Auteur Sujet: Pourquoi être végétalien?  (Lu 60579 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Benjamin

  • germe timide
  • **
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 72000
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #120 le: Lundi 06 Novembre 2017, 19:54:39 pm »
Je pense que vous avez raison, il est clair que l'arrêt des œufs et du lait pour un régime uniquement végétal est préférable (même si, à titre personnel, pour l'instant je n'y parviens pas...)
Mon post a été écrit un peu vite et était visiblement maladroit.
Je pense toutefois qu'on ne parviendra pas, hélas, à amener la population vers le végétalisme rapidement et sans aucune transition. Et, en tant que végétarien isolé, entouré d'omnivores (parfois même de carnivores dans de rares cas-qui mangent leur énorme steak de viande sans légumes) que ce soit dans mon milieu professionnel, familial, ou mes cercles d'amis, je vois plutôt à quel point ce sera difficile de changer les choses....D'où peut-être l'intérêt de réfléchir à une production moins cruelle et plus "éthique" (au sens ou on se passerait du meurtre, mais pas encore de l'exploitation) des produit issus des animaux, pour faciliter les transitions et réduire la souffrance animale le temps que les changements s'amplifient.

Hors ligne Aurelien44

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 901
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Nord
  • Régime: Végétalien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #121 le: Lundi 06 Novembre 2017, 20:33:48 pm »
Tu as raison de souligner que la transition ne peut pas se faire du jour au lendemain, et l'AVF, tout en ayant une position "abolitionniste", en est très consciente : tous les ressorts sont bons pour faire diminuer la consommation de produits animaux, y compris dans le but final de leur suppression totale, et la conversion d'une proportion croissante de la population au végétalisme n'est pas le seul, la baisse de la proportion d'aliments d'origine animale parmi la population omnivore en est également un puissant, convergeant à terme avec le précédent. Un grand nombre vg (dont je suis) est passé par une transition flexi plus ou moins longue, le corps a en général besoin de s'habituer, l'esprit aussi, et c'est tout aussi vrai pour les sociétés, les cultures, les agricultures.

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 065
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #122 le: Mardi 07 Novembre 2017, 06:56:06 am »
Il existe un point de vue un peu polémique chez les vg, qui est de considérer que produire des animaux sans souffrance serait contre productif dans l'optique abolitionniste. En effet, les humains seraient alors deculpabilises et continueraient à exploiter les animaux.
Qu'on y croit ou pas, ce levier existe et ne doit pas être développé selon moi.
La seule solution est de convaincre de devenir végane et de baisser la conso d'animaux , pas de créer des animaux sans souffrance, ce qui est de  toutes façon pas encore le cas.
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Nico.

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 843
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 86
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #123 le: Mardi 07 Novembre 2017, 07:50:05 am »
D'où peut-être l'intérêt de réfléchir à une production moins cruelle et plus "éthique" (au sens ou on se passerait du meurtre, mais pas encore de l'exploitation) des produit issus des animaux, pour faciliter les transitions et réduire la souffrance animale le temps que les changements s'amplifient.

Prenons l'exemple du lait...
Pour avoir du lait, il faut une vache. Tout le monde sait ça.
Mais il faut aussi un veau (comme une femme ne produit du lait qu'en enfantant).
Un veau tous les ans, pour que la production ne cesse pas - ou, au mieux, tous les deux ans.
Un veau sur deux est un mâle, évidemment.
Une vache ne peut produire du lait que pendant une certaine période de sa vie (6 ou 7 ans... 8 ou 10 peut-être ?)
Une vache vit une vingtaine d'années...

Avec toutes ces données, on voit que la population de vaches croîtrait indéfiniment pour pouvoir produire du lait sans tuer...
Un animal sur deux est productif (les mâles ne produisent pas) à peine la moitié de sa vie.
Ce qui veut dire que pour une vache qui produit du lait, il faut accepter de nourrir et de s'occuper de 4 ou 5 animaux improductifs pendant 20 ans.
Et ce, de façon exponentielle : chaque vache mettant au monde un veau par an ou tous les deux ans...
Tu connais l'histoire des grains de riz posés sur un échiquier ? http://www.math93.com/index.php/112-actualites-mathematiques/304-le-probleme-de-l-echiquier-de-sissa
C'est tout simplement impossible.

Je reviens donc à l'avis de Méla et de Papasteph :
Pour moi, ce qui est antinomique, c'est "lait et œufs" et "éthique".

Hors ligne Sophie du moulin

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 577
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: oise
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #124 le: Mardi 07 Novembre 2017, 10:55:26 am »
Je ne participe pas vraiment mais je trouve votre débat intéressant. Moi aussi je suis passée par la phase du "et si on diminuait simplement notre consommation d’œufs et de lait et qu'on acceptait de les payer plus cher, est-ce que ce ne serait pas une alternative pour les personnes réticentes à passer à une alimentation végétalienne ?" Actuellement, je me dis comme vous , que ce serait difficilement viable sur le plan économique à cause des problèmes cités par Nico. Mais j'ai du mal quand même à imaginer une population végétalienne ou vegan parce que je vois que c'est compliqué au quotidien et la jeune génération ne semble pas plus prête à changer ses habitudes (mes ados me critiquent beaucoup. Bon c'est normal pour des ados, encore qu'à 19 ans, ça devrait se calmer mais je passe pour une "écervelée"  ;D  :D )

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 065
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #125 le: Mardi 07 Novembre 2017, 11:16:44 am »
Je ne participe pas vraiment mais je trouve votre débat intéressant. Moi aussi je suis passée par la phase du "et si on diminuait simplement notre consommation d’œufs et de lait et qu'on acceptait de les payer plus cher, est-ce que ce ne serait pas une alternative pour les personnes réticentes à passer à une alimentation végétalienne ?" Actuellement, je me dis comme vous , que ce serait difficilement viable sur le plan économique à cause des problèmes cités par Nico. Mais j'ai du mal quand même à imaginer une population végétalienne ou vegan parce que je vois que c'est compliqué au quotidien et la jeune génération ne semble pas plus prête à changer ses habitudes (mes ados me critiquent beaucoup. Bon c'est normal pour des ados, encore qu'à 19 ans, ça devrait se calmer mais je passe pour une "écervelée"  ;D  :D )
En fait, plus la population sera végane, et plus elle pourra l'être facilement.
Ce qui est difficile, c'est l'isolement social des VG, qui est la première raison des personnes qui renoncent au VG*isme.
Pour ce qui est des jeunes, je suis moins inquiet, ils sont souvent plus aptes à changer leurs habitudes alimentaires, si ils sont motivés. Et être "in" en étant végane peut aider au changement.
D'ailleurs, la tranche d'âge la plus véganisée est celle des jeunes, justement.
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Sophie du moulin

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 577
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: oise
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #126 le: Mardi 07 Novembre 2017, 18:52:34 pm »

En fait, plus la population sera végane, et plus elle pourra l'être facilement.
Ce qui est difficile, c'est l'isolement social des VG, qui est la première raison des personnes qui renoncent au VG*isme.
Effectivement c'est vrai mais il faut qu'on dépasse un "seuil" pour cela.
Citation de: papasteph37
Pour ce qui est des jeunes, je suis moins inquiet, ils sont souvent plus aptes à changer leurs habitudes alimentaires, si ils sont motivés. Et être "in" en étant végane peut aider au changement.
D'ailleurs, la tranche d'âge la plus véganisée est celle des jeunes, justement.
Mais l'étude est anglaise et je ne suis pas certaine que pour la France ce soit exactement pareil.

Hors ligne Benjamin

  • germe timide
  • **
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 72000
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #127 le: Mardi 07 Novembre 2017, 20:56:14 pm »
Je comprends bien le raisonnement, mais la population vegane en France se monte, sauf erreur de ma part, autour de 1%, parmi environ de 3 à 5% de végétarien. A combien peut-on estimer l'effet de seuil ?  10 ou 15 % de vegans ? On en est très loin.... Même Israël, le pays le plus vegan du monde, ne compte que 5% de vegans, ce n'est pas énorme...
La réduction de la consommation des animaux et des produits animaux dans la population me parait une meilleure option, plus efficace. Et pour cela, il ne faut pas se tromper de stratégie. Personnellement je milite pour un végéta**isme "ouvert" et souple, à l'inverse de la rigidité dogmatique de certains militants, qui à mon avis desservent la cause animale, en dépit de leur veganisme, en éloignant de cette cause de nombreuses personnes de par leur intolérance et extrémisme.
Sinon, j'avoue avoir de réelles difficultés envers la thèse défendue par Papasteph, selon laquelle diminuer ou abolir la souffrance animale déculpabiliserait les gens et perpétuerait l'exploitation. En poussant cette logique à son paroxysme, est-ce qu'on n'aboutit pas à cette "injonction paradoxale" de maintenir la souffrance et les conditions de vie horribles pour de nombreux individus non humains dans l'espoir d'abolir complètement l'exploitation à terme ?

Hors ligne Aurelien44

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 901
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Nord
  • Régime: Végétalien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #128 le: Mardi 07 Novembre 2017, 21:24:39 pm »
Par rapport à l'argument que produire de l'alimentation animale dans des conditions moins monstrueuses qu'aujourd'hui serait contre-productif car cela rendrait cette consommation acceptable : je ne suis pas non plus d'accord. Ne serait-ce que parce que réduire, même de façon assez superficielle, les méthodes barbares utilisées massivement aujourd'hui aurait un coût financier non négligeable, et rendrait donc inévitable pour une grande partie de la population un accroissement important de la part végétale de l'alimentation. Et ce faisant, les gens découvriraient plus nombreux ce que signifie un repas équilibré végétal, que ce n'est ni très compliqué, ni mauvais gustativement etc.

En même temps, je comprends aussi un peu les réticences de certains abolitionnistes (la bonne conscience d'omnivores réduisant à la marge une consommation de viande monstrueusement élevée existe, et il faut savoir comment la mettre en doute) ; je pense qu'il faut à la fois augmenter le végétalisme intégral dans la population et la part végétale dans l'alimentation "standard", par tout un tas de mesures complémentaires à tous les niveaux (politique agricole, vis-à-vis de la restauration collective, du corps médical etc.).

Hors ligne Mela

  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 805
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #129 le: Mercredi 08 Novembre 2017, 08:34:41 am »
Personnellement je milite pour un végéta**isme "ouvert" et souple, à l'inverse de la rigidité dogmatique de certains militants, qui à mon avis desservent la cause animale, en dépit de leur veganisme, en éloignant de cette cause de nombreuses personnes de par leur intolérance et extrémisme.

Peut-on se dire militant pour le végéta*isme et ne pas être végétarien ?!

Apparemment, d'après toi, oui...

Cela me paraît étrange, moi...
Je me demande si tu n'es pas venu sur ce forum juste pour "titiller du VG" (tu sais, celui ou celle qui ne mange aucun animal)...  ;)

Hors ligne Benjamin

  • germe timide
  • **
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 72000
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #130 le: Mercredi 08 Novembre 2017, 21:02:44 pm »
Je suis venu sur ce forum pour échanger et, c'est vrai, avec un état d'esprit de plus en plus de distant vis-à-vis d'un mouvement dont les orientations actuelles globalement ne correspondent plus totalement à mes valeurs profondes. Quabd je regarde les forums végé, ils ne sont plus fréquentés que par des gens qui sur les grandes lignes pensent la même chose, parce que les autres sont partis, ils n'y avaient plus leur place. Je parle de tendances lourdes, et je vois bien qu'il existe des militants qui ont su garder leur fraîcheur, leur ouverture d'esprit et leur tolérance.
Je dois dire que j'étais surpris que l'on ne m'ait pas encore sorti que je ne suis pas végétarien, et du coup je suis probablement omnivore ? C'est sur que comme omnivore, je mange végétarien 13 repas par semaine (sur 14) une partie de l'année, et 14 repas par semaine sur 14 une autre partie de l'année hors saison des moules (excluons le repas de Noel ou je consomme quelques huîtres...)... Si c'est comme ça, il faut dire aux associations militantes d'arrêter de communiquer sur Bill Clinton en disant qu'il est végétalien, et arrêter de dire que Marguerite Duras était végétarienne, car tous deux font ou faisaient  des entorses à un régime globalement végéta***ien... Je me considère toujours comme végétarien, mais pas à 100% (à 97% ou 98%), et je considère agir pour les animaux. Et je pense que tant que le mouvement en sera là, dans ce type d'attitude d'exclusion et d'intolérance face au plus petit écart à la norme, les choses ne risquent pas d'avancer énormément... au détriment des animaux. Pour moi, un végéta**isme ouvert et d'inclusion s'appuie sur la tolérance, le refus de juger, de condamner et d'exclure autrui, l'attention portée aux avancées positives, c'est aussi ne pas s'enfermer dans des discours standardisés, mais accepter toute forme de discussion et de remise en cause (ne jamais fermer la porte à personne)..., c'est aussi accepter toute personne qui développe une abstinence alimentaire sur certains animaux pour des raisons éthiques ou écologiques, même s'il ne va pas totalement jusqu'au bout, et par exemple les pescetariens (ou pesco-végétariens) sont pour moi des végétariens mais incomplets, partiels, qui ont toute leur place dans un mouvement d'émancipation et d'humanisme non anthropocentré (l'essentiel étant justement de voir émerger et se répandre cette conscience éthique sur les animaux chez un maximum d'individus, et pas forcement des abstinents à 100%). Il faut regarder le réel en face, le végéta**isme est encore extrêmement minoritaire, mais il bénéficie d'un fort potentiel de sympathie dans la population. Il ne pourra s'étendre de manière significative que s'il présente un visage d'ouverture, de compassion, de bienveillance. Ce n'est pas totalement le visage que je vois actuellement, lorsque je regarde l'état du mouvement. Pourvu qu'à l'espoir ne succède pas l'effroi....

Hors ligne Benjamin

  • germe timide
  • **
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: 72000
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #131 le: Mercredi 08 Novembre 2017, 21:51:49 pm »
Je corrige une erreur dans mon texte: je voulais parler de Marguerite Yourcenar, pas Duras. Rédaction trop rapide, après une journée de boulot bien crevante...

Hors ligne papasteph37

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 2 065
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: 37
  • Membre d'asso(s): AMAP, VTT, APE
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #132 le: Mercredi 08 Novembre 2017, 22:03:27 pm »
Benjamin.
Tu dis que tu te moques des cases et des étiquettes.
Pourtant, ça te blesse qu'on envisage de ne pas te mettre dans la case VGR.
Donc les étiquettes ont une certaine importance à tes yeux.
CQFD.
Végétarien : personne refusant de consommer la chair animale.
C'est pourtant simple, non ?
N'attends pas de nous ce qu'on ne peut pas te donner.

Mais le + important : fais - ce - que - tu - veux.
Accorder des droits aux animaux ? NON
Reconnaître les droits des animaux ? OUI

Hors ligne Sophie du moulin

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 577
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: oise
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #133 le: Jeudi 09 Novembre 2017, 11:50:51 am »
Benjamin, je ne suis pas végétalienne, ni vegan et pourtant, ici, je ne me suis jamais sentie jugée, exclue ou autre alors qu'il y a plus de végétaliens me semble-t-il. Chaque personne qui s'inscrit est accueillie avec ouverture et encouragée pour sa démarche de végéta*isme quelle qu'elle soit. Mais toi tu cherches à convaincre ceux qui espèrent un monde avec le moins possible d'exploitation animale voire une disparition que tes idées sont meilleures. Forcément  ça coince!  ;D C'est un peu comme si tu disais qu'il vaut mieux un peu d'esclaves mais bien traités que l'abolition de l'esclavage dans le monde....On sait tous que l'esclavage existe encore sous diverses formes mais nous sommes très nombreux à espérer qu'il soit un jour complètement aboli.

PS: Moi , je fais parfois des "entorses" à mon végétarisme pour ne pas passer pour la chieuse de service (je mange parfois du poisson et j'ai du mal à ne pas manger du tout de fromage car mes enfants en mangent devant moi et que j'en achète pour eux) mais ce n'est pas pour cela que je dis que ceux qui espèrent que le végétarisme devienne le régime alimentaire de tous se trompent. Là c'est toi pour le coup qui manque un peu d'ouverture. Et puis Saint Exupéry a dit: "Fais de ta vie un rêve et d'un rêve une réalité" , alors moi ceux qui rêvent et qui espèrent, je ne leur dis jamais qu'ils se trompent même si je suis souvent plus pessimiste.  ;)

Hors ligne Kuro36

  • germe timide
  • **
  • Messages: 75
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Département: Indre
  • Régime: Fléxitarien
Re : Pourquoi être végétalien?
« Réponse #134 le: Samedi 04 Août 2018, 16:42:59 pm »
la différence, c'est l'espèce qui subit l'outrage. Les abeilles sont elles moins importantes que les vaches ? Elles sont plus petites, mais cependant elles travaillent toute la saison chaude pour butiner et remplir leur grenier, et nous v'là, et hop, à moi la récolte ... et toi ? tu crève de faim, moi, j'ai ce que je voulais.
Elles sont moins importantes pour les humains du point de vue empathique. L'antispécisme est absurde en soi il faut pas l'oublier, la vie entraîne inévitablement  la mort..
Le "vol" de biens n'est pas un argument, ça fait partie de la nature (même les ours ne s'en gêneraient pas), si on ne les faisait nullement souffrir en le prenant, je ne verrais pas le problème.

Le problème principal des abeilles est leur disparition à cause de l'homme, ce qui rend leur survie dépendante de l'homme paradoxalement.
Donc leur "exploitation" devient nécessaire, y compris pour les végans sans quoi il n'y aurait plus de fruits/légumes..
Oui manger végan implique indirectement l'exploitation des abeilles.
Après il semble qu'en France elles soient globalement mieux traitées qu'ailleurs, qu'il est possible de récolter du miel sans faire souffrir.

Si on achète plus de miel comment garder des apiculteurs? De même que si on arrête la viande et le lait à grande échelle...
Enfin là pour moi, l'idéal serait que seules les petites fermes survivent ce qui serait bénéfique, et que les énormes fermes-industries comme en Amérique disparaissent car dans ce cas ça pollue et la folie humaine a pris le pas sur la nature.