Auteur Sujet: Animaux "domestiques" ? ou simplement animaux amis et/ou membres de la famille ?  (Lu 4876 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne JardinZen

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,

Suite à des posts ici, je présente mon point de vue (c'est le mien, je ne l'impose à personne).

J'adore les animaux et leur compagnie, chez moi un chat habite que j'ai élevé depuis sa naissance comme mon "fils chat" (de même que j'ai un fils humain de mon corps).

Je ne considère en rien mon fils chat comme étant "domestiqué", il sort quant il veut, va là où il veut, il rentre quand il veut, il mène sa vie de chat en totale liberté. Et de même que je n'ai jamais levée la main sur mon fils humain, je n'ai jamais non plus levé la main sur mon fils chat.

De même que je donne à manger à mon fils humain, je donne à manger à mon fils chat (mais s'il est dehors et qu'il se trouve de la nourriture par lui-même ou via des voisins c'est son choix, d'ailleurs il adore s'incruster chez nos voisins !).

Je n'ai aucun droit sur lui, il s'agit d'une interraction entre lui et moi... Nous nous apportons beaucoup, il sait me faire comprendre ce qu'il souhaite, de même que moi je sais lui dire ce que j'apprécie ou non, et il comprends très bien !

Il sait s'adapter au milieu des humains comme à celui des chats. (Il est beaucoup plus dur avec les chats qu'il ne l'est avec les humains... juste un constat).

Je ne vois pas pourquoi il faudrait nécessairement "domestiquer" un animal pour vivre en bonne entente avec lui ? Les chamans vivent en parfaite harmonie avec la nature entière et ont parmi leurs compagnons de vie un animal sans qu'il y ait eu de domestication, juste comme un lien de famille ou un lien d'amitié (je ne sais quel mot employer tant selon les personnes l'approche du mot peut différer)... en fait c'est un lien à la fois d'Amour et de respect de l'autre, de même qu'avec la Nature dans son ensemble.

JardinZen

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Animaux "domestiques" ? ou simplement animaux amis et/ou membres de la fami
« Réponse #1 le: Mercredi 01 Décembre 2010, 17:45:10 pm »
Le problème est que c'est le point de vue lié à notre perception  :o
Le chat ne parle pas notre langage  ???
Et pourrait-il parler de quelque chose qu'il n'a pas connu  ::)
Justement ce midi "2000 ans d'histoire" sur France Inter parlait abolition de l'esclavage, et les parallèles sont quand même troublants  :P
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne girafette

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 337
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Animaux "domestiques" ? ou simplement animaux amis et/ou membres de la famille ?
« Réponse #2 le: Mercredi 01 Décembre 2010, 20:11:08 pm »
Il y a domestication à partir du moment ou l'animal est arraché a son milieu environnementale, familiale pour être introduit dans celui des hommes.
L'animal n'a pas le choix entre rester avec sa mère, son père, ses frères et soeurs, son environnement de naissance et celui des hommes.
Un chaton, un chiot ou n'importe quel animal est arraché a sa mère à la fin du sevrage... bref après l'allaitement quoi.
Il y a domestication donc, puisque l'animal au final n'a pas d'autre choix que de grandir dans ce milieux humain. Une fois grand il a la possibilité de partir mais sa source de nourriture et de chaleur se trouve chez les hommes. Après rien n'empêche qu'il soit heureux bien sur, mais qui sait si il n'aurait pas plutôt choisi de vivre ailleurs, de rester dans son environnement de naissance.
La complicité animal/homme est réel mais elle est forcé à la base dans nos sociétés.
L'homme ne fait pas l'effort de s'intégrer dans un environnement différent du siens. Il force l'animal à s'intégrer au sien, et a rentrer dans ses cadres, dans sa famille, avec ses règles humaines, dans un milieux humain. L'animal est conditionné des son plus jeune âge, et il reste dépendant de la source de nourriture des hommes. On peut difficilement parler de "liberté totale" de l'animale, (comme de nous même à la différence que l'on a la possibilité de prendre du recul sur notre condition et de la dépasser).
Malheureusement, ton chat fut domestiqué. Bien sur une complicité entre homme et animale reste possible (certains diront que l'homme exerce toujours un rapport de domination sur l'animal et que tout rapport devrait donc cesser), dans certain cadre, selon certaine condition qui laisserait l'animal aussi libre qu'il peut l'être, et qu'il lui soit possible de vivre autrement que parmi les hommes si il le souhaite, c'est à dire a l'état sauvage.
Nos chat étant issue de multiple hybridation, croisement, modification génétique... ils n'ont plus grand chose de sauvage, et une "réintroduction" de ses espèce a la nature s'avèrerait délicate.
Tout ceci est délicat bien sur mais plus que nécessaire à penser.

Hors ligne JardinZen

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Animaux "domestiques" ? ou simplement animaux amis et/ou membres de la famille ?
« Réponse #3 le: Lundi 27 Décembre 2010, 01:04:05 am »
Bonjour,

C'est assez étonnant de remarquer que souvent l'homme pense aux animaux comme il pense aux hommes... Je m'explique.

Il est des bébés humains qui ont été élevés par des loups, des singes, etc. et tout comme moi, vous allez tous penser que cela est réellement merveilleux ! Pourtant ces humains ont alors le comportement de la famille qui les a élevés, de la même manière : comportement de loup, de singe, etc.

Mon fils chat, lorsque je l'ai adopté, était le fils d'une chatte vivant déjà parmi des humains, et si l'on ne m'avait pas dit que la famille voulait tuer les chatons s'ils ne parvenaient pas à les donner, jamais je ne l'aurais adopté... La question, au vu de la situation dans laquelle je me suis trouvée est donc de savoir ce quel était la meilleure façon d'agir à ce moment là ?

- m'en fiche ? (la conséquence en était la mort sauf si quelqu'un d'autre l'adoptait)
- le prendre de la famille pour le mettre dans la nature ? (la conséquence était également la mort car il ne savait pas se débrouiller seul et que j'aurais été incapable de le lui montrer)
- ou l'adopter en le laissant libre (sachant que j'avais la possibilité de le faire dans une certaine mesure) ?

Je ne vois pas quelle autre solution qui aurait été meilleure se serait offert à moi...

Il est hors de question pour moi de "prendre" un animal comme on prendrait un objet (évidemment encore moins de l'acheter)... Cependant j'ai un Coeur que j'écoute.

Enfin, quelque soit notre espèce, chat, humain, vache, serpent, fourmi, etc... nous vivons dans le même Monde que nous partageons. Nous devons tous nous adapter à ce Monde et respecter les autres formes de vies autour de nous... Pour reprendre l'exemple du chat, ce chat apprends à respecter l'humain , mais l'humain apprends aussi à respecter le chat...

Une dernière chose : je ne considère en rien qu'il soit éthique de dire que parce qu'untel (humain ou autre animal) n'a jamais connu autre chose qu'alors il est heureux... Justement personne ne dirait pareille chose des humains, or tous les animaux sont tout autant sensibles que nous.
JardinZen

Hors ligne Meliyn

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 19
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: Doubs
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Animaux "domestiques" ? ou simplement animaux amis et/ou membres de la famille ?
« Réponse #4 le: Mardi 21 Novembre 2017, 23:25:04 pm »
Pour ma part, je n'ai jamais vécu sans chat. Tous ceux qui ont partagé ma vie, qui la partagent actuellement et qui la partageront font totalement partie de la famille. Je les aime autant que les autres membres de la famille. Ce n'est pas le même amour, ni les mêmes relations et échanges mais pourtant ils font partie intégrante du foyer  O:-)

Ensuite, je voudrais faire part de l'histoire de 5/7 des chats avec lesquels j'ai vécu/je vis ; ils ont choisi leur maison tous seuls. Finalement, ce n'est pas seulement les animaux qui adoptent un humain, mais aussi l'inverse.  :-*
C'est le cas de Cléo et Marty qui sont nés dans une ferme à l'autre bout du village. Après sevrage, ils ont dû se débrouiller d'eux-mêmes et ont finalement débarqué à la maison malgré qu'on ne donnait pas de nourriture au départ  :(
C'est aussi le cas de Flamby, abandonné à l'entrée du village, faisant toutes les maisons jusqu'à faire craquer  :'(
Le cas de Whitey avec son "humaine" qui ne veut que des chatons et qui l'abandonne lors d'un déménagement une fois adulte, qui arrive donc aussi à la maison alors qu'on a déjà Cléo et Flamby  ???
Puis enfin, Nougat qui est la plus belle illustration des animaux qui choisissent leur maison : ses humains ont simplement déménagé en bas du village AVEC LUI... malheureusement, l'endroit ne semblait pas lui convenir car il revenait toujours à son ancienne maison malgré que ses humains fassent tout pour qu'il reste à leurs côtés. Il a finalement trouvé refuge chez les voisins de son ancien domicile, c'est-à-dire chez nous  ;)

Bref, comme cela a été souligné, je pense qu'il ne faut pas oublier les évolutions qu'ont subi nos animaux dits "de compagnie"... cependant, ils sont ce qu'ils sont au jour d'aujourd'hui et nous partageons notre environnement avec eux. Je comprends les arguments allant dans le sens du spécisme lorsqu'on vit avec un animal dit "de compagnie" mais ne serait-il pas aussi spéciste de refuser de vivre sous le même toit que des animaux non-humains ?  ::)
Je pense que c'est sur le plan juridique qu'il faudrait revoir les choses afin qu'ils ne soient plus considérés comme des choses, des objets, des biens, des meubles... mais comme des individus, des personnes à part entière. Les humains pourraient alors avoir une sorte responsabilité civile vis-à-vis des animaux partageant leur foyer.
"Les animaux sont mes amis et je ne mange pas mes amis."
George Bernard Shaw, végétarien, écrivain et prix Nobel de littérature en 1925

Hors ligne veggie-fitchallenge

  • germe timide
  • **
  • Messages: 83
    • Voir le profil
    • Veggie-fitchallenge
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Animaux "domestiques" ? ou simplement animaux amis et/ou membres de la famille ?
« Réponse #5 le: Mercredi 26 Septembre 2018, 10:33:57 am »
Hello à vous !
Sujet intéressant...

Je n'ai jamais eu de chats, et n'ai pas forcément l'intention d'en avoir.
Par contre, j'ai 2 chiens :
- l'une a été retrouvée en pleine nature alors qu'elle avait entre 2 et 6 mois (abandonnée ou pas ? Sûrement)
- l'un a été retrouvé dans un camping en Australie à 1 an, sans collier ni puces électroniques et qu'on a ramené depuis là-bas jusqu'en France

J'avoue qu'ils sont heureux, ou tout du moins ils en ont l'air. Ils font "ce qu'ils veulent", ma chienne est promenée sans laisse car il y a cette sorte de lien indéfectible entre elle et moi et je crois qu'elle doit sûrement me prendre pour sa maman.
J'ai un profond respect et une admiration de tous les jours pour eux, mais je l'avoue, ils sont domestiqués. Je ne pense pas que ça ai été notre but quand nous les avons eu, mais vous connaissez l'expression "les chiens ressemblent à leurs maîtres" ?
ils ont beaucoup de "manies", de "petits plaisirs" quotidiens et d'habitude, un peu comme nous...

Je ne sais pas s'ils auraient été plus heureux si nous les avions laissés en pleine nature. Ceci dit, ils étaient jeunes et apparemment affamés... Mais je ne regrette aucunement de les avoir auprès de moi. Ils sont un rayon de soleil quotidien.

Hors ligne Fantomon

  • Enfant végé
  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 259
  • Sexe: Femme
  • Je suis une éternelle enfant
    • Voir le profil
    • Météo Climat Stats
  • Département: 75
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Animaux "domestiques" ? ou simplement animaux amis et/ou membres de la famille ?
« Réponse #6 le: Dimanche 21 Octobre 2018, 17:41:31 pm »
Je pense qu'ils peuvent être membres de la famille mais il faut savoir comment être avec eux et surtout les aimer.
Je suis végée depuis mes 3 ans et passionnée de météo depuis le même age: