Auteur Sujet: Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?  (Lu 58398 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne lily

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 203
  • Sexe: Femme
  • mes deux chiens mes deux merveilles
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): association végétarienne de france, 30 millions d'amis , vaincre la mucoviscidose , L'Asenack
Re : Re : Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #60 le: Lundi 12 Mars 2012, 20:10:53 pm »
(sans oublier toute l'information quant à ce que veut dire "avoir" un chien).

Pour ma part dire que j'ai un chat, c'est comme si je disais que j'ai un frère.  ??? C'est peut-être pas le cas de tout le monde mais pour moi ça coule de source  ::)

je suis d'accords avec toi mes deux chiens sont comme mes fils

Diététicienne diplômé à la recherche d'un monde meilleur

Hors ligne youplalaa

  • germe timide
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #61 le: Mercredi 23 Mai 2012, 14:46:07 pm »
Bonjour à tous!

Je n'ai ni chien, ni chat, mais la réflexion se fait.  Perso ça ne me pose pas de problème de donner une alimentation végé à un chat, même si il y a des carences en composants qui se trouvent uniquement dans la viande car, l'aurait on oublié? le chat chasse! Il ira donc compléter ces éventuelles carences, par instinct. A la différence peut être qu'il aura plutôt tendance à manger ses proies que de me les offrir en cadeau. (en connaissance de cause, mes parents ont un chat) regardez plutôt la composition de n'importe quel paquet de croquettes classique, en premier vous lirez: céréales! La viande utilisée est de mauvaise qualités et en faible quantité. Je préfère donc des aliments de bonne qualité, même si végé, que le chat ira compléter lui même de toute façon!
Pour le chien, qui théoriquement a moins besoin de viande, la réflexion peut être la même car certains chassent aussi. Après, il est possible de trouver des équivalents végé, voire de complémenter mais sachant que les produits synthétiques sont moins assimilés que leurs homologues natures...

Ceci dit, si après moultes recherches je me trouve convaincue que l'alimentation végé (fait maison ou croquettes) n'est pas adaptée pour la santé de ces animaux, alors, nous n'adopterons pas ces animaux! Point barre!

Au fait, citer un article sur l'alimentation des chiens provenant du site sur le BARF, ça me fait doucement rire! Dans ce cas, je peux vous sortir des articles de l'industrie des viandes expliquant pourquoi être végé c'est mal... Je ne dis pas que c'est forcément faux, le BARF parait en tout cas plus adapté pour le chien que la viande pour nous... mais surveillez vos sources, et ne croyez pas tout ce qu'on vous dit... A l'inverse, ne réfutez pas ce qu'on vous dit dès que ça ne correspond pas à votre opinion! Allez chercher plus loin quoi!

Je voulais réagir sur l'élevage... Élever des animaux pour les manger est révoltant, pour nous qui pouvons nous en passer. Pour les lapons qui n'ont que le lichen, pour les africains qui n'ont que des herbes sèches... Laissons les en paix, ils respectent bien plus la nature et son équilibre, ainsi que les animaux qu'ils élèvent, que nous ne voulons bien y croire! Ils font partie intégrante de la biodiversité, ils sont des animaux comme le lion mange la gazelle...
Bref, ce cri étant lancé, évidemment, on peut être un animal très heureux, n'empêche que d'être sur terre seulement dans le but d'être mangé par ceux qui nous "aiment", c'est cruel. Je vous dirais, la nature est cruelle, mais tant que nous pouvons éviter d'en rajouter une couche...

Certains animaux ont besoin de l'homme. Car l'homme les ont sélectionnés ainsi, nous sommes d'accord. N'empêche que ce n'est pas une raison pour les laisser tomber!
On peut dire "halte à l'élevage", car oui, vendre un être vivant me révolte. Mais il y a élevage ET élevage. Je suis d'accord pour privilégier l'adoption plutôt que la naissance, quelle que soit la race (comprendre, humain compris) D'un autre côté, je comprend les passionnés qui font de l'élevage "pour la race". Je pense au rat que je connais bien, il faut qu'il y ait des éleveurs sérieux et passionnés pour contrer les animaleries qui font du volume à tares. Ils permettent de sélectionner des animaux bien dans leur tête, ayant moins de risque de développer une maladie genre tumeur... En plus, certains ont un cahier des charges à faire signer à l'adoptant qui s'engage à offrir de bonnes conditions, de l'amour et de l'attention. Il y a un site internet qui référencie chaque animal, son arbre généalogique, ses problèmes de santé... pour un suivi optimal des lignées... Je ne vois pas en quoi ce genre d'élevage bénéficie à l'éleveur, qui ne rentre pas dans ses frais en vendant ses portées! Peut être indirectement, le bonheur d'avoir un rat sympa qui vieillit bien...

Pour moi, avoir un animal c'est comme avoir un enfant, on est responsable d'une vie! Si  "j'ai un chien" = maltraitance,  "j'ai un enfant" = quoi?
Le problème de l'antispécisme, c'est que l'on essaye de gommer les différences entre les races au lieu de les mettre en avant pour les respecter. C'est comme l'égalité des sexes: pourquoi les femmes n'ont pas le droit à des pissotières?
Et puis, il faut arrêter avec l'anthropomorphisme, l'image de papa chat et maman chat avec les bébés chats, en vrai ça donne papa chat qui tue bébé chat parce qu'il est sur son territoire, et maman chat qui part du territoire une fois les petits n'ayant plus besoin d'elle (histoire vraie, et ils avaient à manger et boire à volonté) Et, pire, papa chat qui fait une portée à sa fille! NB, tout le monde a fini par être stérilisé. Soyez horrifiés si vous le voulez, cela évite un grand nombre de chats errants, mourants de faim et malades. Posez moi la question "mais qui voudrait être stérilisé?" Je vous répondrait sérieusement MOI! Et ce ne sont pas des humains avec des envies humaines d'enfants, mais un instinct sauvage de procréation.

En conclusion, je pense que la plupart d'entre nous sur ce forum et spécialement sur ce sujet se pose la question du RESPECT de l'animal, derrière l'amour qu'on lui porte. Pour moi, le respect c'est d'abord apprendre un maximum sur cet animal, ses besoins, ses demandes, ses envies... Ensuite, se demander si on est capable d'y répondre, quoi qu'il en coûte. Et agir en conséquence, en connaissance de cause.

Petite question: j'ai trois poules. Je leur ai construit un poulailler, avec un nid en hauteur car elles aiment se percher. Elles ont à manger et à boire à volonté, de la nourriture qui est adaptés pour elles. Un sol en terre avec de la paille pour qu'elles puissent gratter constamment. Quand il fait beau elles sortent dans le jardin, font des bains de poussière ou de soleil, grattent la terre, picorent l'herbe, courent après les mouches... Quand je les appellent elles accourent, souvent car j'ai de la salade, des miettes ou autre. Elles se laissent prendre et caresser. Parfois, elles font des oeufs. N'ayant pas de coq, ils ne sont pas fécondés, ne contiendront jamais de poussins. Si ne nous les mangions pas, ils pourriraient. A moins que nos poules finissent par les manger!
Alors, sont elles maltraitées?

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 832
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #62 le: Mercredi 23 Mai 2012, 21:59:31 pm »
Alors, sont elles maltraitées?
Non, clairement... Pas plus que les miennes qui s'ébattent dans 2000 m² de prairie...
Mais là où la question se pose (et je me la suis déjà posée à ce moment), c'est lors de l'achat (idem si elles t'ont été données) de ces poules, car pour chaque poule adoptée, un petit poussin mâle a été éliminé...
Je ne te jette pas la pierre, puisque j'ai, moi aussi, quelques jolies poulettes que j'aime beaucoup et que me le rendent bien... Mais il faut juste savoir...
C'est, malgré tout, évidemment mille fois moins de souffrance que d'acheter des œufs en commerce (même bios), où les poules n'ont pas place pour s'ébattre, où à peine, où elles sont transformées en bouillon "cub" à l'âge de la retraite (qui est plus près des un ou deux ans que des 60 !) et où, pour beaucoup, elles n'ont jamais vu ni soleil, ni brin d’herbe, ni asticot...  >:(

Nico.

Hors ligne Laetitia

  • germe timide
  • **
  • Messages: 98
    • Voir le profil
Re : Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #63 le: Jeudi 24 Mai 2012, 14:48:29 pm »

Bonjour à tous!

Je n'ai ni chien, ni chat, mais la réflexion se fait.  Perso ça ne me pose pas de problème de donner une alimentation végé à un chat, même si il y a des carences en composants qui se trouvent uniquement dans la viande car, l'aurait on oublié? le chat chasse! Il ira donc compléter ces éventuelles carences, par instinct. A la différence peut être qu'il aura plutôt tendance à manger ses proies que de me les offrir en cadeau. (en connaissance de cause, mes parents ont un chat) regardez plutôt la composition de n'importe quel paquet de croquettes classique, en premier vous lirez: céréales! La viande utilisée est de mauvaise qualités et en faible quantité. Je préfère donc des aliments de bonne qualité, même si végé, que le chat ira compléter lui même de toute façon!

Heu, faut prendre en compte tout de même que tous les chats n'ont pas accès à la rue et aux jardins. Il est bien difficile pour les chats errants de manger à leur faim d'où leur vie misérable, les pauvres...
Bref, ça peut être vrai pour certains cas mais pas pour la majorité des chats.

Sinon, je suis contre la reproduction, je suis pour le respect de la nature de chaque espèce et de son environnement. Des animaux accompagnent ma vie, tous issus de l'abandon et/ou de la cruauté humaine. Donc pour répondre à ce post, si j'avais un animal carnivore j'opterai pour une nourriture carnivore de qualité. (Les miens sont tous herbivores STRICTS)

Hors ligne youplalaa

  • germe timide
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #64 le: Vendredi 25 Mai 2012, 21:01:25 pm »
Nico, c'est ce que je me suis dit après coup. Sauf que nous, on est parfait (nooooon) on a pris nos poules chez une tite dame qui a plein de poules et de coqs, elle prend les oeufs qu'elle peut (donc fécondés...) et le reste ça fait des chocap... des poussins, qui seront mangés un jour où l'autre... donc ces trois là, c'est trois de sauvées!
J'ai entendu parler d'une assoc anglaise je crois, qui sauve des poules pondeuses parties pour l'abattoir afin d'être adoptées par des bonnes âmes. Le soucis que j'ai avec le sauvetage des animaux destinés à la consommation, c'est que de toute façon il y a demande donc d'autre prendront la place du sauvé... Pour le sauvé, tant mieux, mais si on ne s'attaque pas à la source c'est un peu brasser du vent  ??? Après, pour quelqu'un qui veut adopter un animal de ferme, c'est une bonne action.

Laetitia, pour moi un chat a besoin d'air et de grands espaces, pas d'un appart fermé... Donc, naturellement dans son lieu de vie, il peux chasser et trouver des proies pour completter une alimentation qui, dans ce cas, peux se permettre d'être végé. Je n'irais pas dire de ne rien lui donner à manger car il chasse, c'est pas aussi facile que d'aller faire ses courses...

Perso, je vais vous faire hurler, mais quand on est contre la reproduction des animaux par les hommes, on devrait être aussi contre celle des hommes en question... Qui est la race la plus destructrice qui existe...
Ceci dit, à mon avis la position de "végan" est trop extrême et ne prend pas le problème dans le bon ordre. Je comprend cette opinion, et puis, on a besoin de ces extrêmes là pour contrer les extrêmes d'en face... En fait, c'est parce que je n'aime pas généraliser et que je ne vois pas le mal qu'il y aurait, mettons, à faire rencontrer un coq à une de mes poules pour avoir des poussins, qui prendraient la relève de mes poules trop vieilles pour pondre (et du réveil matin qui aura disparu, ah, quel bonheur!)

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #65 le: Mercredi 30 Mai 2012, 16:38:00 pm »

Perso, je vais vous faire hurler, mais quand on est contre la reproduction des animaux par les hommes, on devrait être aussi contre celle des hommes en question... Qui est la race la plus destructrice qui existe...

Je suis effectivement opposé aux deux, mais pour des raisons assez différentes  :-X Je ne vois pas le lien.

Citer
Ceci dit, à mon avis la position de "végan" est trop extrême et ne prend pas le problème dans le bon ordre. Je comprend cette opinion, et puis, on a besoin de ces extrêmes là pour contrer les extrêmes d'en face... En fait, c'est parce que je n'aime pas généraliser et que je ne vois pas le mal qu'il y aurait, mettons, à faire rencontrer un coq à une de mes poules pour avoir des poussins, qui prendraient la relève de mes poules trop vieilles pour pondre (et du réveil matin qui aura disparu, ah, quel bonheur!)
Parce que tu gardes un fond de spécisme... les autres espèces n'ont pas été inventées pour nous rendre service, mais pour vivre leur propre vie! Remplace coq par homme et poule par femme... tu ne vois toujours pas de problème? Ça me fait penser à "La planète des singes" tiens  O0
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne VeggieOtter

  • germe timide
  • **
  • Messages: 26
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #66 le: Vendredi 15 Juin 2012, 10:34:44 am »
Pour répondre à la question posée et parce que le sujet est intéressant, j'ai un chat et il a une alimentation carnée de qualité, composé de croquettes et pâtées bio et de préparations maison. Je précise que si je choisis le bio ce n'est pas en imaginant que c'est une mort plus acceptable pour les animaux, mais pour la composition nutritionnelle (comme ça c'est clair). Moi-même, je suis végétarienne et je me suis décidée à passer au végétalisme. Pour autant, cette alimentation peut me convenir puisque le corps humain est adapté au végéta*isme. Mon chat est carnivore, que ça me dérange ou non c'est un fait. C'est sa nature.

Pour la petite histoire ma puce vient d'un refuge. Elle est née dans une boîte ou presque, de la bêtise de gens qui aiment voir leur chatte faire des petits parce que "c'est trop mignon" mais n'assument pas ensuite. C'était une petite bête extrêmement craintive, au départ elle avait du mal à sauter (elle ratait souvent sa "cible" et tombait) et à se débrouiller. Dans la rue, elle serait morte. C'est la sélection naturelle. C'est la vie d'un animal trop faible sans intervention humaine. Alors je me permets d'avoir la position de l'être humain qui choisit de décider pour l'animal, de décider de refuser sa mort. J'assume qu'on me reproche une approche spéciste.

Donc pour en revenir à mon chat, j'ai choisi d'adopter un chat qui vit en appartement avec nous. Parce que si sa famille adoptive l'avait laissée sortir, je me permets de penser qu'elle aurait rapidement fini sous une voiture, déjà qu'elle se casse la figure du plan de travail (je précise qu'elle n'a pas de problème moteur, elle est juste pataude)... J'aurais mieux fait de laisser d'autres humains l'euthanasier ? Bon, je ne dis pas ça par provocation mais parce que je cherche à comprendre comment vous vous situez par rapport à ces questions, même si j'ai un aperçu de votre raisonnement (que je respecte même si je ne partage pas tout).

Pour finir sur l'alimentation, mon chat vivant en appartement, elle ne pourrait pas compléter son alimentation par la chasse. Donc son alimentation carnée répond à ses besoins. C'est mon deuxième bébé et la nourrir selon sa nature fait partie de ma façon de l'aimer de mon mieux. Je ne dis pas que c'est la meilleure option, c'est juste celle avec laquelle je suis en accord. La position de Youplalaa qui n'adopterait pas un chat si l'alimentation végétalienne ne lui est pas adaptée me paraît une autre option envisageable pour être en accord avec ses convictions.

Bon, j'espère ne pas mal me faire comprendre. Je ne cherche en aucun cas le conflit mais juste à mieux comprendre (et à me faire comprendre aussi ;D).
« Modifié: Vendredi 15 Juin 2012, 10:37:16 am par VeggieOtter »

Hors ligne zelda92

  • germe timide
  • **
  • Messages: 44
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #67 le: Vendredi 15 Juin 2012, 17:49:09 pm »

Bonjour à tous!

Je n'ai ni chien, ni chat, mais la réflexion se fait.  Perso ça ne me pose pas de problème de donner une alimentation végé à un chat, même si il y a des carences en composants qui se trouvent uniquement dans la viande car, l'aurait on oublié? le chat chasse! Il ira donc compléter ces éventuelles carences, par instinct. A la différence peut être qu'il aura plutôt tendance à manger ses proies que de me les offrir en cadeau. (en connaissance de cause, mes parents ont un chat) regardez plutôt la composition de n'importe quel paquet de croquettes classique, en premier vous lirez: céréales! La viande utilisée est de mauvaise qualités et en faible quantité. Je préfère donc des aliments de bonne qualité, même si végé, que le chat ira compléter lui même de toute façon!

Heu, faut prendre en compte tout de même que tous les chats n'ont pas accès à la rue et aux jardins. Il est bien difficile pour les chats errants de manger à leur faim d'où leur vie misérable, les pauvres...
Bref, ça peut être vrai pour certains cas mais pas pour la majorité des chats.

Sans compter les chats d'appartement. C'est le cas du mien, et alors pour le faire sortir c'est impossible tellement c'est un froussard xD ET de toute façon jamais je le lâcherais comme ça en pleine rue, j'aurais trop peur qu'il se perde ou qu'il se fasse écraser. Donc je vois pas comment il peut chasser, alors, à part en sautant par la fenêtre et en s'écrasant cinq étages plus bas, tout ça pour attraper un pigeon tout cra-cra...  ::)

Hors ligne youplalaa

  • germe timide
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #68 le: Mardi 19 Juin 2012, 13:11:31 pm »
Bonjour!

Alors, Stéphane, le lien entre être contre la repro des animaux par les humains, et être contre la repro des humains, c'est par rapport à l'aspect "je veux un bébé, c'est mignon..." je sais pas si je me fait comprendre... beaucoup d'animaux de compagnie servent d'enfant de substitution, de peluche... Il y a aussi l'aspect consommateur, c'est bon pour l'économie d'avoir un enfant/un animal! Après, c'est vrai qu'il y a d'autres raisons qui n'ont pas de rapport, surtout entre animaux de ferme/humains.

Pour les poules, je me suis mal fait comprendre dans le sens où je les aimes d'abord pour ce qu'elles sont, ensuite elles font des oeufs c'est génial mais ce n'est pas pour ça que je les nourris, que je les aimes... sinon je les laisseraient tranquilles à couver au lieu de les forcer à sortir se dégourdir les jambes (en ce moment il faut les motiver, mais après elles courent partout! Surtout qu'elles couvent de la paille...)

Je pourrais de la même façon avoir un chien, (dans l'aspect affectif) sauf que je ne peux pas lui offrir ce dont il a besoin. Pour mes poules, je peux. Je ne me sers pas d'elle, je dirais que c'est un échange (comme le chat de mes parents qui leur "offre" des mulots... après tout, ils ne sont pas végé, ils pourraient en profiter! non, sans rire, on ne les oblige en rien, ni les unes à pondre, ni l'autre à chasser.)
Je pourrais de la même façon avoir un enfant... tu vois ce que je veux dire?

Et si, comme tu dis, je les laissaient vivre leur propre vie? Je connais une renarde qui serait contente...
Après c'est encore du spécisme: pourquoi je protège mes poules et pas les lapins sauvages? Qui sont les plus heureux? La liberté au prix de la sécurité, ou la sécurité au prix de la liberté?
J'avoue que c'est une question très difficile, pour moi en tout cas, c'est pour ça que je comprend tout à fait la position des vegans, mais, égoïstement peut être, j'ai besoin du contact avec les animaux. Je fais de mon mieux pour eux, et je trouve que c'est se couper de notre nature que de se priver du lien avec eux. Je pense aussi que certains ont besoin de nous, ils recherchent le contact avec l'homme et en sont même tributaires. L'homme les a modelés ainsi, mais "quand on fait des gosses on assume."
Stéphane je te cite: "les autres espèces n'ont pas été inventées pour nous rendre service" à la base non je suis d'accord, mais au final si, toutes les espèces que l'homme élève ont été façonnées, sélectionnées pour lui rendre service. Toutes ces espèces là sont devenues plus où moins incapables de survivre par elles mêmes.

Voilà ce que je dirais, il y a la théorie, qui est tout à fait valable, et la pratique. Un chat est fait pour courir dehors et chasser. Quand il en est incapable, on fait comment? Faut-il le laisser mourir, au titre de le "laisser faire sa vie?" Il faut prendre en compte tous les paramètres qui compose la vie de chaque être, c'est du cas par cas... C'est comme dans les reportages animaliers où on voit une femelle ne pas arriver à mettre bas, je me demande comment ceux qui sont sur place peuvent ne pas aller l'aider, rester filmer deux vies agonisantes parce que c'est dans l'ordre des choses, c'est la nature... On ferait ça avec des humains, imaginez le scandale!

C'est une question hyper délicate sachant que, dans l'ordre naturel des choses, de la loi du plus fort, je pense faire partie de ceux qui ne survivrons pas. Alors...

Bon, la question était sur l'alimentation animale en fait non? Hé bien, mes poules mangent un mélange de grains mais elles ne sont pas végés, elles trouvent toujours des petits insectes et vers en grattant la terre. Et les voir courir après les mouches et les papillons, moi ça me rend heureuse... Je précise qu'elles n'arrivent presque jamais à les attraper. (Doit on se réjouir de voir le lion attraper la gazelle? ... digne d'une dissertation de philo je trouve)

Merci à ce forum qui a le mérite de faire réfléchir.

Hors ligne Jessica

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 189
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): AVF, LLL
  • Régime: Végétalien
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #69 le: Mardi 19 Juin 2012, 21:14:48 pm »
Et oui, c'est une bien lourde réflexion !

Ca me fait penser que, bien que déçue après mon accouchement, de me dire que naturellement, j'aurai pu (du ?) y rester, je me suis réjouie de me dire que je faisais partie d'une espèce qui ne laissait pas mourir ses semblables quand cela était possible. Et effectivement, la même espèce peut filmer l'atroce agonie d'une femelle qui accouche.

C'est vrai "quand on fait des gosses, on assume". Je ne pourrais pas laisser un animal créé par l'Homme, dépendant de l'Homme mourir sans rien faire. Je pense qu'on doit les aider, jusqu'à temps que ces espèces qui n'ont pas lieu d'être s'éteignent d'elle-même ou cessent d'être exploitées. Mais c'est difficile à mettre à plat, tout ça.

Faisons ce que nous pouvons : nous trouvons un animal dans une situation délicate et nous pouvons faire quelque chose ? Pourquoi ne pas agir ?

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #70 le: Jeudi 21 Juin 2012, 12:04:48 pm »
Bonjour!

Alors, Stéphane, le lien entre être contre la repro des animaux par les humains, et être contre la repro des humains, c'est par rapport à l'aspect "je veux un bébé, c'est mignon..." je sais pas si je me fait comprendre... beaucoup d'animaux de compagnie servent d'enfant de substitution, de peluche... Il y a aussi l'aspect consommateur, c'est bon pour l'économie d'avoir un enfant/un animal! Après, c'est vrai qu'il y a d'autres raisons qui n'ont pas de rapport, surtout entre animaux de ferme/humains.

Certes, mais il y a une différence: les humains pensent que leurs enfants vivront dans un milieu favorable(ce n'est pas mon cas, et une des raisons pour lesquelles je suis anti-nataliste), alors que pour les non-humains, il est évident que ce n'est pas le cas(enfin, visiblement, pas évident pour tout le monde).
Citer
Pour les poules, je me suis mal fait comprendre dans le sens où je les aimes d'abord pour ce qu'elles sont, ensuite elles font des oeufs c'est génial mais ce n'est pas pour ça que je les nourris, que je les aimes... sinon je les laisseraient tranquilles à couver au lieu de les forcer à sortir se dégourdir les jambes (en ce moment il faut les motiver, mais après elles courent partout! Surtout qu'elles couvent de la paille...)
Citer
Je pourrais de la même façon avoir un enfant... tu vois ce que je veux dire?
J'avais bien compris, et je maintiens que cette idée de l'"échange équitable" est une excuse utilisée par les spécistes. Rien ne prouve que ceci soit équitable. Encore une fois, accepterais-tu d'être dans une cage dorée de tout confort, en échange de ta liberté?

Citer
que c'est se couper de notre nature que de se priver du lien avec eux. Je pense aussi que certains ont besoin de nous, ils
Qu'en sais-tu?
Citer
mais au final si, toutes les espèces que l'homme élève ont été façonnées, sélectionnées pour lui rendre service. Toutes ces espèces là sont devenues plus où moins incapables de survivre par elles mêmes.
Et bien arrêtons de le faire se multiplier.
M'enfin je me suis déjà assez exprimé là dessus, je ne convaincrais donc pas Zelda, VeggieOtter et autres fans de relations avec les chevaux...
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne youplalaa

  • germe timide
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #71 le: Mardi 26 Juin 2012, 16:37:32 pm »
Hé bien en fait je suis d'accord avec toi Stéphane, mais pour faire court (et résumer ce que j'ai essayé de dire dans mon post précédent)
Il y a une contradiction entre, au final, être consciente du mal que les hommes font aux animaux en leur privant de liberté, en les modelant...  et ce besoin de les avoir près de nous que je ressent. C'est ma réponse à ta question "qu'en sais tu?" : je le ressent, en moi, j'aurais du mal à me passer de la relation avec les animaux, j'ai besoin d'eux, et je suis consciente que je me trouve une belle excuse en me disant qu'ils ont besoin de moi car au final, ils ne devraient pas exister tels qu'ils sont, c'est contre nature. Mais qu'est ce qui n'est pas contre nature, aujourd'hui?? Dans ce contexte, on a besoin de se rapprocher de notre part animale, c'est comme ça que je le vois. La relation avec un animal peut être la meilleure des thérapies, alors d'accord ça reste de l'exploitation, mais si c'est dans le respect...
Enfin, si on réfléchi comme ça, c'est l'abolition du travail en règle général que tu prône, parce que tu exploite l'agriculteur qui cultive ton blé...
Remarque je ne serais pas contre, mais là c'est carrément impossible...
Vraiment trop de choses à changer!

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 786
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #72 le: Mardi 26 Juin 2012, 16:56:01 pm »
Oui, le travail sous sa forme actuelle est un esclavage qui ne dit pas son nom, mais ce n'est quand même pas identique au fait d'être tout le temps dans un milieu circonscrit et n'ayant pas grand chose à voir avec ce qu'il devrait être
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne zelda92

  • germe timide
  • **
  • Messages: 44
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #73 le: Mercredi 27 Juin 2012, 15:02:41 pm »
Citer
Citer
mais au final si, toutes les espèces que l'homme élève ont été façonnées, sélectionnées pour lui rendre service. Toutes ces espèces là sont devenues plus où moins incapables de survivre par elles mêmes.
Et bien arrêtons de le faire se multiplier.
M'enfin je me suis déjà assez exprimé là dessus, je ne convaincrais donc pas Zelda, VeggieOtter et autres fans de relations avec les chevaux...

Euh... pardon mais:

1) Je ne suis pas fan de chevaux, ni de relation avec les chevaux.

2) Mon chat est un chat de gouttière trouvé dans les sous-sols du palais de justice de Paris, et il est stérilisé. Je suis pour la stérilisation des animaux domestiques, des animaux errants, contre les élevages de chiens, chats, et je penche assez pour l'idée que tu mets en avant de cesser de se faire multiplier les animaux sélectionnés au service de l'homme.

3) Je n'ai jamais réfuté catégoriquement tes arguments si je m'en rappelle bien... Certes j'ai un chat d'appartement, ce qui peut être considéré comme un comportement spéciste, mais je l'ai depuis avant mon végétarisme donc avant l'évolution de mes propres idées, et ce n'est pas seulement MON chat (au sens l'animal que j'ai sous ma responsabilité), mais celui de ma famille, qui est loin d'avoir mes idées, et donc encore plus loin, trèèèès loin des idées anti-spécistes. Alors bon, mon problème aujourd'hui avec lui est technique : comment je fais/comment je pourrais faire en sorte de me comporter de façon conforme avec une idéologie respectueuse des animaux, et le plus proche possible de l'anti-spécisme que je respecte et que je considère comme une idéologie à suivre : que ce soit concernant sa nourriture, sa vie au quotidien,  le fait que je le garde en appartement, le fait même que ce soit mon animal domestique. Et ensuite, quand vient le moment d'aller vers cette idéologie : comment faire pour aller à l'encontre de l'avis de ma famille. Si tu fais allusion à mon premier commentaire sur l'expression "avoir un animal", le fait que je dise que "j'ai un chat" parce que je le considère comme membre de la famille et pas comme propriété ne signifie pas que je n'entend pas et que je réfute catégoriquement la théorie anti-spéciste, autrement dit la tienne. Simplement, en lisant régulièrement les commentaires de ce forum, je prends progressivement en compte chaque idée, et même si j'ai mon idée personnelle sur le sujet, rien ne dit que je ne changerai pas d'avis parce que sur la question animale, je reste généralement très ouverte aussi bien vis-à-vis des idées les plus anti-spécistes que vis-à-vis de celles qui le sont un peu moins. Simplement, maintenant que c'est fait et que j'ai mon chat sur les bras, je ne me vois pas le jeter dans la rue, en sachant que c'est un froussard professionnel, en disant : "Puisque te garder est contraire aux idées anti-spécistes, je ne préfère pas te garder : vas chasser, détache-toi de mon joug et sois libre !". Ce cas-là se rapproche très étonnement du comportement de ceux qui abandonnent leurs animaux domestiques parce qu'ils n'ont pas assez de c***lles pour assumer la responsabilité et l'engagement qu'ils avaient pris en adoptant cet animal. D'ailleurs, j'ai beaucoup de doute aussi sur la moralité d'abandonner un animal dans la rue, surtout quand on doute de ses capacités à subvenir seul à ses propres besoins : les chats d'appartement perdent quelques habitudes naturelles contrairement aux chats qui sortent régulièrement, comme par exemple rien que l'aptitude à se soigner tout seul. C'est d'ailleurs pour ces raisons que je pense ne pas adopter d'autres chats dans le futur après celui-ci, et surtout pas en appartement, voire d'animal domestique tout court, selon l'évolution de ma pensée vis-à-vis des animaux à l'avenir. Si tu veux savoir, c'est même après avoir lu cette conversation précise que j'ai commencé à y penser, ce qui prouve que cette conversation m'a aidée à réfléchir et à modifier un peu ma position, et que les idées anti-spécistes que tu mets en avant, je les inclue aussi dans ma réflexion.

Bref, sans vouloir envenimer la conversation, je n'apprécie pas vraiment qu'on me mette, et même qu'on mette les autres, dans une case appelée "et autre fan de relations avec les chevaux", surtout avec les points de suspension qui en disent long, et encore plus quand je n'ai posté que deux commentaires qui concernaient plus ma position personnelle actuelle et mon propre ressenti plutôt que mon envie d'imposer une idée voulue universelle. Là j'ai presque compris ça comme un "et autres jeunes femmes au QI peu élevé, hyper têtues, excessivement émotives, et surtout très naïves, qui ne peuvent réfléchir en profondeur à la question animale"...  :-X En tout cas, ici j'ai un peu plus l'impression que ce n'est pas moi qui est fermée aux idées des autres, mais que c'est plutôt dans l'autre sens que ça bloque drôlement, surtout au niveau de la compréhension de son prochain. :o

Hors ligne lancelothelene

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 375
  • Sexe: Femme
  • Que la Force soit avec vous!
    • Voir le profil
    • Elenarou
  • Membre d'asso(s): L214
  • Régime: Crudivore
Re : Nourriture pour animaux de compagnie (chien et chat) ?
« Réponse #74 le: Mercredi 27 Juin 2012, 22:04:46 pm »
En ce qui me concerne, je trouve que accorder la liberté aux animaux que l'homme a "modifié" pour les exploiter (domestiques, de ferme, etc etc) ne peut se faire, vu que c'est identique à un abandon. Ils seraient envoyés à la mort rien qu'à voir tous ces pauvres animaux, qui finissent sous les roues des voitures...  :'( ).

Je ne me considère surtout pas comme spéciste!!! (ni même un petit fond!!!). J'estime juste que si l'homme les a fait, il doit assumer et s'occuper d'eux de son mieux jusqu'à ce que ces races, pas naturelles, s'éteignent.

Pour le moment, je n'ai pas d'animaux, mais je pense que si j'en trouve un en détresse (je pense surtout à un petit porcelet d'un élevage industriel et des coqs/poulettes), et que sa survie dépendrait de moi, je ne pourrai jamais le leur refuser!!! Donc je l'adopterai et l'assumerai! Tout comme je porterais secours à un humain en situation délicate (par exemple, si je trouve un bébé abandonné par une s***pe de mère indigne, je l'adopterai aussi)!!!
Mon blog sur le végétarisme, le crudivorisme, la santé, le développement personnel et plein d'autres choses! Au plaisir de vous y croiser! :)