Auteur Sujet: Je me pose quelques questions  (Lu 1836 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Astav

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 38
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Je me pose quelques questions
« le: Dimanche 20 Mai 2018, 22:16:11 pm »
Bonjour,

Je suis végétarien depuis presque 2 ans et je précise que la viande et le poisson ne me manque pas forcément mais je commence à remettre en cause mon végétarisme.

Au début je suis devenu végétarien par soucis écologique d'abord puis pour la condition animale.

Je pensais que la famine dans le monde pouvait être réduite ou anéanti dans un monde végétarien car il faut bien moins de surface pour produire des végétaux que de la viande. Cependant j'ai lu quelque part que la terre est largement capable de nourrir tout le monde même avec la présence d'élevages. De plus, certaines régions du monde sont impropre à la culture et donc l'élevage est le seul moyen de subsistance. Chez nous aussi certains endroits sont difficilement cultivable et alors l'élevage est le seul moyen de produire de la nourriture. Il ne faut pas oublier non plus que l'élevage peut être bénéfique pour l'environnement car il maintient les milieux ouverts et la biodiversité qui va avec et il produit des effluents pouvant remplacer les engrais chimiques (le fumier est apparemment plus efficace que les composts). Ainsi un système bien géré de polyculture élevage peut être bien plus productif (en terme de calories créé par calorie utilisé) qu'un système 100% végétal.

Voilà, en dehors de ces considérations sociales et environnementales et après avoir un peu travaillé dans une ferme je me suis rendu compte qu'il peut y avoir des élevages où les animaux vivent dans des très bonnes conditions et j'en suis sûr ne sont pas malheureux. Au final je vois de plus en plus ça comme une solution gagnante reciproque pour l'éleveur et l'animal. Le premier survit (en gagnant de l'argent ou en mangeant l'animal) et l'animal vie, tout simplement. Car que deviendrait tout ces animaux dans la nature ? Ils ont évolué avec l'homme et sans lui ils disparaitraiet tout simplement.

Concernant la mise à mort, si elle est faite sur place (l'idéal) ou même ailleurs dans de bonnes conditions je ne vois au final aucun mal. Je pense pas qu'il fasse renier la mort, la prendre comme quelque chose de d'horrible. Tout le monde meurt et tout le monde doit tuer (végétaux ou animaux) pour survivre. C'est un peu le côté tragique de la vie, mais il faut mieux l'accepter que de s'en retourner. Et donc dans ce sens si l'animal à le droit à une belle vie et qu'il passe (au pire) ses derniers 24h en étant stressé je trouve ça acceptable.

Donc bref pour résumé : si l'animal s'inscrit dans un système agricole durable et écologique (ce que je crois être possible donc) et qu'il a le droit à une vie digne et "heureuse" pour qu'il soit finalement mis à mort convenablement, où est le mal ?
Ce cas là est effectivement aujourd'hui très rare mais certaines fermes résistent et ont ce modèle, pourquoi ne pas le soutenir ? Dans ce cas là la viande deviendrait effectivement moins courante et plus cher car les élevages beaucoup plus réduit et productif. On devrait allors mangé de la viande (ou voir du l'ait ou des œufs) que quelques fois par semaines. Voilà ce que j'hésite à faire.
Que pensez vous de tout ça ?

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 005
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #1 le: Lundi 21 Mai 2018, 07:25:46 am »
Bonjour,
As tu besoin de viande ?
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Aurelien44

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 847
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Nord
  • Régime: Végétalien
Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #2 le: Lundi 21 Mai 2018, 10:21:26 am »
  Bonjour,

Je pensais que la famine dans le monde pouvait être réduite ou anéanti dans un monde végétarien car il faut bien moins de surface pour produire des végétaux que de la viande. Cependant j'ai lu quelque part que la terre est largement capable de nourrir tout le monde même avec la présence d'élevages.

Cela dépend combien... Il est évident que, puisqu'on peut nourrir très largement toute la population mondiale actuelle, et même davantage, avec un régime entièrement végétal, on peut le faire avec un tout petit peu d'élevage. Mais il reste que la surface agricole nécessaire pour produire une même quantité de nutriments animale est bien plus élevée que pour du végétal.

De plus, certaines régions du monde sont impropre à la culture et donc l'élevage est le seul moyen de subsistance.

C'est peut-être vrai pour certains milieux comme le grand Nord, où il n'y a pas du tout de végétaux disponibles pendant une très grande partie de l'année. Mais cela concerne une fraction infime de la population humaine totale. Laissons donc les Inuits manger comme ils en ont l'habitude et occupons-nous de végétaliser massivement l'alimentation en France, dans les pays voisins, etc., où une alimentation végétale variée, goûteuse existe toute l'année et peut se substituer très avantageusement aux portions "standard" des carnivores... Si on veut s'occuper de questions actuellement secondaires comme la possibilité d'une végétalisation de l'alimentation des Inuits, il faudrait sans doute regarder du côté des algues.

Chez nous aussi certains endroits sont difficilement cultivable et alors l'élevage est le seul moyen de produire de la nourriture.

Là je ne te suis pas. Qu'entends-tu au juste par "chez nous" ? Il y a des terres plus ou moins appropriées à telle ou telle culture, mais de grandes parties de la France impropres à toute agriculture végétale et propres à l'élevage, je ne vois pas trop. Peux-tu donner un exemple précis ?

Il ne faut pas oublier non plus que l'élevage peut être bénéfique pour l'environnement car il maintient les milieux ouverts et la biodiversité qui va avec et il produit des effluents pouvant remplacer les engrais chimiques (le fumier est apparemment plus efficace que les composts). Ainsi un système bien géré de polyculture élevage peut être bien plus productif (en terme de calories créé par calorie utilisé) qu'un système 100% végétal.

L'idée d'un élevage extensif favorable à l'environnement est fausse, il y a eu assez récemment un article très documenté scientifiquement là-dessus dans Alternatives végétariennes, sur l'exemple des grands troupeaux dans nos montagnes. Il vaudrait bien mieux laisser les prairies alpines à la nature.

Tu affirmes que le fumier serait plus efficace que les composts : même à supposer que ce soit vrai en termes d'engrais "considéré seul", je ne crois nullement que ce le soit globalement si l'on tient compte du bilan écologique de tout le processus, dans lequel la nourriture du bétail qui produit le fumier implique un rendement catastrophique. Comme on divise grosso modo par 10 le rendement en passant de la consommation directe de végétaux à celle d'animaux nourris par des végétaux, même si on divisait par deux la productivité des cultures en passant du fumier à un engrais végétal type compost, il resterait de la marge... Je n'ai ni les chiffres ni les connaissances agronomiques suffisantes pour m'avancer précisément, mais je ne crois pas à cette histoire. D'ailleurs, les estimations du nombre d'humains qu'on peut nourrir avec tel ou tel modèle agricole tiennent compte de ces questions, normalement.

En revanche, je t'accorde quand même une chose : il est clair que l'agriculture actuelle, en France, est construite, même pour le végétal, sur un système où les productions animales comme le fumier sont importantes, et la transition mérite d'être réfléchie. L'agriculture végane n'en est qu'à ses balbutiements scientifiques et il faut la développer rigoureusement et obtenir que la recherche agronomique actuellement orientée pour l'essentiel sur des systèmes anti-écologiques (pesticides destructeurs, utilisation massive des ressources animales) soit complètement réorientée.

Concernant la mise à mort, si elle est faite sur place (l'idéal) ou même ailleurs dans de bonnes conditions je ne vois au final aucun mal. Je pense pas qu'il fasse renier la mort, la prendre comme quelque chose de d'horrible. Tout le monde meurt et tout le monde doit tuer (végétaux ou animaux) pour survivre.

Je suis d'accord que toutes les mises à mort ne se valent pas, mais même si on te tuait sans te faire souffrir, sachant que de toutes façons tu finiras par mourir, est-ce que tu trouverais qu'il n'y aurait pas de mal ? Et je suis désolé, tuer un végétal (sans même parler que manger une pomme n'implique pas de tuer le pommier sur lequel elle pousse...) ou tuer un animal, ce n'est pas pareil, tu ne vas quand même pas nous faire le coup du cri de la carotte...

Hors ligne Datelimite

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 126
  • Sexe: Femme
  • Etre ou ne pas être flexi; telle est la question.
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Côtes d'Armor (22)
  • Membre d'asso(s): L214, Trégor bicyclette
  • Régime: Fléxitarien
Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #3 le: Lundi 21 Mai 2018, 10:42:20 am »
Bonjour

Comme j'achète actuellement encore de la viande et de POA, je suis en mesure de te faire quelques remarque.
Comment achèterais-tu ta viande ?  Comment être sûr de sa provenance ?  A ma connaissance, le seul moyen c'est de l'acheter chez un éleveur à qui tu commandes par exemple, 1/2 veau. Et il faut un gros congélateur derrière, ou plusieurs consommateurs qui se rassemble.

Sinon, aucun moyen de savoir d'où elle vient. Et le prix de ce genre de viande est tout à fait hors de mes moyens.  Ce n'est pas 1 fois par semaine que j'en mangerais, mais, au mieux, tous les 2 mois. Ce serait un produit de luxe. Nous sommes très nombreux sur cette planète et je crois que la seule façon de continuer à consommer de la viande serait justement qu'elle soit un produit de luxe, du genre qu'on consomme lors des fêtes.

Et donc dans ce sens si l'animal à le droit à une belle vie et qu'il passe (au pire) ses derniers 24h en étant stressé je trouve ça acceptable.
Dans cet abattoir "à l'ancienne", en 1949 (https://www.youtube.com/watch?v=sIHvZz3alp8&index=2&list=FLAVm9WPsEiyhFpEOhfVpGqA), trouves-tu que les conditions sont acceptables pour les animaux et les ouvriers ?

Je pense que, aussi longtemps que tu donnes de l'argent au secteur de la viande, tu cautionnes tout le secteur de la viande tel qu'il est. Et c'est ce que je fais aussi, a mon grand regrets. Donc tu cautionnes l'élevage en batterie, les abattoirs à la chaîne, et les conséquences que ce la entraîne. Je t'invite à lire ou relire ceci :
https://www.viande.info/elevage-viande-gaz-effet-serre
https://www.viande.info/elevage-viande-ressources-eau-pollution
https://www.viande.info/elevage-viande-sante-maladies
https://www.viande.info/elevage-viande-subventions-aides-europeennes

Si tu te préoccupes de la diversité des paysages, il n'est nul besoin de manger des animaux. Certains espace naturels sont entretenu par des moutons ou des chèvres lâchés dans la nature. C'est le cas, à ma connaissance du parc du Marquanterre (https://www.youtube.com/watch?v=CHk2WYeO4tU).

Par ailleurs, à l'époque de la conquête Romaine, presque tout le territoire était couvert de forêt. Je ne penses pas que la biodiversité souffrait. Sûrement moins que des remembrements modernes et des assèchements des marais pour gagner des terres cultivables. La nature s'est bien débrouillée avant notre arrivée !

Pour finir, je recommande la lecture de "Bidoche - L'industrie De La Viande Menace Le Monde" par Fabrice Nicolino (https://www.priceminister.com/mfp/5542808/bidoche-l-industrie-de-la-viande-menace-le-monde-fabrice-nicolino?pid=108413091). Je mets un lien price minister parce que acheter d'occasion, pour un écolo, c'est quand même plus swag !
A la lecture de ce livre, je commence à penser ceci : "Nous mangeons de la viande parce qu'on nous manipule pour le faire, et rapporter plus d'argent aux multinationales qui la *fabriquent*"

Réflexions d'une mangeuse de viande malheureuse  ???

Toutes mes excuses pour les fautes d'orthographe, j'ai dû rédiger très rapidement !
"Il se pourrait que <le végéta*isme> soit l'un des mouvements sociaux les plus responsables de la planète. Et, à la réflexion, le conditionnel n'est pas de rigueur"
Fabrice Nicolino - Bidoche

Hors ligne Aurelien44

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 847
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Nord
  • Régime: Végétalien
Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #4 le: Lundi 21 Mai 2018, 19:46:54 pm »
Un complément : la version en ligne à l'article d'Alternatives Végétariennes auquel je faisais mention se trouve ici :  https://www.vegetarisme.fr/paturage-pas-meilleur-pour-planete/

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 005
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #5 le: Lundi 21 Mai 2018, 23:14:08 pm »
Bien sûr, n’oubliez pas de ne pas nourrir le troll ...
Allez, on lui laisse le bénéfice du doute ...
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 607
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #6 le: Mercredi 23 Mai 2018, 08:21:18 am »
Bien sûr, n’oubliez pas de ne pas nourrir le troll ...

Ou alors, on en fait un élevage : on les nourrit quelques temps et puis...

Ah ben non, justement, on veut plus ça, nous.

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 005
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #7 le: Jeudi 24 Mai 2018, 07:30:12 am »
Ah ...
on pourrait alors faire de la tomme de troll ?!!!
Ah non, t’as raison, je mange pas de fromage d’animaux...

Ou sinon, on le laisse en liberté voguer vers de nouveaux horizons et on nourrit les happy VG :)
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Fantomon

  • Enfant végé
  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 259
  • Sexe: Femme
  • Je suis une éternelle enfant
    • Voir le profil
    • Météo Climat Stats
  • Département: 75
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #8 le: Vendredi 25 Mai 2018, 17:47:21 pm »
Ici on est un forum sur le végétarisme, pas le contre.
Je suis végée depuis mes 3 ans et passionnée de météo depuis le même age:

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 607
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Je me pose quelques questions
« Réponse #9 le: Dimanche 27 Mai 2018, 09:47:00 am »
Ici on est un forum sur le végétarisme, pas le contre.

On est sur un forum de gens ouverts - y compris à la discussion et à la controverse quand elles restent dans le cadre d'un échange intelligent et courtois.