Auteur Sujet: huîtres, moules....  (Lu 24383 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Chloé

  • germe timide
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: 42
  • Régime: Ovo-Végétarien
huîtres, moules....
« le: Mercredi 08 Juin 2016, 15:56:49 pm »
Les végéta*iens ne consomment ni viandes ni poissons ni même les crustacés. Mais je m interroge . Est ce que les huîtres et les moules ressentent la douleur ? Si non,  nous sommes végéta*iens  pour les animaux et que les huîtres ou moules ne souffrent pas , pourquoi ne pas en manger? Personnellement je n aime pas donc je n en mange pas . Mais la question se pose ....quelqu'un sait il si les huîtres ou moules....souffrent?

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 607
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #1 le: Mercredi 08 Juin 2016, 16:07:33 pm »
Je ne sais pas.
On peut se poser la question.
De même pour les insectes - ça souffre un insecte, vraiment ?
Et puis peut-être qu'il y a une sorte d'échelle de la souffrance au sein des espèces animales, que certaines souffrent plus que d'autres, qu'on pourrait...

Non.
Je ne mange pas d'animaux, point - et si dans le lot certains ne ressentent pas la douleur, peu m'importe, je préfère les laisser vivre en paix quand même.

Hors ligne Dany Dust

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 151
  • Sexe: Homme
  • Optimiste endurci
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): L214 - IBoycott - Alliance des gardiens de la terre
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #2 le: Mercredi 08 Juin 2016, 16:10:51 pm »
Je ne sais pas si les huîtres souffrent, mais je me souvient que quand j'étais petit, mon "jeux" c'était de couper un tout petit bout de l'huître et de mettre du citron, et l'huître se rétractait.... Douleur ou pas? Je ne sais pas!

Après, je ne mange plus d'animaux aussi par respect de la vie de TOUT être vivants, pas juste pour la souffrance animal  ;)
Live your life in Peace, Love and Optimism

Hors ligne Chloé

  • germe timide
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: 42
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #3 le: Mercredi 08 Juin 2016, 18:01:20 pm »
Je me suis renseignée auprès d'un vétérinaire. Alors ça vaut ce que ça vaut , mais je sais qu'il est au courant des avancées scientifiques. Aux dernières nouvelles, les huîtres et les moules ne souffrent pas car elles n ont pas de systèmes nerveux, donc pas de cerveau. En revanche elles ont un système dit " réflexes" .c'est pour cela qu'elles se rétractent avec le citron .c'est le cas pour beaucoup d arbres et autres végétaux.j ai demandé pour les insectes , il m a dit qu'ils ressentaient la douleur car ils ont un cerveau et un système nerveux , mais ils sont en réalité très résistants et peuvent "supporter" une patte en moins pendant quelques jours mais meurent de toutes façons les jours qui suivent. Mais ils souffrent. Pour en revenir aux coquillages, il m a dit que l on avait aucunes certitudes sur ces recherches . Ce sont encore des suppositions, et pour lui dans les années à venir , il est probable que l on découvre un animal beaucoup plus complexe ...dans le doute , n y touchons pas les amis.  :-*

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 777
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #4 le: Mercredi 08 Juin 2016, 18:44:09 pm »
D'après un article sur vegactu, il est prouvé à présent que les crustacés, crabes et autres "fruits" de mer... ressentent la douleur.
L'huître reste vivante encore longtemps dans le ventre de celui qui la mange ... beurk !

Voilà un bout de l'article en question qui remet en question l'avis du véto !!:
"Des chercheurs de l’Université Queen de Belfast ont récemment voulu vérifier si les invertébrés tels que les homards et les crabes sont capables de ressentir la douleur. Leurs résultats sont sans appel et rendent indispensable de donner davantage de droits à ces créatures pour mieux les protéger de la souffrance.
Afin de savoir si les crustacés ressentent la douleur et ne se contentent pas de réagir involontairement à des stimuli douloureux, il fallait étudier non seulement les réactions immédiates mais aussi des comportements plus complexes.
L’étude est discutable par ses moyens d’action : pour prouver la souffrance, il faut faire souffrir… Bien des animaux ont dû endurer de terribles expériences, mais les scientifiques soutiennent qu’ils ne recherchaient que des preuves scientifiques pour les protéger par la suite.

La différence entre douleur et réflexe se trouverait dans la manière dont les crustacés soignent leurs blessures. Ainsi, de l’acide a été déposé sur des antennes de crevettes ; celles-ci se sont alors occupées de leurs blessures pour tenter de les guérir. Lorsqu’on leur appliquait un anesthésiant local juste avant, cette phase de soin était plus brève.

De la même manière, il a été également constaté que les crabes à qui on arrache le bout des pattes (comme lorsqu’on les pêche pour leur chair) tentent d’atteindre leurs membres amputés et agissent comme les crevettes. Ils apprennent aussi rapidement de cette expérience douloureuse, en modifiant par la suite leur comportement pour s’éviter à tout prix la douleur.

Autre exemple décrit par l’étude, les bernard-l’hermite réagissent dans le temps aux chocs électriques. (l'article ne le dit pas mais je l'ai lu dans un magazine scientifique, on inflige des chocs électriques à des bernard-l'hermite, mais seulement lorsqu'ils choisissent certaines coquilles, très vite ils vont choisir les coquilles qui ne leur provoquent pas le choc électrique... donc ils ressentent la douleur CQFD !)

Le directeur de l’étude est formel :
Ce ne sont pas seulement des réflexes. Ce comportement est prolongé et complexe, ce qui implique évidemment le système nerveux central.

En Amérique, un neurobiologiste de l’Université du Texas Health Science Center à Houston est actuellement en train de mener des recherches similaires sur les calmars et déclare qu’eux aussi font preuve d’une sensibilité qui pourrait être de la douleur.

Après avoir obtenu ces résultats, les chercheurs en question exhortent leurs collègues scientifiques à travers le monde à utiliser le moins d’animaux possible, quels qu’ils soient."

Pour les insectes on n'a pas encore toutes les données d'après ce que j'ai compris, des scientifiques étudient la question parce que c'est une "piste" pour pouvoir nourrir l'humanité croissante... J'espère qu'ils se pencheront un jour sur le végétarisme comme LA solution !!
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Marta

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 998
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): L214
  • Régime: Végétalien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #5 le: Mercredi 08 Juin 2016, 19:22:23 pm »
Quelques réflexions à ce sujet ici (en anglais).
Le français n'est pas ma première langue : n'hésitez pas à me faire remarquer si j'utilise des mots qui ne veulent rien dire ou si mes phrases ne sont pas claires! Merci.

Hors ligne Chloé

  • germe timide
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: 42
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #6 le: Mercredi 08 Juin 2016, 19:42:39 pm »
Merci les amis. Bref je ne les mange pas .  :-*

Hors ligne Daria TS

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #7 le: Mercredi 08 Juin 2016, 19:43:59 pm »
Mela: je ne suis pas sure que le l'organisme des crustacés (crabes, crevettes, etc...) soit directement comparable à celui des "fruits" de mer (moules, huîtres, bigorneau...) puisque les crustacés ont bien un système nerveux complexe contrairement aux coquillages.
Donc, je pense que la question, c'est de savoir si la douleur existe en dehors d'un système nerveux.

Personnellement, c'est vrai que je me pose encore la question, même si je n'en ai pas mangé depuis des années.

Marta: je le trouve super, cet article! Ça encourage vraiment chacun à aller dans le bon sens et à faire de son mieux, en dehors de toutes les étiquettes qu'on peut s'attribuer ou se faire attribuer: inspirant!

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 777
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #8 le: Mercredi 08 Juin 2016, 20:04:16 pm »
"La souffrance des invertébrés marins :
Les fruits de mer et crustacés, dont la plupart sont cuits encore vivants, ressentent-ils la douleur ?"


Sur vegactu, ils ont mis tout le monde dans le même panier de crabes ou le même plateau de fruits de mer !!
J'ai bêtement fait pareil ::)

En même temps, quand on est végétarien, on ne mange pas de chair animale, quelque soit son degré de souffrance...
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Marta

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 998
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): L214
  • Régime: Végétalien
Re : Re : huîtres, moules....
« Réponse #9 le: Mercredi 08 Juin 2016, 20:44:27 pm »
Marta: je le trouve super, cet article! Ça encourage vraiment chacun à aller dans le bon sens et à faire de son mieux, en dehors de toutes les étiquettes qu'on peut s'attribuer ou se faire attribuer: inspirant!
Ravie de t'avoir indirectement inspirée !  :)
En effet moi aussi j'ai apprécié l'esprit... après, je n'en mange pas... je n'en avais pas mangées pendant 30 ans puis j'ai commencé avec pas mal de dégoût juste pour faire plaisir à mon beau père bordelais... J'avoue que le goût n'était pas trooop mal mais du coup je profite de l'excuse du végétarisme pour me passer de cette "tâche" quand je vais en visite chez la belle-famille (de toute façon je passe pour la folledingue, alors, huître de plus, huître de moins....   ;)  )
Le français n'est pas ma première langue : n'hésitez pas à me faire remarquer si j'utilise des mots qui ne veulent rien dire ou si mes phrases ne sont pas claires! Merci.

Hors ligne Dany Dust

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 151
  • Sexe: Homme
  • Optimiste endurci
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): L214 - IBoycott - Alliance des gardiens de la terre
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #10 le: Jeudi 09 Juin 2016, 09:50:42 am »
Hum intéressants ces articles! :)
Pour les crustacés, ça fait un petit moment qu'on se doute qu'ils ressentent la douleur, je me souviens, il y à quelques temps (genre 5 ans) mon ex qui était cuisinière avait reçue de nouvelles directives qui lui interdisaient d'ébouillanter les crustacés, elle devait les électrocuter avant de les plonger dans l'eau bouillante! Je ne sais pas si cette directive à été maintenue!
Live your life in Peace, Love and Optimism

Hors ligne Chloé

  • germe timide
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Département: 42
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #11 le: Jeudi 09 Juin 2016, 20:26:34 pm »
En tout cas merci pour vos articles sur ce sujet .  :-*

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 777
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #12 le: Jeudi 09 Juin 2016, 20:42:29 pm »
Trouvé sur un blog d'une végane anti-spéciste plutôt bien renseignée, un document hyper complet sur le système nerveux central de l'huître qu'on appelle le ganglion viscéral.
La même fille a posté ça sur un autre forum :
"J'avoue que je n'ai pas lu l'intégralité du topic, donc je ne sais pas d'où sort cette conclusion bizarre selon laquelle les huîtres n'auraient pas de système nerveux central. Mais bon moi je l'ai vu de mes yeux le système nerveux de l'huître (dissections à la fac... dont je suis pas fière, mais ça peut servir)."

Voilà le lien pour lire le doc en question : http://archimer.ifremer.fr/doc/00002/11320/7845.pdf

Bonne lecture  ;D
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Daria TS

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #13 le: Jeudi 09 Juin 2016, 22:41:13 pm »
Donc les huîtres ont bien un système nerveux, en fait?

Personnellement, je n'en mange pas non plus depuis mon végétarisme(dans le doute je m'abstiens), mais j'avoue que je me posais encore la question de savoir si c'est justifié ou pas.

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 777
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : huîtres, moules....
« Réponse #14 le: Vendredi 10 Juin 2016, 08:39:18 am »
J'ai tenté le copié-collé du passage mais ça met un mot sur chaque ligne !
C'est à la page 30, la description du système nerveux de l'huître : les ganglions viscéraux. Le nerf circumpalléal : ce nerf jouerait le rôle d'un ganglion et ferait du bord du manteau un véritable organe sensoriel.

Certains sont affirmatifs par rapport à la question, moi je n'ai pas la prétention d'avoir les connaissances pour en débattre, mais je crois qu'on a encore beaucoup à apprendre.
On avance doucement !
Il faut se rappeler que jusque dans les années 70 on pensait que les nouveaux-nés ne sentaient pas la douleur du fait de leur immaturité neurologique (on arrachait les amygdales à vif !) :-\

Il existe des techniques de + en + élaborées pour évaluer la souffrance.
Boris Cyrulnik  (Les animaux ont des droits) distingue la douleur (réaction physiologique ressentie par les animaux qui possèdent des réactions émotionnelles) et la souffrance (qui nécessite une représentation de soi)... et là-dessus il y a beaucoup à explorer !

Dans le dernier Sciences et Avenir, des chercheurs australiens ont découvert que les ganglions cérébraux des insectes joueraient le rôle de notre mésencéphale, ils disposeraient donc des structures neuronales pour être conscients de leur corps dans le monde qui l'entoure ! On en découvre tous les jours dans le domaine.

Pour me positionner, pas facile... mais j'estime qu'on est végétarien quand on ne mange pas d'animaux, qu'ils souffrent ou pas n'est pas la question. Parce que sinon on pourrait redevenir charognards, puisque déjà morts les animaux ne souffrent plus !  :(
Bon, je vais vomir mon petit déjeuner sur ces paroles appétissantes, puis je reviens !! :D
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/