Auteur Sujet: Végétarisme et entourage  (Lu 6439 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sioçnarf

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Végétarisme et entourage
« le: Mercredi 29 Décembre 2010, 22:14:24 pm »
Salut !

Bon voilà le souci :

Avant d'entrer à la fac cette année je ne connaissais aucun végétarien. Je suis devenu "ami" avec une fille de ma promo, végétarienne elle aussi. Il se trouve qu'on a pas trop la même vision de la chose, elle plutôt prosélyte à en faire vomir un carnivore, moi plutôt discret pour pas qu'on m'emmerde au self. Je ne sais plus quoi faire pour calmer ses ardeurs guerrières, et ça commence à énerver quelques gens dans la classe aussi. Comment lui faire comprendre pas trop violemment qu'elle est un peu lourde ? Et vous, comment vous y prenez vous avec un entourage omni ? Sans dire que je fais profil bas, j'essaie d'être discret là dessus pour éviter les questions milles fois entendues et les débats stériles (genre le cri de la carotte...) Elle c'est juste tout le contraire, elle essaie de convertir toute la tablée à grands coups d'arguments chocs...

Des conseils/avis sur la question ?

Merci d'avance.


Hors ligne girafette

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 337
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #1 le: Jeudi 30 Décembre 2010, 13:00:11 pm »
C'est difficile de te répondre sans avoir vu la personne en action, j'imagine bien ce que ça doit donner.
C'est sur qu'on a pas tous le même caractère certains sont beaucoup plus franc ou guerrier c'est aussi une qualité mais malheureusement, pour le moment, dans nos sociétés, elle est a utiliser avec beaucoup de dextérité, d'habilité et de modération.
Demande lui comment elle est devenue végé ( à moins qu'elle le soit depuis toujours), ça peut t'aider.
Demande lui pourquoi elle utilise ce type de méthode, explique lui ce que tu ressens en y allant avec beaucoup de prudence, dis lui que tu comprend tout à fait ces ardeurs mais que tu sens une tension se créer dans la classes et que tu craints que sa méthode continue à renforcer la distance entre elle et les autres. Dis lui que tu es d'accord avec elle, que c'est inadmissible, inacceptable et que c'est difficile de comprendre que les autres ne suivent pas la même voix mais qu'en utilisant une tel méthode elle ne les convainc pas mais les agace et les énerve voir les effraye.
Explique lui qu'il est difficile de convaincre les gens en les culpabilisant, surtout dans une société ou la norme c'est de manger de la viande.
Explique bien qu'il ne s'agit pas de s'effacer ou de se taire mais d'être efficace. Que le végétarisme, les droits des animaux et autres ce n'est pas évident pour les autres, qu'il faut y aller par étapes.

Sinon dis lui de venir sur se site, on pourrait peut être mieux la comprendre en discutant avec elle, aborder la pensé vaga avec les autres ce n'est pas évident du tout.

Hors ligne Pincopallino

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 324
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #2 le: Jeudi 30 Décembre 2010, 14:38:36 pm »
Bonjour Sioçnarf,
en ce qui concerne le cri de la carotte, soit la personne qui sorte de telles âneries est en mauvaise foi, soit elle est intellectuellement limitée. Dans les deux cas, pas la peine de perdre du temps, un p'tite note de sarcasme suffit.
En ce qui concerne l'attitude prosélytique de ton amie, à ta place j'essayerais de lui faire comprendre que sa stratégie ne paye pas et risque même de produire l'effet contraire. Personne n'aime se faire pointer du doigt. Au lieu d'interpeller les omnivores, qu'elle donne l'exemple, en prenant toute occasion de se montrer végé, par exemple en faisant son choix alimentaire à haute voix au resto ou à la cantine, en portant un badge et/ou des autocollants (il y en a des beaux dans la boutique de l'AVF) et ainsi de suite. Elle va sans doute recevoir des questions et à ce moment elle aura l'occasion de présenter ses arguments, toute en restant le moins dogmatique et intégriste possible. La relation n'est pas du tout la même si c'est elle qui interpelle un omni ou si c'est l'omni qui lui pose des questions.
Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie, les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins (citation trouvée dans un ancien papyrus égyptien)

Hors ligne Sioçnarf

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #3 le: Jeudi 30 Décembre 2010, 23:59:17 pm »
Merci pour vos conseils déjà =)

Bin déjà, je sais que elle est végé que depuis un an, je me rappelle y'a 3 ou 4 ans j'étais un peu plus vindicatif, mais bon pas comme ça non plus (malgré une légère tendance à dire "bouh caca" dès qu'un ami mangeait de la viande devant moi)  :o Vous aussi vous vous êtes adoucis avec l'"âge" ?

Effectivement je pensais y aller en douceur et pas tout lui balancer dans la figure, ça me conforte un peu dans mes positions.
Un truc aussi, j'ai un peu de mal à la comprendre puisque moi-même ça m'ennuie de parler de végétarisme dans la vie courante, m'étant pris un certain nombre de bâches depuis le temps (surtout au lycée), j'ai même plus envie d'expliquer aux gens qui me posent des questions.
Bon et puis je vais aussi lui dire de venir ici, qu'elle puisse enfin parler sereinement plutôt que de torturer les omnis de ma classe.

Pour le cri de la carotte, c'est l'exemple le plus courant de sarcasmes qu'on reçoit, c'est même pas un argument c'est clair, mais les gens ne pensent pas qu'on nous l'a faite 46² fois cette "blague". Comme la mythique phrase "un bon steak !" qui m'a écorché les oreilles plus d'une centaine de fois...  ;D

Hors ligne Pincopallino

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 324
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #4 le: Vendredi 31 Décembre 2010, 07:59:26 am »
Citation de: Sioçnarf
Comme la mythique phrase "un bon steak !" qui m'a écorché les oreilles plus d'une centaine de fois...
Tu pourrais demander à la personne en question qu'est ce qu'il y a de bon dans son steak à part la sauce. Combien parmi nos carnivores consommeraient leur portion de cadavre crue, ou cuite mais sans assaisonnement? Perso je ne saurais pas répondre à la question, la dernière fois que j'ai consommé de la viande était en 1986 et je ne me souviens même plus de ce que ça représente, mais j'ai des très fortes doutes que ce soit le goût de la viande en elle même qu'ils apprécient.
Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie, les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins (citation trouvée dans un ancien papyrus égyptien)

Hors ligne girafette

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 337
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #5 le: Vendredi 31 Décembre 2010, 18:48:51 pm »
 ;D oui c'est bien vrai Pinco, combien j'entends, "elle est trop bonne la sauce", ce qui est vrai , avec des petits légumes c'est une tuerie !
Enfin bon, ils savent pas ce qu'ils ratent ! (tu dois l'entendre souvent aussi celle là).
T'inquiète pas avec le temps ton argumentation va devenir du béton et on sera là pour t'aider d'ailleurs !!
C'est normal d'être fatigué de devoir ré expliquer le pourquoi du comment à chaque fois, parfois on est lassé, on est pas surhomme, on peut être fatigué, énervé, en colère bref, trop humain quoi (^^).
Généralement il faut trouver des petites phrases qui coupent court à l'argument (parfois il en faut deux ou trois selon la personne).
exemple:
"Et les carottes alors, peut être qu'on ne les entend pas souffrir"
"Bah prouve le moi (le dire avec un ton sarcastique, Pinco a raison, généralement ça calme: testé et approuvé)"
Après si on ose te dire que les animaux ne souffrent pas, la science et de ton côté le combat science/ croyance individuelle pas besoin de savoir qui gagne surtout dans nos sociétés rationalistes.
L'argument de la carotte en soit n'est pas bête, la souffrance peut être silencieuse. Mais c'est une hypothèse, un peu comme l'immortalité de l'âme ou Dieu. On ne peut pas prouver qu'il existe comme on ne peut pas prouver qu'il n'existe pas.
Bon, après les gens ne sortent cet argument simplement que pour se rassurer en se disant "après on mange plus rien sinon", enfin bon si on ne veut pas réfléchir après on mange n'importe quoi.
La souffrance animale est une réalité, la souffrance des carottes une hypothèse complétement stérile car elle n'apporte rien (si ce n'est nous faire perdre du temps).

Je pense que le mieux c'est en effet qu'elle vienne papoter avec nous.
Il faudrait réussir a ce qu'elle se mette dans la peau des autres. Comment réagirait-elle si un végétalien avait les même ardeurs guerrière qu'elle mais envers elle ? ... tu vas me dire, peut être qu'elle devrait vegan et qu'elle deviendrait encore plus féroce...pas forcement une bonne idée en faite ha ha ha !

Hors ligne JardinZen

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #6 le: Mercredi 05 Janvier 2011, 03:29:52 am »
Bonjour,

Cette amie doit pouvoir comprendre qu'agresser les autres ne les amènera jamais à devenir végétariens, se sentant agressés par elles ils auront plutôt envie d'éviter à tout prix de lui ressembler... D'ailleurs elle-même si on lui impose des choses qui ne sont pas dans sa vision des choses ça doit la conforter dans sa propre vision, et ça je pense qu'elle peut le comprendre, non ?

Si cette amie n'est végétarienne que depuis un an, elle doit se souvenir aussi avoir été omnivore il y a peu de temps de cela finalement et simplement comprendre que les autres n'en sont pas encore là... Et surtout elle doit aussi pouvoir comprendre que ce qui l'a ammené à être végétarienne ce sont l'exemple d'autres personnes qu'elle a admiré pour cela, dont elle a pu tirer exemple à un moment donné de sa vie. (Même s'il est vrai que la motivation peut venir de l'intérieur de soi-même car moi je n'avais jamais voulu manger d'animaux depuis toute petite... Mais le fait de savoir que d'autres s'en abstenaient, se portaient bien et qu'ils m'étaient des personnes admirable a encore stimulé plus au fur et à mesure des années ma volonté d'être végétarienne).

Quant à toi et les omni, oui tu as raison de faire "profil bas", foncer dans le tas n'aurait qu'un effet inverse de celui recherché. Ce sont des gens qui soit n'ont pas encore compris pleinement la sensibilité des animaux, soit qui sont convaincus devoir manger de la "viande" pour être en bonne santé, voire les deux à la fois... Constater que des végétariens vivent autour d'eux sème une graine en eux, dans leur esprit, qui petit à petit va grandir... Des réponses vont s'imposer à eux de même qu'ils vont pouvoir constater que finalement la santé est bien meilleure chez les végétariens que chez les omnivores. Ces gens ne cherchent aucunement à faire de mal, juste ils ne comprennent pas encore, mais ça va venir... Et ça viendra plus facilement si l'on ne "rue pas dans les brancards".

Que d'autres se moquent, et bien cela arrive souvent... Et pourtant qui sait dans 10 ans, dans 20 ans comment seront ces gens ? Peut-être se souviendront t'ils de s'être moqués des végés un jour alors qu'en finalité ils le sont devenus eux-même... La Vie est faite d'Evolution, petit à petit chacun Grandit, comprends, intègre des choses dans sa vie... A chaque instant l'on change sans même s'en rendre compte, un jour l'on dit "jamais je ne boirai l'eau de la fontaine !" et l'autre on se retrouve à la boire avec grand plaisir pour étancher sa soif... C'est juste ainsi. Laisse l'eau couler sous le pont quand quelqu'un se moque, la moquerie est plus un réflexe nerveux, une réaction inconsciente, qu'une intention méchante, même lorsqu'elle fait mal... Mais tout passe.

Je souhaite que ton amie puisse être plus en Paix avec elle-même dans le monde dans lequel elle vit : le notre. Ainsi tout comme toi elle pourra être un exemple que d'autres pourront vouloir suivre à leur tour.

Courage !
JardinZen

Hors ligne Stéphane Ascoët

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 789
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Ma galaxie
  • Membre d'asso(s): AVF(à vie et délégué), France Passion des Transports Urbains, Les Amis de La Terre, Festival du Cinéma minoritaire de Douarnenez, French Data Network, La Nef, Enercoop, Association pour la décroissance conviviale, Cenabumix, Mouvement Vegan, Ofset, Alliance pour la Santé, 1-Terre-Action(association locale de la Fédération des Usagers du vélo)...
  • Régime: Végétalien
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #7 le: Jeudi 06 Janvier 2011, 10:17:01 am »
L'AVF organise des formations pour savoir répondre à ce genre de remarques...
Une des réponses que je considère possible, parmi d'autres: Et vous en mangez quand même ? […] Ça doit être terrible, surtout quand vous la rapez…
--
Bien cordialement, Stéphane Ascoët, animateur de la liste AVF Orleanaise, objecteur de croissance, faucheur volontaire, bio-vegetalien anti-spé

Hors ligne girafette

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 337
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #8 le: Jeudi 06 Janvier 2011, 12:08:46 pm »

"Une des réponses que je considère possible, parmi d'autres: Et vous en mangez quand même ? […] Ça doit être terrible, surtout quand vous la rapez…"
 ;D, ça ce voit pas mais je me pouf de rire derrière mon écran !
Elle est vraiment bien celle-là !
Je savais pas que l'association organiser des formations pour répondre à se genre de question, c'est bien ça !

Hors ligne celinebc

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Femme
  • Tu as un coeur, je ne te mange pas.
    • Voir le profil
  • Membre d'asso(s): Viva!
Re : Végétarisme et entourage
« Réponse #9 le: Mardi 22 Novembre 2011, 10:48:33 am »
Salut !

Bon voilà le souci :

Avant d'entrer à la fac cette année je ne connaissais aucun végétarien. Je suis devenu "ami" avec une fille de ma promo, végétarienne elle aussi. Il se trouve qu'on a pas trop la même vision de la chose, elle plutôt prosélyte à en faire vomir un carnivore, moi plutôt discret pour pas qu'on m'emmerde au self. Je ne sais plus quoi faire pour calmer ses ardeurs guerrières, et ça commence à énerver quelques gens dans la classe aussi. Comment lui faire comprendre pas trop violemment qu'elle est un peu lourde ? Et vous, comment vous y prenez vous avec un entourage omni ? Sans dire que je fais profil bas, j'essaie d'être discret là dessus pour éviter les questions milles fois entendues et les débats stériles (genre le cri de la carotte...) Elle c'est juste tout le contraire, elle essaie de convertir toute la tablée à grands coups d'arguments chocs...

Des conseils/avis sur la question ?

Merci d'avance.

Je mets au défi les omnivores qui m emmerdent d aller visiter un abattoir et aller a Viandstock ou buffalo grill juste après. en général ils arrètent d m pomper l air. ce qui m choc le plus c leur agréssivité.

Y a bcp aussi d omni qui disent oh je pourrais pas voir un animal se faire truscider c horrible mais ils en mangent qd meme, et je parle de foie gras et compagnie; je leur dis tjs que les problemes ne doivent pas etre ignorés pour sa petite santé mentale; soit tu t en fous soit tu regardes, tu vomis et t agis. j ai aussi converti 2 ou 3 omni en leur liant la vidéo de "Earthlings" de Shaun Monson. c un docu terriblement horrible, moi j ai vomi après tellement c dégueu. mais si ca ca donne pas envie d arreter, alors les humains ont pas de coeur. Je conseille de le voir qd meme, meme si c'est precher un converti.
TU AS UN COEUR, JE NE MANGERAI PAS.