Auteur Sujet: Comment éviter les crampes ?!  (Lu 9222 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Muaddibp

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 894
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Vienne
  • Membre d'asso(s): L214, Libération Animale 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #45 le: Mardi 27 Septembre 2016, 13:42:00 pm »
Le dormeur s'est réveillé.

"J'estime que, moins une créature peut se défendre, plus elle a droit à la protection de l'homme contre la cruauté humaine." - Gandhi

Hors ligne Atlantis

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 214
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Oise
  • Régime: Végétalien
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #46 le: Mardi 27 Septembre 2016, 21:32:30 pm »
bon, ça a floodé et j'ai lu en diagonale. alors pour résumer et corriger (je connais bien le problème, j'y suis parfois sujet et j'ai potassé à fond le sujet) :

- non, rien à voir avec la nutrition avant/après, ni avec l'hydratation

- non, rien à voir avec les minéraux excepté avec manque de sodium en situation de chaleur et de forte intensité sportive. très rare que ça soit chronique et si c'est le cas t'as la peau qui vire au jaune/pâle (edit : tu manges encore du fromage, peu de risque d'hyponatrémie. c'est le sel qu'on recherche majoritairement dans le fromage)

- c'est pas le muscle qui est responsable c'est le nerf. Le potentiel synaptique se recharge pas assez vite. L'effort est trop intense comparativement à ta forme actuelle.

- les sportifs tâtonnent aussi et aident la recherche. Pour l'instant ce qui marche vraiment, connu des triathlètes de fond notamment : moutarde, basilique, certaines huiles essentielles, jus (vinaigre) de cornichon. Mais aucune solution miracle, ça ne fait que repousser légèrement la limite et légèrement accélérer la récup nerveuse/réparation. Il faut ralentir c'est tout.

- pas assez d'entrainement à base intensité pour augmenter ton seuil aérobique. Le HIIT et les fractios c'est une mode pourrie (ou plus exactement ça ne devrait être utilisé qu'exceptionnellement, qq jours avant une compétition et encore).

- si ça vient régulièrement (la nuit etc) : fatigue chronique profonde. REPOS ! (et non, continuer à pratiquer du sport en situation de fatigue ne mène à aucun progrès).


Pour les ultratrail je prend toujours une huile de massage à base d'huiles essentielles pour ça. Mais j'hésite à poster ici la recette parce que (même si elle marche du tonnerre) ça ne doit être utilisé qu'en situation ponctuelle/exceptionnelle, jamais en chronique. Parce que sinon ensuite t'as plus aucune solution de secours.

Ah, et vire TOUS les excitants (café, thé, viande -nan je déconne lol- ,... le fromage ) qui empêchent de clairement ressentir ton manque de repos/récup. edit : et le chocolat aussi, particulièrement révélateur de fatigue chronique.

(il y a vraiment trop de flood ici)
« Modifié: Mardi 27 Septembre 2016, 22:30:38 pm par Atlantis »
Plus tu t'éloignes de la nature et plus tu te rapproches de l'erreur.

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 931
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #47 le: Mardi 27 Septembre 2016, 23:18:37 pm »
Merci Atlantis, ton post est top !
Je ne fais pas de crampes,  donc je n'ai jamais bossé le sujet.  :-X
Repos, donc, et vie saine ?
Facile, en fait ...
Mela, je t' offre une séance relaxation (avec tes sous  ;) ), et un bain de pied, plus une cure de sommeil avec Morphe comme voisin de dodo.
Soigne toi vite et bien, je te préfère en forme  O0
 :-*
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Atlantis

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 214
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Oise
  • Régime: Végétalien
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #48 le: Mardi 27 Septembre 2016, 23:41:05 pm »
Pas si facile du tout. On vit dans un monde/culture où le dépassement de soi en permanence est glorifié. Comme si on pouvait être à 120% en permanence...
L'avantage de l'urgence, c'est qu'elle oblitère complètement la nécessité de réflechir. La phrase n'est pas de moi, mais elle est très juste je pense. Les gens préfèrent l'urgence car la réflexion c'est pénible. On baigne dedans cette psychologie donc on se rend plus compte à quel point c'est absurde.
Plus tu t'éloignes de la nature et plus tu te rapproches de l'erreur.

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 745
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Voyage à divorce land
  • Département: 86
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #49 le: Mercredi 28 Septembre 2016, 03:58:14 am »
Merci Atlantis. Merci Steph.
Oui, je sais, je devrais me reposer. Mais la vie exige malgré tout qu'on fasse face. Pour les enfants. Pour la société. On ne peut pas dire "stop, je me mets en pause, là." Ou alors on pète les plombs, au choix.
Pour les crampes, j'en ai toujours eues, en phase de sport intensif comme en phase cool (comme actuellement). Alors je ne sais pas trop quoi envisager. Je ne cherche pas à progresser mais à m'entretenir la forme et le moral. La piscine me permet de secréter 3, 4 petites endorphines qui me font du bien.  Hors de question de me priver de ce plaisir. C'est ma façon de me "soigner" ou plutôt de "prendre soin de moi" (mieux, ça comme terme !)
Mais merci des conseils, je n'oublie pas de réfléchir. Sans doute un peu trop.

          :-*
« Modifié: Mercredi 28 Septembre 2016, 04:02:20 am par Mela »
Le blog d'une sorcière végéta*ienne, féministe et divorcée : "Voyage à divorce land."

"http://girlydivorce.canalblog.com/

Hors ligne Muaddibp

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 894
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Vienne
  • Membre d'asso(s): L214, Libération Animale 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #50 le: Mercredi 28 Septembre 2016, 08:29:57 am »
bon, ça a floodé et j'ai lu en diagonale. alors pour résumer et corriger (je connais bien le problème, j'y suis parfois sujet et j'ai potassé à fond le sujet) :

- non, rien à voir avec la nutrition avant/après, ni avec l'hydratation

- non, rien à voir avec les minéraux excepté avec manque de sodium en situation de chaleur et de forte intensité sportive. très rare que ça soit chronique et si c'est le cas t'as la peau qui vire au jaune/pâle (edit : tu manges encore du fromage, peu de risque d'hyponatrémie. c'est le sel qu'on recherche majoritairement dans le fromage)

- c'est pas le muscle qui est responsable c'est le nerf. Le potentiel synaptique se recharge pas assez vite. L'effort est trop intense comparativement à ta forme actuelle.

- les sportifs tâtonnent aussi et aident la recherche. Pour l'instant ce qui marche vraiment, connu des triathlètes de fond notamment : moutarde, basilique, certaines huiles essentielles, jus (vinaigre) de cornichon. Mais aucune solution miracle, ça ne fait que repousser légèrement la limite et légèrement accélérer la récup nerveuse/réparation. Il faut ralentir c'est tout.

- pas assez d'entrainement à base intensité pour augmenter ton seuil aérobique. Le HIIT et les fractios c'est une mode pourrie (ou plus exactement ça ne devrait être utilisé qu'exceptionnellement, qq jours avant une compétition et encore).

- si ça vient régulièrement (la nuit etc) : fatigue chronique profonde. REPOS ! (et non, continuer à pratiquer du sport en situation de fatigue ne mène à aucun progrès).


Pour les ultratrail je prend toujours une huile de massage à base d'huiles essentielles pour ça. Mais j'hésite à poster ici la recette parce que (même si elle marche du tonnerre) ça ne doit être utilisé qu'en situation ponctuelle/exceptionnelle, jamais en chronique. Parce que sinon ensuite t'as plus aucune solution de secours.

Ah, et vire TOUS les excitants (café, thé, viande -nan je déconne lol- ,... le fromage ) qui empêchent de clairement ressentir ton manque de repos/récup. edit : et le chocolat aussi, particulièrement révélateur de fatigue chronique.

(il y a vraiment trop de flood ici)

Je ne savais pas que seul les ultras traileurs disposaient d'un vrai sport pas pourris  :-\
Tu t'appuis sur quoi pour déterminer que les autres font de la merde ?
Tous les traileurs et marathonnien que je connais font du fractionné, dois je leur expliquer qu'ils sont dans l'erreur ? Au prof diplômé également ?
Excuses nous également de flooder TON post, promis, on ne mettra plus de commentaires sur le sport et la nutrition, visiblement on es tous des clampin  :-[
Le dormeur s'est réveillé.

"J'estime que, moins une créature peut se défendre, plus elle a droit à la protection de l'homme contre la cruauté humaine." - Gandhi

Hors ligne Atlantis

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 214
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Oise
  • Régime: Végétalien
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #51 le: Mercredi 28 Septembre 2016, 19:56:42 pm »
C'est une mode pourrie parce que les gens ne savent pas pourquoi ils font ça. Quelles sont les failles méthodo des publis scientifiques qui surfent sur l'effet de mode pour essayer de récupérer des crédits. (y compris des grands champions ultratrail sur le déclin).
Et si ils savaient quels sont les effets, je doute qu'ils en feraient si souvent. Ils se contenteraient d'en faire qq scéances une semaine avant une course, accompagnée de beaucoup de repos, et certainement pas le reste de l'année.

Désolé de choquer, mais c'est une réalité. ça va retomber comme un soufflet, comme les modes passées, pour revenir aux fondamentaux. Si tu fréquentes un club sérieux tu as probablement constaté que ça commence à faire débat.
Plus tu t'éloignes de la nature et plus tu te rapproches de l'erreur.

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 545
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #52 le: Jeudi 29 Septembre 2016, 07:54:59 am »
L'un comme l'autre, si vous lancez un débat n'oubliez pas de citer vos sources - et des sources sérieuses si possible - afin que ce soit profitable pour tout le monde.
Merci.

Hors ligne Muaddibp

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 894
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Vienne
  • Membre d'asso(s): L214, Libération Animale 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #53 le: Jeudi 29 Septembre 2016, 08:16:49 am »
C'est une mode pourrie parce que les gens ne savent pas pourquoi ils font ça. Quelles sont les failles méthodo des publis scientifiques qui surfent sur l'effet de mode pour essayer de récupérer des crédits. (y compris des grands champions ultratrail sur le déclin).
Et si ils savaient quels sont les effets, je doute qu'ils en feraient si souvent. Ils se contenteraient d'en faire qq scéances une semaine avant une course, accompagnée de beaucoup de repos, et certainement pas le reste de l'année.

Désolé de choquer, mais c'est une réalité. ça va retomber comme un soufflet, comme les modes passées, pour revenir aux fondamentaux. Si tu fréquentes un club sérieux tu as probablement constaté que ça commence à faire débat.

LOl, la mode ça fait 3 ans que je la pratique tous les jours, et qu'elle me permet d'améliorer mes perfs en rando longue distance, tout en me permettant d'être plus en forme et plus dynamique chaque jour.

A croire que l'ultra trail n'est pas destructeur, que c'est une balade de santé ? tu te remets en combien de temps avant de pouvoir en refaire un ? Sport par excellence non accessible au commun des mortels (ni la résistance physique, ni l'envie de souffrir à ce point pour du sport).
C'est peut être ta réalité, mais si des championnats du monde son organisés chaque année, c'est pas pour rien, et c'est pas une mode qui va retomber  :))
Quand à mon club sérieux, il vient de mettre en place, en plus d'une séance de renforcement musculaire, une séance de Workout pour améliorer justement la condition musculaire des coureurs.

Après, chacun voit son sport comme il veut, le meilleur ou pas, pour autant, on ne flingue pas celui des autres, m'enfin je dis ça...
Le dormeur s'est réveillé.

"J'estime que, moins une créature peut se défendre, plus elle a droit à la protection de l'homme contre la cruauté humaine." - Gandhi

Hors ligne Atlantis

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 214
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Oise
  • Régime: Végétalien
Re : Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #54 le: Samedi 01 Octobre 2016, 00:03:31 am »
L'un comme l'autre, si vous lancez un débat n'oubliez pas de citer vos sources - et des sources sérieuses si possible - afin que ce soit profitable pour tout le monde.
Merci.
Les études scientifiques sur l'influence du fractio/HIIT n'ont jamais dépassé 4 mois et portent uniquement sur des jeunes (profil typique : ado à étudiant) qui n'ont pas de base endurante le plus souvent (et je m'inclue dedans ce groupe alors que j'ai fais mes premiers semi marathon à 14 ans). Les études ne regardent pas l'effet sur l'endurance, ni sur l'amélioration des performances sur le long terme mais sur un boost temporaire de la vitesse de pointe (utilisable uniquement en sprint ; voire au mieux jusqu'au 10000 pour les athlètes de haut niveau qui ont déjà une base d'endurance optimisée).
le HIIT/fractio ne fait que booster temporairement la VO2max. L'effet dure 3 semaines au max, et n'est pas cumulable : si tu refais une scéance de fractio ça remet le compteur à zéro pour 3 semaines, mais ça n'augmentera jamais cette durée.
Et la VO2max n'a de réel intéret que pour le sprinteur et le coureur de demi fond (2000, 5000 voire 10000m).
Les études ne parlent pas des effets à long terme sur les seuils respiratoires (surtout le seuil d'échange gazeux, le plus bas, qui est le paramètre essentiel de l'endurance).
Les études ne parlent pas de l'augmentation des blessures de la pratique du fractio, qui est importante car la biomécanique en dehors de la zone d'endurance est fortement dégradée donc les chocs impactent aux endroits les moins élastiques. Certains seraient même capable de te dire que c'est bien d'avoir des courbatures le lendemain, sans savoir ce que c'est que des courbatures.
Le fractio est extremement stressant. Si t'as une vie tranquille à coté tant mieux, mais pour la plupart des gens cela va se traduire par une surdose de stress et l'apparition de l'épuisement (dans le sport d'abord, puis dans la vie quotidienne ensuite), accompagnée de prise de poids si on y fait pas attention (et si on restreint l'alimentation à ce moment là c'est l'éclatement en plein vol, on est pris entre le marteau et l'enclume)
Tous les plans d'entrainement sérieux font la part belle à l'EF. Les variations d'allure (car ça devrait rester des variations, en type fartleck) ne servent qu'à travailler la biomécanique, la proprioception et renforcer en douceur musculairement/articulairement.

Maintenant je m'en fiche un peu de ce que les autres font hein, j'ai aucune envie de gaspiller de l'énergie à aller chercher les reférences, à démonter les mauvaises etc. Les gens pour la plupart ne veulent pas chercher (à comprendre), ils veulent croire (tiens ça me fait penser aux vegans - petit troll au passage-). Je suis un scientifique, rodé à trier les études pourries des bonnes et même si la physio de la course à pieds n'est pas mon domaine de formation, quand il y a des "trous dans la raquette" dans une publi je le vois très vite. Et j'ai malgré tout voulu quand même tester, voir par moi même. J'ai fractionné pendant de nombreuses années. Parfois je le fais encore juste pour accompagner des amis et encore si je sais que je risque pas la blessure. Mais je n'en attend plus rien mon expérience confirme les études sérieuses et car je vise le long terme.
Le temps fera tranquillement le tri, je suis optimiste.

Muaddip : c'est depuis que je suis que je suis passé végétalien (en mangeant sainement, on peut tout à fait manger de la biiiip en étant végétalien) que je me suis découvert une récup qui m'a permis les ultras. A part le dernier où j'ai explosé en vol (trop vite et trop chaud, ça me servira de leçon), tous les précédents de cette année je n'avais pas la moindre courbature le lendemain. Y compris en faisant top 20% du classement. J'approche de la quarantaine et je cours depuis tout petit. J'ai fais plusieurs années en club (mes deux derniers jouent au niveau national), cottoyé aussi bien des pistards que des ultrafondeurs. A part les sprinter purs (100, 200, 400), leur réel gain d'entrainement ils le font tous en EF (endurance fondamentale). Le fractio ça leur sert de boost temporaire et c'est surtout intéressant 1 à 2 semaines avant une compet. Mais le reste du temps c'est de la poudre aux yeux et des importantes sources de blessures en plus. Donc la prochaine fois que tu te fais ton échauffement avant tes fractios, tu sauras que tu capitalises vraiment à ce moment là et que la suite de ton entrainement tu risques la blessure pour juste acquérir un boost éphémère.

/Fin
Plus tu t'éloignes de la nature et plus tu te rapproches de l'erreur.

Hors ligne Muaddibp

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 894
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Vienne
  • Membre d'asso(s): L214, Libération Animale 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Comment éviter les crampes ?!
« Réponse #55 le: Lundi 03 Octobre 2016, 11:55:14 am »
On ne parle pas de la même chose, d'où l'incompréhension.

Je me fout royalement de la course, désolé, moi je suis rando principalement  :)

Le HIIT et le bodywheight, je le fait en tant que sport à part entière, et non en complément de course ou de préparation à un run.

Le club de course/rando que je fréquente inclus des séances de fractionnés afin de préparer un marathon ou semi, mais n'en fait pas tout le temps. Quant à la nouvelle séance de HIIT/Workout, c'est uniquement dans le but de renforcer la musculature du buste pour ne pas finir les marathon plié en deux par douleurs au torse (demande explicite des coureurs).
Le dormeur s'est réveillé.

"J'estime que, moins une créature peut se défendre, plus elle a droit à la protection de l'homme contre la cruauté humaine." - Gandhi