Auteur Sujet: Que penser des activistes de la cause animale ?  (Lu 11126 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne tixelauren

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 80 Somme
  • Membre d'asso(s): Pro Anima
  • Régime: Végétalien
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #60 le: Jeudi 05 Décembre 2019, 22:01:13 pm »
Bonsoir
Le troupeau, c'est juste une image pour parler de la culture qu'adopte la majorité de mes congénères. Je refuse le matérialisme. Oui, je refuse. En quoi cela fait de moi un arrogant ?. L'arrogance n'est-elle pas plutôt celle que le pouvoir -inhérent à tout collectif- nous impose au nom de la majorité (ou pas d'ailleurs) ? L'arrogance du chef qui me dit de ne pas faire ceci et de faire cela !!

J'ai une licence d'histoire. J'ai pu comparer la littérature et le cinéma avec les faits historiques. Détrompe-toi, le respect entre ennemis c'est une invention de l'église pour apaiser des mœurs un peu déliquescentes (pour ne pas dire l'absence d'éthique). Quant à tes cours d'histoire de collège, j'ai peur que l'on ne t'ait donné qu'une vue biaisée (ou partielle) des faits. D'ailleurs, la solution à ces comportements détestables fut trouvé avec la création des casernes au XVIIème siècle.

Comment peux-tu parler de fraternité quand le but de la manœuvre est d'aller tuer l'autre. De quelle foutue fraternité tu parles ??? Quelle horreur !!!
Moi je te parle de coopération entre tous, et toi, toi tu me parles d'une bande d'affreux qui ont dans l'idée d'aller détruire la vie d'autrui !? Décidément, tu fais très fort. J'irai même plus loin : il nous faut, aujourd'hui, une vraie coopération entre humains et non-humains, entre animaux et végétaux. Il nous faut nous réconcilier entre tous.

Comment peut-on tout avoir ??? Tu m'étonnes vraiment. Serais-tu matérialiste ? Personnellement, je suis spiritualiste, et je crois qu'il y a un avant et un après. Mais je n'en sais rien. Ce qui ne m'inquiète pas, car je crois aussi que ma présence ici et maintenant est ma seule vérité.

Hors ligne tixelauren

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 80 Somme
  • Membre d'asso(s): Pro Anima
  • Régime: Végétalien
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #61 le: Jeudi 05 Décembre 2019, 22:20:01 pm »
D'ailleurs, la solution à ces comportements détestables fut trouvé avec la création des casernes au XVIIème siècle. Je faisais référence à la fraternité entre soldats et populations civiles, bien mise à mal par des viols, vols, etc. La guerre était un business, rien de bien glamour, romantique. Et même entre soldats, les trahisons étaient fréquentes.

Hors ligne Kuro36

  • germe timide
  • **
  • Messages: 74
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: Indre
  • Régime: Fléxitarien
Re : Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #62 le: Jeudi 05 Décembre 2019, 22:28:50 pm »
Pour une entreprise comme Monsanto, tu es vu comme arrogant même si tu ne l'es pas par exemple.

le respect entre ennemis c'est une invention de l'église
Peut-être, mais aujourd'hui en sport c'est quand même différent; ce n'est "qu'un jeu", le respect existe.

Citer
Comment peux-tu parler de fraternité quand le but de la manœuvre est d'aller tuer l'autre.
La camaraderie dans un groupe, quelque soit le but. Je pense qu'ils n'avaient pas plus envie de tuer leurs ennemis que le monde a envie de tuer des vaches, poules, etc..

Citer
Serais-tu matérialiste ?
Non, beaucoup plus spiritualiste.

Hors ligne tixelauren

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 80 Somme
  • Membre d'asso(s): Pro Anima
  • Régime: Végétalien
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #63 le: Jeudi 05 Décembre 2019, 22:47:25 pm »
Je dois avouer que j'ai du mal avec la fraternité dans le sport ; et pourtant j'ai fait du sport jeune (handball, athlétisme), et j'ai beaucoup regardé le sport à la télé. Et avoue que ces 'jeux' brassent un 'pognon de dingue'... c'est alors sans doute un respect tarifé (je plaisante).

Ce que pense M.Monsanto et ses sbires m'importe peu, car ce sont des monstres, des voyous, des criminels, etc.

Je pense qu'ils n'avaient pas plus envie de tuer leurs ennemis que le monde a envie de tuer des vaches, poules, etc.. J'ai peur que certains aiment le combat et ses conséquences possibles. L'adrénaline vous monte à la tête et submerge votre amour de haine jusqu'à le faire disparaître. Il faut bien , car sinon comment tuer ? Il faut bien se mettre en condition.

Hors ligne Kuro36

  • germe timide
  • **
  • Messages: 74
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: Indre
  • Régime: Fléxitarien
Re : Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #64 le: Jeudi 05 Décembre 2019, 22:57:46 pm »
car ce sont des monstres, des voyous, des criminels, etc.
C'est juger des humains qui ont une autre vision du monde que toi (avec arrogance là pour le coup).
C'est pourtant cette opposition qui te donne la sensation d'exister. En fait par exemple, chaque geste altruiste dans le monde crée également le vice opposé.

Citer
J'ai peur que certains aiment le combat et ses conséquences possibles.
Tout existe pour faire un monde, alors certainement.

Hors ligne tixelauren

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 80 Somme
  • Membre d'asso(s): Pro Anima
  • Régime: Végétalien
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #65 le: Jeudi 05 Décembre 2019, 23:16:43 pm »
Détrompe-toi. Cette opposition ne m'apporte rien. Je tourne le dos à ces gens. Ce qui ne m'empêche pas de penser que ce sont des voyous, etc. Pour toi, des voleurs, des violeurs, c'est quoi ? Des potes ?

Hors ligne tixelauren

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 80 Somme
  • Membre d'asso(s): Pro Anima
  • Régime: Végétalien
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #66 le: Jeudi 05 Décembre 2019, 23:20:05 pm »
Pardon, j'ai mal lu.
En fait M.Monsanto est sorti de la biosphère. Il est à la tête d'une équipe (pas de foot, mais c'est le même esprit de corps) de sortes de robots malveillants

Hors ligne Kuro36

  • germe timide
  • **
  • Messages: 74
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: Indre
  • Régime: Fléxitarien
Re : Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #67 le: Samedi 07 Décembre 2019, 17:59:29 pm »
Pour toi, des voleurs, des violeurs, c'est quoi ? Des potes ?
Non, mais ces gens mettent en valeur mon casier judiciaire vierge. Il n'y a pas de bien ni de mal absolu, c'est encore dû à l'église cette idée.

Je ne suis pas l'actualité de Monsanto de près désolé, je tourne le dos à ces gens.

Hors ligne tixelauren

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 80 Somme
  • Membre d'asso(s): Pro Anima
  • Régime: Végétalien
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #68 le: Dimanche 08 Décembre 2019, 08:24:07 am »
Bonjour,
tu as raison : rien n'est tout noir ou tout blanc. C'est pour cela que l'on doit toujours rester humble et s'interdire tout jugement.
Ce qui n'empêche pas de constater. Par exemple, M.Monsanto s'approprie et/ou détruit le vivant (comme par exemple au Vietnam)... C'est un fait !
Maintenant, un individu qui travaille chez M.Monsanto, qu'en penser ? Je pense que ma première réaction c'est de la sympathie ; car nous sommes tous pareils, avec les mêmes capacités. Puis, évidemment, je ferais le choix de m'éloigner, car mon être aujourd'hui se préoccupe moins de l'argent que de l'harmonie. J'en ai fini avec l'idée que nous devons absolument s'accorder.
Il faut faire des choix, non pas pour repousser l'autre, mais pour se protéger de l'autre. Fréquenter des individus qui ne vous correspondent pas n'est pas intéressant, et peut conduire à de l'intolérance : chercher à "convertir" l'autre à tout prix, car on ne supporte plus ses "options'.
Si Adolf Hitler est mon frère, je m'éloigne avec effroi de ses actions.
Dernier point : si j'écris M.Monsanto, c'est par moquerie, car en fait c'est un système. Tout pouvoir créé un système, pour fonctionner. Et tout système présente l'avantage de s'extraire de toute compassion, et d'extraire les perdants du pouvoir établi (que ce soit les Juifs, les Tutsis, les Arméniens). Ainsi, le système de M.Monsanto doit permettre de faire de l'argent. A tout prix, car c'est sa raison d'être.
Comme le nazisme avait pour système de hiérarchiser l'humanité. On sait jusqu'où il est allé.
Système, pouvoir : voilà pourquoi je suis devenu anarchiste (en fait grâce aux inconséquences des gilets jaunes)

Hors ligne Robin

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: DROME
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #69 le: Lundi 09 Décembre 2019, 12:57:49 pm »
 ^-^C 'est à mon sens une preuve d'humanité.

Hors ligne picchou

  • germe timide
  • **
  • Messages: 30
  • Sexe: Homme
  • Pour une vie saine et respectueuse de la nature
    • Voir le profil
    • Site basé sur l'écologie, crée en novembre 2001
  • Régime: Omnivore
Re : Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #70 le: Mardi 17 Décembre 2019, 10:26:36 am »
Bonjour,
tu as raison : rien n'est tout noir ou tout blanc. C'est pour cela que l'on doit toujours rester humble et s'interdire tout jugement.
Ce qui n'empêche pas de constater. Par exemple, M.Monsanto s'approprie et/ou détruit le vivant (comme par exemple au Vietnam)... C'est un fait !
Maintenant, un individu qui travaille chez M.Monsanto, qu'en penser ? Je pense que ma première réaction c'est de la sympathie ; car nous sommes tous pareils, avec les mêmes capacités. Puis, évidemment, je ferais le choix de m'éloigner, car mon être aujourd'hui se préoccupe moins de l'argent que de l'harmonie. J'en ai fini avec l'idée que nous devons absolument s'accorder.
Il faut faire des choix, non pas pour repousser l'autre, mais pour se protéger de l'autre. Fréquenter des individus qui ne vous correspondent pas n'est pas intéressant, et peut conduire à de l'intolérance : chercher à "convertir" l'autre à tout prix, car on ne supporte plus ses "options'.
Si Adolf Hitler est mon frère, je m'éloigne avec effroi de ses actions.
Dernier point : si j'écris M.Monsanto, c'est par moquerie, car en fait c'est un système. Tout pouvoir créé un système, pour fonctionner. Et tout système présente l'avantage de s'extraire de toute compassion, et d'extraire les perdants du pouvoir établi (que ce soit les Juifs, les Tutsis, les Arméniens). Ainsi, le système de M.Monsanto doit permettre de faire de l'argent. A tout prix, car c'est sa raison d'être.
Comme le nazisme avait pour système de hiérarchiser l'humanité. On sait jusqu'où il est allé.
Système, pouvoir : voilà pourquoi je suis devenu anarchiste (en fait grâce aux inconséquences des gilets jaunes)

Je pense qu'il faut aller jusqu'au bout de ses convictions, je ne cautionne en aucune façon ce que Monsanto fait et tous ceux qui y travaillent sont autant responsable que le groupe lui-même !
Si la société Monsanto ne trouvait aucun collaborateur, ni aucun employé, cette société serait bien en peine de faire de telles abominations sur le vivant.

Du cite Hitler, tu as raison si personne l'avait suivie il aurait eu bien du mal à faire ces abominations !

Comme la dit Rabelais : Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme.

Ceux qui font de telle abomination ne sont plus des humains, mais des êtres sans scrupules motivé que par le fric ...

Maintenant on est libre de ces choix, c'est vrai, mais on est aussi responsable de la vie et de la planète que l'on doit protéger et non détruire. 
Convaincu que l'on s'empoisonne chaque jour un peu plus quelque soit notre alimentation, que surveiller sa santé est primordial si on veut survivre un peu plus longtemps et en bon état !

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 670
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #71 le: Mardi 17 Décembre 2019, 11:25:29 am »
Je pense qu'il faut aller jusqu'au bout de ses convictions, je ne cautionne en aucune façon ce que Monsanto fait et tous ceux qui y travaillent sont autant responsable que le groupe lui-même !
Si la société Monsanto ne trouvait aucun collaborateur, ni aucun employé, cette société serait bien en peine de faire de telles abominations sur le vivant.

Ouais, c'est un peu "facile" comme argument.
Dans un monde idéal où les besoins de base de chacun serait pris en charge et le travail uniquement un plus totalement et librement choisi, oui - Monsanto n'existerait probablement pas, faute d'employés, d'ailleurs.
Mais ce monde-là n'existe pas.

Dans le monde réel, t'as besoin d'argent pour vivre et pas toujours vraiment le choix du boulot pour - ou des choix différents des tiens : je suis sûr que si on creuse chez Monsanto, tu as un paquet d'employés pas du tout persuadés de bosser pour la version moderne de Satan mais au contraire dans une boîte travaillant au bien commun pour la fin de la faim dans le monde - avec quelques à côtés regrettables, certes, mais on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs...
(ce n'est pas mon opinion, hein, j'essaye juste de me mettre à la place de qui ne pense pas comme moi)

Dans une société comme la nôtre, on n'est libre de ses choix que dans un cadre assez étriqué - et de plus en plus étriqué au fur et à mesure que tu descends dans l'échelle sociale.

Et, d'un point de vue philosophique, si comme tu le dis, chacun doit être libre de ses choix, de quel droit peux-tu juger (et condamner) des choix qui sont différents des tiens ?
« Modifié: Mardi 17 Décembre 2019, 11:31:12 am par FobaBett »
gnature, gnature, gnature, gnature, gnature, gnature

Hors ligne tixelauren

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 80 Somme
  • Membre d'asso(s): Pro Anima
  • Régime: Végétalien
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #72 le: Mardi 17 Décembre 2019, 11:53:14 am »
Dans une société comme la nôtre, on n'est libre de ses choix que dans un cadre assez étriqué
Non ! C'est trop facile de dire "on peut rien faire, ou si peu". Avec ce raisonnement, on ne changerait rien...
Nous pouvons agir. D'abord, notre rapport à l'argent : je vis seul avec 500 € par mois, et j'arrive à mettre de l'argent de côté pour faire face aux imprévus. C'est une libération de se dégager de cette emprise monétaire.
Vivent l'autonomie et l'entraide. Voilà la réponse (selon moi) à ce monde matérialiste, où il faut consommer pour exister.
Il ne s'agit pas de condamner les autres, mais de refuser "leur monde" prédateur, voué à l'auto-destruction. C'est d'ailleurs une question de survie.

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 670
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #73 le: Mardi 17 Décembre 2019, 15:15:48 pm »
Dans une société comme la nôtre, on n'est libre de ses choix que dans un cadre assez étriqué
Non ! C'est trop facile de dire "on peut rien faire, ou si peu". Avec ce raisonnement, on ne changerait rien...
Nous pouvons agir. D'abord, notre rapport à l'argent : je vis seul avec 500 € par mois, et j'arrive à mettre de l'argent de côté pour faire face aux imprévus. C'est une libération de se dégager de cette emprise monétaire.
Vivent l'autonomie et l'entraide. Voilà la réponse (selon moi) à ce monde matérialiste, où il faut consommer pour exister.
Il ne s'agit pas de condamner les autres, mais de refuser "leur monde" prédateur, voué à l'auto-destruction. C'est d'ailleurs une question de survie.

Il n'est pas nécessaire d'aller vivre en ermite au fond des bois pour revoir son rapport à l'argent, tu sais ?
Tout le monde n'a pas l'absence de charge qui permette, par choix, d'aller vivre avec 500 euros par mois : essaye avec deux ou trois gosses à charge et/ou un ou deux parents nécessitant des soins quotidiens alors que leur retraite ne leur permet pas de se les offrir et on reparlera d'accepter ou pas le premier job qui passe - y compris chez Monsanto ou un autre (puisque c'était là le sens premier de ma réponse à picchou)

En fait, on en revient à un vieux classique du débat : peut-on changer le système en s'en mettant volontairement et radicalement à l'écart ?
Moi, je pense que non.
gnature, gnature, gnature, gnature, gnature, gnature

Hors ligne tixelauren

  • germe timide
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 80 Somme
  • Membre d'asso(s): Pro Anima
  • Régime: Végétalien
Re : Que penser des activistes de la cause animale ?
« Réponse #74 le: Mardi 17 Décembre 2019, 17:05:49 pm »
Qui parle de vivre en ermite au fond des bois ? As-tu bien lu ce que j'écris ? "Vivent l'autonomie et l'entraide "
Quant aux "gosses" qui me feraient être différent, j'ai déjà vu des reportages avec des familles entières (père, mère, 2 -3 enfants) qui vivaient de cette même manière que moi.
Je sais qu'il est difficile de se décrotter de la société de consommation. Et tentant de dénigrer ceux qui osent quitter ce navire chavirant... Histoire de justifier ses choix, et taire la petite voix qui dit "tu ne vas pas vivre en ermite, c'est trop risqué".
C'est une rengaine pratique pour continuer son chemin de croix surconsommateur...
Libre à toi !
Quant à cet autre thème rebattu "peut-on changer le système en s'en mettant volontairement et radicalement à l'écart ?", je crains que tu n'aies là encore pas bien lu ce que j'ai écrit : je ne cherche plus à  changer le système, car je sais que ses tenants sont accros. Difficile de changer un toxico qui n'a comme seule perspective que la consommation (sa façon d'exister socialement). Je propose au contraire de sortir de ce système prédateur, et de vivre avec d'autres valeurs... collectivement avec ceux qui prônent l'entraide. J'ai vécu en Nouvelle-Calédonie : là-bas, il n'y avait pas, en tribu, beaucoup d'argent. Pas contre, de l'entraide, oui, qu'elle soit intergénérationnelle ou territoriale.
Une dernière remarque : je comprends ta position, je suis prêt à la plaindre. Car effectivement il est difficile de quitter une culture qui vous habite depuis l'enfance.