Auteur Sujet: Contraception ou pas ?  (Lu 26812 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Heathflower

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 233
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Contraception ou pas ?
« le: Mercredi 17 Août 2016, 19:49:40 pm »
 ^-^
Bonjour à tous ! (oui ce sujet concerne surtout les femmes, mais les hommes peuvent aussi donner leur avis ^^)

J'ai vu qu'il y a déjà eu des sujets sur la contraception, mais ils sont tous un peu vieux, j'espère que je ne vais pas faire de redite.

Depuis que je suis devenue VG, je me pose pas mal de questions sur la contraception. Je prends la pilule, au niveau santé ça me convient très bien, mais pas du tout au niveau écologique, à cause des hormones qui finissent par se retrouver dans la nature etc, et puis en plus ma pilule contient du lactose. J'ai pas tellement envie de retourner au préservatif (niveau confort et production de déchets surtout). Après il reste le stérilet, même si certains médecins sont assez réticents pour les femmes qui n'ont pas encore eu d'enfant, et puis c'est toujours pareil, ça produit un déchet car ça ne dure pas à vie.
Du coup je me pose pas mal de questions sur les options qui restent. Je ne prends pas en compte les méthodes "naturelles" car je ne suis pas sûre qu'elles soient fiables à 100%, et pour l'instant ma situation ne me permettrait pas de m'occuper correctement d'un enfant.
Donc si ce n'est pas trop indiscret, j'aimerais savoir comment vous (oui là je m'adresse quand même surtout aux femmes) faites pour concilier toutes ces questions de santé, écologie, gestion des déchets etc car je suis un peu perdue  ::)

Il y a également une autre question que je voudrais aborder, mais j'ai conscience que c'est un sujet un peu tabou : la stérilisation.
J'ai à peine évoqué le sujet dans ma famille et tout de suite j'ai eu droit aux cris, du genre extrémisme, mutilation, etc.
Alors je suis peut-être dans le faux (et dans ce cas, dites-moi si je débloque complétement), mais je trouve que c'est une question à étudier dans mon cas. Je sais que je veux des enfants, mais depuis toujours je veux adopter, donc dans l'idéal avoir un enfant "biologique" et ensuite un ou des enfant(s) adopté(s). Bon je ne vais pas m'étendre, je suis très sensible à cette question de tous les enfants qui n'ont pas de parent, j'ai de l'amour à revendre et si je peux faire diminuer un tout petit peu le nombre d'enfants malheureux et bien j'estimerai n'avoir pas vécu pour rien. Et puis je sais très bien qu'on est déjà très nombreux, on ne sait pas comment les conditions de vie vont évoluer sur Terre, alors je me dis qu'avoir un seul enfant "biologique" est un bon compromis entre l'appel de la nature qui me dit que je suis faite pour enfanter, et l'appel de la raison qui me dit que je ne sais pas tellement quel monde je vais laisser à mes enfants.

Bon mon message est déjà très long et confus, pour résumer : quelle contraception estimez-vous la plus adaptée, tant au niveau santé qu'écologie ? Que pensez-vous de la stérilisation féminine (technique barbare de mutilation ou option à considérer dans certains cas) ?
Merci d'avance pour vos réponses !  O:-)

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 796
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #1 le: Mercredi 17 Août 2016, 21:48:48 pm »
Grosse journée pour moi aujourd'hui, et gros sujet que tu lances...
Pas envie de bâcler ma réponse, et presque envie que d'autres que moi commencent sur ce sujet...

Je le disais à Stéphane A. il y a peu de temps sur un autre sujet (l'acné, au départ !), je trouve bien que des hommes s'en préoccupent... Et pourtant dans les faits c'est presque toujours aux femmes que la lourde tâche incombe...

Questions et angoisses qui commencent toute jeune fille et se terminent à la ménopause !
Tandis que les hommes s'en lavent les mains pour la plupart !

Bon... rectification : je ne vais pas attendre, finalement, pour faire une trèèèès longue réponse !

La plupart du temps, on commence avec la pilule, c'est en général la première contraception proposée. Bah au début on est presque fière, on se sent "libérée, délivrée" !

(Je mets entre parenthèses le préservatif que les femmes supportent beaucoup mieux que les hommes... et qui en général ne dure qu'un temps... )

La pilule n'est bonne ni pour la planète ni pour nous, et encore plus si on fume. J'ai arrêté - de fumer - il y a 15 ans mais bon, j'ai cumulé les 2 avec les risques que cela comporte, pendant plus de 10 ans...  :o
Avec des interruptions (de pilule) pour faire deux enfants...
Par la suite, de violentes migraines, 10 jours par mois, m'ont obligée à arrêter, la gynéco m'a dit que c'était signe que je devenais intolérante à la pilule et que si je prolongeais je rentrais dans la catégorie "à risque" pour les problèmes cardio-vasculaires... ça calme dans ce cas et adieu la précieuse petite plaquette !!

Ensuite "on" nous propose le stérilet... il y a des femmes qui supportent plutôt bien, paraît-il, d'autres beaucoup moins (malaise à la pose ... douleurs d'accouchement... chute de cheveux... sensation d'un corps étranger métallique insupportable... je ne suis pas la seule à n'avoir pas tenu plus de quelques mois et exiger avec véhémence que la gynéco enlève le stérilet, alors qu'elle disait : "mais non, Madame, tout va très bien !!"

Ensuite "on" nous propose quoi ? L'implant ? Le patch ? Mêmes problèmes hormonaux...
Les méthodes Ogino et Cie ? Trop risquées, les "bébés ogino" il y en a beaucoup ! Même avec des cycles réguliers cela ne colle pas toujours, la nature est capricieuse... et aime bien compliquer la vie des femmes...

Quant à l'opération, il faut quand même savoir qu'elle est plus risquée physiologiquement (elle n'est pas sans danger !) pour une femme que pour un homme, hors on ne la propose qu'aux femmes !! :-[
J'ai bien tenté la suggestion intensive avec mon mari, mais bizarrement, il n'a pas été chaud, là, subitement, pour passer sur la table d'opération... Tous les mêmes !!  ::)

Parler stérilisation c'est toujours tabou, mais en parler à ton âge, c'est normal que les gens te trouvent un peu "extrême", ma belle ! Tu as le temps pour envisager ce type d'opération, surtout qu'elle comporte des risques. En revanche bravo pour ton désir d'adoption, c'est une belle et complexe démarche (dans laquelle on est deux mais pas seulement...)

Moi, la dernière fois que j'ai remis le sujet "opération définitive" sur le tapis avec une gynéco, elle m'a fait - gentiment - comprendre que c'est un peu tard, à présent, et que je ferais mieux d'attendre tranquillou la ménopause... elle a voulu me donner un méchant coup au moral, mais même pas peur ! Ce n'est qu'une étape physiologique dans la vie d'une femme, et une délivrance psychologique : "libérée, délivrée"... à nouveau (la reine des neiges ça lui a fait ça aussi !!)

Bref, sujet vaste, complexe, j'espère que la pilule pour hommes va un jour être mise sur le marché, parce que comme il y a surtout des hommes dans ce domaine de recherche médicale, la pilule pour hommes, ils s'en lavent les mains, là encore !! Le jour où les femmes envahiront les domaines scientifiques, ce seront les femmes qui verront les avancées, à mon avis...

J'espère que ce sujet ne rentre pas trop dans l'intime, Flower, mais sinon on pourra échanger en mp, j'ai bien compris comment ça marche, à présent !  ;)

« Modifié: Mercredi 17 Août 2016, 22:17:12 pm par Mela »
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Heathflower

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 233
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #2 le: Mercredi 17 Août 2016, 22:45:53 pm »
Merci beaucoup Mela pour ta réponse !  :-*

La pilule jusque là ne me pose pas de problème, j'en ai une micro dosée qui ne me donne pas de maux de tête, et je ne fume pas donc pas de souci de ce côté. Mais même si je n'ai pas de souci de santé, je me dis quand même que ça ne peut pas être sans conséquence de prendre des hormones, et encore moins de bloquer l'ovulation. Après évidemment, je ne pense à ça que maintenant alors que ça doit faire 8 ans que je la prends...  :-[

Pour la stérilisation, effectivement, en y repensant je comprends bien que ça peut choquer d'en parler à mon âge. Cela dit, je n'y pense pour l'instant que comme une option, pour quand j'aurai eu un enfant, et donc à mon avis j'ai encore presque 10 ans pour voir venir :)

Le stérilet... aïe aïe aïe ! Je sais que ma mère en a eu pendant longtemps, sans trop de souci je crois, mais je vois beaucoup de témoignages qui attestent que ça ne se passe pas toujours comme prévu ! Dans mon petit "comparatif", je m'étais dit que c'était le moins pire, mais étant trèèèèès douillette, pour ne pas dire carrément chochotte, s'il y a un risque que ce soit douloureux ou gênant je vais y réfléchir à deux fois avant d'en parler à mon médecin.

C'est rassurant de voir que je ne suis pas la seule à me poser des questions, ce n'est pas un sujet que j'ai l'habitude d'aborder dans mon entourage, et comme tu le dis, personne ne se pose vraiment de question dans ma famille : moi on m'a toujours dit préservatif en premier, puis pilule, et les autres options, on n'en parle pas !

Et enfin, oui oui oui, je suis totalement d'accord avec toi : et les hommes dans tout ça ! A part le préservatif, qui (à mon sens) ne peut être que provisoire, du moins réservé au début d'une relation (ben oui, au bout de plusieurs années ça en fait des déchets et des sous dépensés !), la contraception repose sur les femmes, et j'ai l'impression que les hommes (du moins le mien) ne se posent pas vraiment la question.

Et la stérilisation masculine, encore plus tabou que pour les femmes je pense, quoiqu'on s'en défende, les clichés que la société nous met en tête sur la virilité dictent encore inconsciemment nos réactions et nos opinions. Je parle aussi pour moi, car avant que tu le mentionnes, il ne m'était jamais venu à l'esprit de le proposer à mon copain ! Et pourtant, ça fait un petit moment que j'y pense pour moi, comme quoi la dictature des genre est bien tenace  :(

En tout cas, ce qui est chouette c'est que j'ai encore bien matière à penser pour ce soir  ;)

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 026
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #3 le: Jeudi 18 Août 2016, 00:25:47 am »
Hello !
Sujet cruciale, j'ai parlé à ma femme de la vasectomie, car ayant un enfant, je peux m'arrêter là.
Et bien, quoique bien embêtée avec la pilule , elle a bien ri, et m'a bien fait comprendre qu'elle ne trouve pas l'idée bonne. ::)
Bon, bien sûr, je ne suis pas fan du bistouri, et je ne me suis donc pas encore précipité chez le doc, mais j'y pense.
Alors selon vous, quel sera le levier qui me fera sauter le pas ??
Car je ne souhaite pas augmenter le nombre déjà trop grand des petits humains, pour des raisons écologiques, ni me refaire les nuits blanches et tout le bazar.
Mais il est vrai que  j'aime bien les enfants, donc je suis pris dans un dilemme insoluble.
Voila pour moi.
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 796
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #4 le: Jeudi 18 Août 2016, 01:01:30 am »
Flower : c'est clair que la pilule, même sans être fumeuse, a des conséquences sur le corps d'une femme, et sur l'esprit, aussi : arrêter la pilule m'a fait retrouver un certain "positivisme", comme si hormonalement je n'étais plus la même. Pour en avoir parlé avec quelques femmes (pas évident, quand même, ce type de conversations), je ne suis pas la seule à avoir eu ce sentiment. :o
J'ai découvert quelques blogueuses qui revendiquent haut et fort ce même sentiment : la pilule nous transforme psychologiquement !
C'est quand même un médicament, ne l'oublions pas... ce n'est jamais anodin...

Oui, les hommes, souvent, s'en "lavent les mains et la tête" : c'est "affaire de femmes"... et tant pis pour elles !

Steph, je te trouve très courageux (une exception ?!!), et c'est ta femme qui freine...  ::)
Attends,  si tu en parles à ton médecin (et si c'est un homme), tu verras que le médecin essaiera de te dissuader : " c'est mieux pour les femmes, nous les hommes on peut procréer tard, de nos jours, avec les couples recomposés, etc..
Le mari d'une amie, "tenté" par la vasectomie, par générosité envers elle, a renoncé suite à l'opération sabotage de son médecin - un homme !
Et l'amie en question a repris courageusement la pilule qui ne lui convenait pourtant plus... par peur de l'anesthésie générale et de la douleur post-opératoire (après plusieurs accouchements, souvent les femmes ont du mal à imaginer qu'elles puissent encore souffrir d'être mère ou de ne plus vouloir l'être !!)...

Il existe en plus une opération inverse pour annuler le processus chez un homme ! Donc rien n'est "définitif" à 80 - 90 %. Un homme subira une anesthésie locale, une femme une anesthésie générale. Déjà rien que pour ça les hommes devraient se "dévouer" pour les femmes. Pourquoi prendraient -elles toujours tous les risques ?!

Bref, vous l'aurez compris, je suis pour l'égalité des sexes, moi, définitivement, et cela passe aussi par le partage de la contraception !  ;)
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 026
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #5 le: Jeudi 18 Août 2016, 02:02:27 am »
Ben oui, c'est bien l'égalité des sexes qui m'avait donné l'idée.
Mon doc est une femme, ok pour le vglisme, une perle!
Je lui en parlerai, à l'occasion.
Merci pour ce sujet, ça fait bouger les lignes !
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 796
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #6 le: Jeudi 18 Août 2016, 07:20:02 am »
Ben oui, c'est bien l'égalité des sexes qui m'avait donné l'idée.
Mon doc est une femme, ok pour le vglisme, une perle!
Je lui en parlerai, à l'occasion.
Merci pour ce sujet, ça fait bouger les lignes !

Merci Steph de me faire réaliser que non, les hommes ne "s'en lavent pas tous les mains" (elle est moche cette expression mais elle est végane !)...

Merci Flower d'avoir lancé ce délicat sujet, qui va donner matière à réfléchir...

Merci à ceux qui posteront ensuite...
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 834
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #7 le: Jeudi 18 Août 2016, 07:20:07 am »
C'est là un sujet qui me touche beaucoup, personnellement...
Déjà, parce que je n'aime pas, moi non plus, cette idée sexiste de laisser les femmes gérer ces problèmes seules. Après tout, un enfant, ça se fait - ou se refuse - à deux, il me semble. Alors, c'est trop facile de laisser uniquement la femme se poser des questions.
Ensuite, parce que, franchement, l'amour sous cellophane, c'est quand même moins chouette, je trouve... Et les deux solutions "classiques" de contraception (pilule et stérilet) sont loin d'être l'idéal pour le corps de la femme, avec ces hormones délivrées, qui viennent bousculer le cycle...
Alors... Que reste-t-il ?
J'avoue que l'idée d'une contraception "définitive", par vasectomie, me fait un peu peur... Même si je viens d'apprendre que ce n'était peut-être pas aussi définitif que ça... ?
Je ne sais pas pourquoi, alors qu'il est clair, pour moi, que je n'aurai pas d'autres enfants...
Il faut laisser le temps de se faire à l'idée, peut-être.
Et du temps pour voir s'il n'existe pas autre chose... ?

Nico.

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 796
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #8 le: Jeudi 18 Août 2016, 07:52:29 am »
La vasectomie est pour beaucoup un choix de féministes (et c'est pas moi qui le dis !)

Depuis 2001 la vasectomie est autorisée en France.
Ça, c’est la théorie.
Mais en pratique, de nombreux chirurgiens refusent encore de la pratiquer et utilisent des critères personnels pour justifier le refus : parfois parce que le patient est trop jeune, parfois parce qu’il n’a pas encore eu d’enfants.

Christian témoigne :
"J’ai trente-quatre ans et ça fait trois ans que je suis décidé à me faire faire une vasectomie. Je me suis vu opposer trois refus de trois chirurgiens différents, dont un particulièrement humiliant ! J’ai abandonné l’idée à mon grand désespoir. Le premier a été le pire de tous. Il m’a posé des questions qui m’ont dérangé au plus haut point : est-ce que j’ai été victime de maltraitance, de violences ou d’abus sexuels par mes parents ou autre quand j’étais enfant, est-ce que je crois en Dieu, est-ce que je suis dépressif, suicidaire, des questions du même genre sur ma femme … Il m’a ensuite congédié en me disant que je ne savais pas ce que je voulais et que de toutes façons je ne trouverai personne.
Le 3eme, le plus « soft » des chirurgiens m’a juste dit que je voyais trop la vie en noir, que je ferai un bon père, et que personne en France ne pratiquerai l’intervention sur moi, il m’a expliqué que les conditions généralement attendues par les chirurgiens sont : 2 à 3 enfants déjà nés, plus de 45 ans, et que madame ne supporte pas médicalement la contraception … Pourtant je suis avec ma femme depuis presque 11 ans, on est mariés depuis 5 ans bientôt, et ni l’un ni l’autre ne voulons d’enfant, par conviction principalement."

Edifiant témoignage, non ?!! Vive le corps médical masculin !! :-\

Et oui, dans notre société, les gens (pas seulement les chirurgiens) estiment « anormal » de ne pas vouloir d’enfants du tout ou de ne plus vouloir d'enfants...

Ils pourraient pourtant promouvoir la congélation de sperme pour se prémunir des éventuels changements d’avis.
Elle est simple et relativement peu onéreuse, explique Sébastien :
"Le prix dépend du nombre de prélèvements (prélèvement = 90 €, traitement du sperme avant congélation = 40 €). Le coût de conservation est inclus pour la première année, et coûte ensuite 42€ / an. Il n’y a pas de limitation de conservation en CECOS (Centres d’Etude et de Conservation des Oeufs et du Sperme humains), en revanche certains laboratoires de conservation privés limitent à 5 ans."
C'est une technique de "réversibilité", une autre est le "vasclip", nouvelle méthode en cours aux EU, dont on se garde bien de parler en France... mais pourquoi donc ?!

Avoir le choix de maitriser son corps  !!

Un autre homme s’indigne : « on m’explique que l’opération est définitive… Mais avoir un enfant, ça ne l’est pas peut-être? ».
Dans une société où les hommes ont l’obligation légale de s’occuper d’enfants dont ils seraient géniteurs même s’ils ne les souhaitaient pas et alors que le préservatif et l'abstinence sont aujourd’hui les seuls moyens pour un homme de contrôler SA contraception, la vasectomie en est un autre, finalement assez peu cher et pratique.
Son unique inconvénient, mais de taille, est son irréversibilité : moins d’un homme sur 4 récupère sa fertilité.
Mais ça c'était avant... la méthode vasclip remet tout en question.

Après, ne vous méprenez pas, je vous informe des possibilités...
...je ne tente de convaincre personne, je n'ai même pas réussi à convaincre le principal intéressé (mon mari), malgré des années de lutte acharnée comme je sais faire... :o

 Les "féministes" sont loin d'avoir le dernier mot !


« Modifié: Jeudi 18 Août 2016, 07:58:06 am par Mela »
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Muaddibp

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 894
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Vienne
  • Membre d'asso(s): L214, Libération Animale 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #9 le: Jeudi 18 Août 2016, 08:34:28 am »
Le seul remède naturel, non polluant,  je le redis, c'est l'abstinence  ;D

Bon maintenant, on es pas tous capable de s'y tenir, et de fait, il nous faut nous poser la question : vasectomie ou pas ?

He bien tout comme Nico et Steph, le sujet a été abordé chez moi également, et madame l'ayant soulevé, je lui ai répondu par la positive. Après débat constructif, elle a mentionné qu'il faudrait peut être mieux attendre, que finalement, prendre la pilule n'était pas une si grande contrainte que ça.

Renseignement pris, il existerais plusieurs autres solution pour nous les hommes, comme la pilule ou un implant, mais rien de vraiment efficace encore.

Donc faute de mieux, nous continuons comme cela, et maintenant, vu nos âges avancés (désolé Mela), on attendra la ménopause.

Ceci étant, dans ce monde surpeuplé qui se profil, il serait effectivement grand temps que nos spécialistes se penchent sur le problème. Comment résoudre l'équation environnementale et contraceptif (pour tout le monde), de manière non définitive mais sans obligation de médication.
Le dormeur s'est réveillé.

"J'estime que, moins une créature peut se défendre, plus elle a droit à la protection de l'homme contre la cruauté humaine." - Gandhi

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 796
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #10 le: Jeudi 18 Août 2016, 09:39:14 am »
Muad, je n'en reviens pas !  :o

Autour de moi personne n'en parle (à part moi qui garde cette tendance à parler très fort des sujets qui fâchent...) et là, sur le forum AVF, déjà 3 gars qui s'en préoccupent et ne rejettent pas l'idée ... de la vasectomie, hein, pas de l'abstinence !
Mais pourquoi vos femmes repoussent l'idée ?
Un blocage psychologique ? (stérilisation = perte de virilité... dans les mentalités" traditionalistes"..)

Est-ce que les mecs végés sont plus sensibilisés à la Cause des Femmes et aux problèmes environnementaux dûs aux hormones ?
Ou est-ce le hasard qui fait que ce sujet ouvert par Flower tombe au moment où il y a, sur ce forum, des gars un peu plus subtils que la moyenne ?
Comme je crois plus aux coïncidences qu'au hasard, je me hasarde à opter pour la première réponse.

Mais pourquoi je n'ai pas rencontré un VG il y a 20 ans, moi ?!!  :'(
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 796
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #11 le: Jeudi 18 Août 2016, 11:21:19 am »
Petite parenthèse dans le thème... que faire en cas de refus du pharmacien d'accorder la contraception d'urgence (en cas d'accident de contraceptif local, notamment) ?

"La polémique enfle sur les billets de blogs, sur les échanges de réseaux sociaux et dans les articles de médias classiques !
Et oui, en France, en 2016, des pharmaciens refusent encore de délivrer la contraception d’urgence à des femmes "pour des raisons soi-disant idéologiques. "

Les récits sont nombreux et effarants (est-on encore au Moyen Age ?!!) : les remarques désobligeantes subies par les patientes, les refus catégoriques des pharmaciens, la honte ressentie par les femmes dans cette situation...

Quelques conseils pour rester zen ici et obtenir "gain de cause" :
http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/17146-Contraception-d-urgence-que-faire-en-cas-de-refus-d-un-pharmacien

PS : vous l'aurez compris, ce sujet me tient à coeur et je suis capable de l'alimenter de multiples témoignages... pas envie de parler pois chiches ou B12 aujourd'hui...
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Muaddibp

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 894
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Vienne
  • Membre d'asso(s): L214, Libération Animale 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #12 le: Jeudi 18 Août 2016, 12:09:25 pm »
Muad, je n'en reviens pas !  :o

Autour de moi personne n'en parle (à part moi qui garde cette tendance à parler très fort des sujets qui fâchent...) et là, sur le forum AVF, déjà 3 gars qui s'en préoccupent et ne rejettent pas l'idée ... de la vasectomie, hein, pas de l'abstinence !
Mais pourquoi vos femmes repoussent l'idée ?
Un blocage psychologique ? (stérilisation = perte de virilité... dans les mentalités" traditionalistes"..)

Est-ce que les mecs végés sont plus sensibilisés à la Cause des Femmes et aux problèmes environnementaux dûs aux hormones ?
Ou est-ce le hasard qui fait que ce sujet ouvert par Flower tombe au moment où il y a, sur ce forum, des gars un peu plus subtils que la moyenne ?
Comme je crois plus aux coïncidences qu'au hasard, je me hasarde à opter pour la première réponse.

Mais pourquoi je n'ai pas rencontré un VG il y a 20 ans, moi ?!!  :'(

Je pense qu'il y a plus d'homme qui y pense mais qui ne l'exprime pas, honte liée à la virilité ? peur du regard des autres ?

Pour ce qui est des femmes, du moins de la mienne, sa raison principale était qu'elle ne voulait pas un acte chirurgical alors qu'il pourrait exister, un jour peut être, un moyen non abrasif d'y arriver.


Petite parenthèse dans le thème... que faire en cas de refus du pharmacien d'accorder la contraception d'urgence (en cas d'accident de contraceptif local, notamment) ?

"La polémique enfle sur les billets de blogs, sur les échanges de réseaux sociaux et dans les articles de médias classiques !
Et oui, en France, en 2016, des pharmaciens refusent encore de délivrer la contraception d’urgence à des femmes "pour des raisons soi-disant idéologiques. "

Les récits sont nombreux et effarants (est-on encore au Moyen Age ?!!) : les remarques désobligeantes subies par les patientes, les refus catégoriques des pharmaciens, la honte ressentie par les femmes dans cette situation...

Quelques conseils pour rester zen ici et obtenir "gain de cause" :
http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/17146-Contraception-d-urgence-que-faire-en-cas-de-refus-d-un-pharmacien

PS : vous l'aurez compris, ce sujet me tient à coeur et je suis capable de l'alimenter de multiples témoignages... pas envie de parler pois chiches ou B12 aujourd'hui...

Lui rappeler la loi Française. Le lien que tu mets est très intéressant et complet pour aider les femmes/hommes qui pourraient rencontrer ce problème.
Honteux en tout cas, je pense que je fulminerais dans la pharmacie et que je lui ferais une petite pub bien sentie  >:(
« Modifié: Jeudi 18 Août 2016, 12:13:27 pm par Muaddibp »
Le dormeur s'est réveillé.

"J'estime que, moins une créature peut se défendre, plus elle a droit à la protection de l'homme contre la cruauté humaine." - Gandhi

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 796
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #13 le: Jeudi 18 Août 2016, 13:43:27 pm »
Je pense qu'il y a plus d'homme qui y pense mais qui ne l'exprime pas, honte liée à la virilité ? peur du regard des autres ?

Pour ce qui est des femmes, du moins de la mienne, sa raison principale était qu'elle ne voulait pas un acte chirurgical alors qu'il pourrait exister, un jour peut être, un moyen non abrasif d'y arriver.
 

Tu sais, en fait je crois, moi, de ma petite expérience personnelle (entourage plus ou moins proche, amies, etc...), que le problème n'est pas pour la plupart de ne pas l'exprimer, mais plutôt de crever de trouille à l'idée d'une opération... et de se reposer sur le courage de leur femme d'assumer - comme une grande -  les problèmes de santé liés à la contraception...

Il existe 2 techniques pratiquées en France, pour les hommes et cela ne s'apparente pas à "un moyen abrasif" (contrairement aux femmes où il y a anesthésie générale et opération interne !!) :
- anesthésie locale avec incisions et ligature des canaux déférents,
- anesthésie locale et vasectomie dite "sans bistouri".

Les 2 interventions durent environ 10 mn. Pas d'hospitalisation longue. Aucun effet secondaire sur la production d'hormones mâles, donc aucun changement physiologique (libido intacte, caractères sexuels secondaires type voix et musculature inchangés, ...) Ceux que ça intéresse peuvent aller chercher, je ne rentre pas dans les détails, hein ?! ::)

Il y a 20 à 30 fois (selon les sources) moins de complications lors de la vasectomie d'un homme que lors d'une ligature des trompes d'une femme !

Quant aux pharmaciens... je n'ai pas eu ce bonheur d'être témoin ou confrontée à ce type de situations, mais je peux t'assurer que je suis capable de faire un joli scandale si l'un d'eux osait en ma présence !  :-\



Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 834
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Contraception ou pas ?
« Réponse #14 le: Jeudi 18 Août 2016, 13:52:01 pm »
Est-ce que les mecs végés sont plus sensibilisés à la Cause des Femmes et aux problèmes environnementaux dûs aux hormones ?
Ou est-ce le hasard qui fait que ce sujet ouvert par Flower tombe au moment où il y a, sur ce forum, des gars un peu plus subtils que la moyenne ?
Comme je crois plus aux coïncidences qu'au hasard, je me hasarde à opter pour la première réponse.
Moi aussi.
Et c'est même logique, en fait.
Quand on est végé, on est, par définition, sensible à certaines causes et capable de se remettre en question pour celles-ci, capable de faire des efforts, parfois difficiles, de se priver.
Ben oui : rares sont les végés qui le sont uniquement par goût. Il y en a plein qui n'aiment pas particulièrement la viande, d'accord, mais je ne suis pas sûr qu'il y ait beaucoup de monde qui n'aime ni la charcuterie, ni le jambon blanc, ni quelques lardons dans des nouilles, ni le poisson, ni les crevettes... Bref : quand on devient végé, on décide toujours (ou presque) de se priver de quelque chose, après réflexion. C'est un acte mûr, réfléchi. Pas comme tous les "moi, j'aime trop la viande pour être végé", qu'on entend à tour de bras. Auquel je réponds que moi aussi, j'aime la viande. Ou j'aimais. Mais j'ai décidé volontairement de ne plus jamais y goûter.

Donc, celui qui capable de faire une telle démarche sera, à mon avis, plus facilement capable de faire une autre démarche qui peut à la base sembler difficile, mais qui, de tout point de vue, est une démarche valable et généreuse.

Voilà. Je me (nous !) lance des fleurs ! Vie les végés !

Mais pourquoi je n'ai pas rencontré un VG il y a 20 ans, moi ?!!  :'(
Ha ça... Tu n'es sûrement pas la seule à te poser ce genre de question !!
Peut-être parce que, déjà, tu n'étais toi-même pas végé, à cette époque de ta vie ? Ou que cette "philosophie de vie" avait alors moins d'importance pour toi... ?
Perso, c'est clairement la première raison !