Auteur Sujet: VU DU CIEL : SIX MILLIARDS D'HOMMES A NOURRIR  (Lu 2063 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Herlock

  • germe timide
  • **
  • Messages: 61
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 57
  • Membre d'asso(s): L214, Sea Shepherd (donateur)
  • Régime: Végétalien
VU DU CIEL : SIX MILLIARDS D'HOMMES A NOURRIR
« le: Mercredi 05 Août 2015, 21:03:54 pm »
http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=6425&title=VU%20DU%20CIEL

Un documentaire de Yann Arthus-Bertrand.

Sans aller jusqu'à prôner pour le végétarisme, il dénonce la surconsommation de viande et le retour à une consommation plus réduite et plus respectueuse de l'environnement (pas pour le bien-être des animaux malheureusement!). Il dénonce tout de même le fait que la majorité des céréales cultivées dans le monde sont utilisées pour nourrir les animaux d'élevage et pas les humains. Actuellement nous avons besoin de 200g de céréales par jour et par habitant pour nourrir l'humanité, hors nous produisons déjà 300g de céréales par jour et par habitant! Soit 50% de plus que nécessaire. Ce qui n'empêche pas qu'une majorité de la population mondiale souffre de dénutrition.

Je pense que ce documentaire est déjà pas si mal pour faire comprendre à une majorité de la population, pas prête pour le végétarisme, à au moins réduire sa consommation de produits carnés. Cela sauvera quand même des vies, comme aux États-Unis l'année dernière où la réduction globale de la consommation de viande a permis "d'épargner" la vie à 400 millions d'animaux.

Et peut-être que les végétariens seront mieux compris dans leur démarche.

Hors ligne Joelle

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 404
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: 11
  • Membre d'asso(s): 30 millions d'Amis, Pays de l'ours, L214
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : VU DU CIEL : SIX MILLIARDS D'HOMMES A NOURRIR
« Réponse #1 le: Mercredi 05 Août 2015, 22:18:06 pm »
Il est vrai que ce serait merveilleux que les choses se fassent pour de bonnes raisons (ici pour les animaux eux-mêmes). Mais si déjà les choses avancent... c'est un bon début !
Aimons les animaux... vivants et libres !