Auteur Sujet: végépurisme  (Lu 1292 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne JackIsJack

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
  • Régime: Ne se déclare pas
végépurisme
« le: Dimanche 24 Juin 2018, 09:05:44 am »
Bonjour à tous,

Cela fait bientôt 2 ans que je suis végan et j'aimerai essayer un mode d'alimentation plus sain encore.

Il y a deux choses qui me dérangent en étant végan :

1- Je suis un acteur de l'exploitation de la nature par l'homme.
Même si mes aliments sont bio, je ne peux pas m'empêcher de penser que ces fruits et légumes ont été volontairement mis en terre par l'homme, pour l'homme.
Cette vie a été créée dans un seul but : pour y mettre fin, et créer une production.
Cela n'est pas naturel.

2- Ensuite, il y a le phénomène de la souffrance végétale.
Tous les êtres vivant engagent des moyens pour rester en vie (sauf cas de suicide... mais là on ne parle pas d'homme).
Les animaux se débattent, crient, hurlent ; et les végétaux aussi engagent des actions pour ce combat vers la vie.
Ils génèrent des substances pour se réparer, ils connaissent des phénomènes de 'stress', ils adaptent leur croissance.
Tout cela ne fait pas de bruit, mais n'est-ce pas ridicule de se limiter à l'absence de son pour dire qu'il n'y a pas de souffrance ?
Je pense qu'avec un peu d’honnêteté, on sait ce qui est vrai et bien.

Alors quoi comme solution ?

Je pense à un concept de "végépurisme" où l'idée serait de manger uniquement des aliments non-issus d'un cycle d'exploitation humain.
Concrètement, je parle des fruits qui tombent par terre naturellement, et des légumes naturels en fin de vie.
Avec un système de congélation, il devrait être possible de se faire des réserves.
Qu'en pensez-vous ?






Hors ligne Fantomon

  • Enfant végé
  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 259
  • Sexe: Femme
  • Je suis une éternelle enfant
    • Voir le profil
    • Météo Climat Stats
  • Département: 75
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : végépurisme
« Réponse #1 le: Dimanche 24 Juin 2018, 17:57:55 pm »
Je comprends ce que tu veux dire et j'y ai déjà pensé. Il y a des idées intéressantes.
Je suis végée depuis mes 3 ans et passionnée de météo depuis le même age:

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 005
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : végépurisme
« Réponse #2 le: Mardi 26 Juin 2018, 07:00:05 am »
Bonjour,
Réflexion intéressante, mais pense tu pouvoir nourrir tous les humains avec ce système ?
Le ramassage des fruits de plantes non produites par l’homme est assez long en temps, je voudrais savoir si il est compatible avec notre société humaine déjà nombreuse ...

Pour ce qui est de la souffrance des plantes, l’honnêteté ne suffit pas à savoir ce qui est bien ou mal .
Je te rejoins sur le stress d’une plante, ses stratégies de défense, mais pas sur la souffrance, et cela pour deux raisons.

1- la souffrance des plantes n’a pas encore été établie et constatée. La souffrance, c’est un signal douloureux qui devient insupportable si on ne se protège pas.  ( pour moi ...)
On sait qu’ils réagissent (les végétaux), mais on ne sait pas si ils souffrent.
2- la souffrance ne sert à rien aux plantes, d’un point de vue évolution. Les animaux souffrent en cas d’agression, ce qui les fait se mettre en sécurité. Ils bougent donc pour s’éloigner du danger.
Les plantes sont immobiles, donc elles ne seraient pas en mesure de se mettre en sécurité en cas de douleur.
Il ne sert donc a rien de ressentir la souffrance pour une plante.

Enfin bon, on sait qu’on sait pas, donc ton idée peut faire son chemin.
 
Merci
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Ikkyu

  • Constamment inconstant
  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 288
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Oise
  • Membre d'asso(s): L214, SOS Méditerranée
  • Régime: Végétalien
Re : végépurisme
« Réponse #3 le: Mardi 26 Juin 2018, 08:07:12 am »
Bonjour JackIsJack,

Mais dans cet exercice de réflexion sur l'exemple de l'arbre fruitier,  pourquoi choisir la chute du fruit par comme moment rendant celui-ci consommable sans préjudice ?  Au sol, tu le préleveras à toute une diversité de décomposeurs (mycetes, bactéries, insectes, oiseaux, mammifères...). Et les résidus de cette décomposition nourriraient l'arbre lui même par ses racines.
Le passé n'existe plus, le futur n'existe pas encore et le présent est déjà mort.