Auteur Sujet: Pourquoi être végétalien?  (Lu 46097 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pincopallino

Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #15 le: Lundi 20 Février 2012, 14:15:15 pm »
Étude sur 10 édulcorants qui montre une fois de plus que le miel est pratiquement du sucre (vidéo en anglais).

<a href="http://www.youtube.com/v/EXeSoEgnXS4" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/EXeSoEgnXS4</a>
Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie, les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins (citation trouvée dans un ancien papyrus égyptien)

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 824
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #16 le: Lundi 20 Février 2012, 16:00:37 pm »
salut Nico, les poules peuvent pondre sans être fécondées. Donc il n'y a pas de problème avec la surpopulation.
Si, car comme je te l'expliquais plus haut, une poule sur deux est un coq... Donc si tu veux renouveler ta bassecour, tu as un individu sur deux à tuer... Ou à nourrir pour rien, et à loger à part, en plus, pour éviter qu'ils ne s'entrent-tuent... Donc impossible.
De plus, les poules pondent à partir de +/- 6 mois, et au bout de deux ans, elles pondent de moins en moins... Jusqu'à ne plus pondre du tout vers 4 ou 5 ans. Sachant qu'une poule, ça peut vivre 7 ou 8 ans (pour ne pas dire 10...). Donc une poule est totalement improductive la moitié de sa vie, peu productive le quart... Reste un quart.
Donc tu nourris 100% des coqs pour rien et 75% des poules pour rien. C'est pour ça qu'il est évidemment impossible, dans un élevage où les gens en vivent, de ne pas tuer les vieilles poules et les coqs.
L'ami Pinco disait que les jeunes coqs étaient broyés vivants à la naissance... Il me semble aussi que c'est comme ça que ça se passe, en tout cas, ils sont forcément tués. Il n'est pas possible de faire autrement. Même en bio, en familial...

Nico.

Hors ligne fourmi agile

  • germe timide
  • **
  • Messages: 58
    • Voir le profil
Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #17 le: Vendredi 24 Février 2012, 18:48:49 pm »
Étude sur 10 édulcorants qui montre une fois de plus que le miel est pratiquement du sucre (vidéo en anglais).
Salut Pinco.
J'ai même pas regardé ta vidéo, quand j'ai vu l'image!
Regarde le miel qu'ils ont étudié: un truc industriel, sans doute même du sucre butiné par les abeilles. Ce n'est pas du mlel.
Le vrai miel est une incroyable source d'énergie et de santé.
Tu devrais alors présenter une vidéo où on montrerait une étude comparant un bon plat fait maison et un plat en conserve avec date de péremption en 2015. Ton étude dirait que ces deux produits sont identiques, puisqu'ils ont les mêmes éléments.
C'est vrai, mais tu crois vraiment que le plat en conserve aura la même valeur nutritive que le plat fait maison avec des produits frais?

Hors ligne Pincopallino

Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie, les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins (citation trouvée dans un ancien papyrus égyptien)

Hors ligne Dianceth

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 135
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #19 le: Dimanche 26 Février 2012, 15:25:54 pm »
Je me permets de publier ici, à propos de la position de fourmi agile, l'avis qu'une abeille m'a confié quand je lui ai rapporté la querelle que suscite ici la question du miel.

« Chère fourmi agile,

Je ne suis qu'une humble abeille française, mais j'espère pouvoir t'apporter un peu d'aide pour mieux comprendre ce que représente le miel. Comme nous sommes toutes les deux des hyménoptères, je me suis dit que nous pourrions facilement nous comprendre.

En fait, si la nécessité de te donner mon opinion s'est imposée à moi, c'est parce que je suis loin d'avoir à l'égard des êtres humains l'enthousiasme et la passion que tu nous portes, à nous et à notre miel.

Sais-tu par exemple qu'en France, ce n'est que le 9 novembre 1942 qu'une loi interdit enfin la pratique barbare de l'étouffage, cette façon de récolter le miel aussi horrible qu'elle est répandue, consistant à massacrer toute une colonie en même temps qu'on lui vole son miel et justement pour pouvoir le lui voler en toute impunité ? Aujourd'hui il est vrai, les humains utilisent d'autres techniques, mais ne t'es-tu donc jamais demandé pourquoi ces êtres cruels s'encombrent de tant de protections pour ouvrir les ruches ? Viens donc chercher à main nue un peu de notre miel, il est certain que nos farouches guerrières te laisseront repartir au moins avec quelques piqûres.
Et, soit dit en passant, puisque ces êtres bizarres ne reculent devant aucun paradoxe, n'est-il pas curieux de penser qu'au moment même où ils décident de cesser de nous asphyxier, ils ont entraîné des milliers de leurs semblables dans des chambres à gaz ?

Autre chose encore, il n'y a pas si longtemps l'un de mes amis humains (j'ai quelques amis parmi ceux de cette espèce qui ont cessé de consommer notre miel) me rapportait ce qu'il avait vu à la télévision ; voici de quoi il s'agissait. L'un de ces monstrueux apiculteurs se plaignait d'avoir à nous donner, selon lui à cause du réchauffement climatique, plus de sucre que d'habitude, parce que la ruche réveillée prématurément à cause de la chaleur ne trouvait encore aucune fleur à butiner pour se nourrir. Crois-tu que cet homme-là soit vraiment intelligent ? Un apiculteur ignore-t-il donc que nous fabriquons et conservons le miel précisément pour ne pas mourir en même temps que les fleurs disparaissent sous la neige ? Mais s'il le sait, pourquoi alors nous prendre notre miel et le remplacer par ce sucre impur qu'il a lui-même fabriqué ?
Peut-être connais-tu la fable de La Fontaine intitulée Les frelons et les mouches à miel ? Cette fable parle de nous et d'une autre espèce qui a essayé de nous voler notre miel. Voici le trente-troisième vers : « Le simple sens commun nous tiendrait lieu de code ». Assurément, s'il est vrai que les humains sont les animaux les plus intelligents, nous devons bien reconnaître que le bon sens leur manque...
Enfin, puisque tu ne sembles pas être sensible aux arguments scientifiques, je souhaite que la poésie puisse te convaincre que les végétaliens ont bien raison de nous laisser notre miel.

Comment ! Alors que les histoires de nos nourrices à propos du nombre infini d'abeilles exterminées pour leur miel font encore frémir nos plus jeunes larves et que l'on nous empoisonne, chaque hiver, avec un sucre infect et malsain, tu voudrais garder pour toi notre propre salive ?

Mais si vraiment tes papilles ne peuvent pas se passer de miel, pourquoi ne pas essayer d'aller butiner quelques fleurs quand reviendra le printemps, afin d'en faire toi-même ?

Je regrette de ne pas pouvoir t'éclairer autant en ce qui concerne le lait des vaches et les œufs de la poule. J'avoue que certains comportements humains dépassent mon entendement d'abeille et me restent à jamais incompréhensibles.

Très respectueusement,
Une abeille cultivée (malgré elle) »

Dianceth
« Modifié: Dimanche 26 Février 2012, 15:31:52 pm par Dianceth »

Hors ligne Willyne

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 401
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #20 le: Dimanche 26 Février 2012, 15:45:59 pm »
C'est très joli!!!  :)

Hors ligne fourmi agile

  • germe timide
  • **
  • Messages: 58
    • Voir le profil
Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #21 le: Dimanche 26 Février 2012, 16:28:35 pm »
Je me permets de publier ici, à propos de la position de fourmi agile, l'avis qu'une abeille m'a confié quand je lui ai rapporté la querelle que suscite ici la question du miel.
Dianceth


Bonjour,

Tu aimes dormir en paix. Mais en été tu es obligée de mettre des appareils qui tuent les moustiques. Tu as pensé aux souffrances abominables de ces pauvres moustiques.
Et quand il y a des cafards chez quelqu'un, pas un ou deux, mais des centaines, tu les laisse vivre tranquille?
Et quand la bonne salade que tu vas manger est envahie par les pucerons, tu penses au traitement bio ou chimique que va faire le fermier pour les tuer. Tu penses aux souffrances abominables de ces pauvres pucerons?

Pourquoi tu fais une différence entre abeilles et moustiques, cafards ou pucerons? Parce que les abeilles sont mignones, elles vont dans les fleurs alors que les moustiques sont des sales bêtes qui nous sucent le sang et qu'il faut éliminer.
Pourtant eux aussi ont le droit de vivre.
Ceux qui pratiquent ce genre de ségrégation avec le monde animal, la pratique aussi avec les humains.

Faut arrêter de dire des bêtises. Je connais des apiculteurs qui n'enfument pas leurs ruches et qui ne se font pas piquer, parce qu'ils aiment leurs abeilles.


Hors ligne Dianceth

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 135
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #22 le: Dimanche 26 Février 2012, 16:53:36 pm »
Fourmi agile,

Dans ta réponse, tu cites une partie de mon message, puis tu attaques avec véhémence quelqu'un que tu appelles "tu" en l'accusant des actes les plus horribles perpétrés à l'égard de certains animaux. Qui plus est, tout cela n'a aucun rapport avec la citation (il faut dire aussi que tu cites la première phrase et la signature...).
Je suis désolé, mais je ne sais absolument pas à qui tu t'adresses. Pourquoi citer mes propos si c'est pour répondre à quelqu'un d'autre ?

Citation de:  fourmi agile
Faut arrêter de dire des bêtises. Je connais des apiculteurs qui n'enfument pas leurs ruches et qui ne se font pas piquer, parce qu'ils aiment leurs abeilles.
Merveilleux ! Je vais de ce pas conseiller à mon amie l'abeille d'emménager dans l'une des ruches de ces hommes admirables. Comment les abeilles pourraient-elles ne pas aimer les apiculteurs qui les aiment ?

Dianceth
« Modifié: Dimanche 26 Février 2012, 17:02:40 pm par Dianceth »

Hors ligne fourmi agile

  • germe timide
  • **
  • Messages: 58
    • Voir le profil
Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #23 le: Dimanche 26 Février 2012, 19:29:01 pm »
Je suis désolé, mais je ne sais absolument pas à qui tu t'adresses. Pourquoi citer mes propos si c'est pour répondre à quelqu'un d'autre ?
Bonsoir Dianceth, je m'adressais à toi, mais c'est valable aussi pour tout le monde: ok on ne mange pas de miel par respect pour les abeilles. Mais alors comment on fait quand on vit dans une région envahie de moustique ou de mouches? Il ne faut pas les tuer par respect?
Pourquoi on pourrait tuer les moustiques ou les mouches et pas les abeilles?

Je pose juste une question.

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 824
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #24 le: Dimanche 26 Février 2012, 20:07:00 pm »
ok on ne mange pas de miel par respect pour les abeilles. Mais alors comment on fait quand on vit dans une région envahie de moustique ou de mouches? Il ne faut pas les tuer par respect?
Pourquoi on pourrait tuer les moustiques ou les mouches et pas les abeilles?
Disons que je ne vois pas le rapport entre ces deux choses...
On mange du miel sans aucune obligation, sans autre raison que celle que nous impose nos sens. Pas de raison de santé, comme l'a si bien expliqué Pinco, pas de raison équilibre alimentaire... Juste parce qu'on aime ça. Donc, on vient mal traiter les abeilles alors qu'on pourrait très bien s'en passer.
L'élimination des moustiques, cafards, fourmis et autres insectes qui peuvent parfois nous envahir peut- se révéler un impératif de salubrité ou de santé. S'il faut choisir entre ma vie (ou celle d'autres hommes et femmes), et celles de moustiques ou frelon, je n'hésite pas, même si ça implique de détruire des centaines d'individus. Je vais juste éviter de le faire si c'est possible.
Et s'il faut choisir, même, entre la vie de ces insectes et ma tranquillité, jusqu'à un certain point, j'éviterai de tuer, mais au bout d'un moment, tant pis : je mettrai moi aussi de l'anti-fourmis ou du tue-moustique plutôt que d'être constamment piqué, même si ma vie n'est pas en jeu...
Attention : en évitant au maximum, on peut ne faire qu'accentuer le problème... Par exemple, l'été dernier, un nid de frelon s'est installé juste devant l'entrée de mon gîte... Je n'ai rien au début, me disant que deux ou trois frelons ne dérangeaient personne, mais il m'a ensuite fallu le détruire, lorsqu'il y avait des centaines d'individus, car mes locataires en étaient envahis, ne pouvaient plus dîner dehors et les frelons rentraient dans le gîte... Si je l'avais fait au début, j'aurais tué peut-être dix fois moins de frelons...

Mais tout ça, je ne le fais jamais de gaité de cœur, et si je peux l'éviter, je l'évite. Je suis actuellement envahi de punaises : je n'en tue aucune, je me contente de mettre dehors. Par contre, si je tombais sur un nid de punaises, avec des larves et tout, s'il m'est impossible de tout sortir (ce qui, au passage, reviendrait à les tuer, car je doute que les larves supportent les nuits de février...), tant pis : je détruirais le tout...

Mais quel rapport avec le fait de manger du miel ?
C'est comme de me reprocher de respirer, puisqu'à chaque respiration, je détruis des micro-organismes, ou de marcher, puisqu'à chaque pas, j'écrase ou risque d'écraser des insectes...
Le mieux est l'ennemi du bien. Chacun fait selon ses possibilités.

Nico.

Hors ligne Dianceth

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 135
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #25 le: Dimanche 26 Février 2012, 20:07:37 pm »
Alors comme ça, c'était à moi que tu t'adressais. J'espère qu'à l'avenir tu ne me feras plus de réponse aussi familière et pleine d'agressivité.
J'ai bien conscience que nous nous éloignons du sujet, mais puisque cette question semble te tenir à cœur, je vais te dire ce que j'en pense.

Premièrement, je te conseillerai d'essayer de faire la part des choses : tuer des abeilles plus ou moins paisibles pour prendre leur miel n'est pas la même chose que tuer un moustique qui t'agresse.
De plus, quelle curieuse façon de penser que la tienne : parce qu'il existe des endroits dans le monde où des êtres humains subissent la nécessité de se protéger de certaines espèces animales, alors nous devrions tous nous empresser d'exterminer non seulement les mêmes espèces, alors qu'elles ne nous gênent pas autant, mais aussi toutes les autres simplement pour ne pas faire d'exception ?
Enfin, d'après ce que j'ai compris de l'"harmonisme" dont tu nous as parlé, ne crains-tu pas d'être renié par tes pairs si tu n'es pas capable d'envisager d'autre solution que le meurtre pour résoudre tes problèmes ?

Je précise ici que ce que je viens d'écrire n'est pas le reflet de mes convictions, mais qu'il s'agit seulement d'une réponse que j'apporte, après réflexion, aux questions que tu m'as posées, car des questions du genre "Pourquoi pourrait-on tuer les moustiques ou les mouches et pas les abeilles ?" en faisant suite à mes messages semblent suggérer que j'ai moi-même affirmé qu'il fallait ne laisser vivre que les abeilles. Ce qui est, bien entendu, parfaitement absurde.
Ainsi, si personne ne dit que l'on peut tuer les moustiques et les mouches, mais pas les abeilles, alors ta question est parfaitement vaine.

Dianceth

P.S. : Merci infiniment à toi, Nico., d'avoir apporter une si bonne réponse (même si je ne partage pas entièrement ton opinion) à cette question que j'ai trouvée très bizarre.
« Modifié: Dimanche 26 Février 2012, 20:13:40 pm par Dianceth »

Hors ligne fourmi agile

  • germe timide
  • **
  • Messages: 58
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #26 le: Dimanche 26 Février 2012, 20:40:23 pm »
Disons que je ne vois pas le rapport entre ces deux choses...
On mange du miel sans aucune obligation, sans autre raison que celle que nous impose nos sens. Pas de raison de santé, comme l'a si bien expliqué Pinco, pas de raison équilibre alimentaire... Juste parce qu'on aime ça. Donc, on vient mal traiter les abeilles alors qu'on pourrait très bien s'en passer.
L'élimination des moustiques, cafards, fourmis et autres insectes qui peuvent parfois nous envahir peut- se révéler un impératif de salubrité ou de santé. 
C'est là que je ne suis pas d'accord.
Pinco, ainsi que toi, vous affirmez que le miel n'est rien de plus que du sucre inverti avec des vitamines en plus et donc qu'on peut s'en passer.
Alors que le miel est beaucoup plus que ça quand même!
Ensuite on ne mange (ou, je ne mange), pas du miel pour le plaisir des sens, mais par besoin.
Il y a quelques années de ça, je suis tombé dans une misère pas possible, avec environ 100 €/mois pour me nourrir. Au menu pomme de terre et chou pendant 6 mois! Pas facile hein!

Le miel m'a sauvé car c'est un nutriment très riche qui m'a apporté tout ce dont je pouvais manquer.
Et pour moi, le miel est encore aujourd'hui un remède de santé, un besoin indispensable.
Je ne veux pas généraliser, plein de gens s'en passent très bien. Mais de là à dire que c'est un aliment inutile et que ça ne vaut pas la peine de "faire souffrir" des abeilles pour cela.

D'ailleurs est ce que vous pensez vraiment que les abeilles souffrent?


Hors ligne fourmi agile

  • germe timide
  • **
  • Messages: 58
    • Voir le profil
Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #27 le: Dimanche 26 Février 2012, 20:46:28 pm »
Alors comme ça, c'était à moi que tu t'adressais. J'espère qu'à l'avenir tu ne me feras plus de réponse aussi familière et pleine d'agressivité.
Excuses moi si tu t'es sentie agressée, car ce n'est pas du tout mon but.

Premièrement, je te conseillerai d'essayer de faire la part des choses : tuer des abeilles plus ou moins paisibles pour prendre leur miel n'est pas la même chose que tuer un moustique qui t'agresse.
Mais le moustique ne t'agresse pas, il se nourrit.
Et l'araignée qui s'installe bien au chaud en construisant un grande toile chez toi? Est ce qu'elle t'agresse? Pourtant tu la mets dehors, un jour ou l'autre.

Pourquoi tu trouves que ma question est bizarre?
Je me demande juste pourquoi il faut être bon avec les abeilles et ne pas leur prendre un peu de miel et pas avec les autres insectes?






Hors ligne Willyne

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 401
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #28 le: Dimanche 26 Février 2012, 21:05:14 pm »
Je ne vois pas en fait ce que tu ne comprends pas dans les réponses qui t'ont été faites : tant qu'on peut éviter de nuire, on évite. Si on n'a pas le choix, on le fait, en faisant en sorte de limiter les dégats tant que possible.
Si je n'ai pas besoin de miel, pourquoi déranger les abeilles? Si l'araignée ne me fait pas de mal, pourquoi la tuer? Si je peux attraper un moustique pour le mettre dehors (ce que je fais toujours) plutot que le tuer, je privilégie la 1ère option. Par contre, si je suis envahie de fourmis, oui, je les tue, parce que je ne connais pas de solutions plus respectueuses et efficaces.  Pour le miel, il me semble que j'ai le choix d'en manger ou pas, comme chacun.... tout simplement. Je ne vois pas le rapport entre une invasion d'insectes qui pose problème chez moi à un moment donné et des abeilles dont on fait l'élevage pour le plaisir des papilles (ou meme ses bienfaits, si tu veux)?
Dans le 1er cas, on n'a pas le choix, dans le second, si.

Hors ligne Dianceth

  • pousse de bavard
  • ***
  • Messages: 135
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #29 le: Dimanche 26 Février 2012, 21:10:26 pm »
Citation de:  fourmi agile
Bien sûr que la carotte ne crie pas quand on l'arrache de terre. Mais qu'est ce que tu en sais qu'elle ne souffre pas? En tout cas, moi ça me fait de la peine et lorsque je cueille une plante, je demande toujours avant si je peux le faire, puis je remercie.
Citation de:  fourmi agile
D'ailleurs est ce que vous pensez vraiment que les abeilles souffrent?

Tout ceci me semble bien confus...

Citation de:  fourmi agile
Mais le moustique ne t'agresse pas, il se nourrit.
Donc, le lion qui tient dans sa gueule la gorge de la gazelle ne l'agresse pas, il se nourrit, l'araignée qui dévore son partenaire ne l'agresse pas, elle se nourrit et l'humain qui égorge l'agneau ne l'agresse pas, il prévoit simplement de se nourrir...
Et maintenant, tu assimiles le fait de mettre une araignée hors de chez soi à celui de la tuer.
Fais-tu réellement attention à ce que tu écris ?

Jusqu'où iras-tu ? Vas-tu nous demander s'il ne faudrait  pas légaliser le meurtre d'un être humain sous prétexte que certains ont tué pour se défendre, pour respecter des ordres en temps de guerre ou parce qu'ils n'avaient rien d'autre à manger ? Vas-tu nous demander si nous ne devrions pas nous remettre à manger de la viande en prétextant que le foie gras fait partie de la culture française ?

Si je trouve ta question bizarre, c'est parce que tu nous demandes d'expliquer tes propres affirmations.

Dianceth

P.S. : Après avoir relu ton message, j'ai mis mon profil à jour en précisant mon sexe, ça devrait te permettre d'éviter de t'encombrer avec des accords au féminin...
« Modifié: Dimanche 26 Février 2012, 21:24:57 pm par Dianceth »