Auteur Sujet: L'étude Nutrinet-Santé  (Lu 37190 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Aurelien44

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 904
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Nord
  • Régime: Végétalien
Re : L'étude Nutrinet-Santé
« Réponse #75 le: Dimanche 15 Février 2015, 14:52:53 pm »
Moi aussi je n'achète qu'en magasin bio (ou sur le marché à des marchands bio...) ; j'ai acheté une fois de la purée de noix de cajou, très chère et pas décevante au niveau gustatif pour moi (je trouve la purée d'amandes bien meilleure !), du coup je ne recommence plus. En fait, c'est peut-être parce que le goût de la noix de cajou rappelle vaguement celui du fromage, que je n'ai jamais aimé, que j'ai apprécié assez moyennement...

Hors ligne Marteljea

  • Sexologue, neuro thetapeute.
  • germe timide
  • **
  • Messages: 59
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: Alpes Maritimes
  • Régime: Crudivore
Re : Re : L'étude Nutrinet-Santé, une arnaque ?
« Réponse #76 le: Mardi 17 Février 2015, 22:19:15 pm »
Citation de: Girafette
On doit prévenir si jamais on a de nouvelles maladies, mais plus genre cancer que rhum il me semble.
Sinon, il demande de prévenir si il y a un changement de poid notable je crois.

Le cancer étant essentiellement dû à des causes environnementales, il n'y a que celui du colon qui peut-être imputé à l'alimentation, et depuis peu celui du sein à cause de la consommation de laitage il me semble. Pourtant toutes ces petites affections sont importantes. Je vois mon fils qui passent à travers presque tout à l'école (il a notamment esquivé avec panache la varicelle cet automne, la gastro et la grippe), je n'ai aucun doute de l'impact de l'alimentation sur la santé. Ce qui ne semble pas être le cas de Nutrinet. Tu as une fracture par exemple, si tu ne le signales pas, comment faire le lien avec la consommation de lait ? etc...
J'vous dis, ça sent l'enfummage cette histoire...
Hello moi aussi je suis petit nouveau,
Je dois porter rectification le cancer du sein n'est pas dû au lait de vache, si non les hommes l'aurait aussi.
Le cancer du sein est un développement dû, d'un côté a des excès d'aluminium, et d'estrogêne essentiellement  provenant des pilules.
En plus des vaccins qui sont maintenant tous sur support de nitrate d'aluminium, les femmes se tartine la base des seins d'aluminium quasiment pur pour je ne sais quelle raison obscure, d'odeur qui par (sic) ÉDUCATION ne leurs conviens plus. Bon je reconnais il y a aussi de l'aluminium dans l'eau, même minerale , c'est le meme blanchissant. Mais bon se scandale la faudra attendre dans 10 ans pour qu'il soit homologué. Et si il passe aussi vite que les histoire de sangs contaminé, ben certain serons encore a ce demander si sa a vraiment existé, qu'une lois sera voté pour interdire l'usages des aluminium dans l'alimentation et le médical .
Bonne méditation. ...
Cordialité.
Jean Pierre.
Que la pluie et le beau temps inonde les cœurs, de Joie, Amour, Harmonie sur notre Terre Mère.

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 843
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : L'étude Nutrinet-Santé
« Réponse #77 le: Mardi 17 Février 2015, 22:32:12 pm »
Marteljea...
Comme d'hab' : cite tes sources scientifiques, lorsque tu affirmes quelque chose. Des études rigoureuses qui mettraient en exergue ces affirmations.
Pas d’affirmations sans sources, SVP

Nico.

Hors ligne Pincopallino

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 324
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : L'étude Nutrinet-Santé
« Réponse #78 le: Mercredi 18 Février 2015, 00:07:47 am »
Les hommes aussi développent le cancer du sein. Moins fréquemment que les femmes, bien évidemment, mais ça existe. Par contre, ils développent fréquemment un autre cancer à composante hormonale : le cancer de la prostate. Dans les deux cas, le lait de vache (qui contient des vraies œstrogènes, d'ailleurs) est lourdement en cause.
Peut on arrêter l'intox de Marteljea? Ça commence faire beaucoup.
Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie, les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins (citation trouvée dans un ancien papyrus égyptien)