Auteur Sujet: Pétition contre les additifs alimentaires  (Lu 2125 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne BassVinz

  • germe timide
  • **
  • Messages: 48
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Fléxitarien
Végétarien à 95%
Les 5% qui restent représentent la "non-envie" de se justifier face à un public non réceptif lors d'un repas...

Hors ligne Pincopallino

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 324
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : Pétition contre les additifs alimentaires
« Réponse #1 le: Lundi 13 Janvier 2014, 13:27:18 pm »
Déplacé dans la section « pétitions ».
Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie, les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins (citation trouvée dans un ancien papyrus égyptien)

Hors ligne Pincopallino

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 324
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : Pétition contre les additifs alimentaires
« Réponse #2 le: Lundi 13 Janvier 2014, 13:38:12 pm »
Citer
Nous vous demandons d ' agir car il est urgent d ' interdir enfin les additifs reconnus comme étant cancerigène , neurotoxique , et génotoxique comme l ' aspartame ( E951 ) édulcorant ;

« L’aspartame et ses produits de dégradation sont sûrs pour la consommation humaine aux niveaux actuels d’exposition », selon l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/12/10/pas-de-danger-a-consommer-de-l-aspartame

Peu importe quelle est l'opinion de l'auteur et des signataires de la pétition, on ne peut tout simplement pas lancer une pétition par une affirmation qui est contredite par les résultats de la recherche. On demande l'interdiction d'un additif  « reconnu comme étant cancérigène », alors qu'il n'est nullement reconnu comme tel! Quant aux exemples cités, c'est à mourir de rire.

Et puis, avant de publier le texte d'une pétition proposée au public et adressée à une ministre, au moins le passer au correcteur orthographique!
Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie, les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins (citation trouvée dans un ancien papyrus égyptien)