Auteur Sujet: Assumer sa nourriture  (Lu 4150 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Pilou

  • Invité
Assumer sa nourriture
« le: Mardi 16 Octobre 2018, 16:32:27 pm »
...

Enfin, moi-même j'ai consommé des animaux toute mon enfance, et je me suis désolée de n'avoir pas été éveillée plus tôt à ce que cela impliquait.

Je suis curieuse d'avoir d'autres opinions sur le sujet !
Je vais être un OVNI !  ;D
On peut aussi, comme dans mon cas, manger de la viande tout en étant conscient du "problème" et en ce disant qu'on devrait améliorer les conditions de l'élevage des animaux mais assurer complètement le fait que l'on tue pour en manger...
C'est une notion que j'ai totalement intégrée au fait de manger de la viande et totalement assumée.

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 040
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #1 le: Mardi 16 Octobre 2018, 22:04:11 pm »
...

Enfin, moi-même j'ai consommé des animaux toute mon enfance, et je me suis désolée de n'avoir pas été éveillée plus tôt à ce que cela impliquait.

Je suis curieuse d'avoir d'autres opinions sur le sujet !
Je vais être un OVNI !  ;D
On peut aussi, comme dans mon cas, manger de la viande tout en étant conscient du "problème" et en ce disant qu'on devrait améliorer les conditions de l'élevage des animaux mais assurer complètement le fait que l'on tue pour en manger...
C'est une notion que j'ai totalement intégrée au fait de manger de la viande et totalement assumée.
Bonjour Pilou,
Il serait certainement judicieux d'ouvrir un fil de discussion sur la question de tuer des animaux sensibles pour se nourrir et l'assumer. Je suis curieux de voir ce que cela va donner.
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Pilou

  • Invité
Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #2 le: Mercredi 17 Octobre 2018, 06:54:57 am »

Bonjour Pilou,
Il serait certainement judicieux d'ouvrir un fil de discussion sur la question de tuer des animaux sensibles pour se nourrir et l'assumer. Je suis curieux de voir ce que cela va donner.
Je ne suis pas certains que cela donnera quelque chose...
D'un côté il y aura la plupart des membres du forum qui trouveront cela inadmissible et essayeront de me culpabiliser (et je précise sans y parvenir) ou de me faire la morale... De l'autre le fait que j'assume... Le débat risque d'être coincé et l'agressivité de certains veg. va à mon avis vite apparaître !
Encore une fois, et je le répète, je comprends tout à fait votre position...
De plus, ne pouvant parler de ce que vous appelez "le Cri de la Carotte", terme que j'ai découvert ici, cela rend le débat trop réducteur car j'ai le même sentiment (et depuis tout petit) face à une carotte ou un lapin ! Sur ce point de vue, nous ne serons jamais d'accord !

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #3 le: Mercredi 17 Octobre 2018, 20:21:49 pm »
Je dois subir ces discours de la part de nombreuses personnes quotidiennement, en particulier au travail. Comme tu l'as prédit, ça me débecte. Surtout que ces mêmes personnes l'appliquent aussi à bien d'autres problèmes de la société. En gros, on vit dans une société pourrie, mais on continue à se gaver jusqu'à la catastrophe écologique ultime.
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Pilou

  • Invité
Re : Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #4 le: Mercredi 17 Octobre 2018, 20:37:13 pm »
Eh oui, il fallait s'y attendre...
C'est le cri de la carotte qui te débecte ??? C'est pourtant un sujet de discussion intéressant ! Refuser cette notion est pour moi un signe de sectarisme :-)
Peux-tu expliquer cette phrase :   Surtout que ces mêmes personnes l'appliquent aussi à bien d'autres problèmes de la société Je ne la comprends pas où tu veux en venir...
Je ne trouve pas que la société soit si pourrie ou plus pourrie que par le passé...
C'est quoi la catastrophe écologique ultime ? Manger veg. éviterait une catastrophe ? J'ai du mal à comprendre...
« Modifié: Mercredi 17 Octobre 2018, 20:41:32 pm par Pilou »

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 040
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #5 le: Mercredi 17 Octobre 2018, 20:45:54 pm »
oui Stéphane, cette réponse revient souvent, c'est pourquoi i faut en parler, encore et encore. . .

Hier, chez moi, un ami m'a dit que comme on sait que les végétaux communiquent, on va sans doute bientôt découvrir qu' ils souffrent.
Chez moi...
Soupir. Alors quoi, baisser les bras ?
Ben non. Alors je profite que Pilou nous dit ça pour saisir l'occasion d'en parler.

Oui on mange des végétaux, oui ils sont Vivants. Mais c'est très différent de manger des animaux. Et c'est sans doute là la pure question ! Etre capable d'expliquer pourquoi c'est différent, ce que je n'ai pas su bien faire hier. . .

Pour refaire le match, j'ai mis en avant une émission de radio dans laquelle un chercheur expliquait toute l'étendue du mystère des plants, et à la question de la souffrance des végétaux, il a dit que la thèse de la souffrance dans le règne végétal ne tient pas pour deux raisons :

1) on n'a pas la moindre preuve de souffrance ressentie (pas de système nerveuse)

2) Sur le plan de l'évolution, la souffrance des végétaux ne présente aucun intérêt. En effet, les animaux qui ressentent une souffrance vont s'éborgner physiquement de la cause de la douleur. Les animaux vont ainsi pouvoir sur Vivement que ceux qui ne la ressentent pas.
Mais les végétaux ne bougent pas, ils n'ont donc pas d'intérêt à ressentir la souffrance.

Il ressort donc une fois de plus que cette histoire est un montage psychologique pour ne pas avoir à changer d'alimentation.
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 040
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #6 le: Mercredi 17 Octobre 2018, 20:47:27 pm »
Oui Pilou, manger végétal sauvera la planète, mais pas tout seul.
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Pilou

  • Invité
Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #7 le: Jeudi 18 Octobre 2018, 06:45:19 am »
Je ne vis aucun argument démontrant qu'un légume ne souffre pas...
Je pense que dire qu'il ne souffre pas est juste un confort intellectuel pour les veg car sinon, tout s'effondre !
 ;)
Je pense aussi que ce fameux "cri de la carotte" (j'adore cette dénomination) est tout à fait censé, même si elle bloque les veg. et que c'est un argument recevable

Pilou

  • Invité
Re : Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #8 le: Jeudi 18 Octobre 2018, 06:47:12 am »
Oui Pilou, manger végétal sauvera la planète, mais pas tout seul.
Sauver la planète sur quel plan ?
Ecologique ? J'en doute ::) mais bon, pourquoi pas !
Surpopulation ?
Climatique ? (Là, pour moi, il faudra vivre avec ce changement et c'est d'ailleurs des plus interessants)
« Modifié: Jeudi 18 Octobre 2018, 06:48:56 am par Pilou »

Pilou

  • Invité
Re : Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #9 le: Jeudi 18 Octobre 2018, 10:08:54 am »
Oui Pilou, manger végétal sauvera la planète, mais pas tout seul.
Ceci dit, c'est bien.. Cela peut être une bonne motivation...
(Motivation que je n'ai pas)

Pilou

  • Invité
Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #10 le: Jeudi 18 Octobre 2018, 15:24:28 pm »

=> J'ai une question...

Imaginons qu'il soit prouvé (je sais, vous réfutez cela mais bon, imaginons... Perso, ne ne le réfute pas) que le légume souffre, que ferez-vous ?
Cela concerna naturellement ceux qui ne mangent pas de viande pour une question éthique : Ne pas tuer d'animal

Dans ce cas, hiérarchiser l'importance des légumes et de l'animal me semble être une aberration  ::)

Le débat est ouvert  ;)

Hors ligne Sophie du moulin

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 545
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: oise
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #11 le: Jeudi 18 Octobre 2018, 15:59:48 pm »
Pour qu'il y ait débat il faudrait justement partir sur des bases scientifiques solides et non des supputations ! Les preuves scientifiques de la souffrance animale ne manquent pas. Donc on peut débattre de faut-il accepter que les animaux souffrent pour l'humain ? On peut débattre des conséquences de la disparition des élevages mais pour le reste, je ne vois rien à débattre.

Pilou

  • Invité
Re : Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #12 le: Jeudi 18 Octobre 2018, 16:53:32 pm »

=> J'ai une question...

Imaginons qu'il soit prouvé (je sais, vous réfutez cela mais bon, imaginons... Perso, ne ne le réfute pas) que le légume souffre, que ferez-vous ?
Cela concerna naturellement ceux qui ne mangent pas de viande pour une question éthique : Ne pas tuer d'animal

Dans ce cas, hiérarchiser l'importance des légumes et de l'animal me semble être une aberration  ::)

Le débat est ouvert  ;)
Pour qu'il y ait débat il faudrait justement partir sur des bases scientifiques solides et non des supputations ! Les preuves scientifiques de la souffrance animale ne manquent pas. Donc on peut débattre de faut-il accepter que les animaux souffrent pour l'humain ? On peut débattre des conséquences de la disparition des élevages mais pour le reste, je ne vois rien à débattre.
C'est une réponse qui permet au moins de clore le débat, certainement par peur de vite se retrouver face à un mur ! Là, vous détournez le problème et c'est sans intérêt car le problème posé n'est absolument pas de savoir si oui ou  non on peut accepter que l'animal souffre pour l'humain ou s'il faut abandonner l'élevage !!!
... Ma question porte donc sur un postulat : la souffrance de la carotte !

C'est toujours très drôle ce genre de situation où surtout, il ne faut pas extrapoler car cela pourrait remettre en question pas mal de chose :-)
Avez-vous peur d'en discuter ?
 ;)
Ah la la... Après on s'étonne que dans la société, certaines personnes prennent le mouvement veg. en grippe 
« Modifié: Jeudi 18 Octobre 2018, 16:55:28 pm par Pilou »

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 610
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #13 le: Jeudi 18 Octobre 2018, 17:19:19 pm »
... Ma question porte donc sur un postulat : la souffrance de la carotte !

En l'état actuel des connaissances scientifiques, non, les carottes ne soufrent pas.
Voilà.
Si on prouve un jour que si, on verra.

Tu te dis préoccupé par une souffrance hypothétique (qui au passage, et comme par hasard, est le niveau 0 habituel de la provoc anti-végé) tout en "assumant" de t'assoir sur une souffrance réelle - quel débat veux-tu avoir sur des bases aussi bancales ?

Pilou

  • Invité
Re : Re : Re : Re : Assumer sa nourriture
« Réponse #14 le: Jeudi 18 Octobre 2018, 17:57:43 pm »
... Ma question porte donc sur un postulat : la souffrance de la carotte !

En l'état actuel des connaissances scientifiques, non, les carottes ne soufrent pas.
Voilà.
Si on prouve un jour que si, on verra.

Tu te dis préoccupé par une souffrance hypothétique (qui au passage, et comme par hasard, est le niveau 0 habituel de la provoc anti-végé) tout en "assumant" de t'assoir sur une souffrance réelle - quel débat veux-tu avoir sur des bases aussi bancales ?
Bon, je vois que tu es braquée... Ce n'est pas grave si tu es dans l'incapacité de débattre sans y ajouter tes jugements moraux...
Si tu n'est pas capable d'intégré un postulat, dans ce cas, inutile de répondre  ;) Aucune importance  ;)

Ps : Je vois qu'en effet, et ce n'est ici absolument pas le problème, que dans l'état actuelle de TA connaissance, les légumes ne souffrent pas  ! Et si tu te renseignais un peu, tu verrais que la communauté scientifique est divisée sur ce point de vue... il est évident que tu n'intègres que ce qui ne perturbe pas tes croyances par confort intellectuel. Pour moi, à ce sujet, je suis neutre car j'intègre les deux possibilités !!!

*******
C'est peut-être tout le fond du problème :
Tu te dis préoccupé par une souffrance hypothétique (qui au passage, et comme par hasard, est le niveau 0 habituel de la provoc anti-végé) ...
C'est bien pour cela que j'en parle car c'est peut-être l'un de points qui fait que les gens rejettent les arguments de certains veg ! Mais bon, désolé si cela te dérange
 
« Modifié: Jeudi 18 Octobre 2018, 18:01:12 pm par Pilou »