Auteur Sujet: La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !  (Lu 29581 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 805
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« le: Thursday 28 July 2016, 14:17:29 PM »
Comme je pars demain en week-end et que j’aime bien avoir un peu de lecture à mon retour ou pendant ces moments "réjouissants" passés dans la belle-famille (à moins que quelqu’un fasse en sorte de me faire revenir plus vite malgré mon rejet d’internet sur un portable…), je souhaiterais à nouveau vous poser quelques questions indiscrètes où répondront ceux qui le désirent.

- Estimez-vous faire partie des gens qualifiés de "sensibles" ?

- De ceux qui, déjà petits, avaient des réticences à manger certains animaux ?

- De ceux qui peuvent s’émouvoir devant un truc tout bête qui va laisser indifférents leurs voisins ?

- Pensez-vous que des gens dits « insensibles », solides comme un roc avec un parcours sans histoires peuvent avoir ce type de sensibilité - voire d’hyper-sensibilité ?

Merci à ceux qui voudront bien livrer des petits morceaux de leur sensibilité personnelle… je vous ferai en retour part de mes réflexions personnelles à ce sujet…
« Modifié: Thursday 28 July 2016, 14:44:16 PM par Mela »

Hors ligne Heathflower

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 233
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #1 le: Thursday 28 July 2016, 15:17:52 PM »
Chouette, je suis la première à répondre !  :)

Je lis partout que les enfants ont un grand potentiel de sensibilité envers les animaux qui disparait peu à peu en grandissant. Je dirais que pour moi ça a plutôt été l'inverse. Jamais je n'aurais fait de mal à un animal mais plus jeune ça ne me dérangeait absolument pas de manger du lapin au repas alors que j'avais un lapin de compagnie dans ma chambre...

Par contre depuis 5/6 ans je dirais, je suis devenue extra sensible par rapport au animaux. J'ai adopté un lapin et deux chattes dont je suis totalement gaga, j'ai aidé à soigner un chat errant dans ma résidence, je pleure quand je vois un animal écrasé sur la route, je deviens toute folle quand je croise des vaches/poules/cochons en me baladant dans la campagne, bref je me suis découvert une très forte empathie envers les animaux, et même ceux que je n'aime pas du tout (les vers de terre, chenilles, limaces, ça me dégoute un peu beaucoup, mais je me contente de les laisser faire leur vie dans leur coin plutôt que d'appeler quelqu'un à la rescousse pour les éliminer, comme avant).

Je suis sensible pour beaucoup d'autres choses dans la vie, et bizarrement les larmes sont chez moi une réaction naturelle pour la plupart des émotions  :-[ Pour autant, je ne me rends pas malade quand je passe par le rayon viande au supermarché, je suis triste mais seulement intellectuellement, je crois que c'est ce qui s'appelle la dissonance cognitive et ça fonctionne assez bien sur moi.

Après la sensibilité, c'est quelque chose de très personnel, tout le monde n'est pas sensible pour tout au même degré. Un petit exemple : mon père est assez pudique et montre peu ses émotions, ma mère pleure comme une madeleine devant un film romantique. Et quand mon lapin est tombé malade, la réaction de ma mère a été du genre "laisse tomber, un lapin c'est très fragile et le vétérinaire ça coûte trop cher pour pas grand chose", alors que mon père c'était "j'espère qu'il ne souffre pas trop, donne de ses nouvelles et on partagera les frais vétérinaire".

Donc si tel était ton questionnement, il ne faut pas désespérer des personnes qui ont ce genre de carapace, quelqu'un peut être solide comme un roc et avoir un petit cœur tout mou dès qu'il s'agit d'animaux  ;)

Alala, plus je fréquente ce forum et plus je raconte ma vie moi... :p

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 805
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #2 le: Thursday 28 July 2016, 16:19:10 PM »
Merci Flower de ton témoignage,
j'y répondrai à mon retour, mais je voulais déjà te remercier,
parce que je trouve qu'on a le droit de raconter un peu des choses personnelles sur un forum et que cela incite à la réflexion ! ;)

Hors ligne sylvestre

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 331
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Association Végétarienne de France
  • Département: 19
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #3 le: Thursday 28 July 2016, 16:34:10 PM »
Oui aux 3 premières questions mais pour la 4ème je n'ai pas connu d'exemple dans ma vie. Donc à priori non pour cette dernière mais les à priori sont souvent démentis.

Hors ligne laurenceg

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 914
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 36
  • Membre d'asso(s): AVF;L214;Sea Shepherd;Eden Valley;Peluche36
  • Régime: Végétalien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #4 le: Thursday 28 July 2016, 16:49:09 PM »
- Estimez-vous faire partie des gens qualifiés de "sensibles" ?
Pas particulièrement, mais cela dépend de ce que tu considères être sensible

- De ceux qui, déjà petits, avaient des réticences à manger certains animaux ?
Uniquement les pigeons, je crois que c'est parce que j'avais vu ma tante les étouffer devant moi


- De ceux qui peuvent s’émouvoir devant un truc tout bête qui va laisser indifférents leurs voisins ?
Je pense que oui, mais que le contraire peut-être également vrai. /color]

- Pensez-vous que des gens dits « insensibles », solides comme un roc avec un parcours sans histoires peuvent avoir ce type de sensibilité - voire d’hyper-sensibilité ?
Bien sur, on ne réagis pas tous de la même manière. Moi je somatise beaucoup, je ne compte plus ni les nausées ni les embarras gastriques, mais je peux paraître de marbre.

Merci à ceux qui voudront bien livrer des petits morceaux de leur sensibilité personnelle… je vous ferai en retour part de mes réflexions personnelles à ce sujet…
[/quote]

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 805
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #5 le: Thursday 28 July 2016, 18:28:53 PM »
Merci Laurence et Sylvestre !

Juste 2 mots de définition pour clarifier mon idée de départ : une personne sensible pourrait se définir comme quelqu’un qui est facilement ému, touché, qui éprouve facilement des sentiments et des émotions.

Mon ressenti sur le sujet est déjà dans ma tête et dans mon ordi en brouillon, mais j'affinerai par rapport à ce que vous en aurez dit.
Merci d'avance !

Hors ligne Aurelie32

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 22
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #6 le: Friday 29 July 2016, 01:25:33 AM »
- Estimez-vous faire partie des gens qualifiés de "sensibles" ?
Je pense être quelqu'un de sensible mais je ne suis pas quelqu'un d'emotive.

- De ceux qui, déjà petits, avaient des réticences à manger certains animaux ?
Enfant, je n'etait pas tres proche des animaux, je me souviens même que je m'amusais a chasser des papillons, donc pas de problème à cette époque pour manger de la viande

- De ceux qui peuvent s’émouvoir devant un truc tout bête qui va laisser indifférents leurs voisins ?
Ca c'est assez relatif, c'est à mon avis propre a chaque personne

- Pensez-vous que des gens dits « insensibles », solides comme un roc avec un parcours sans histoires peuvent avoir ce type de sensibilité - voire d’hyper-sensibilité ?
Oui, j'ai un peu d'espoir. C'est peut être lié à l'education, à l'expérience et à l'entourage de l'individu mais il y a aussi l'influence de la société et de l'opinion publique qui joue un rôle dans la prise de conscience.

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 805
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #7 le: Friday 29 July 2016, 06:36:18 AM »
Merci beaucoup Aurélie pour tes réponses !
J'espère en lire encore d'ici lundi où je répondrai...  ;)
Mela.

Hors ligne Aurelien44

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 909
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Nord
  • Régime: Végétalien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #8 le: Friday 29 July 2016, 06:50:09 AM »
Comme je pars demain en week-end et que j’aime bien avoir un peu de lecture à mon retour ou pendant ces moments "réjouissants" passés dans la belle-famille (à moins que quelqu’un fasse en sorte de me faire revenir plus vite malgré mon rejet d’internet sur un portable…), je souhaiterais à nouveau vous poser quelques questions indiscrètes où répondront ceux qui le désirent.

- Estimez-vous faire partie des gens qualifiés de "sensibles" ?

Oui, tout à fait.

- De ceux qui, déjà petits, avaient des réticences à manger certains animaux ?

Oui... Je précise toutefois que l'éthique est un motif second (quoiqu'important) pour moi pour le végétalisme, l'écologie, la solidarité avec les pays pauvres et la santé étant premiers.

- De ceux qui peuvent s’émouvoir devant un truc tout bête qui va laisser indifférents leurs voisins ?

Oui, clairement.

- Pensez-vous que des gens dits « insensibles », solides comme un roc avec un parcours sans histoires peuvent avoir ce type de sensibilité - voire d’hyper-sensibilité ?

Difficile à dire, quand on est très émotif, c'est compliqué de se mettre dans la peau de quelqu'un d' « insensibles » (sachant néanmoins que l'apparente insensibilité peut constituer une manière, chez quelques personnes, de masquer leur hyper-émotivité)...

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 805
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #9 le: Friday 29 July 2016, 16:43:53 PM »
Merci Aurélien,  particulièrement pour ta dernière phrase.... ergu ou Nico peuvent virer l'intervention de Hic, éventuellement...
« Modifié: Friday 29 July 2016, 16:45:24 PM par Mela »

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 845
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #10 le: Friday 29 July 2016, 17:05:18 PM »
ergu ou Nico peuvent virer l'intervention de Hic, éventuellement...
Éventuellement...

Hors ligne Heathflower

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 233
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #11 le: Friday 29 July 2016, 17:24:43 PM »
Merci Nico.

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 805
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #12 le: Friday 29 July 2016, 17:56:24 PM »
Merci Nico ! Et merci Flower pour ton adorable et touchant petit mot : j'adore le mp finalement,  moi !!
 :-*

Hors ligne Heathflower

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 233
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #13 le: Friday 29 July 2016, 18:24:11 PM »
 ;) :-*

J'adore répondre en smiley, hihi !

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 845
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : La sensibilité des VG : nouveaux devoirs de vacances !
« Réponse #14 le: Saturday 30 July 2016, 13:02:11 PM »
- Estimez-vous faire partie des gens qualifiés de "sensibles" ?
Non, je ne pense pas particulièrement.
Je suis capable de regarder une vidéo sur les abattoirs, par exemple, sans que ça m'empêche de dormir. Ce qui ne veut pas dire que ça me plaise ni que j'en regarde souvent !
Mais je pense l'être quand même plus que la moyenne. Je ne vois pas comment on peut ne pas être végétarien quand on connaît la réalité. C'est donc sûrement que je suis malgré tout assez sensible...

- De ceux qui, déjà petits, avaient des réticences à manger certains animaux ?
Là, je vais en horrifier beaucoup, je sais... Je dévoile ma véritable personnalité d'insensible...
Enfant, j'avais un lapin, que j'avais appelé Toutou-le-lapin-gâté. Gâté, il l'était, oui. Au moins pendant 8 jours. Après, un peu moins. Je lui cueillais des pissenlits, les pattes de loup... Je le sortais même en laisse...  Ceux qui ont été enfant un jour dans leur vie me comprendront peut-être... En tout cas, il devint rapidement une charge plus qu'autre chose... Il vivait dans un clapier, à l'autre bout du jardin. Lorsque mes parents en ont eu marre de devoir m'y envoyer à tout bout de champ, ou de le faire eux-même, ils ont fini par demander à un voisin de leur faire un civet. On a mangé du Toutou-le-lapin-gâté. Et en plus, honte à moi, il était bien bon.
Donc, non, je ne crois pas avoir été un enfant "sensible", au moins dans le domaine du bien-être animal.

A côté de ça, je me souviens d'une autre anecdote, où des enfants de mon âge faisaient fumer des crapauds pour qu'ils explosent, ou attrapaient des sangsues pour les brûler, et où je trouvais ça ignoble et ne participais pas.
Pareil : un copain m'a initié à la pêche, à 13 ou 14 ans... Je n'ai pas pratiqué longtemps, car je trouvais ignoble de trouer un vers de terre dans mon hameçon (j'avais essayé de l'attacher avec un nœud, mais ça ne tenait jamais !), et encore pire de décrocher le poisson en lui arrachant l'intérieur du palais.

Alors, peut-être que si, finalement, j'étais sensible...
Chais pas... Quelle ambivalence latente, dans le Nico...

- De ceux qui peuvent s’émouvoir devant un truc tout bête qui va laisser indifférents leurs voisins ?
Ça, oui, par contre. Clairement, sans ambivalence !
Je suis du genre à être émerveillé par des insectes, entre autre...
Voilà peut-être pourquoi on ne pourra jamais régler nos différents, Méla... Insectes et oiseaux ne font pas bon ménage, généralement...

Nico.
« Modifié: Saturday 30 July 2016, 13:03:53 PM par Nico. »