les algues (hijiki, wakamé, etc.), le rutabaga, la mélasse noire (black-strap) et les figues.
http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/ArticleInteret.aspx?doc=calcium_briere_j_2002_ps
Et ici, la liste des légumes avec la quantité de calcium qu'ils contiennent... Le persil est en tête ! http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/ArticleInteret.aspx?doc=calcium_briere_j_2002_ps
Bonne lecture, bonnes recherches !

Nico.

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #33 le: Mardi 13 Novembre 2012, 17:04:06 pm »
Adhérente AVF, tu as du avoir le "guide du végétarien débutant"  O:-) Relis donc les pages qui traitent du sujet, si après ça tu as encore envie de manger des graisses animales, je ne sais pas quoi dire de plus!
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne celinette

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 13
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): AVF
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #34 le: Mardi 13 Novembre 2012, 17:15:46 pm »
Je surveille ma boîte aux lettres chaque jour en attendant ce guide  O:-)
 ;D

Hors ligne feri

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 130
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): VRG, AVF, L214, The Vegan Society
Re : Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #35 le: Jeudi 20 Décembre 2012, 09:57:31 am »
Damien,

je n'ai lu ce post qu'aujourd'hui. Comme le dit très bien Massimo, on peut être en excellente santé quel que soit le régime alimentaire. ON parle ici de statistique et de population représentative.

Les trois problèmes liés au lait:

- une communication mensongère de la part des lobbies, présentant les produits laitiers comme "indispensables" à la bonne santé des os.
- une surconsommation
- les campagnes de propagande sont racistes: les populations caucasiennes supportent plus ou moins bien le lait (17% d'intolérant au lactose quand même dans la moitié Nord de la France) mais ce n'est absolument pas le cas des populations d'origine africaine, arabe, ou asiatique. Or, aucune distinction n'est faite et aucun message de précaution n'est visibles sur les "pubs" en France.

un petit récapitulatif.

Ethnie/Région Géographique % d’intolérance au lactose
Asiatiques (Asie de l’Est) 90 – 100 %
Latino/hispaniques (Amérique du Nord) 51 %
Indigènes  (Amérique du Nord) 80 – 100 %   
Indiens  (Inde du Nord) 30 %
Asiatiques (Asie centrale) 80 %   
Anglais (Amérique du Nord) 21 %
Afro-Américain (Amérique du Nord) 75 %
Italiens (Italie) 20 – 70 %
Africains (Afrique)   70 – 90 %   
Français (France du Nord)   17 %
Indiens (Inde du Sud) 70 %
Finlandais (Finlande) 17 %
Français (Sud de la France)   65 %   
Autrichiens (Autriche) 15 – 20 %
Ashkenazi juifs (Amérique du Nord)   60 – 80 %   
Allemands (Allemagne) 15 %
Région des Balkans  55 %
Anglais (UK)   5 – 15 %


Le problème est surtout l'excès de consommation à mon avis, et la dégradation de la qualité générale du lait avec l'industrialisation, qui oblige quelquefois à l'enrichir artificiellement en nutriments...
C'est vrai que l'on parle de toutes sortes d'allergies, alors que c'était moins le cas avant, je crois.

Moi, je me dis que si mes grands-parents n'avaient pas consommé ce lait, cette viande et tous ces produits animaux, je ne serais probablement pas là aujourd'hui, tout simplement. Voilà pour le côté spirituel des choses :)
C'est facile de tout vouloir révolutionner quand on vit dans l'abondance ! Et puis, il n'y a pas que la "bouffe" qui joue sur la santé : stress, pollution, activités diverses... le lait est un facteur parmi tant d'autres, vous le savez tout aussi bien que moi.
NB : aujourd'hui, mes grands-parents qui étaient fermiers vivent encore, ils ont tous deux plus de 80 ans, et jouissent d'une bonne santé (plutôt au dessus de la normale), en dépit de leur alimentation traditionnelle.
Je ne fais pas l'apologie du lait, mais j'ai envie de nuancer quelque peu le débat, parfois un peu trop tranché à mon goût ! Taper dans un bon fromage de temps en temps n'est pas un crime non plus, zut !
Les obstacles, c'est ce que l'on voit quand on perd de vue ses objectifs

Canna

  • Invité
Re : Re : Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #36 le: Jeudi 20 Décembre 2012, 17:30:02 pm »

Le problème est surtout l'excès de consommation à mon avis, et la dégradation de la qualité générale du lait avec l'industrialisation, qui oblige quelquefois à l'enrichir artificiellement en nutriments...
C'est vrai que l'on parle de toutes sortes d'allergies, alors que c'était moins le cas avant, je crois.
[...]
Taper dans un bon fromage de temps en temps n'est pas un crime non plus, zut !
"Ce que l'on consomme d'un animal définit notre relation avec lui" Melanie Joy (cf. http://www.carnism.com), Paris - le 15 décembre 2012
Personnellement, je n'ai pas arrêté de consommer des produits laitiers pour ma propre santé mais d'abord parce que j'ai réalisé qu'effectivement l'humain est le seul animal qui continue de consommer du lait maternel à l'âge adulte (et d'une autre espèce physiologiquement très différente) puis j'ai accepté que ce n'était peut-être pas une bonne idée de consommer quelque chose qui me procurait des nausées et perturbait mon corps (notamment au moment des règles). Cependant, si je n'en consomme plus du tout (alors que j'appréciais le goût et que quelques nausées et vomissements de temps en temps ne me feront pas mourir), ce n'est pas pour moi mais pour eux les vaches et les veaux cf. http://www.l214.com/vaches et http://www.lait-vache.info/

Solnce

  • Invité
Re : Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #37 le: Mercredi 13 Mars 2013, 13:55:09 pm »
Bonjour,

Citer
Le calcium des légumes est quant à lui deux fois mieux assimilé

C'est vrai pour les choux et les brocolis. Pour les légumes riches en oxalates (par exemple épinards, rhubarbe, noix, oseille, cresson...) c'est plutôt l'inverse.

Cela dit, ça c'est vrai pour l'absorption du calcium. Si l'on prend en compte le fait que les protéines animales augmentent l'excrétion urinaire du calcium, les choses semblent s'équilibrer.

thomas

Hors ligne bougie-bougie

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Cafe de la Photographie
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #38 le: Mercredi 27 Mars 2013, 12:22:08 pm »
La consommation de lait et produits laitières est connecte avec la ostéoporose : )
Les conclusions je reste a vous : )
C'est-à-dire que dans le pays ou les produits laitières ne sont pas connus, l'ostéoporose ne existe pas!
« Modifié: Samedi 30 Mars 2013, 12:18:32 pm par bougie-bougie »

Selene

  • Invité
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #39 le: Vendredi 26 Avril 2013, 17:01:54 pm »
Merci Feri pour le petit récapitulatif.

Pour l'ostéoporose, plus que le lien avec le lait, n'y a-t-il pas simplement un lien avec le type d'ossature ? Entraîneure de natation synchronisée, j'ai constaté que les filles d'origine africaine ou asiatique flottaient de façon très différente des européennes. Alors si les asiatiques n'ont pas d'ostéoporose, n'est-ce pas avant tout parce que leur squelette est différent de l'européen ? La différence est effarante un niveau du bassin notamment.

J'ai lu en passant qu'il était absurde de faire boire à l'animal "bébé humain" le lait de l'animal "vache" ... or, à ce que je sache dans la nature aucun animal ne consomme de lait végétal ...

Vous m'en excuserez, j'ai un peu de mal à me faire une idée saine et sereine dans ce débat ... Comme vous tous, je suis consciente que le martelage médiatique sert à augmenter la consommation de lait pour augmenter les profits. L'air de rien, si on ne fait pas gaffe, on met du lait dans tout : du café du petit dej', à la glace du dessert, en passant par la crème ou le fromage sur les pâtes, et ce, même si on a décidé de diminuer sa consommation de "verres de lait pas jour".
MAIS je ne suis pas convaincue par la surconsommation de laits végétaux. Si on se contente de remplacer, on reste dans de la surconsommation. Or, ne soyons pas hypocrites, le lait de soja (ou autre ...) est un produit transformé et donc polluant.
En outre, si on constate les intolérances au lait de vache, on constate aussi les méfaits sur le développement hormonal des enfants élevés au lait de soja (et le fils de mon compagnon en fait partie et ça me fait peur).
Ma réflexion vous déplaira peut-être et d'avance, j'en suis sincèrement désolée, mais où a-t-on vu un animal nourrir son petit avec du lait végétal dans la nature ? Les animaux d'ailleurs ne se nourrissent plus de lait une fois détachés des mamelles de leur mère, pourquoi l'humain le fait-il ? [ça sonne très freudien dit comme ça :p]

Alors, ne faudrait-il pas trouver un juste milieu ? Une consommation minimale et équilibrée de produits laitiers animaux [si on n'est pas végétalien ou vegan] ou végétaux d'ailleurs ?

(question ouverte :D)

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 634
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #40 le: Vendredi 26 Avril 2013, 19:08:21 pm »
où a-t-on vu un animal nourrir son petit avec du lait végétal dans la nature ?

Le lait végétal n'est pas du lait - la dénomination est malheureuse (à mon sens), même si elle est "pratique" pour les végétariens débutants - le lait végétal c'est un végétal et de l'eau.

Des animaux nourrissant leurs petits avec des végétaux et de l'eau, il y en a un paquet, non ?
gnature, gnature, gnature, gnature, gnature, gnature

Selene

  • Invité
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #41 le: Vendredi 26 Avril 2013, 23:12:09 pm »
Citer
Des animaux nourrissant leurs petits avec des végétaux et de l'eau, il y en a un paquet, non ?
Présenté comme ça, en effet ;)
C'est le côté produit transformé qui me dérange ... En Belgique, j'achetais le lait dans une ferme bio. Tu pouvais aller saluer la productrice dans son étable ou au pré si tu voulais. Ici, je ne peux plus faire ça (mon mode de vie est très différent aussi). Je passerais bien au lait végétal (je me suis d'ailleurs lancée dans les béchamelles au lait de soja, ça fonctionne terriblement bien), mais quelque part, je ne sais pas plus ce que je suis en train de boire que pour du lait de vache industriel. C'est un produit industriel, transformé, dont il est (pour moi) difficile de connaître les étapes de transformation.
Alors, non, les animaux ne donnent pas de produits transformés à ce point et donc de lait végétal à leurs petit ;)  Pour moi, ce n'est pas naturel.  :(

Hors ligne Pincopallino

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 324
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #42 le: Vendredi 26 Avril 2013, 23:12:50 pm »
on constate aussi les méfaits sur le développement hormonal des enfants élevés au lait de soja (et le fils de mon compagnon en fait partie et ça me fait peur)
Ça, c'est un fantasme. Il n'y a que Danone et Nestlé qui essayent de vous faire croire une telle ânerie. Malheureusement, ils sont (économiquement) très puissants.
Le soja ne contient pas d"« hormones » : les « phyto-œstrogènes » sont des phyto-SERM (modulateurs de l'activité œstrogénique) : ils se lient aux mêmes récepteurs, à la place des œstrogènes. C'est un peu comme si la serrure était déjà occupé. Grâce à cette action, l'exposition de l'organisme aux œstrogènes - endogènes, mais aussi ceux contenus dans les produits animaux, lait de vache inclus - est réduite. Or, dans notre alimentation, on est sur-exposés à ces hormones. La consommation de soja prévient les effets de ces excès. Ce n'est pas par hasard si la consommation du soja est inversement proportionnelle à l'incidence de plusieurs types de cancer, y compris du sein et de la prostate.
Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie, les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins (citation trouvée dans un ancien papyrus égyptien)

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 841
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #43 le: Samedi 27 Avril 2013, 14:16:41 pm »
quelque part, je ne sais pas plus ce que je suis en train de boire que pour du lait de vache industriel. C'est un produit industriel, transformé, dont il est (pour moi) difficile de connaître les étapes de transformation.
Pour faire un "lait" végétal maison, et donc éviter d'acheter des boissons industrielles toutes faites et, par la même occasion, réduire ses déchets et ses dépenses, voici la recette très simple et savoureuse :
  • Faire bouillir un litre d'eau
  • A l’ébullition, couper le feu et rajouter une càs bien remplie de purée d'oléagineux
  • Donner un coup de "mixoupe" (mixeur plongeant) dedans
  • C'est tout !
Durée : 15 secondes (en plus de l'ébullition)
Alors, oui, bien sûr, il faut encore acheter la purée d'oléagineux. Mais c'est là un produit moins transformé (c'est le dépôt après l'extraction de l'huile. Le dessus, c'est l'huile, le dessous, c'est la purée), et, évidemment, ça revient beaucoup moins cher que d'acheter des laits tout fait.
Et tu peux choisir ta purée : sésame (la plus classique, la moins chère, appelée aussi tahin), noisettes, noix de cajou, amandes... Chaque lait ainsi fait aura son petit goût particulier.

Chocolat au lait vite fait et bien meilleur qu'avec Nesk** :
  • Faire bouillir un litre d'eau
  • A l’ébullition, couper le feu et rajouter une càs bien remplie de purée d'oléagineux + une càs de sucre (+/- selon vous) + 1/2 càs de cacao
  • Donner un coup de "mixoupe" (mixeur plongeant) dedans
Et voilà un chocolat chaud pour deux sous, sans lait de vache, sans lait végétal de commerce, vite fait, bien crémeux et plein de mousse...

Nico.

Hors ligne Colomba

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 976
  • Sexe: Femme
  • végétalienne,anti-spéciste,décroissance...
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 78
  • Membre d'asso(s): AVF,Greenpeace,L214,Cheval 3eme âge,One voice,Sea Shepherd,Amap idf
  • Régime: Végétalien
Re : Le lait - un aliment?
« Réponse #44 le: Samedi 27 Avril 2013, 16:49:25 pm »
Hum... Merci Nico! :)
"Tant que les hommes massacreront les animaux, ils s'entre-tueront. De fait, celui qui sème la mort et la souffrance ne peut récolter la joie et l'amour" - Pythagore