Auteur Sujet: Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?  (Lu 7110 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Astria

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: Le 44
  • Régime: Ovo-Végétarien
Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« le: Jeudi 21 Janvier 2016, 22:41:09 pm »
Bonsoir à tous

Depuis le début de mon végétarisme, je n'avais pas eu de problème "grave", j'avais la chance que l'on m'accepte dans mon lycée et j'évitais mon père pour une engueulade certaine.
Mais depuis cette semaine, j'ai... découvert le vrai visage des personnes non-ouvertes d'esprit.
Ce mardi la, j'avais la chance de manger en priorité, et je découvre que l'on mange du rôti de veau (ssuuupppeerrrr) avec des pâtes et fondues de poireaux. Je vois tout le monde ne prendre que la viande et quelques pâtes, et j'ai une certaine peur en voyant les serveurs, mon préféré n'est pas la D: Celui-ci accepte mon végétarisme et est très sympathique avec moi (me souhaite bon appétit, bonne journée etc alors que les autres élèves n'ont pas le droit x)). Je m'avance, stressée et ayant peu de choses sur mon plateau vers le premier serveur. D'habitude, les pâtes sont servis avec du beurre, mais je n'ai pas envie de manger ce beurre qui est dégueulasse mélangé avec les pâtes (et de base je n'aime pas le beurre donc...) et je lui dis "Excusez-moi monsieur mais... est-ce qu'il y a du beurre dans vos pâtes ?", il me répond que non, il n'y en a pas, toute souriante je dis "Merci, sans viande alors et des pâtes et la fondue de poireau" et un serveur, mécontent, se permet de répliquer "Eh mais, il faut manger de la viande, c'est très bon, et ça t'aidera à grandir... allez, prends cette assiette de veau, tu vas aimer !" je me permets de lui rétorquer que je n'ai pas besoin de manger ce cadavre de pauvre veau pour être en forme.

A cause de cela, mon amie et un autre garçon de notre classe qui a voulu manger avec nous commence à rire de cela, disant que le serveur m'avait bien "clashé". En prime, mon amie dit "Mais allez ! Bouffe cette viande, ça te ferra du bien, et c'est trop bboooonnn !" en me foutant la nourriture devant ma tête, sous mon nez pour que je sente la "bonne odeur". Je me retiens de vomir, pleurer... faire quelque chose pour montrer mon dégout ! J'avais l'impression de puer le fromage pourri ! Je ne réponds rien, à part un soupir, et mange mes pâtes et la fondue de poireau (dégueulasse, mais bon, c'est la cantine, je ne lui en veux pas. Même ma mère me fait une meilleure fondue de poireaux alors que c'est le légume que je déteste le plus) avant de découvrir, dans les pâtes du beurre. A nouveau cette envie de vomir, j'avais sentie le gout mais je me disais que c'était impossible, mais non, le serveur m'a bien menti pour que je mange cela...
Bref, je n'ai rien mangé le midi et en prime, je me suis faite humiliée...

Avant d'aller en cours, mon frère m'envoie un message disant que mon père avait pété un câble. J'avais raconté l'histoire du beurre et mon père a voulu tout savoir. Mon père a dit à mon frère que je deviendrais une djihadiste car ils ne mangeaient pas de porc (oui, mon père est bête et pense que musulman=djihadiste...), que j'étais radicalisée à cause d'Internet qui avait mis pleins de "propagandes" végétariennes sur mon ordi pour que je le devienne et que ce n'était qu'un effet de mode, que je ne tiendrais pas.
Je commence à m'énerver contre mon frère et il arrive à me calmer tant bien que mal et me dit d'attendre le soir pour parler.
Donc vient le soir, je profite de quelques minutes de paix avant d'entendre mon père rentré, directement ma mère ayant entendu ce qui avait été dit rentre dans le vif du sujet, et commence une engueulade...
Mon père pense qu'il ne pourra pas manger comme avant, que je ne peux vraiment rien manger, que je "ferrais chier" le monde avec le fait de ne pas manger de viande et de poisson. Que les vacances d'été seront affreuses à cause de notre pêche et il parle de la radicalisation pour en venir au djihadisme. Bref, je ne vais pas tout dire de ce qui a été dit car au beau milieu je suis partie tellement j'en avais marre... Mais à la fin, quand j'ai proposé à ma mère de manger un velouté pour ce soir, mon père a rétorqué "j'bouffe pas de cette immondice, moi j'vais manger comme un homme, un vrai, un bon steak haché avec des frites et le steak viendra d'un animal qui a été tué dans la douleur et je le mangerais devant toi"... L'intelligence d'un Homme '-'

Il ne se passait rien ce mercredi, je mangeais pas à la cantine... puis vient aujourd'hui. Avant d'aller à la cantine, mon amie me dit "bouffe pas avec nous, on en a marre de toi", je lui demande en quoi et me réponds "tu fais juste chier... t'as même pas rigolé à la blague que j'ai faite hier... et tu vas nous forcer à pas manger de viande... pfff, tous les mêmes ces ""végétariens"", j'aurais jamais cru que tu deviendrais comme cela... tu verras, un jour, tu reprendras goût à la viande et tu te rendras compte que tu énervait tout le monde"
j'étais juste outrée, j'arrivais même plus à dire un mot, depuis quand c'est drôle de mettre sous le nez d'une personne de la viande alors qu'elle déteste cela ? J'allais pas lui montre mon assiette dans sa face pour lui montrer combien c'était énervant ? De plus, je m'en fiche que l'on mange de la viande devant moi, tant que l'on ne me force pas... J'ai parfois l'impression d'être plus intelligente que la plupart des autres de ma classe...
D'ailleurs, cette ancienne amie n'hésite pas à se moquer de moi, surtout dans le bus qui était remplie à fond et que je n'ai pas pu rentré alors qu'elle, elle a pu avec son pote... des gamins quoi :/

Du coup... depuis aujourd'hui, j'ai presque tout le monde contre moi. Je parle presque plus à mon père (alors qu'avant, même si on s'engueulait souvent, on se parlait un minimum...) et je me demande comment cela sera pour samedi, où l'on fêtera mon anniversaire dans un restaurant...
Je me suis mis à dos avec certains serveurs, qui hésite pas à me vendre les bienfaits de tuer un animal, dans la douleur ou non, de le découper pour le cuire et le manger et qui aime bien tâter le fer avec moi. Mon frère me dit que si cela continue, je devrais leur dire de "continuer leur boulot, qu'ils ne sont pas payés pour énerver les personnes avec un régime alimentaire qui fait du bien" et si cela continue, de prévenir l'administration mais... je manque d'un confiance en moi depuis le primaire, donc oser prévenir et dire cela à un serveur est impensable !
Et maintenant, je suis seule, juste avec moi-même et mes amis qui ne sont pas dans mon lycée ni-même dans ma région... Heureusement qu'ils sont la d'ailleurs, ils sont un peu comme mon âme, mes poumons... ce dont j'ai besoin pour vivre et ils ont très bien acceptés mon végétarisme et m'ont félicité pour cette initiative.

Je sais que cela doit être chiant de lire cela, mais j'avais besoin de vidé mon sac... Je pensais, au début, que tout irait bien, que je n'aurais pas autant de problème avec le lycée ou même mon père, je me suis bien fait avoir.
Je ne craquerais pas pour autant, d'ailleurs je ne ressens aucun manque, juste un sentiment de solitude en ce moment.
Je me demande donc, en ce moment, comment faire pour traverser tout cela, avec mon père qui décide vraiment de faire son ouverture d'esprit et le lycée...
Je ne recherche pas d'aide pour la solitude -j'ai l'habitude depuis le primaire. Je sais un peu comment l'améliorer, même si ça restera dur et que j'ai une peur de me sentir triste et de montrer cette tristesse à tout le monde dans ma classe (je n'ai pas pour habitude de montrer mes sentiments, je n'aime pas que l'on voit mes moments de faiblesse...) ou même de rentrer en dépression, même si ça sera bête mais une dépression peu arriver d'un moment à un autre, il faut juste un "déclic" et l'enfer commence...

M'enfin, merci d'avoir lu cela, même si c'était long mais bon dieu... qu'est ce que cela fait du bien de se confier et de s'ouvrir à des personnes qui ont sans doute connus cela, en pire ou non^^
Bonne soirée <3

Hors ligne Cassis

  • germe timide
  • **
  • Messages: 31
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: 67
  • Régime: Végétalien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #1 le: Vendredi 22 Janvier 2016, 08:34:00 am »
Bonjour

Soit on est malheureux à cause de l'entourage omnivore qui ne comprend pas, soit on est malheureux si pour ne pas avoir d'histoire on mange contre son propre gré car on n'est pas en harmonie avec soi-même.

Les VG sont souvent perçus comme des chieurs, des extraterrestres. Et bizarrement, si l'entourage est tolérant face au mode alimentaire des différentes religions, il l'est moins face au VG, qui finalement ne veulent que le bien de toute créature sur terre et protéger l'environnement . C'est à ne rien n'y comprendre !

Que ce soit au lycée ou dans le monde du travail, c'est en général assez difficile psychologiquement au début. Alors n'hésites pas à venir sur le forum, d'autres jeunes font le même parcours que toi et pourront te soutenir, même les moins jeunes d'ailleurs !

Hors ligne OlivierD

  • germe timide
  • **
  • Messages: 85
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #2 le: Vendredi 22 Janvier 2016, 11:52:27 am »
Astria, j'ai tout lu, courage  ;)! Je sais, c'est difficile de vivre dans un monde de c....

Quand j'étais au lycée (là, ça date  ;D), je n'allais jamais à la cantine mais emmenais de quoi me restaurer. C'est peut-être une option pour toi ?

Perso je n'ai connu aucun problème relationnel lié à mon végétarisme mais il faut dire que j'ai commencé sérieusement à 48 ans (il y avait eu des tentatives avant)...

Et je continue à ne pas aller à la cantine  :) bien sûr !

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 064
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #3 le: Vendredi 22 Janvier 2016, 12:46:46 pm »
Ouille !
Courage, Astria, tu passes un cap difficile.
Il est vrai que le concours de circonstances est fâcheux.

Mais il s'avère que rappeler aux omnivores qu'ils mangent des cadavres (ce qui est la vérité toute nue) n'aide pas à être accepté, ni d'ailleurs à faire paraître le végétarisme cool.
J'ai moi même eu quelques petites phrases assassines, et j'ai pu constater que si ça fait du bien de dire la vérité, ça nous met dans la position du relou, et donc les gens se détournent de nous.
Il faudrait donc, en termes de communication, réussir à toujours faire des beaux sourires, en disant "non merci, pas pour moi".

Car même si on est hors de nous, nous avons quand même dans l'idée de montrer que manger VG est normal, et très cool. Ça pourrait tenter des omnis mous, donc rendre service aux animaux, et désarmer les conflits.
Car pour qu'il y ait conflit, il faut deux adversaires. Quand on sort de cette position d'adversaire, le conflit ne peut pas durer bien longtemps (des fois, je dis "vas y, commence à te battre, j'arrive !").

Bon, bien sur, c'est pas facile à faire, mais ça se tente.

D'abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, ensuite ils vous combattent et enfin, vous gagnez.
Il me semble que tu es proche de la victoire  O0

Dis nous comment ça évolue pour toi, car il faut en parler, en parler, en parler, et puis en parler aussi beaucoup.
Et puis pour le jihad, évite, ils mangent des moutons  :-X


Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 653
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #4 le: Vendredi 22 Janvier 2016, 14:23:01 pm »
Dure, la réaction de la famille...
Je salue ton courage d'affronter tout ça.

J'ai l'impression que les proches ont souvent une réaction en deux temps - et beaucoup plus dure dans le second temps, quand ce qu'ils prenaient pour une lubie se révèle ne pas en être une.

Dis-toi que tout le monde peut évoluer, changer, même si ça prend du temps - peut-être que eux aussi, un jour...
Qui sait ?

Quant aux cantines scolaires...
Bref.
gnature, gnature, gnature, gnature, gnature, gnature

Hors ligne BowtieFly

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 698
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): Petits chiens aux grands coeurs - 269 Life France
  • Régime: Végétalien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #5 le: Vendredi 22 Janvier 2016, 14:33:38 pm »
Roh la la, je suis vraiment désolée pour toi Astria.
Je te comprends tellement en même temps...
On a tous subis la connerie des gens à un moment donné.
En fait, ce qu'il se passe, comme le disait certain au dessus de moi, on nous blâme de vouloir changer les gens, mais en réalité vous remarquerez qu'on ne le fait jamais, je veux dire, toi même tu l'as dis que tu n'avais jamais forcé personne et que tu ne t'en vantes pas ; ce qu'il se passe c'est que ces gens prennent conscience qu'être omnivore ce n'est pas bien, ils commencent à se sentir coupable et comme ils n'arrivent pas à changer ils te le reprochent.
En tout cas, perso, je le vois comme ça, parce que moi même j'ai jamais forcé personne et j'ai eu la même réflexion que toi, puis j'y avais réfléchie et je me suis dis que c'était sans doute parce que l'autre se rend compte que ce qu'il mange n'est pas bien mais que d'un côté il n'arrive pas à changer donc comme c'est toi qui l'a éclairé il va alors s'en prendre à toi.

Je serai toi, je ne mangerai pas à la cantine, t'as pas un autre moyen pour t'alimenter le midi ?
Quand j'étais au lycée, je mangeais toujours dehors (mais seule, car j'aime pas manger avec des gens), et ça m'allait très bien, au moins, y a pas de réflexion ^^

Hors ligne Aurelien44

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 870
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Nord
  • Régime: Végétalien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #6 le: Vendredi 22 Janvier 2016, 19:29:26 pm »
Ce n'est effectivement une situation ni confortable ni facile.

Je vois que tu es dans le 44, es-tu sur Nantes ou à proximité ? La "vie sociale" végétarienne n'y est pas ridicule, y participer de temps en temps pourrait te permettre de te sentir moins isolée. Et, au moins dans certains coins, on peut trouver des alternatives à la cantine pour déjeuner.

Si les choses continuent dans un registre aussi difficile, outre l'utilisation de ce forum, je te conseille de contacter l'une des déléguées de Loire Atlantique de l'AVF (leurs coordonnées se trouvent aisément sur le site) pour en discuter directement.

Hors ligne Herlock

  • germe timide
  • **
  • Messages: 59
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 57
  • Membre d'asso(s): L214, Sea Shepherd (donateur)
  • Régime: Végétalien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #7 le: Vendredi 22 Janvier 2016, 21:58:22 pm »
J'ai tout lu.
Et je suis très peiné pour toi. Je suis également en colère de voir qu'il y a autant de réticences, alors que ce choix est le seul choix éthique et raisonné que quelqu'un qui sait se servir de son cerveau peut avoir. On accepte sans sourciller des choix religieux à la c**, sur le seul principe que c'est écrit dans un livre "Saint" rédigé il y a des siècles par quelques illuminés, mais on exclue spontanément ceux qui réfléchissent concrètement à leurs actes quotidiens.
Il n'y a jamais eu autant d'articles dans les médias vantant le végétarisme. Les gens ne veulent pas s'informer, car ils refusent de changer leurs habitudes et de constater qu'ils font fausse route. Se remettre en question demande une grande force de caractère que peu de gens ont.

Je te conseille de ne surtout jamais répondre de manière agressive à ce genres de "réflexions", et d'ignorer ceux qui se moquent de toi, histoire de leur montrer que leurs paroles n'ont aucune valeur pour toi.

Et continue de te renseigner, beaucoup. Plus tu en sauras, plus tu auras d'arguments à donner en réponse à ceux qui te poseront des questions ou te feront des réflexions.
Ne lâche rien, continue ce que tu as à faire et ta famille comprendra que c'est un choix sérieux et réfléchi, chose qu'un adulte devrait normalement faire...Explique-leur également que s'ils souhaitent ton bonheur (chose que normalement les parents devraient souhaiter à leurs enfants), il faut alors qu'ils respectent ton choix car celui-ci te rend heureuse.
Si tu peux le faire, procure-toi le livre "Confortablement ignorant" du Dr Richard A. Oppenlander. Il coûte environ 13€ et c'est une mine d'informations, avec chiffres à l'appuie. L'auteur explique de manière globale les problèmes planétaires engendrés par notre consommation de produits animaux. Et fais-le lire à ta famille s'ils veulent comprendre ta démarche qui n'a absolument rien à voir avec une quelconque religion!

Tu peux également visionner sur le net des vidéos du Dr Jérôme Bernard-Pellet (médecin nutritionniste végétalien, plus grand spécialiste français), de Gary Yourofsky, de Matthieu Ricard. Tape également "célébrités végétariennes" ou "Citations de végétariens célèbres" dans un moteur de recherche et tu constateras avec étonnement que les plus grands génies que l'humanité a connu étaient quasiment tous végétariens et ont eu une vie longue (Pythagore, Socrate, Léonard de Vinci, Voltaire, Lamartine, Charles Darwin, Thomas Edison, Léon Tolstoï, Albert Einstein, Gandhi, Albert Schweitzer, Isaac Bashevis-Singer, etc...).

"J'ai rejeté la viande depuis très tôt dans mon enfance et le temps viendra où les hommes, comme moi, regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent maintenant le meurtre de leurs semblables." Léonard de Vinci (Génie universel) (s'il y a quelqu'un que je pourrais vénérer, se serait lui et pas un dieu quelconque).

Je te souhaite un bon anniversaire, en espérant que celui-ci se sera bien passé...

Captain Herlock

Hors ligne Astria

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: Le 44
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #8 le: Vendredi 22 Janvier 2016, 23:51:00 pm »
Cassis => C'est la nature humaine, ça a été écrit et pleins de gens vénèrent un Dieu alors on accepte (enfin, dans certains cas... sinon l'islamophobie, la La chrétientophobie etc. n'existerait pas :/) et pourtant de nombreuses religions invitent au végétarisme, parfois végétalisme ou plus (le bouddhisme qui refuse que l'on mange tout être vivants, les légumes font partie des êtres vivants donc les bouddhistes suivant tous les préceptes mangent des fruits et des graines) mais par plaisir et pression sociale on fait ce que la société veut que l'on fasse, on est, hélas, trop manipulable D:

OlivierD => It's hard to live in this world, it's hard, and nobody understands (oops, mon alerte référence d'internet vient d'exploser D: )
Il est possible que j'apporte mon propre plat, mais si je veux le réchauffer, il faut que j'aille dans la cantine et donc que je paye 5 euros. C'est un peu cher pour juste réchauffer un plat.
Mais, ma mère et mon frère, ayant marre de ma cantine et de voir les plats sans viande se répéter (je leur ai montré chaque menue jusqu'au 25 février et... ils ont compris pourquoi je me plaignais souvent : Plats dégueulasses, pas recherchés et qui se répète chaque semaine... par contre pour la viande toutes les semaines y'a de nouvelles viandes (ce qui me dégoute le plus : De la viande de kangourou : rien que de le lire j'ai envie de vomir ><)) ont eu l'idée d'acheter un thermostat où je mettrais ma nourriture, préparé le soir même, et donc je n'aurais pas besoin de réchauffer. reste à voir le prix et quand on l'achètera  ;)
Mais le plus c'est que, parfois, je n'ai même pas 40 minutes pour manger... et je n'aime pas me presser pour manger, j'aime profiter de chaque bouchée et ça m'empêche d'avoir des maux de ventre, mais je pense que je préfère encore manger sans fille d'attente (il m'arrive souvent d'arriver en retard le mardi quand j'ai 40min pour manger...) et ce que j'aime, ce que j'ai préparé et dont je connais tous les ingrédients.

papasteph => (j'aime tellement les flèches *o*) J'ai pas eu de chance cette semaine on va dire :/
Je m'empêche de dire de la vérité aux omnivores, même si ça me fait de la peine de voir certains dire "oh mais nan, je peux pas manger du cheval, les conditions dans lesquels ils meurent sont affreuses ! Sinon ce soir je mange un bon steak de vache avec pleins de ketchup" alors que les conditions sont les mêmes pour tout le monde.
:D Si je gagne je deviendrais la reine du monde (de ma maison) car j'aurais enfin tenu tête à mon père... il a sans doute gagner des batailles mais pas la guerre (m) Plus sérieusement, j'aimerais beaucoup qu'ils acceptent mon végétarisme, mais on ne change pas une personne en un claquement de doigt.
Et j'adore la citation *o*
Donc même le dhijad n'est pas pour moi, alala, que vais-je bien pouvoir faire papa si je ne peux suivre la voix que tu pensais que j'allais su... c'était nul comme humour, je m'en veux beaucoup.

ergu => Et le second temps peut durer longtemps aussi, ce qui peut faire assez mal psychologiquement quand on se sent écarté des personnes que l'on aime car l'on est "différent" alors que certaines personnes qui se disent "normaux" ne savent pas ce que cela veut dire et ne parle qu'en terme de société... Mais je divague x)
Un jour, tout ira mieux pour les végéta*iens dans la société... je l'espère énormément.

BowtieFly => Maintenant que tu le dis, tout me semble logique avec mon ancienne amie.
(attention, sans doute un nouveau pavé)
Au début de l'année 2016, elle m'avait dit sa nouvelle résolution : maigrir et faire attention à ce qu'elle mange. Je savais qu'elle mangeait énormément de viande (minimum 2 fois par jour, ce qui fait 14 fois en 7 jours et même plus...), commençant mon végétarisme je lui propose, pour maigrir, de manger moins de viande (10 fois par semaine pour commencer puis réduire à 7 etc.) et un peu plus de légume en alternant bien et sans oublier de faire un peu de sport chaque jour : au moins courir 30 min par jour ou marcher 1 heure par jour, elle trouvait ça énorme alors que je dois faire le chemin entre la gare et mon lycée tandis que elle, elle ne fait que prendre le bus et donc marche même pas 5min '-'. J'avais senti qu'elle ne m'avait pas écouté, et en vrai, tout ce qu'elle a changé est son dessert : juste un fruit, c'est un... bon début, je suppose. Puis après elle commençait à se faire plus sombre, plus distante, et n'hésitait pas à me faire la "mini-gueule" quand je ne voulais pas lui donner les réponses de l'exo de math ou du vocabulaire en anglais car c'était déjà marqué... Jusqu'à ce que ça arrive la. Tout s'explique.
Mais ça reste quand même bête de s'en prendre à quelqu'un jusqu'à la rejeter juste parce qu'elle a ouvert les yeux à quelqu'un et voulait juste l'aider à atteindre son but ><

Comme dit plus haut, j'ai le thermostat que ma mère achètera sans doute, sinon j'ai l'option malbouffe : Sandwich ! J'ai un subway qui fait des steaks végétarien à 7min à pied ou le Casino à 3min avec des sandwich au fromage ou soit des salades, mais c'est fait avec la salade (le légume^^) et je n'arrive pas à l'aimer pour l'instant x)


Aurelien : Mon lycée est à Nantes, mais j'habite à 15min de Nantes en prenant le train ;)
Oh, si il y a des évènements/rencontres dans ce secteur, je serais très ravie d'y participer^^ je me renseignerais ;)
J'espère que les choses ne vont pas empirer (je rêve trop la :/) mais je les contacterais si ça devient trop invivable^^

(S)Herlock => J'étais obligée de faire cette (mauvaise) blague xD
Les religions monothéistes ont rapidement été ancrées dans la société française au fil du temps, c'est donc aussi normal que de voir des omnivores, tandis que les végétariens ben... les gens ne sont pas habitués et ça fait peur, comme ça pouvait l'être avant le début des religions ("oh mon dieu, quelqu'un qui croit à cela... mais c'est un fou !" etc. Après l'histoire et moi, c'est pas le top xD)
La plupart du temps, ils descendent le végéta*isme, je me souviens d'un article d'un enfant mort car ses parents étaient végétaliens, les médecins ont dit que les "enfants ne devaient pas avoir ce régime alimentaire, qu'ils avaient besoin de tout" mais quand un enfant meurt alors que ses parents étaient omnivores, on en parle peu... C'est triste.
Je tente de me renseigner tout les jours, j'ai commencé par me renseigner avec Earthlings (j'ai commencé faire, j'ai mis plus de 5 heures pour le finir :/), les articles de L214 mais aussi des témoignages de végétariens sur leurs alimentations, comment bien y arriver etc. Ensuite j'ai continué avec les chiffres, les maladies et surtout la géo-politique (car c'est à cause de la viande que certains pays ne peuvent pas se développer) et la nature. Car sans la nature, on n'est rien et j'aime énormément la citation "Quand l'homme n'aura plus de place pour la nature, peut-être que la nature n'aura-t-elle plus de place pour l'homme" qui représente la citation, je pense. J'ai aussi regardé, il y a quelque temps, le discours de Gary Yourofsky^^
Darwin était végétarien ? :o Je le savais pas, c'est le seul dans la liste que je savais pas végétarien, je me coucherais moins bête ce soir :p
Je tenterais de faire accepter mes parents (surtout ma mère) pour acheter ce livre.

Cette phrase <3 Elle est tellement vraie, et j'espère qu'elle se réalisera énormément.
Merci <3 La réponse sera demain (mon dieu que j'ai hâte et peur en même-temps).

Pour des nouvelles sur mon père, il a décidé de ne pas me parler. A vrai dire, les seuls mots que l'on se dit est "à ce soir" quand je vais vers mon train :/
J'ai tenter de faire un gâteau aux marrons avec mon frère, mon père en voyant le résultat a fait la gueule mais l'a gouté. Verdict, j'ai mis trop de sucre xD mais il a bien aimé (victoire *o*).
Pour la cantine, aujourd'hui il y avait une rencontre avec un écrivain, étant accompagnée de 3 adultes à côté de moi, les cuisiniers n'ont pas pu dire grand chose, et en plus il y avait mon serveur préféré. Mais j'ai tellement peu mangé que j'ai dû aller acheter un encas pour tenir la fin des cours ><
Et pour mon amie, ben, comme avant. Selon son amie, elle attends que je "regrette", c'est mal me connaitre. Elle me laisse parfois penser que c'est bon, tout est bien, on se fait un câlin puis non. Bref, elle continue de faire comme une gamine, mais ça ne changera rien.



Hors ligne BowtieFly

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 698
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): Petits chiens aux grands coeurs - 269 Life France
  • Régime: Végétalien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #9 le: Samedi 23 Janvier 2016, 17:40:28 pm »
Je crois que, les gens qui pensent qu'on peut regretter ne nous connaisse tellement pas (comme tu l'as dit), parce que perso si je suis vegan c'est pour la cause animale.
Ta copine se dit surement que ça te prive de toute la malbouffe ambiante genre mcshit... mais si toi tu sais pourquoi tu as changé et que ça t'occasionne un vrai blocage d'aller vers la viande, ça me parais con de penser à changer, ça serait se forcer à être quelqu'un d'autre...
Pour le coup, elle n'a pas saisi ta motivation et ta manière de penser et elle se dit que même si tu le fais pour x raisons bah y a tout le reste qui va te décourager de le rester.
Allez, t'inquiètes, on est là :p

Hors ligne OlivierD

  • germe timide
  • **
  • Messages: 85
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #10 le: Samedi 23 Janvier 2016, 18:00:04 pm »
Astria, d'après ce que tu dis de ta "copine", ça m'a l'air d'être une sacrée c... donc suggestion: change tes fréquentations  ;)

Ta façon de t'exprimer et de rédiger montre ta maturité, je te conseille de te rapprocher de personnes te ressemblant un peu plus...

Mais ce n'est que mon avis  :).

Et pour le problème de réchauffer ta nourriture, tu peux très bien te faire des mélanges à consommer froid, sur base quinoa ou boulgour par exemple. Sinon en thermos en effet. Même si ce n'est pas le top, le tout est de manger VG équilibré à midi et tu te rattrapes le soir pour un vrai repas chaud.

A tout problème, il y a toujours solution  ;)... Résiste et adapte-toi  ;).

Hors ligne Herlock

  • germe timide
  • **
  • Messages: 59
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 57
  • Membre d'asso(s): L214, Sea Shepherd (donateur)
  • Régime: Végétalien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #11 le: Samedi 23 Janvier 2016, 21:13:52 pm »
Pour le repas du midi, j'ai trouvé sur le net des boîtes repas isothermes de la marque Thermos qui peuvent garder les aliments au chaud pendant 9h.
Il y a aussi des bento (boîtes repas japonaises) qui peuvent les tenir au chaud 7h.

Va voir sur le site cuisinermanger.fr


Herlock

Hors ligne Astria

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: Le 44
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #12 le: Dimanche 24 Janvier 2016, 14:04:23 pm »
Alors, je viens de me réveiller avec la soirée restaurant, et ça s'est bien passée pour les plats. J'avais trouvé un risotto aux saint Jacques et j'ai demandé au serveur si c'était possible de faire ce risotto sans les noix, et m'a répondu qu'il pourrait faire un risotto végétarien aux champignons, qui était délicieux d'ailleurs *o*
Cependant, mon père, même dans un lieu public avait décidé de m'énerver, malgré les plaintes de mon frère et de ma mère qui en avait marre de ce qu'il me disait. Sur la carte du restaurant, il y avait principalement de la viande et du poisson, et mon père dit "Mmmhhh... un magret de canard avec de... Oh c'est pour toi ! De la mangue, papaye et orange. Tu peux le prendre tu sais !" et je lui réponds "Tu as pas oublié un truc, y'a de la viande et végétarisme ne rime pas avec viande, maintenant, arrête de m'énerver n'importe quand". Bon, ça l'a calmé un instant mais il a recommencé :/

Même avant mon végétarisme, je n'aimais pas les fast food du genre Macdo, Quick etc. Ça pue trop et c'est tellement dégueulasse... Le seul "fast food" que j'apprécie, c'est Subway et j'y trouve la qualité que j'aime^^ (puis ils ont l'option végétarienne)

Le seul problème au fait de changer de fréquentation, c'est ma timidité et mon stress quand je parle, face à face, avec quelqu'un. Il y a quelques personnes matures dans ma classe, mais le problème c'est qu'ils sont, eux aussi, timide et donc, eux aussi, n'ose pas trop parler.
Mais je trouve mon réconfort à parler avec mon prof d'anglais et un surveillant de mon CDI qui adore Lovecraft comme moi x)
Sinon, je parle de temps en temps avec des premières, terminales ou bts, à vrai dire, c'est plus eux qui vienne vers moi et me parle de tout et de rien (bon, il y a de l'humour masculin (que j'apprécie beaucoup d'ailleurs) vu que mon lycée est constitué à 97% de garçons :/) ou même m'aider pour mes devoirs et me donner des conseils. Mais je me sens pas prête, psychologiquement, à resté avec eux entre les recrés et le midi, j'ai des moments où je préfère rester seule, tranquille à regarder le ciel et à rêvasser.

En parlant de plat froid, en cherchant sur le site de cuisinermanger.fr que tu m'as conseillé Herlock, j'ai trouvé un mélange de bento avec 1 qui garde le chaud et 2 froids et qui se range parfaitement dans mon sac de cours, ça me permettra d’osciller entre chaud et froid selon mes envies  =)

Hors ligne Mat

  • germe timide
  • **
  • Messages: 71
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #13 le: Mercredi 27 Janvier 2016, 19:32:01 pm »
Salut Astria,

J'ai lu tout ton post et la plupart du topic, et je suis terriblement désolée pour toi :( Je suis en première et je suis vegan depuis la 3e, donc je comprends que le contexte du lycée et de la famille soit compliqué pour toi surtout si tu manges à la cantine :/

Comme je l'ai lu chez d'autres plus haut, recevoir des remarques comme ça fait partie de notre vie de végé, surtout au début.
Pour ma part, je me souviens qu'au début j'étais un peu à vouloir clouer le bec à d'éventuelles personnes qui me critiqueraient, j'étais vraiment sur la défensive, j'avais peur qu'un professeur apprenne au détour d'une conversation que j'étais végé et me fasse la morale, m'emmène voir l'infirmière où je ne sais pas quoi... Avec le temps, on apprend à ne plus avoir peur, à savoir répondre aux questionnements des gens sans être agressif car sur la défensive et on le vit mieux. Documente-toi, rassure-toi et sois sûre que ton choix est :
- bon pour la santé (penche-toi sur les fiches nutritionnelles de l'AVF, perso elles m'ont bien aidée !)
- pour l'environnement
- pour, évidemment, les animaux et les humains (ah la fameuse réflexion du "les végés préfèreraient laisser crever l'humain que la vache")
- bon pour ta santé mentale (une fois que tu as ouvert les yeux, je t'assure qu'assumer ton choix, même si c'est dur, sera mieux pour toi que de l'abandonner à cause des autres)
- et bon pour plein d'autres choses (mais j'avouerai que j'ai la flemme de tout écrire  ;) tu trouveras plein d'autres bonnes raisons sur le site de l'AVF et ailleurs)

La cantine, ce n'est pas facile : la bouffe (j'y ai pas mis les pieds depuis longtemps mais au primaire c'était bien dégueu et pas équilibré), les gens, le bruit qui stresse (si on te pose des questions, ça peut plus facilement te faire perdre tes moyens)... Au vu de ta situation familiale je ne sais pas si c'est possible, mais si tu peux, ce serait mieux pour toi de t'amener un repas (style lunchbox, bentô ou sandwich). C'est ce que je vais faire une fois à l'université, et j'ai une amie qui fait ça depuis la rentrée et ça lui va super, elle toujours arrive à se préparer des petits trucs vite fait même quand elle a pas le temps :) Sinon... il va falloir prendre ton mal en patience :(

En ce qui concerne les amis : ceux qui t'apprécient vraiment te poseront des questions, peut-être s'énerveront-ils un peu s'ils ont le sang chaud devant des réponses qui ne leur plaisent pas car trop "radicales"... mais JAMAIS une personne ne t'humiliera, ni ne te rendra volontairement mal à l'aise si elle te veut du bien.
Les filles dont tu parles qui ont l'air d'être des "amies" et qui te clashent et t'humilient, je vois le genre, y en a plein mon lycée. Ce sont des gens mal dans leur peau et parce qu'ils en voient certains qui ont l'air de se démarquer par des choix montrant une certaine réflexion, maturité, ou juste envie de pas être comme tout le monde, ça les énerve, ils se sentent agressés dans leur banalité comme si le seul fait de t'avoir sous les yeux leur disait "tu vois, elle doit être plus intéressante que toi", et ils t'agressent en retour pour se sentir dominant et populaire : fuis ces personnes comme la peste. En plus d'être méchantes, elles sont négatives, superficielles, et affreusement banales. Elles ne méritent pas quelqu'un comme toi.
Dis-leur la vérité en face, seule à seule si tu ne te sens pas assez forte pour le faire en public, mais dis clairement à ces gens qu'ils sont pitoyables, qu'ils ont montré devant tout le lycée en te traitant comme ça que c'étaient des pauvres cons, qu'ils n'auront jamais de véritables relations dans la vie avec un comportement aussi débile, méchant et gamin ... fais leur comprendre qu'en essayant de t'humilier, c'est eux-mêmes qu'ils ont ridiculisé.

Je sens que mon pavé commence à être vraiment long pour tout le monde...

Ce que je voudrais te dire en "bref" :

- en devenant vegan, j'ai pris confiance en moi. Enfant, j'étais timide maladive. En arrivant au collège, je me sentais à l'écart parce que j'étais première de la classe, pas d'envie de popularité... et j'avais du mal à prendre la parole en public ou simplement répondre à quelqu'un qui m'avait "bousculée". En devenant vegan, j'ai appris à mieux me connaître, à savoir qui j'étais vraiment, et à REPONDRE. Si tu montres au monde que tu es capable de leur tenir tête, ils ne te tiendront pas tête. Et toi, tu te sentiras franchement mieux dans ta vie, ton corps, ta tête... Donc ne pense pas qu'être végé va aggraver ton cas, AU CONTRAIRE !  :)
- je me désole de la réaction de ta famille... Plusieurs personnes avec qui je suis très proches ont vécu ou vivent des situations de tension quasi-permanente avec leur entourage pour des raisons diverses, mais dans tous les cas ce n'est pas la faute de l'enfant. Ta famille ne détient ni la vérité absolue, ni ta liberté de penser, de vivre, d'être heureuse. Je ne sais pas comment tu prends ça personnellement donc je ne peux me permettre de conseils particuliers, mais sache que tu es en droit de faire ce que tu fais, et que c'est bien. Ne cède pas aux caprices et remarques de ton père, ni des autres d'ailleurs, essaie de trouver un moment calme pour aborder le sujet (même si tu te dis que ça va mal finir je comprends) et dialoguer avec ta famille : non tu n'es pas djihadiste (une amie qui ne mange pas de porc juste parce qu'elle n'aime pas ça a les mêmes remarques de son père donc je vois...), non tu ne vas pas mourir dans trois semaines, oui tu vas continuer à aimer ta famille et la vie... Les parents s'imaginent beaucoup de choses sans en parler à leurs enfants, et ont des réactions contre-productives (ils veulent te convaincre et ne font que t'éloigner d'eux par leurs comportements). Parles-en quand tu pourras, en disant dès le début que tu veux dialoguer, pas crier, pas t'énerver... tu n'es pas contre eux.
- essaie de te faire des potes plus matures (tu parlais des 1res, Term. et post BAC) avec qui tu te sentiras mieux, plus écoutée, plus épanouie.
- va voir s'il y a un snack végé quelque part près de chez toi. Tu pourras parler tranquillement avec des gens qui te comprendront. Ils t'aideront si tu en as besoin, tu y trouveras de nouvelles connaissances, et peut-être même que quand les relations seront plus apaisées avec ta famille vous pourriez y aller ! :)
- Les phrases qui cassent, on en a tous envie, devant des gros cons qui veulent rien comprendre, ou quand on se sent fatigué de toujours devoir se justifier. Au début, moi aussi j'étais beaucoup sur la défensive, à me répéter des réponses type à chaque pique potentiellement exprimée... Mais tu verras qu'au bout d'un moment, tu auras suffisamment confiance en toi et en ce que tu sais sur ton mode de vie pour dialoguer sereinement, décliner poliment les conversations houleuses en disant que tu aimerais beaucoup expliquer tes choix, mais pas de cette façon non-constructive, et accepter que des cons insensibles, il y en ait toujours. Tu ne pourras pas changer tout le monde. Mais je te promets que tu seras surprise de l'ouverture de certains !
- Je suis devenue vegan après avoir vu un documentaire sur ARTE avec ma mère. Nous étions choquées. Elle a tenté le végétarisme, elle se sentait un peu obligée par moi, mais c'était elle qui se mettait la pression. Elle a arrêté quelques semaines après, on se disputait... On en a parlé et elle a compris que je ne l'estimerais pas moins si elle mangeait de la viande. Je ne pensais plus convaincre personne de devenir ne serait-ce qu végétarien. Aujourd'hui pourtant, ma mère a beaucoup réduit sa consommation de produits animaux et elle est en meilleure santé. Mon chéri me comprend à 100%, il adore ce que je fais à manger, et il m'a dit qu'il aimerait tester le végé quand on vivrait ensemble. Mon beau-père, que j'ai vu en tant que sportif s'enfiler des blancs d'oeufs crus comme du petit lait pour la sacro-sainte protéine et qui se moquait gentiment de moi à mes débuts, est étonnament le plus réceptif aujourd'hui ! Il est bluffé par mes nuggets 100% vegan et plein de protéines, et il veut même se mettre à commander sur un monde vegan !  :D Mes ami(e)s ne comprenaient pas tous au début, mais aujourd'hui ils sont aussi bluffés par ma détermination, ma cuisine qu'ils aiment beaucoup et mon ouverture d'esprit (en fait, beaucoup pensent que végé = relou sans jamais en avoir connu aucun dans leur vie, et ils sont donc agréablement surpris !)

Voilà, je me rends compte de mon énormissime pavé de 2km de longueur, désolée :p
Des témoignages comme le tien ne me laissent jamais indifférente, et je paaaaaaaaaaaaaaaaaaaarle haha ^^

Si tu as des questions, ou quoi que ce soit n'hésite pas ! ;)

Tu as trouvé une communauté géniale ici en tous cas  :)

Bonne soirée à tous

Matilda

Hors ligne OlivierD

  • germe timide
  • **
  • Messages: 85
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Père, "amies", cuisiniers... le monde contre moi ?
« Réponse #14 le: Mercredi 27 Janvier 2016, 20:03:21 pm »
Superbe témoignage !

Respect  ;)!