Auteur Sujet: le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ? (Eole)  (Lu 3762 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Cécile

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 106
    • Voir le profil
le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ? (Eole)
« le: Mercredi 17 Février 2010, 10:25:37 am »
le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ?
  eole6 le Mer 3 Fév - 6:26


"La non-violence absolue est une absence totale de mauvais vouloir contre tout ce qui vit." disait Gandhi.

Qu'en pensez-vous si cette notion est appliquée au végétarisme, dont Gandhi est un des représentants les plus illustres ?


eole6


Messages: 29
Date d'inscription: 08/01/2010



 
 

 Re: le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ?
  geispe le Dim 7 Fév - 20:58


le végétarisme ne respecte pas tout à fait "toute" vie, puisqu'il nécessite l'élevage et que l'élevage nécessite tôt ou tard l'abattage des animaux en surnombre, des vieux, etc...
sauf erreur en Inde on vend à des groupes non végétariens les animaux à supprimer : ils s'en chargent.
le végétarisme représente par contre un avantage dans la mesure ou le but de l'élevage n'est pas la production de viande mais de sous produits animaux essentiellement les produits laitiers...
dans les élevages modernes cependant la production laitière est tellement rentabilisée... que les animaux n'ont guère le temps de vieillir... une vache part quand même à l'abattoir après environ quatre à cinq années de production... une chèvre aussi...
geispe


Messages: 7
Date d'inscription: 17/01/2010
Age: 62
Localisation: alsace



 
 

 Re: le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ?
  eole6 le Lun 8 Fév - 12:18


Justement, en tant que végétarien cette situation vous satisfait-elle ? N'y a-t-il pas des alternatives plus respectueuses de la vie qui soient envisageables ? D'un point de vue pragmatique les choses se passent comme vous le dîtes, mais ce n'est pas forcément satisfaisant pour l'esprit ni conforme à une éthique végétarienne : ce n'est pas en donnant les animaux à abattre à des non-végétariens qu'un végéta*ien ne les tue pas; il déplace un peu le problème, c'est tout. Que pensez-vous de la vision proposée dans l'éthique d'Albert Schweitzer :

http://www.tribunal-animal.com/consciences/conscients/schweitzer.htm#1


eole6


Messages: 29
Date d'inscription: 08/01/2010



 
 

 Re: le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ?
  geispe le Lun 8 Fév - 12:36


je n'aime pas tellement Schweitzer et son éthique : c'est un vieux pépé de son époque qui aurait dit par ailleurs des choses très racistes et d'après d'autres aurait eu des comportements plutôt irrationnels. et je n'arrive pas à lire les tartines... :-)
le problème serait, si on ne veut tuer personne - ce qui est mon cas - de mettre au point et pour cela d'expérimenter en pratique un monde végétalien ce qui n'est pas évident du tout.
c'est un système qui n'existe pas pour l'instant, à ma connaissance, du moins pour un système "pérénisable" c'est à dire non dépendant d'éléments artificiels et non durables...
geispe


Messages: 7
Date d'inscription: 17/01/2010
Age: 62
Localisation: alsace



 
 

 Re: le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ?
  eole6 le Lun 8 Fév - 20:32


Un vieux pépé ?! Je suis surpris de votre réponse : vous avez 62 ans, dîtes-vous ... Cette réponse convient plutôt à certains jeunes gens pour qui tout ceux qui dépassent l'âge de leurs parents ne peut provenir que d'un "vieux pépé" ou d'une "vieille mémé". La date de naissance a-t-elle réellement un rapport avec la qualité de la réflexion ? Sinon exit tous les penseurs de tous poils antérieurs à une génération ...

Pour les propos racistes, on peut en discuter : c'était une époque coloniale et la mentalité de la société était un peu particulière : regardez "Tintin au Congo" d'Hergé, on peut le voir comme raciste aujourd'hui, pourtant je ne pense pas qu'Hergé l'était avec ses albums abordant diverses cultures dont la Chine, le Tibet ... Pourquoi un raciste aurait-il choisi de consacrer sa vie à soigner au Congo dans un endroit perdu plutôt que la chaire de professeur qui s'ouvrait à lui en Europe : il n'aurait pas eu de mal à en trouver ... D'ailleurs dès sa jeunesse il a ressenti l'appel de l'Afrique à travers une statue d'un noir qui l'émouvait :

"C'est à Colmar que me fut désigné le but de mes futures navigations. Le monument de Bruat m'avait de tout temps intéressé par les statues que représentaient les populations lointaines. Je m'attachais particulièrement à celle du Noir d'Afrique. Je découvris une mélancolie dans la pose et les traits de cet Hercule qui éveilla ma compassion et qui me fit réfléchir sur le sort des Noirs. Chaque fois qu'on passait au Champ-de-Mars, je demandais qu'on fit le détour ou qu'on me permît de le faire pour être un instant devant le monument. Dans la suite, habitant Mulhouse, où je fréquentais le lycée, je gardais l'habitude de venir à chacun de mes passages à Colmar contempler la statue"

(cité dans "Albert Schweitzer" par Pierre Lassus ed Albin Michel )

Dans sa chambre à Colmar on peut voir encore aujourd'hui une tête de noir, reproduction d'une sculpture de Bartholdi.
eole6


Messages: 29
Date d'inscription: 08/01/2010



 
 

 Re: le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ?
  geispe le Lun 8 Fév - 20:45


effectivement c'est toujours du "on dit que" au sujet de Schweitzer... j'ai des ancêtres qui l'ont connu et en Alsace (où je suis) on l'aime bien.

Justement, en tant que végétarien cette situation vous satisfait-elle ? N'y a-t-il pas des alternatives plus respectueuses de la vie qui soient envisageables ?

je suis végétalien, et j'essaie justement de réfléchir aux solutions...
c'est ce que j'essayais de dire dans mon post précédent :

"le problème serait, si on ne veut tuer personne - ce qui est mon cas - de mettre au point et pour cela d'expérimenter en pratique un monde végétalien ce qui n'est pas évident du tout.
c'est un système qui n'existe pas pour l'instant, à ma connaissance, du moins pour un système "pérénisable" c'est à dire non dépendant d'éléments artificiels et non durables..."
geispe


Messages: 7
Date d'inscription: 17/01/2010
Age: 62
Localisation: alsace



 

Hors ligne bleinadl

  • germe timide
  • **
  • Messages: 31
  • Sexe: Homme
  • Je pense donc je suis végéta*ien.
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ? (Eole)
« Réponse #1 le: Vendredi 19 Février 2010, 02:38:34 am »
Bonjour  :)
Excusez-moi de mettre mon grain de sable, mais c'est pour ça qu'il y a des forums, n'est-ce pas? 8). Soit dit en passant, j'ai 63 ans et j'admire et respecte beaucoup ce "vieux pépé" d' Albert Schweitzer.
Mais... pour en revenir à la question de savoir si le végétarisme est respectueux de toutes vies. Ma réponse est: non. Impossible = la vie - du moins la nôtre - a été conçue de telle sorte qu'elle doit se nourrir de vie. Donc elle doit supprimer un être vivant pour en absorber, disons, la vitalité.
C'est d'ailleurs un des arguments spécieux des non-végétariens: "Ah oui, mais quand vous mangez une salade vous l'avez bien fait mourir vous aussi!!!"
J'ai même lu une fois quelque part qu'on prétendait - pour consoler certains végétariens sans doute - que les plantes étaient bien contentes d'être consommer  ???
Je crois qu'il n'y a guère que certaines plantes, les arbres en particulier, qui réussissent à ne pas "tuer" pour vivre grâce à la photosynthèse, cette sorte de miracle qui est justement à l'origine de toute vie sur cette terre.
Peut-être qu'en étant strictement fructivore on pourrait à la rigueur se rapprocher un peu de cet idéal d'un végétarisme respectueux de toutes vies, parce que les fruits nous sont "offerts" par certaines plantes. En fait, je crois que c'est plutôt un piège qu'elles nous tendent pour qu'on aille semer leurs graines un peu plus loin, soit en les crachant par ci par là, soit en allant  :-X... aux toilettes, par ci par là ;D
Je verrais plutôt le végétarisme respectueux de la vie de tout être ayant un système nerveux, être sensible, pouvant sentir de la douleur, bien que les plantes soient elles aussi sensibles au traitement qu'on leur afflige...
Pas facile finalement de répondre à cette simple question ???
Très cordialement  :)



« Que ton aliment soit ta seule médecine ! » Hippocrate.

Hors ligne geispe

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 14
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ? (Eole)
« Réponse #2 le: Vendredi 19 Février 2010, 11:32:55 am »
pour Schweitzer c'est mon problème avec les missionnaires, mais bon... à chacun son truc... :-)
le végétarisme implique aussi de tuer, simplement de tuer moins et moins souvent... (ce qui est déjà un progrès) mais une vache laitière, par exemple,  part à l'abattoir une fois qu'elle devient moins rentable, après quatre ou cinq ans souvent... alors qu'elle pourrait en atteindre plus de vingt (ma dernière est morte de sa belle mort à 22 ans, à l'époque, mais je l'ai nourrie durant des années alors qu'elle était tarie et donc ne me donnait plus de lait : c'est difficilement généralisable)...
sinon j'essaie d'observer et faire la différence entre ce qui se sauve et ce qui se sauve pas, si je veux le saisir ou le manger... mon dilemne actuel étant le fait que les abeilles me piquent lorsque je veux piquer leur miel... sauf si je les enfume en leur faisant croire qu'il y a un incendie... et même là je dois me protéger d'un voile.
la technique qui consiste à s'excuser auprès de l'animal que l'on va tuer ou que l'on a tué ne me convient pas non plus... :-)

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 065
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : le végétarisme est-il respectueux de toutes vies ? (Eole)
« Réponse #3 le: Lundi 12 Septembre 2016, 23:00:36 pm »
Donc non, le vgrisme ne respecte pas toute vie.
Mais bravo à tous ceux qui en sont déjà là, la dernière marche est moins haute.
Car si les veganes tuent des végétaux,  ils peuvent vraiment les respecter, je crois que c'est compatible.
Ouf !
Bon, là, je me dis que dans le coup, on ne peut plus prendre la voiture ...
Je réfléchis ...
Pfff, c'est pas simple !
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI