Auteur Sujet: "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale  (Lu 22877 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne CesVeg

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 124
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
"Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« le: Dimanche 02 Janvier 2011, 00:03:01 am »
Bonjour,
Je pourrais dire avec des mots ce qui m'a amenée au végétarisme, mais la "goutte d'eau" a été un bout de reportage qui figure dans le film "Earthlings"...
J'ai depuis pu visionner l'intégralité de ce film (insoutenable - attention à ceux qui ne l'ont pas encore vu, & surtout éloignez les enfants !!), ce qui n'a pu que me confirmer dans ma décision...

Il me semble que ce film constitue un argument très fort... Je viens de le trouver, sous-titré en français, pour ceux qui ne l'auraient pas vu et que cela intéresse:
http://video.google.com/videoplay?docid=4093730216074063220#

J'aimerais avoir vos avis...
Clopin-clopant vers le végétalisme et, idéalement, le véganisme...

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #1 le: Jeudi 06 Janvier 2011, 10:22:38 am »
Et c'est quelle partie exactement qui t'a marqué?
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne CesVeg

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 124
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #2 le: Jeudi 06 Janvier 2011, 12:25:48 pm »
TOUT le film m'a traumatisée, mais le premier "extrait" que j'en ai vu (avant même de savoir qu'il faisait partie d'un film), c'est celui où quelqu'un arrache sa fourrure à animal (une sorte de raton-laveur ?) VIVANT...

Je n'avais même pas IMAGINÉ qu'on puisse faire un truc pareil.

Tu as vu le film ?
Clopin-clopant vers le végétalisme et, idéalement, le véganisme...

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #3 le: Jeudi 06 Janvier 2011, 14:36:04 pm »
J'en avais moi aussi vu des extraits(ils circulent sur le web depuis le début du 21éme siècle)  :o
Je l'ai ensuite vu au festival du cinéma des droits de l'homme de Paris il y a presque 3 ans  8) C'est clair que ça m'a bien dégouté de l'humanité  ??? Il y avait même Meryl Pinque, assise devant moi, qui pleurait et a du rapidement repartir  :-[ La salle était presque uniquement composée d'anti-spécistes  :-\ J'ai du partir au cours du débat qui suivait pour avoir le RER C de 23h14 à St-Michel-Notre-Dame, mais de toute façon c'était un welfariste qui intervenait  :'(
Mais en distribuant des tracts à l'entrée, on a rencontré un monsieur amateur de cinéma qui se baladait avec une base de données de films ressemblant à la mienne, et des V espagnols qui testait comment on pouvait vivre en étant V à Paris pour enrichir le site de leur association  :)
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne Jessica

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 189
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): AVF, LLL
  • Régime: Végétalien
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #4 le: Jeudi 06 Janvier 2011, 19:23:05 pm »
J'ai regardé ce film avec un sentiment effrayant : rien ne m'a surprise ! Je ne m'attendais pas à moins de la part de l'Homme. Mais je refuse de m'en dégouter quand même : il y a vous aussi, quand même.

Hors ligne CesVeg

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 124
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #5 le: Jeudi 06 Janvier 2011, 23:57:10 pm »
Oui, mais, Jessica, tu as vu combien on est à se causer, ici ?  ::) Bon, c'est vrai que, pour ma part, ça me fait du bien de m'apercevoir qu'il y a du monde qui se bouge dans le bon sens, parce que l'isolement, ça aide pas...
M'enfin, pour en revenir au film, l'humanité a beau avoir largement fait la preuve de son... heu, inhumanité ("humain" comme équivalent de capable d'empathie, de compassion ???), rien à faire, ça me fout en l'air à chaque fois... Je ne suis pas Meryl Pinque, mais j'ai chialé comme une perdue et ai failli être malade... mais bon, j'ai continué jusqu'au bout, histoire de ne pas me voiler la face... trop facile dans notre brave petite société...
Pour les welfaristes... pas sûre de bien connaître le point de vue - je trouve dommage de s'opposer, même si je ne suis pas du tout partisane de l'option "pansement sur jambe de bois"... mais tout ce qui peut diminuer la souffrance, ma foi - même si le but est de la SUPPRIMER!! :'(
Tu as quoi, dans ta base de données de films, Stéphane ?
Clopin-clopant vers le végétalisme et, idéalement, le véganisme...

Hors ligne Jessica

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 189
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): AVF, LLL
  • Régime: Végétalien
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #6 le: Dimanche 09 Janvier 2011, 14:25:51 pm »
Oh, que oui, j'ai vu combien on était, mais à quoi cela me servirait de me décourager. Bref, mon optimisme vient de mon pessimisme, en quelque sorte...

Hors ligne CesVeg

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 124
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #7 le: Dimanche 09 Janvier 2011, 18:27:13 pm »
Non, mais je comprends parfaitement ton point de vue... Je disais un jour à quelqu'un: "c'est soit ça, soit s'allonger et attendre de crever..." Donc, mieux vaut se bouger, effectivement, même si on a parfois l'impression de n'être qu'un pov'petit électron... :)
Clopin-clopant vers le végétalisme et, idéalement, le véganisme...

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #8 le: Lundi 10 Janvier 2011, 15:35:53 pm »
Je ne fais pas partie de ceux qui considère les welfaristes comme devant être combattus(c'est par contre ce que pensent les francionistes, d'ailleurs, pour eux, même l'AVF est welfariste, impossible de leur faire entendre raison). Mais je trouvais ça complétement décalé après avoir vu un film pareil, aussi accablant!

Dans ma base... elle doit faire une centaine de pages A4... et s'agrandit presque quotidiennement... Je pourrais te la montrer si on a l'occasion de se voir, tu aimes tout ce qui est oeuvres artistiques toi aussi?

Et pour une V débutante, tu sembles déjà connaître pas mal de choses...
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne o_lotus_o

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 122
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #9 le: Lundi 10 Janvier 2011, 21:24:14 pm »
welfaristes? francionistes?? quèsaco?
L'égoïsme est le plus grand fléau de l'Humanité

Hors ligne Sioçnarf

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #10 le: Lundi 10 Janvier 2011, 21:35:02 pm »
J'avoue que je lis ça un peu de partout en ce moment, sans vraiment savoir de quoi il retourne...
Quelqu'un pour mettre les choses au clair ?

Hors ligne girafette

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 337
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #11 le: Lundi 10 Janvier 2011, 22:32:35 pm »
Dans l'éthique animale il y a deux courant (par contre je ne connais pas les francionistes) les réformistes (welfar en anglais) et les abolitionnistes (rights).
Les personnes qui sont en faveur d'une procédure réformiste sont pour un changement de la condition animale progressive, on peut résumer ça a une amélioration des conditions de vie, tandis que les abolitionnistes sont pour un changement radicale et donc immédiat des conditions de vie animale.
Selon les abolitionnistes, le réformiste peut nuire à l'évolution des conditions de vie animales, car en permettant une amélioration des élevages cela pourrait amoindrir le sentiment de responsabilité envers eux, ou simplement la sensibilité face à la cruauté de détention. En effet si les condition de détention sont acceptable voir même très correcte, les hommes ne seront-il pas moins sensible à la cause animale, puisque ce n'est pas principalement le fait de tuer l'animal qui choque mais la façon dont il traité et la souffrance qu'on lui inflige.
Les abolutionnistes on donc peur que le réformisme nuise a long terme à la cause animale. Cependant, dans l'urgence et le contexte, seul une approche réformiste semble possible. En effet si l'on refuse tout réformisme on refuse toute amélioration des conditions d'exploitation puisque les sociétés dans lesquelles nous vivons ne sont pas prête du tout à abolir cette exploitation. Devons nous laisser les animaux d'aujourd'hui rester dans ces conditions terribles dans l'espoir de créer une révolte face a se système ('est un peu le principe marxiste qui dis que pour qu'une révolution se face il faut que les hommes soit dans un misère tel qu'ils n'aient plus rien a perdre). Seule des conditions terrible de détention touche les populations et les améliorer pourrait détacher les populations de la cause animale puisqu'elle se satisferait simplement d'une amélioration.
Laisser les animaux d'aujourd'hui dans ces conditions affreuses pour espérer a long terme arriver a une abolition, ainsi plus aucun animal ne souffrirait d'exploitation en théorie, ou alors ne pas abandonner les animaux d'aujourd'hui et à court terme dans ces conditions et tout faire pour les améliorer jusqu'à leur abolition.
Voilà, on peut être abolitionniste dans l'âme et réformiste en acte comme beaucoup d'entre nous, il est difficile de déterminer qu'elle réaction auront les population dans le futur face aux animaux, peut être que la sensibilité se sera accrue et que la mort de l'animale sera vu comme inacceptable... ou pas.
Les réformistes se base sur un principe de progression, c'est la réforme jusqu'à l'abolition logiquement, ça doit dépendre des courants je suppose mais pour ceux qui sont anti-spécistes c'est cela.
Les abolitionnistes ne conçoivent pas de compromis, et donc pas de réforme, les animaux ne doivent plus être exploiter et une amélioration n'est en rien satisfaisante, c'est avancer pour mieux reculer.
Le réformiste traite plus dans l'urgence et prend en compte la réalité présente, tandis que l'abolitionnisme traite à long terme et selon un idéale.
Personnellement je suis abolitionniste dans l'âme, profondément même, mais réformiste dans l'acte, puisque qu'on ne peut décemment laisser ces animaux dans de telle condition, autant leur apporter "le moindre apaisement". Bien sur, si l'on considère qu'à long terme cela nuit a l'abolitionisme, on peut considérer dans une vision utilitariste qu'il vaut mieux sacrifier les animaux d'aujourd'hui pour ceux des autres générations qui grâce a se sacrifice n'auront pas à subir se sort. Bien sur, la valeur intrinsèque et singulière des animaux n'est pas prise en compte, cependant c'est soit la valeur de vie des animaux présent qui est prise en compte soit celle des générations a venir... si on choisit le plus grand bonheur pour le plus grand nombre le choix est vite fait.
Cependant, le fait que le réformisme pourrait être négative n'est qu'une hypothèse que tout le monde ne partage pas.
Voilà, pour les francionistes, désolé mais je ne connais pas.   :)


Hors ligne Sioçnarf

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #12 le: Mardi 11 Janvier 2011, 12:00:02 pm »
Merci pour la précision  :)
Ca me fait un peu penser à l'opposition révolutionnaires/réformistes en politique. (les enjeux ne sont pas les mêmes évidemment, on n'est pas révolutionnaire ET abolitionniste forcément hein  ;D)
Effectivement je me situe également plus du côté abolitionniste dans l'âme, mais en pratique je fais ce que je peux de mon côté, c'est pas évident comme réflexion...

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #13 le: Mardi 11 Janvier 2011, 18:09:00 pm »
Les francionnistes croient aux idées de Gary Francionne. En gros c'est comme l'abolitionnisme, mais en plus pour eux il faut militer directement pour le véganisme, car même le végétarisme est un welfarisme, guère mieux que l'omnivorisme. Et seuls les arguments éthiques peuvent être employés pour convaincre!

Personnellement, le fait que plus les animaux souffriront, plus une abolition sera acceptée est à mon avis de la foutaise. Tout ce que ça peut faire, c'est encourager les militants à continuer, à s'impliquer toujours plus. Le reste de la population est tellement imprégnée du carnisme que l'effet "horreur" ne joue pas de façon significative.
Et c'est aussi la position de l'AVF. Le livre "psychologie de l'exploitation animale" est très éclairant à ce sujet!
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne girafette

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 337
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : "Terriens" (Earthlings), un film choc sur l'exploitation animale
« Réponse #14 le: Mardi 11 Janvier 2011, 18:50:43 pm »
Qu'est ce que c'est que ce livre ?? Ça m'a l'aire fort intéressant !