Auteur Sujet: Végétarisme, vie sociales et entourage...  (Lu 44318 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne anamorphose

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 410
    • Voir le profil
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #45 le: Vendredi 21 Février 2014, 21:39:17 pm »
Je ne suis pas étonné. Si rencontrer un partenaire ayant le même mode de vie était signe de réussite dans le couple, ça se saurait... ;)

Hors ligne champdoeufs

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): Kokopelli
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #46 le: Samedi 22 Février 2014, 09:53:53 am »
Bonjour
 je prends le train en route sur ce sujet mais nouvel arrivé sur ce forum...
Concernant ma vie sociale c'est un peu le désert ( Tartare ) ; j' ai le sentiment que le végétarisme est plus mal perçu encore chez les hommes que chez les femmes
On me demande " mais tu manges quoi alors ?"
A l' hôpital, on m' a donné des haricots verts et de la salade pendant deux jours jusqu' à ce qu une aide soignante me propose yaourts et fromage ( des kilos...)
Une dame m' a dit un jour "oui mais moi mon mari il travaille" ...
Mon voisin refuse toutes mes invitations à manger ainsi que pas mal d autres personnes
Celui ci m' a dit que les légumes le rendent malade...
Moi c' est la connerie et l' ignorance matinées d' intolérance ou d' étroitesse d' esprit...
Le resto : des grands moments de solitude
Sur Rouen j' en ai trouvé un mais la carte ne se renouvelle pas même si c' est toujours très bon
Par ailleurs je ne mange que très rarement du Tofu et je ne suis pas fan du soja en général ; avec ma chère et tendre on essaie de s' inspirer des cuisines de cultures différents, indiennes, sud ou centre américaines.
C' est bon, souvent simple, et ...complet

Le plus dur reste pour moi qui vise l' autonomie alimentaire de produire dans mon jardin ce qu' il nous faut
Pas  à 100 % ( céréales, lentilles ) mais j' y tends !


Voilà dans l' attente de vos commentaires, idées, partages d' opinions ou d' expérience !

Hors ligne anamorphose

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 410
    • Voir le profil
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #47 le: Samedi 22 Février 2014, 18:45:05 pm »
Bah c'est vrai que niveau social quand t'es végétarien, c'est chiant parfois. J'ai même pensé de faire machine arrière mais je crois que je ne pourrais plus manger de viande trop dégouté! :-/ après quand tu rencontres des nouvelles personne et que tu dis que t'es végé t'as l'impression que ça leur fait chier...:-( bref avoir une vie sociale et être végé pas tjrs plaisant!!! :-(

Hors ligne Grim

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #48 le: Mardi 04 Mars 2014, 02:32:12 am »
Personnellement, hormis mon copain, ma famille proche et mon médecin, je n'en ai parlé à personne.
J'estime que je n'ai pas à le crier sur tous les toits. Quand je vais manger chez des gens, ce qui arrive très rarement, je m'arrange pour ne pas me retrouver avec de la viande. Si un jour je dois dire que je suis végé, je le dirai, si on me demande pourquoi, j'expliquerai, si on me prend la tête, ça va vite être réglé.

Je demande pas aux gens de m'expliquer pourquoi ils sont catho, musulmans, etc, je ne crie pas partout que j'suis athée, donc je ne vois pas pourquoi je devrais faire autrement concernant le végé. ^^

Bien sûr, changer soi-même (pas uniquement de régime alimentaire), ça change notre vision des autres et du monde.
Et on a des attentes envers les gens qu'on aime. Perso, je suis bien contente que mon copain ai accepté de ne plus manger de viande chez nous et de ne plus en acheter. Je suis contente qu'il m'écoute parler de mes découvertes sur ce point, qu'il soit sensible un minimum à la cause, qu'il soit un minimum intéressé. Si je m'étais retrouvée face à un mec qui m'aurai dit "j'm'en fout, je veux continuer à manger mon bout de viande, les animaux je les aime aussi dans mon assiette", je crois que je l'aurai très mal vécu, et que ça aurai même pu mettre en péril notre relation.

Pour les autres personnes de mon entourage, comme ma famille proche, c'est différent. On ne choisi pas sa famille comme on dit. J'aimerai que ma famille soit concernée par tout ça, mais ça n'est pas le cas. Ma mère s'inquiète surtout pour ma santé. Et je n'en ai pas spécialement discuté avec mes soeurs. J'ai la chance d'avoir une famille qui ne consomme pas excessivement de viande, donc bon...

Pour les amis, je ne sais pas encore, car déjà, j'en ai très peu (ça tient sur les doigts d'une main  :D). Je ne leur en ai pas parlé parce que je ne les vois pas souvent, mais quand je leur dirais j'attendrais d'eux qu'ils acceptent mon choix.  Je ne supporterais pas de jugements. Si ça emmerde des gens, eh bien tant pis, je ferai sans eux.

Et concernant les restos, c'est pas compliqué, j'aime pas ça. Ca règle le problème. Et si je devais aller manger en extérieur et qu'il serait impossible de manger végé, ben je mange pas là bas, je préfère encore manger un paquet de gâteaux.

Donc je pense que oui, on peut avoir des ami(e)s, omni, vivre en couple avec un(e) omni. Ca dépend après de l'attente qu'on a des gens et je pense qu'il faut éviter d'en attendre trop (dans la limite du raisonnable évidemment, ne pas espérer convaincre tout le monde de devenir végé par exemple) sous peine de les voir s'éloigner.

Hors ligne laurenceg

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 914
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 36
  • Membre d'asso(s): AVF;L214;Sea Shepherd;Eden Valley;Peluche36
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #49 le: Mardi 04 Mars 2014, 10:46:20 am »
Ce qui me "chiffonne" dans beaucoup de messages c'est (dans les grandes lignes) : comment vais-je oser le dire? Comment les gens vont réagir?
Dites-le, tout de suite, sans tergiverser, 6 mois après vous ferez comment pour le dire alors que vous avez biaisé pendant tout ce temps?
C'est pas une tare perverse le végétarisme. Faut faire un coming-out?

Nous n'avons pas des tonnes d'amis mais nous n'en avons pas perdu un seul, j'ose espérer qu'ils viennent manger chez moi pour que nous ayons le plaisir de nous réunir, pas pour la nourriture. Et quand on va chez eux ils font en sorte que nous puissions manger. En résumé ce sont des amis. D'ailleurs ils étaient 40 (amis et relations) à manger végé le jour de l'anniversaire de mon mari (ils étaient prévenus on ne les a pas pris en traitre),

La mère, la soeur de mon mari font des plats pour nous, sans problème.

Au resto, en période creuse et en demandant avec amabilité, on trouve, en période haute, pas de problème si on prévient la veille. Bien sur à condition que ce soit réalisable (faudrait être vicieux pour demander un repas complet végé à l'hippopotamus).

Et j'en parle autour de moi, c'est pas en faisant les taiseux qu'on va faire avancer le schmilblick. Le cri de la carotte, ben ils ont pas le temps de finir la phrase je le fais.


Pour la religion, puisqu'on en parle, je ne fais jamais la comparaison. Je suis athée, avoir la foi ou pas c'est une question de conviction. Dieu(x) existe(nt)... ou pas.
Etre végétarien c'est une question de faits : les animaux souffrent : fait avéré - la viande est mauvaise pour la santé : fait avéré - l'élevage est polluant : fait avéré - l'élevage paupérise des populations : fait avéré. Et tout ça démontrabel




Hors ligne Le Mat

  • "Petit Scarabée"
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 283
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Veggie Biquette
  • Département: 83
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #50 le: Mardi 04 Mars 2014, 13:49:19 pm »
Je préfère avertir AVANT l'invitation que je ne mange pas de viande et pas de produits laitier et pas d'oeuf. Je trouve que c'est plus respectueux pour l'hôte de prévenir que d'arriver et lui dire que je ne mangerais pas ceci ou cela.
Je propose même à mon hôte de l'aider pour un menu s'il/elle le souhaite. Les gens sont vite décontenancés quand on bouscule leurs habitudes.
"SI tu sais pas quoi faire, t'as qu'à me faire des frites ou des pâtes ou du riz sans fromage, sauce basilique ou tomate avec de l'huile à la place du beurre ce sera parfait. Fais simple te prends pas la tête, je ne viens pas me goinfrer mais passer un bon moment ensemble et tu sais quoi j'amène le dessert et le pinard." 
Amener un bon dessert, ça permet aux personnes de se rendre compte que ça peut être VGL et super bon ;)
Blog Végéta*ien : recettes VG , infos, etc.

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 789
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #51 le: Mardi 04 Mars 2014, 14:47:33 pm »
Entièrement d'accord avec les deux précédentes interventions.  :) Je suis persuadé que le problème principal vient du fait que la plupart des gens accumulent les relations superficielles par peur de la solitude, sans chercher amours et amitiés véritables  :D
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne Colomba

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 976
  • Sexe: Femme
  • végétalienne,anti-spéciste,décroissance...
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 78
  • Membre d'asso(s): AVF,Greenpeace,L214,Cheval 3eme âge,One voice,Sea Shepherd,Amap idf
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #52 le: Mardi 04 Mars 2014, 18:42:06 pm »
D'où le succès de face de bouc et autres sites "d'amitiés"...
"Tant que les hommes massacreront les animaux, ils s'entre-tueront. De fait, celui qui sème la mort et la souffrance ne peut récolter la joie et l'amour" - Pythagore

Hors ligne anamorphose

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 410
    • Voir le profil
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #53 le: Mardi 04 Mars 2014, 20:12:10 pm »
Tout à fait d'accord avec vous !!!  J'avais pas pensé comme Ca!! Dire que l'on change de mode de vie alimentaire c'est une étape dans un couple ou un couple d "amitié"...ça peut etre un test à la solidité du lien! :-)

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 789
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #54 le: Mercredi 05 Mars 2014, 08:43:27 am »
C'est clair que ça permet de faire le tri  :) Bien que ça pose problème à beaucoup de gens visiblement, pour ma part ça a fait le ménage, y compris dans la famille. Sur le coup c'est dur, mais au moins ça a mis fin à certaines hypocrisies qui avaient lieu depuis des décennies  ;)
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne anamorphose

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 410
    • Voir le profil
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #55 le: Mercredi 05 Mars 2014, 22:38:57 pm »
Ouais après c'est prendre des chemins de vie différents, c'est comme quand tu décidés de te poser et te fonder une famille, bah les potes des bars ne sont plus tes amis car ils ne te correspondent plus sans être hypocrites pour autant!
Devenir végétarien ( ou plutôt adopter un mode de vie végétarien ou vegan), c'est plus que de ne plus mettre de la viande dans son assiette, ça va au-delà...vous me suivez? Vous comprenez ce que je veux dire? :-)

Hors ligne boreale

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 141
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Salut les moches
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #56 le: Jeudi 06 Mars 2014, 09:48:31 am »
Perso, maintenant tout mon entourage est habitué à mon végétarisme.
J'ai autant d'amis qu'avant, tous acceptent et lorsque je dîne chez eux ils m'apellent souvent la veille pour me demander si tel ou tel aliment me conviendra.

Hier soir, un ami m'ayant invité à manger m'a fait la bonne surprise de me préparer une galette au boulghour en remplacement du steack haché que les autres mangeaient.
Au fil des mois, même en apéro dinatoire il y a toujours une pizza végé (par exemple) sur la table pour pas que je crève la dale.

En fait, j'ai tellement expliqué mes raisons à mon entourage que leur acceptation est devenue totale, je ne les forcent pas. On ne me pose plus de questions (ENFIN !!!). On me demande même de temps en temps "Oh tu me prépareras un burger végétal la prochaine fois ?" (Oui, car je prend en photo ma cuisine .Le visuel parle mieux aux gens, et leur donne envie de tenter l'expérience :)

Puis quelques personnes autour de moi ont diminué leur conso de cadavre, une autre se lance dans le végétarisme depuis quelques mois... Puis il y a ceux qui ne veulent pas arrêter leur conso, mais qui comprennent mon choix. J'ai vraiment l'impression que chez les moins de 25 ans les esprits sont de plus en plus ouverts à ce mode de vie, ou alors j'ai de la chance ?

Par contre, les gens que je ne connais pas ou peu, eux restent assez moqueurs et critiques, mais étant donné que ce sont des personnes que je ne côtoient pas... Leur avis me passe au dessus de la tête. Auparavant je tentais de long débats, qui finissaient mal, et je me refermais.

 Le mat : tout à fait d'accord, emmener un dessert ou autre plat à un dîner, permet aux gens de gouter et de se dire "mmm c'est pas si mauvais, c'est même trop bon" !
Dernier goûtage de mon entourage : remplacement de la crème fraiche par du soja cuisine. Et les réactions sont en général très positives.

Je pense que si les gens nous aime, ils se doivent de comprendre, tout comme nous comprenons les personnes : qui ne boivent pas d'alcool ou qui n'aiment pas les épinard.

Dernier mot car je fais un roman là... Etre positif, ouvert, souriant et énergique cela attire les gens également positifs, souriants et énergiques.

Bonne journée !


Ma page sur facebook : https://www.facebook.com/slt.les.moches  "Le jour viendra où le fait de tuer un animal sera condamné au même titre que de tuer un être humain" Léonard de Vinci.

MarinaDe

  • Invité
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #57 le: Jeudi 06 Mars 2014, 15:09:17 pm »
Tout à fait d'accord avec toi Boréale. La réaction des autres dépendra beaucoup de notre attitude générale. Il est facile et "occupant" d'attaquer quelqu'un qui réagira automatiquement au quart de tour, ou inversement, c'est "gavant" quelqu'un qui essaie par tous les moyens de te convaincre par A+B² que tes valeurs sont inférieures aux siennes. Lorsque l'on est ouvert, bizarrement (ou juste retour des choses), la plupart des gens le deviennent eux-aussi.

Hors ligne Le Mat

  • "Petit Scarabée"
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 283
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Veggie Biquette
  • Département: 83
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #58 le: Jeudi 06 Mars 2014, 18:21:07 pm »
Ce qui me gonfle et qui arrive souvent, c'est quand on rencontre des personnes (je rencontre beaucoup de nouvelles personnes de ma part mon métier) et que je dois manger avec eux et que je dis je suis VGL sans leur prendre la tête avec mes raisons éthiques, il faut toujours quelqu'un pour me demander " Pourquoi, tu manges comme ça ? "
La dernière fois je leur ai dit que c'était par éthique alors je leur ai donné les liens vers viande.info et L214 en disant que je ne voulais pas leur couper l'appétit et qu'ils aillent se renseigner d'eux-même c'était encore pire, je me suis fait harceler de questions jusqu'à ce que je lâche quelques infos.

Encore quand c'est simplement de la curiosité, je n'ai rien contre ; mais lorsque ça tourne ensuite pour certains à la moquerie ou aux réflexions type "Mmmm ce steak est saignant à souhait ce serait dommage de s'en priver" avec un oeil en coin dans ma direction comme pour tester ma réaction...  ::)
Pas de bol je sais très bien rester de marbre et faire mine de n'avoir rien vu ni entendu.
Blog Végéta*ien : recettes VG , infos, etc.

MarinaDe

  • Invité
Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
« Réponse #59 le: Jeudi 06 Mars 2014, 20:34:42 pm »
Peine perdue avec des gens pareils, de chercher la petite bête dans n'importe quelle situation. Mais ça se lasse à un moment, non ? Ou c'est plus inquiétant que ça ? Ça serait presque pathologique à ce stade là  ;D