Association Végétarienne de France

Parents-enfants => Végétarisme et vie familiale => Discussion démarrée par: anamorphose le Samedi 25 Mai 2013, 16:48:04 pm

Titre: Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Samedi 25 Mai 2013, 16:48:04 pm
Je voulais savoir comment font les végétariens avec leurs vie sociale : au travail, en famille, chez la belle famille en couple, en vacances etc.
Changer d'alimentation serait aussi de changer ses relations au monde, à ses amis, à sa famille et aussi à soi-même!? ;-)
Peut-on avoir des amis omnivoires?
Faut-il dire que l'on est végétarien à son entourage? Faire son coming out en quelque sorte comme le font les homosexuels concernant leur sexualité?
Au plaisir de lire vos réponses.
Stephan. ;)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie en périgord le Samedi 25 Mai 2013, 16:57:46 pm
végétarienne depuis peu, presque végétalienne (je consomme quelques oeufs de mes poules et fait un compromis "fromage" au restaurant), je dois t'avouer que je trouve les rapports végé/omnivore assez compliqués.
je t'épargne tous les mécanismes de défenses habituels (moqueries, sarcasmes, dévalorisations, etc...) , d'autres en ont vécu beaucoup plus que moi et depuis beaucoup plus longtemps. Le plus dur, c'est l'incompréhension chez des êtres que je considère intelligents.
Et puis la solitude quand on vit au coeur d'une région connue pour son foie gras et ses confits.
Alors, je le dis peu, l'impose avec le sourire quitte à jeuner une partie du repas quand il n'y a pas d'alternative.
c'est une sorte d'exclusion sociale, certes, mais l'enjeu en vaut la peine à mon humble avis.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Samedi 25 Mai 2013, 17:01:46 pm
En te lisant, j'ai l'impression que les homosexuels (qu'on a bcp parlé en France concernant l'adoption sur la loi en France) ont les mêmes souffrances que tu peux ressentir. (moqueries, rejets, amalgamme etc)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie en périgord le Samedi 25 Mai 2013, 17:07:44 pm
je pense que toute différence est souvent stigmatisée : physique (trop gros, trop grand, trop petit, roux, nez trop long, etc...), sexuelle, géographique (l'étranger),humanistes (tous les mouvements précurseurs : droit des esclaves, des femmes, des noirs, des homosexuels, etc...)...
la société évolue lentement et dans la douleur. Il parait que le siècle qui vient sera celui du droit des animaux. je le souhaite .
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Samedi 25 Mai 2013, 17:18:17 pm
Mais chaque être humain qu'il mange de la viande ou pas est différents...:)))
Je pense que si les gens et/ou les personne de l'entourage critiquent c'est qu'ils ont peur des choses qu'ils ne connaissent pas ou pas bien...
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Le Mat le Samedi 25 Mai 2013, 20:40:21 pm
Mais chaque être humain qu'il mange de la viande ou pas est différents...:)))
Je pense que si les gens et/ou les personne de l'entourage critiquent c'est qu'ils ont peur des choses qu'ils ne connaissent pas ou pas bien...
C'est clair la plupart des gens ont peur de tout et de rien...

(http://img.over-blog.com/500x276/2/27/92/67/4/nexus-IV-vegephobie.jpg)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: bluebleumer le Samedi 25 Mai 2013, 22:25:15 pm
Bonsoir,

Je rejoins Marie en Périgord sur beaucoup de points, me concernant, j'ai été végétarienne (quasi *lienne) par le passé, j'étais très jeune, et après presque deux ans, j'ai progressivement capitulé pour revenir à un  régime omnivore. J'ai flanché sous la pression sociale, par la suite, j'ai fini d'enterrer mes idéaux et mes convictions intimes au profit d'une vie "normale" , mettant la tête sous l'aile pour ne plus rien savoir de tout ce qui me faisait crier mon impuissance... Bref, je me suis oubliée, noyée dans une course routinière après le temps... :'(

Et puis moultes événements m'ont amenée à me retrouver, à redécouvrir mes convictions, à creuser au delà des apparences de notre société, j'ai pu réaffirmer mes convictions et mes choix culinaires, (encore que bien piètre cuisinière) et dans mon sillon, j'emmène de bon allant ma petite famille; j'ai encore beaucoup à apprendre, et malheureusement, je laisse derrière moi quelques omnivores convaincus, des personnes qui préfèrent rester aveugles et sourdes.
Le déni est un confort qu'on ne peut plus se permettre à mon sens, mais je ne jette pas la pierre non plus puisque moi aussi, je me suis reniée un certain temps.
Oui, j'y laisse quelques plumes, j'ai perdu des amitiés en chemin, faute de temps, d'éloignement géographique, et surtout faute de ne plus avoir de centres d'intérêts communs. Tant pis, j'en sais plus sur moi et je me sens bien plus intègre comme ça.

Bon courage à vous et dites vous que les vraies amitiés restent et que de nouvelles peuvent se créer, du reste, pour ce qui est du boulot, des relations de travail, ben, rien à cacher, être végétarien n'est pas une tare, au pire, oui, ça isole un peu; on ne peut pas plaire à tout le monde, mais au mieux, en partageant vos opinions, le temps viendra peut-être où vous serez suivi et félicité pour vos prises de position.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Samedi 25 Mai 2013, 22:43:03 pm
Quand une personne prend la décision de changer que ce soit son alimentation, son orientation sexuelle, sa religion, bref, sa vision du monde, sa vision de soi, ça change forcément les relations aux autres puisque soi-même change. On n'est plus le même. Donc les autres nous voient pas du même œil. La période de changement (période de crise) prend un certain temps, après tout se remet progressivement en place et la personne vit avec ses convinctions, ses opinions,...Je pense que ça ne touche pas que les personnes qui décident de changer son alimentation, mais dans plein d'autres domaines. Les relations humaines se font, se défont, se refont parfois, se brisent etc...
C'est NORMAL que les autres changent à notre égard puisque nous-mêmes, changeons!
Sur ce, bonne nuit! :)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: laurenceg le Samedi 25 Mai 2013, 22:46:03 pm
Bonsoir,

il y a quelques choses qui m'étonnent au début de ce fil (choses que je retrouve dans d'autres, ici et ailleurs)

D'abord cette notion d'avouer, de dire, révéler, faire son coming-out. Mais avouer quoi? il n'y a rien d'avouable ou inavouable dans le fait d'être végétarien. Pourquoi se poser dès le départ en position de défense? Si dès le départ on se présente comme étant quelque part "fautif" on ne se met pas beaucoup dans la position de quelqu'un sur de lui et de ses convictions. Si au moins le végétarisme était une maladie contagieuse, malheureusement non :-\

Des amis omnivores : avant d'être végétariens n'étions nous pas pour la plupart omnivores? Nos amis partagent ils toutes nos opinions? non? Sommes nous en désaccord sur tout? non? Et pourtant ils sont nos amis, pourquoi ne le resteraient ils pas? Pourquoi d'autres ne le deviendraient ils pas?

Pour la vie sociale la seule chose difficile à mes yeux c'est le resto, la cantine, etc... pas facile de trouver un plat. Ce soir je suis allée dans un restaurant italien (une chaîne) 1 pizza, 1 plat de pâte VGL et 1 plat de riz VGR, Pour les desserts seul les fraises au vin sont VGL (et si vous êtes abstinents ben c'est tintin) : remarque on peut choisir son menu sur le net avec des cases à cocher pour les allergiques : et j'ai avalé 480 +190 calories :))

Il semblerait, comme il me semble déjà l'avoir écrit quelque part, que j'ai de la chance puisque je n'ai jamais entendu de propos un tant soit peu désagréables du fait de mon végétarisme, de l'étonnement, oui, des questions parfois, toujours correctes.

Ah si, un problème, (qui peut devenir de taille ;)) : les gens qui m'invitent à déjeuner, doivent vraiment avoir peur que je sois sous alimentée si je ne mange pas de viande alors ils me préparent des plats énooormes, j'ai du mal à arriver au bout.

Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Samedi 25 Mai 2013, 22:54:04 pm
D'accord avec toi.
Etre végétarien, ce n'est pas une tare!!!
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: FobaBett le Dimanche 26 Mai 2013, 08:48:25 am
Mais avouer quoi?

Tu as tout à fait raison, il n'y a absolument rien à "avouer" - nous ne sommes pas des criminels et, s'ils sont vraiment nos amis, nos amis ne devraient pas être des juges (pour ne rien dire de la famille).

Par contre, il y a à "dire" son végétarisme - et trouver la façon de le dire.
Le dire parce que c'est une composante importante de ce que nous sommes, parce que nous en sommes fier, quoi, merde ! Et parce que s'ils nous invitent à manger, nos amis seraient content de savoir à l'avance que nous n'allons pas la manger leur super entrecôte qui leur a coûté la peau du c...

Mais le dire sans avoir l'air de se défendre, d'être une victime ou un assassin en fuite, oui.
Et c'est pas toujours facile.

Sinon, je fais aussi partie des chanceux pour qui "l'annonce" est passée comme une lettre à la poste - mais des témoignages que je lis ici, j'ai l'impression qu'il est beaucoup, beaucoup plus facile de faire admettre son végétarisme à son entourage quand on est un homme de 40 ans que quand on est une adolescente de 15...

Et je ne suis encore "que" végétarien - du coup, au resto, même si parfois je crève la dalle en sortant de n'avoir pu prendre qu'une salade visiblement destinée à une clientèle d'anorexique, j'arrive quand même à trouver à manger.
A chaque fois, je me demande ce que j'aurais pu prendre si j'avais été végétalien et la réponse est trop souvent "rien"
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie en périgord le Dimanche 26 Mai 2013, 09:52:06 am
j'avoue être souvent sur la défensive suite à des réactions sarcastiques qui m'ont littéralement "séchée" sur place. Je n'ai aucun esprit de répartie et reste sidérée par ces comportements.
Ma famille a relativement bien respecté mon choix, ce qui ne veut pas dire qu'ils aprouvent ou comprennent. La grosse difficulté vient des collègues, des amis récents ou famille périgourdine de mon mari. En fait je suis arrivée ici il y a 4 ans et je cumule les handicaps pour une intégration sociale : citadine, pas de racines familiales donc "étrangère", des enfants envolés et loins, et maintenant végétarienne (presque végétalienne!)...trop, c'est trop!  :)

en fait, il faut peut-être se détendre et aborder les autres d'une manière plus positive, à essayer...
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: bluebleumer le Jeudi 30 Mai 2013, 23:49:01 pm


"en fait, il faut peut-être se détendre et aborder les autres d'une manière plus positive, à essayer...
[/quote]"

Alors, j'ai éssayé...Pour une fois que je me trouvais disponible pour accompagner une sortie pédagogique avec la classe de mon grand (maternelle) , il s'agissait de les accompagner et de manger un repas préparé par des lycéens dans le cadre de leurs études en CAP .

j'ai reculé le plus longtemps possible le moment de me justifier, ne souhaitant pas faire d'histoire, je me suis contentée d'aller demander discrètement à une lycéenne de ne me servir que des légumes , surtout sans sauce et sans viande , mais au moment du service, personne n'avait tenu compte de ma requête et je me suis retrouvée avec une assiette carnée. Comme il y avait un bon mangeur à table, je lui ai proposé ma portion et là, forcément, les regards ont convergé sur moi et j'ai dû me justifier auprès des autres parents accompagnateurs et du personnel scolaire.

Je suis passée pour une extra-terrestre, je n'avais pas envie d'épiloguer sur toutes les raisons qui m'ont amenées à faire ce choix de vie , je leur ai offert un petit panel succinct de mes convictions, mais je suis lasse de toujours expliquer et me faire montrer du doigt.
J'ai eu droit aux sempiternelles " mais dans ce cas, la crème que vous mettez sur le visage et le corps c'est pareil! " et moi de répondre: "je n'en mets plus depuis longtemps et si j'en mets, et que je ne l'ai pas fabriquée, je fais attention à ce que j'achète ", alors la discussion s'est animée sur l'écologie, le bio, le local etc, leur jugement s'est durci quand on m'a demandé si j'imposais mes choix à mes enfants. (Mon fils n'est pas complétement végé du fait de la garde partagée mais ma fille de 10 mois est végétarienne et mon conjoint est flexivégétarien);est-ce que je leur reproche moi d'aller imposer leur religion dès la naissance à leur enfant en le faisant baptiser etc, chacun ses choix;  mais ce que je retiens, c'est le propos décourageant d'une maman qui m'a donné son avis en soupirant :" tout ça c'est bien trop de temps et de questionnements, c'est trop compliqué pour moi" et j'ai senti que tout le reste de la tablée se ralliait volontiers à son opinion comme soulagée par cette conclusion.

Bref, j'ai éssayé  ???
Titre: Re : Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Le Mat le Vendredi 31 Mai 2013, 06:24:37 am


"en fait, il faut peut-être se détendre et aborder les autres d'une manière plus positive, à essayer..."

une maman qui m'a donné son avis en soupirant :" tout ça c'est bien trop de temps et de questionnements, c'est trop compliqué pour moi" et j'ai senti que tout le reste de la tablée se ralliait volontiers à son opinion comme soulagée par cette conclusion.

(http://www.buzzraider.fr/wp-content/uploads/2012/01/bebe-qui-a-peur.jpg)
Une image vaut mieux qu'un long discours
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: escargotte le Mercredi 05 Juin 2013, 03:35:39 am
je ne dis rien, sauf à mon médecin et encore pas tout  :)) il accepte le végétarisme mais pas le végétalisme,
il m'a prescrit la b12à ma demande mais il a ensuite oublié pourquoi, et je ne lui ai pas répondu

comme je n’ai pas de vie sociale (pauvreté + handicap, ça limite sévèrement), j'ai la paix. Ma fille et son ami sont militants écolos entres autres et ont limité leur conso de viande, quand ils viennent chez moi, ils mangent vegan sans faire de commentaires ouf  ;)

Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: globglob le Mercredi 05 Juin 2013, 12:23:44 pm
Pour ma part, les repas que je partage sont en général avec des copains végétariens ou sensibles au végétarisme, donc pas de souci.
Quant à ma famille, j'ai converti ma mère, et mon frère mange sa viande en se délectant, me dit que j'ai bien tort de me priver, tout en admettant que j'ai raison  :)
Mon employeur avec qui je mange (des repas que j'apporte) est marié avec une végétarienne intégriste  ;D et limite pour sa part sa consommation de viande, donc pas de souci non plus.
Bon, par contre, je cuisine sa viande (je suis auxiliaire de vie) et ça c'est pas génial.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: bluebleumer le Mercredi 05 Juin 2013, 22:53:04 pm
http://www.buzzraider.fr/wp-content/uploads/2012/01/bebe-qui-a-peur.jpg

Le Mat, j'adore l'image, c'est très explicite en effet!!

Escargotte , le principal c'est que vous, vous savez pourquoi vous oeuvrez, il faut une sacrée force de caractère dans cette société malade du profit et de l'apparence pour rester droit dans ses bottes, pour ma part, la valeur d'une personne ne se juge pas au nombre de ses amis, heureusement  ;)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Le Mat le Jeudi 06 Juin 2013, 18:00:39 pm
Surtout que tout est fait pour que nous soyons conditionnés à ne pas trop nous écarter de ce que pense, de comment se comporte, de comment s'habille, etc. le groupe.

Un clou dépasse de la planche faut qu'il rentre dans le rang !
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: FobaBett le Jeudi 06 Juin 2013, 18:35:12 pm
Un clou dépasse de la planche faut qu'il rentre dans le rang !

Euh...
Non.
Dans la planche.

Si un clou dépasse de la planche, il faut qu'il rentre... dans la planche
Exactement.

J'ai l'impression que tu cuisines mieux que tu ne bricoles, toi, non ?
Hé, hé, hé.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Le Mat le Jeudi 06 Juin 2013, 18:39:25 pm
Démasqué   :(
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: veggie biquette le Jeudi 27 Juin 2013, 15:53:53 pm
 :D
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Isabella le Vendredi 05 Juillet 2013, 15:36:33 pm
perso je n'ai pas eu trop de problèmes... certains membres de ma famille pensent que c'est une lubie et certains de mes amis sont tout paniqués quand je vais manger chez eux (mais tu manges quoiiiiiiii?????)  :D Moi je leur dis toujours, faites comme d'hab et moi je mange la garniture. Il y a toujours des pâtes ou du riz et des légumes donc... Et ya le dessert mmmmmm  :)

Ensuite au boulot ya pas de problèmes non plus. Dans la région où je bosse il y a pas mal de veggi et c'est relativement bien accepté. D'ailleurs nous avons bientôt une sortie et on devait choisir le menu, il y avait 3 possibilités : viande, poisson ou veggi. Que demander de mieux?  :) C'est clair que je remarques quelques sourires en coin quand je parle de mon choix.. mais bon.... ça ne me touche pas plus que ça...
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Vendredi 05 Juillet 2013, 20:15:47 pm
C'est marrant que mon entourage croit également que c'est une lubbie! Alors que c'est bien mon choix!^^
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie en périgord le Samedi 06 Juillet 2013, 07:54:09 am
bienvenue au club  :)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Samedi 06 Juillet 2013, 08:57:31 am
:))))))))) :)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Julien le Samedi 24 Août 2013, 23:55:02 pm
Je crois avoir entendu la meilleure depuis 2 mois de végé , je passe sur la soirée où tu te demandes si manger de la viande rend étroit d'esprit, passons sur les moqueries pour retenir le meilleur: "nan mais tu te rend compte tu es célibataire, si tu es végétarien  tu auras du mal à te trouver quelqu'un" .  ::)
Messieurs les célibs , n'achetez pas une belle BM, ne privilégiez pas votre santé, ne faites pas de sport, ne vous cultivez pas, dévalisez Henri Boucher, vous serez l'Apollon de ces dames
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Pincopallino le Dimanche 25 Août 2013, 06:49:35 am
Je crois avoir entendu la meilleure depuis 2 mois de végé , je passe sur la soirée où tu te demandes si manger de la viande rend étroit d'esprit, passons sur les moqueries pour retenir le meilleur: "nan mais tu te rend compte tu es célibataire, si tu es végétarien  tu auras du mal à te trouver quelqu'un" .  ::)
Messieurs les célibs , n'achetez pas une belle BM, ne privilégiez pas votre santé, ne faites pas de sport, ne vous cultivez pas, dévalisez Henri Boucher, vous serez l'Apollon de ces dames
75% des végés sont des filles  ;D
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Colomba le Dimanche 25 Août 2013, 11:54:28 am
Un homme vege est ,de mon point de vue de vgl, bien plus intéressant...  :)
Comme dit précédemment beaucoup de femmes sont vg donc te laisse pas abattre par tes potes!
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie en périgord le Dimanche 25 Août 2013, 13:21:15 pm
 :))
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Julien le Dimanche 25 Août 2013, 17:48:35 pm
Un homme vege est ,de mon point de vue de vgl, bien plus intéressant...  :)
Comme dit précédemment beaucoup de femmes sont vg donc te laisse pas abattre par tes potes!

pas abattu , au contraire, face à de tels arguments, l'indifférence est la solution
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Colomba le Lundi 26 Août 2013, 11:57:30 am
Exact!
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie89 le Lundi 26 Août 2013, 14:10:07 pm
Oui, je suis tout à fait d'accord, la violence n'a pas de frontière entre les espèces animales ou humains.
Jeune VG, je constate que les gens sont mal informés, car dans la majorité de mes amis c'est l'inquiétude pour ma santé qui prévaut. Pour eux un humain est omnivore et ne peut se passer de consommer de la viande. (lobbies de l'agro-alimentaire et de tous ceux qui s'enrichissent grâce à ce système)
Donc je fais comme tous : je ne mange que la garniture !
C'est d'ailleurs ce qui m'a perturbé au début : ne pas agrémenter de la viande ou du poisson avec des légumes, mais penser : Légumes = plat principal.
Maintenant c'est devenu naturel.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Isabella le Lundi 26 Août 2013, 14:48:28 pm
oui moi aussi ils se préoccupent pour ma santé, dès que je suis un peu fatiguée, c'est car je ne mange pas de viande...

Je vous disais l'autre jour qu'au boulot c'était assez bien toléré, mais en fait pas tant que ça... On a une autre sortie de boulot prévue et là le choix des menus était entre viande ou veggi. On était une dizaine à avoir pris veggi. Quelques jours plus tard, mon chef arrive, tout paniqué, et me demande si je mange du poisson... "euh... ben non"... Il a insisté 2-3 fois en me disant que les autres "végétariens" prenaient le poisson. Je lui ai répondu que c'était pas des végétariens alors... "oui mais bon, le poisson c'est pas la même chose"... ah bon... c'est pas un animal le poisson????

Je lui ai dit que si vraiment ce n'était pas possible d'avoir une assiette veggi je mangerai la garniture. J'ai ajouté que je connaissais l'endroit et que je savais très bien qu'il y avait des plats végétariens. 2 jours plus tard il est revenu en me disant que j'aurai une assiette végétarienne.
hehehehe  :P
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Colomba le Lundi 26 Août 2013, 18:02:30 pm
 :) bien joué!
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: FobaBett le Mardi 27 Août 2013, 10:16:09 am
c'est pas un animal le poisson

Ben non, c'est le fruit du poissonnier.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Isabella le Mardi 27 Août 2013, 10:29:39 am

Ben non, c'est le fruit du poissonnier.
[/quote]

 :D
pis en plus il est bête le poisson, il sent rien.. donc.... pfffff  :-[

bref moi je m'en fou de ce que disent les gens, car au fond de moi je me sens  BIEN et je suis HEUREUSE de ne plus manger de viande, et ça personne ne peut me le prendre! na!
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Poledra le Vendredi 30 Août 2013, 11:05:00 am
Je suis tout à fait d'accord: le végétarisme n'est pas une tare ou un défaut. Je le dis si j'y suis obligé et signale que je n'en fait pas une religion et ne l'impose à personne, en général cela coupe court aux critiques, de plus je précise souvent que dans la famille nous n'avons pas eu à nous inquiéter pour les divers problèmes liés à la vache folle, aux farines animales, et autres "joyeusetés" auxquelles sont confrontés les carnivores.
Pour ce qui est des enfants: ils sont végé aussi etant donné qu'ils sont nés dans une famille végé. Apres tout pour la religion c'est pareil.
Pour les amis je leur est fait quelques repas végétarirens pour leur faire gouter et depuis il y a du monde à la maison :)

Surtout ne pas avoir de complexe et ne pas culpabiliser, nous n'avons pas à nous justifier (enfin ce n'est que mon avis bien sur)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie en périgord le Vendredi 30 Août 2013, 13:15:23 pm
tout à fait d'accord : nous n'avons pas à nous justifier.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Stéphane Ascoët le Mercredi 09 Octobre 2013, 11:32:25 am
moqueries pour retenir le meilleur: "nan mais tu te rend compte tu es célibataire, si tu es végétarien  tu auras du mal à te trouver quelqu'un" .  ::)


Pourtant, c'est hélas fort véridique  :D Bon courage  ;D
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie89 le Mercredi 09 Octobre 2013, 16:00:56 pm
Mais si ! Un gros "légume" :))
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: kikivg le Dimanche 13 Octobre 2013, 18:12:49 pm
 :'( perso j'ai beaucoup de mal à ne pas tout prendre au pied de la lettre, trop émotive, trop sensible, trop colérique.......
ça me fait du mal pour rien et mais ils ne comprennent pas!

voilà pourquoi je n'ai jamais aborder ce point au boulot, c'est déjà assez difficile à gérer en famille, alors les autres!

ça me donne envie de chialer tellement ça me fout la rage qqfois!  ::)
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Dimanche 16 Février 2014, 16:58:25 pm
moqueries pour retenir le meilleur: "nan mais tu te rend compte tu es célibataire, si tu es végétarien  tu auras du mal à te trouver quelqu'un" .  ::)


Pourtant, c'est hélas fort véridique  :D Bon courage  ;D

Tu as des site de rencontres entre vege!  :)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Stéphane Ascoët le Jeudi 20 Février 2014, 13:21:21 pm


Tu as des site de rencontres entre vege!  :)

Qui ne fonctionnent pas le moins du monde, m'enfin ça dépend de la personnalité et de ce qu'on cherche probablement...
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Jeudi 20 Février 2014, 14:14:25 pm
c'est quoi qui fonctionne pas? les site ? ou les rencontres?
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Stéphane Ascoët le Vendredi 21 Février 2014, 09:32:17 am
Les rencontres bien sûr...
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Vendredi 21 Février 2014, 21:39:17 pm
Je ne suis pas étonné. Si rencontrer un partenaire ayant le même mode de vie était signe de réussite dans le couple, ça se saurait... ;)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: champdoeufs le Samedi 22 Février 2014, 09:53:53 am
Bonjour
 je prends le train en route sur ce sujet mais nouvel arrivé sur ce forum...
Concernant ma vie sociale c'est un peu le désert ( Tartare ) ; j' ai le sentiment que le végétarisme est plus mal perçu encore chez les hommes que chez les femmes
On me demande " mais tu manges quoi alors ?"
A l' hôpital, on m' a donné des haricots verts et de la salade pendant deux jours jusqu' à ce qu une aide soignante me propose yaourts et fromage ( des kilos...)
Une dame m' a dit un jour "oui mais moi mon mari il travaille" ...
Mon voisin refuse toutes mes invitations à manger ainsi que pas mal d autres personnes
Celui ci m' a dit que les légumes le rendent malade...
Moi c' est la connerie et l' ignorance matinées d' intolérance ou d' étroitesse d' esprit...
Le resto : des grands moments de solitude
Sur Rouen j' en ai trouvé un mais la carte ne se renouvelle pas même si c' est toujours très bon
Par ailleurs je ne mange que très rarement du Tofu et je ne suis pas fan du soja en général ; avec ma chère et tendre on essaie de s' inspirer des cuisines de cultures différents, indiennes, sud ou centre américaines.
C' est bon, souvent simple, et ...complet

Le plus dur reste pour moi qui vise l' autonomie alimentaire de produire dans mon jardin ce qu' il nous faut
Pas  à 100 % ( céréales, lentilles ) mais j' y tends !


Voilà dans l' attente de vos commentaires, idées, partages d' opinions ou d' expérience !
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Samedi 22 Février 2014, 18:45:05 pm
Bah c'est vrai que niveau social quand t'es végétarien, c'est chiant parfois. J'ai même pensé de faire machine arrière mais je crois que je ne pourrais plus manger de viande trop dégouté! :-/ après quand tu rencontres des nouvelles personne et que tu dis que t'es végé t'as l'impression que ça leur fait chier...:-( bref avoir une vie sociale et être végé pas tjrs plaisant!!! :-(
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Grim le Mardi 04 Mars 2014, 02:32:12 am
Personnellement, hormis mon copain, ma famille proche et mon médecin, je n'en ai parlé à personne.
J'estime que je n'ai pas à le crier sur tous les toits. Quand je vais manger chez des gens, ce qui arrive très rarement, je m'arrange pour ne pas me retrouver avec de la viande. Si un jour je dois dire que je suis végé, je le dirai, si on me demande pourquoi, j'expliquerai, si on me prend la tête, ça va vite être réglé.

Je demande pas aux gens de m'expliquer pourquoi ils sont catho, musulmans, etc, je ne crie pas partout que j'suis athée, donc je ne vois pas pourquoi je devrais faire autrement concernant le végé. ^^

Bien sûr, changer soi-même (pas uniquement de régime alimentaire), ça change notre vision des autres et du monde.
Et on a des attentes envers les gens qu'on aime. Perso, je suis bien contente que mon copain ai accepté de ne plus manger de viande chez nous et de ne plus en acheter. Je suis contente qu'il m'écoute parler de mes découvertes sur ce point, qu'il soit sensible un minimum à la cause, qu'il soit un minimum intéressé. Si je m'étais retrouvée face à un mec qui m'aurai dit "j'm'en fout, je veux continuer à manger mon bout de viande, les animaux je les aime aussi dans mon assiette", je crois que je l'aurai très mal vécu, et que ça aurai même pu mettre en péril notre relation.

Pour les autres personnes de mon entourage, comme ma famille proche, c'est différent. On ne choisi pas sa famille comme on dit. J'aimerai que ma famille soit concernée par tout ça, mais ça n'est pas le cas. Ma mère s'inquiète surtout pour ma santé. Et je n'en ai pas spécialement discuté avec mes soeurs. J'ai la chance d'avoir une famille qui ne consomme pas excessivement de viande, donc bon...

Pour les amis, je ne sais pas encore, car déjà, j'en ai très peu (ça tient sur les doigts d'une main  :D). Je ne leur en ai pas parlé parce que je ne les vois pas souvent, mais quand je leur dirais j'attendrais d'eux qu'ils acceptent mon choix.  Je ne supporterais pas de jugements. Si ça emmerde des gens, eh bien tant pis, je ferai sans eux.

Et concernant les restos, c'est pas compliqué, j'aime pas ça. Ca règle le problème. Et si je devais aller manger en extérieur et qu'il serait impossible de manger végé, ben je mange pas là bas, je préfère encore manger un paquet de gâteaux.

Donc je pense que oui, on peut avoir des ami(e)s, omni, vivre en couple avec un(e) omni. Ca dépend après de l'attente qu'on a des gens et je pense qu'il faut éviter d'en attendre trop (dans la limite du raisonnable évidemment, ne pas espérer convaincre tout le monde de devenir végé par exemple) sous peine de les voir s'éloigner.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: laurenceg le Mardi 04 Mars 2014, 10:46:20 am
Ce qui me "chiffonne" dans beaucoup de messages c'est (dans les grandes lignes) : comment vais-je oser le dire? Comment les gens vont réagir?
Dites-le, tout de suite, sans tergiverser, 6 mois après vous ferez comment pour le dire alors que vous avez biaisé pendant tout ce temps?
C'est pas une tare perverse le végétarisme. Faut faire un coming-out?

Nous n'avons pas des tonnes d'amis mais nous n'en avons pas perdu un seul, j'ose espérer qu'ils viennent manger chez moi pour que nous ayons le plaisir de nous réunir, pas pour la nourriture. Et quand on va chez eux ils font en sorte que nous puissions manger. En résumé ce sont des amis. D'ailleurs ils étaient 40 (amis et relations) à manger végé le jour de l'anniversaire de mon mari (ils étaient prévenus on ne les a pas pris en traitre),

La mère, la soeur de mon mari font des plats pour nous, sans problème.

Au resto, en période creuse et en demandant avec amabilité, on trouve, en période haute, pas de problème si on prévient la veille. Bien sur à condition que ce soit réalisable (faudrait être vicieux pour demander un repas complet végé à l'hippopotamus).

Et j'en parle autour de moi, c'est pas en faisant les taiseux qu'on va faire avancer le schmilblick. Le cri de la carotte, ben ils ont pas le temps de finir la phrase je le fais.


Pour la religion, puisqu'on en parle, je ne fais jamais la comparaison. Je suis athée, avoir la foi ou pas c'est une question de conviction. Dieu(x) existe(nt)... ou pas.
Etre végétarien c'est une question de faits : les animaux souffrent : fait avéré - la viande est mauvaise pour la santé : fait avéré - l'élevage est polluant : fait avéré - l'élevage paupérise des populations : fait avéré. Et tout ça démontrabel



Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Le Mat le Mardi 04 Mars 2014, 13:49:19 pm
Je préfère avertir AVANT l'invitation que je ne mange pas de viande et pas de produits laitier et pas d'oeuf. Je trouve que c'est plus respectueux pour l'hôte de prévenir que d'arriver et lui dire que je ne mangerais pas ceci ou cela.
Je propose même à mon hôte de l'aider pour un menu s'il/elle le souhaite. Les gens sont vite décontenancés quand on bouscule leurs habitudes.
"SI tu sais pas quoi faire, t'as qu'à me faire des frites ou des pâtes ou du riz sans fromage, sauce basilique ou tomate avec de l'huile à la place du beurre ce sera parfait. Fais simple te prends pas la tête, je ne viens pas me goinfrer mais passer un bon moment ensemble et tu sais quoi j'amène le dessert et le pinard." 
Amener un bon dessert, ça permet aux personnes de se rendre compte que ça peut être VGL et super bon ;)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Stéphane Ascoët le Mardi 04 Mars 2014, 14:47:33 pm
Entièrement d'accord avec les deux précédentes interventions.  :) Je suis persuadé que le problème principal vient du fait que la plupart des gens accumulent les relations superficielles par peur de la solitude, sans chercher amours et amitiés véritables  :D
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Colomba le Mardi 04 Mars 2014, 18:42:06 pm
D'où le succès de face de bouc et autres sites "d'amitiés"...
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Mardi 04 Mars 2014, 20:12:10 pm
Tout à fait d'accord avec vous !!!  J'avais pas pensé comme Ca!! Dire que l'on change de mode de vie alimentaire c'est une étape dans un couple ou un couple d "amitié"...ça peut etre un test à la solidité du lien! :-)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Stéphane Ascoët le Mercredi 05 Mars 2014, 08:43:27 am
C'est clair que ça permet de faire le tri  :) Bien que ça pose problème à beaucoup de gens visiblement, pour ma part ça a fait le ménage, y compris dans la famille. Sur le coup c'est dur, mais au moins ça a mis fin à certaines hypocrisies qui avaient lieu depuis des décennies  ;)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: anamorphose le Mercredi 05 Mars 2014, 22:38:57 pm
Ouais après c'est prendre des chemins de vie différents, c'est comme quand tu décidés de te poser et te fonder une famille, bah les potes des bars ne sont plus tes amis car ils ne te correspondent plus sans être hypocrites pour autant!
Devenir végétarien ( ou plutôt adopter un mode de vie végétarien ou vegan), c'est plus que de ne plus mettre de la viande dans son assiette, ça va au-delà...vous me suivez? Vous comprenez ce que je veux dire? :-)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: boreale le Jeudi 06 Mars 2014, 09:48:31 am
Perso, maintenant tout mon entourage est habitué à mon végétarisme.
J'ai autant d'amis qu'avant, tous acceptent et lorsque je dîne chez eux ils m'apellent souvent la veille pour me demander si tel ou tel aliment me conviendra.

Hier soir, un ami m'ayant invité à manger m'a fait la bonne surprise de me préparer une galette au boulghour en remplacement du steack haché que les autres mangeaient.
Au fil des mois, même en apéro dinatoire il y a toujours une pizza végé (par exemple) sur la table pour pas que je crève la dale.

En fait, j'ai tellement expliqué mes raisons à mon entourage que leur acceptation est devenue totale, je ne les forcent pas. On ne me pose plus de questions (ENFIN !!!). On me demande même de temps en temps "Oh tu me prépareras un burger végétal la prochaine fois ?" (Oui, car je prend en photo ma cuisine .Le visuel parle mieux aux gens, et leur donne envie de tenter l'expérience :)

Puis quelques personnes autour de moi ont diminué leur conso de cadavre, une autre se lance dans le végétarisme depuis quelques mois... Puis il y a ceux qui ne veulent pas arrêter leur conso, mais qui comprennent mon choix. J'ai vraiment l'impression que chez les moins de 25 ans les esprits sont de plus en plus ouverts à ce mode de vie, ou alors j'ai de la chance ?

Par contre, les gens que je ne connais pas ou peu, eux restent assez moqueurs et critiques, mais étant donné que ce sont des personnes que je ne côtoient pas... Leur avis me passe au dessus de la tête. Auparavant je tentais de long débats, qui finissaient mal, et je me refermais.

 Le mat : tout à fait d'accord, emmener un dessert ou autre plat à un dîner, permet aux gens de gouter et de se dire "mmm c'est pas si mauvais, c'est même trop bon" !
Dernier goûtage de mon entourage : remplacement de la crème fraiche par du soja cuisine. Et les réactions sont en général très positives.

Je pense que si les gens nous aime, ils se doivent de comprendre, tout comme nous comprenons les personnes : qui ne boivent pas d'alcool ou qui n'aiment pas les épinard.

Dernier mot car je fais un roman là... Etre positif, ouvert, souriant et énergique cela attire les gens également positifs, souriants et énergiques.

Bonne journée !


Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: MarinaDe le Jeudi 06 Mars 2014, 15:09:17 pm
Tout à fait d'accord avec toi Boréale. La réaction des autres dépendra beaucoup de notre attitude générale. Il est facile et "occupant" d'attaquer quelqu'un qui réagira automatiquement au quart de tour, ou inversement, c'est "gavant" quelqu'un qui essaie par tous les moyens de te convaincre par A+B² que tes valeurs sont inférieures aux siennes. Lorsque l'on est ouvert, bizarrement (ou juste retour des choses), la plupart des gens le deviennent eux-aussi.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Le Mat le Jeudi 06 Mars 2014, 18:21:07 pm
Ce qui me gonfle et qui arrive souvent, c'est quand on rencontre des personnes (je rencontre beaucoup de nouvelles personnes de ma part mon métier) et que je dois manger avec eux et que je dis je suis VGL sans leur prendre la tête avec mes raisons éthiques, il faut toujours quelqu'un pour me demander " Pourquoi, tu manges comme ça ? "
La dernière fois je leur ai dit que c'était par éthique alors je leur ai donné les liens vers viande.info et L214 en disant que je ne voulais pas leur couper l'appétit et qu'ils aillent se renseigner d'eux-même c'était encore pire, je me suis fait harceler de questions jusqu'à ce que je lâche quelques infos.

Encore quand c'est simplement de la curiosité, je n'ai rien contre ; mais lorsque ça tourne ensuite pour certains à la moquerie ou aux réflexions type "Mmmm ce steak est saignant à souhait ce serait dommage de s'en priver" avec un oeil en coin dans ma direction comme pour tester ma réaction...  ::)
Pas de bol je sais très bien rester de marbre et faire mine de n'avoir rien vu ni entendu.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: MarinaDe le Jeudi 06 Mars 2014, 20:34:42 pm
Peine perdue avec des gens pareils, de chercher la petite bête dans n'importe quelle situation. Mais ça se lasse à un moment, non ? Ou c'est plus inquiétant que ça ? Ça serait presque pathologique à ce stade là  ;D
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: boreale le Vendredi 07 Mars 2014, 10:48:30 am
Depuis le jour ou j'en suis venue à être un peu moins gentille après la remarque "mmmmm regarde cette bonne pièce de viande qui se marie bien avec ces frites" en regardant en ma direction ... et que j'ai répondu "Mmmm regarde tes grosses fesses et regarde ou va ou va venir se loger ta grosse pièce de viande et la mayonnaise"... On me fais bizarrement plus trop cette remarque :) (Dailleurs je me suis excusée auprès de l'amie en question, un peu rondelette, mais sur le coup la remarque m'avait vraiment énervée, le gros blanc à table).

Mais je suis gentille et souriante et tout ce que vous voulez... Mais faut pas trop m'énerver. >:(
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: cestmoi2 le Lundi 10 Mars 2014, 12:55:35 pm
Et bien moi, même si c'est récent, pas de remarque!
Faut dire que j'avais déjà tracé la voie... Avec l'alimentation Seignalet. Là, j'ai eu à justifier, et justifier... Et ils ont vu le résultat final sur ma santé, alors tout le monde est devenu plus tolérant. Du coup, personne n'a capté pour le végétarisme, et ceux qui savent n'ont pas fait le moindre commentaire.
Mais c'est très récent, et les beaux-parents ne sont pas encore au courant. Ils avaient déjà super mal réagit quand on leur avait dit qu'on mangeait 1 repas végétarien par semaine, à l'époque, pour faire des expériences culinaires, j'étais loin de ce que je pense aujourd'hui, vous rendez-vous compte, leur fiston qui travaille dur, je vais l'affamer :D Quand ils vont savoir... Ils vont péter un boulon, c'est certain ;D
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: MarinaDe le Lundi 10 Mars 2014, 13:19:44 pm
Être choqué pour un seul repas végé dans la semaine ? C'est moi qui suis choquée, ouais ! Ne pas consommer de viande est donc si mal à accepter ? Dans quel monde vivent donc tous ces gens ?

L'acceptation a toujours l'air plus difficile avec les personnes qui nous sont le moins proche. Mes proches l'ont très bien accepté, parce que d'après-eux, cela colle très bien avec qui je suis, avec ce que j'ai toujours été. Vis à vis des beaux parents, c'est totalement différent, puisque l'on touche leur enfant, surtout lorsque la mentalité est totalement opposée.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: cestmoi2 le Lundi 10 Mars 2014, 18:35:47 pm
Moi aussi j'étais très surprise de cette réaction, plus qu'agressive en plus!
Le concept c'est que mon mari travaille dans le BTP, il doit avoir sa dose  :-[
Heureusement, eux mangent bien: viande à tous les repas, beaucoup de gras, café chantilly, restos toutes les semaines, sédentarité, etc. Mais comme ils mangent des légumes et que mon beau-père va à la piscine (en retraite, il ne fait que çà!), ils mangent bien et font du sport. D'ailleurs çà se voit, il n'y a pas de gros dans la famille, sauf eux, mais c'est normal, ils vieillissent.
La fois dernière ils m'avaient fait un speach pour mon frère qui a pris du poids... Il devrait faire attention, et blablabla... Parce qu'il est interdit de sport depuis des mois, sors de quasi une année en béquilles et est sous cortisone. Très haut niveau ce type de conversation, vous aurez compris, mon frère est forcément quelqu'un qui se goinfre vu qu'il grossit, hélas, non.

Donc on va voir leur tête quand ils vont savoir que je suis devenue végétarienne... J'ai hâte d'entendre ce qu'ils vont me sortir, je ferais un compte-rendu car c'est toujours hilarant leur logique, vraiment!
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: lizzy le Mercredi 08 Octobre 2014, 14:56:34 pm
Bonjour à toutes et à tous,

Je déterre un peu un sujet, mais j'ai parcouru le fil de discussion (pas tout lu), et j'ai vécu un peu la même chose concernant le "coming out". Rigolo dans ma famille puisque je suis marraine d'un petit garçon élevé par deux mamans avec qui j'ai énormément discuté et c'est assez proche en effet dans l'appréhension, le regard des autres et le dénigrement. On entend : "lubie passagère", "moyen de se faire remarquer", "dernier truc à la mode" (ba tant mieux si ça pouvait !!!! au moins y'aurait moins d'animaux torturés hein !), et j'en passe. La seule chose que j'ai entendue et qui m'a fait trop plaisir c'est "ah ba ça nous étonne pas de toi"  :-* c'était pas dit comme un compliment, mais moi je le prend comme tel, et pas un des moindres.

Mon mari est omni, ma fille restera omni (je ne suis pas seule à faire son éducation hein)... et le plus dure quand j'ai annoncé que j'étais VGR c'est que j'ai du répondre à "mais rassure moi pas ta fille au moins hein ?" ! comme si j'allais mettre sa santé en jeu alors que je suis persuadée que ce serait la meilleure chose pour elle :( !

bref, c'est pas évident du tout. Et oui, parfois, il faut jeuner à certains repas, mais c'est pas grave, toujours prévoir des p'tits trucs "au cas ou" dans son sac. L'important est de montrer à tous à quel point c'est important.
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Marta le Mercredi 08 Octobre 2014, 15:06:04 pm
Mon mari est omni, ma fille restera omni (je ne suis pas seule à faire son éducation hein)... et le plus dure quand j'ai annoncé que j'étais VGR c'est que j'ai du répondre à "mais rassure moi pas ta fille au moins hein ?" ! comme si j'allais mettre sa santé en jeu alors que je suis persuadée que ce serait la meilleure chose pour elle :( !
Je partage à 100%!!!
Tout le monde se réjouis autours de moi que mes enfants ne soient pas végés alors que moi, ça me chagrine...   >:(
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: lizzy le Mercredi 08 Octobre 2014, 21:51:06 pm
Ah toi aussi ?

et tu fais comment ? tu continues à cuisiner de la viande ? parce que moi oui, je suis obligée pour les courses aussi... ça me rebute de plus en plus. Et puis en bossant à temps plein avec mes horaires et mes trajets, ça fait deux repas à chaque fois, c'est super complexe.
Mon mari n'est pas partant du tout pour abandonner son régime carné.
Et pire, pour l'anniv de ma fille, j'aimerais faire un repas végé, mais j'ai peur des remarques trop négatives...
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Aurelien44 le Mercredi 08 Octobre 2014, 22:08:17 pm
Dans un couple, si les enfants ne sont pas végé, de même que l'un des parents, il paraîtrait plus que normal que ce soit celui-ci et seulement celui-ci qui s'occupe d'aller chercher et d'accommoder les morceaux de cadavre qu'il estime indispensable pour lui et sa progéniture.
Je vis seul, je pourrais envisager de vivre avec quelqu'un de non végé, mais le seul fait de passer à côté une boucherie (je suis bien obligé, quand je vais au marché, l'un de mes producteurs de fruits bio favoris est entre des étals de cadavres) me dégoûte, y acheter quelque chose et encore plus y toucher ensuite, fût-ce pour d'autres est absolument inconcevable...
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: lizzy le Mercredi 08 Octobre 2014, 22:19:07 pm
oui, mais pour le coup, c'est moi qui change après 13 ans de vie commune... Mon mari fait énormément d'effort et même avec toute la bonne volonté du monde, il n'aurait pas le temps physiquement de faire ni les courses, ni la bouffe. (C'est pas un manque de volonté, c'est juste que quand t'es absent de ta commune de vie de 6h30 du matin à 20h voir 21h le soir... ).
Du coup je cuisine pour lui. Il a fait l'effort de manger mon hachi parmentier au Seitan (mais n'a pas aimé du tout visiblement). Je peux pas le forcer. J'ai pas envie de le perdre non plus. Je cuisinerais pas, il se nourrirait de chocobons et de plats préparés... pour ma fille... la nounou n'est pas végé, je peux pas faire les repas à l'avance pour laisser dans le sac à midi. Le soir elle regarde d'un mauvais oeil ce que je mange par rapport à l'assiette de son père qui fait plus envie. J'ai pas encore le discours qui va avec (4ans), j'espère que quand elle grandira, elle fera son propre choix, le bon (enfin à mes yeux).
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Marta le Mercredi 08 Octobre 2014, 22:34:46 pm
Non, heureusement je n'ai plus à acheter de viande ni à en cuisiner à la maison, pour personne. La "bonne excuse" est que les enfants ont déjà de la viande à l'école, et en plus j'ai la "chance" d'avoir un compagnon qui n'a jamais eu aucun goût ni aucun intérêt à la nourriture, et qui veut juste limiter ses efforts au maximum : il ne cherche ni à être végé en dehors de la maison, ni à manger de la viande chez nous. Il avale son repas quelconque vite fait et se presse de passer à autre chose, en toutes circonstances. C'est pas la grande joie mais au moins je suis tranquille: il mange végétalien le soir depuis des mois et ne s'en rends même pas compte ;)
Mais Lizzy, pour revenir à toi, je comprends tout à fait. Si mon mari était comme le tien, je ne crois pas que je m'en sortirais mieux.
Souvent je me dis que, sans enfants et avec un autre boulot, ce serait dix fois plus simple d'être vgl : je me contente de l'être à temps partiel, et de faire de mon mieux.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: lizzy le Vendredi 10 Octobre 2014, 09:08:09 am
Ba c'est certain que là, j'ai une semaine de vacances, ma fille a mangé végétarien toute la semaine. Elle a adoré (j'en reviens toujours à ça, mais c'est que j'en ai fais beaucoup lol), le Seitan haché... mélangé a un peu de sauce tomate, elle a trop aimé, je peux vous dire qu'elle a dégommé ça en deux secondes. mais j'ai honte... je lui ai dis "mange ta viande"  :-[ :-[  je me suis désolée moi même. Mais sinon elle aurait même pas voulu y gouter ou aurait dit "non pas bon" par principe. c'est fou d'en arriver là !

Mais c'est vrai que le reste du temps, c'est difficile de tout faire. J'essaye quand même de tout cuisiner moi même, mais quand même, c'est pas facile.

Et mon mari est pareil, il se nourrirait de rien... du coup je peux pas le laisser dépérir lol, j'y tiens à cet animal humain :p ;)
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: jibus le Vendredi 10 Octobre 2014, 09:36:37 am
Et mon mari est pareil, il se nourrirait de rien... du coup je peux pas le laisser dépérir lol, j'y tiens à cet animal humain :p ;)

Vu la composition d'un chocobon il ne va pas dépérir mais s'engraisser !...
http://www.consoglobe.com/ces-substances-que-nous-cache-kinder-surprise-cg

Je comprends tout à fait vos situations... ça doit être un vrai casse tête.
Ma compagne est végétarienne depuis très longtemps et moi je suis passé par différentes phases depuis que l'on s'est rencontré ; végétarien avec mauvais équilibre alimentaire au début puis flexitarien puis omni puis végétarien puis re flexitarien et maintenant végétarien définitivement ! Donc c'est un long chemin pour certaines personnes ; il ne faut pas vous décourager ! Sans me l'imposer elle a réussi à me faire comprendre le bienfait du végétarisme.
Je pense que c'est plus difficile pour un homme de dire non à la viande (symbole de la "force", du mââââle qui prépare le barbeuk, et comme marque de "réussite" professionnelle).

Pour nos deux filles on ne sait pas trop comment s'y prendre... on sait pertinemment ce qui est bon pour elles mais on n'ose pas encore franchir le pas. On a de la chance déjà car elles n'aiment pas la viande !

Bon courage à vous deux !!  ;)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: lizzy le Samedi 11 Octobre 2014, 09:05:11 am
Lol, je sais qu'il ne va pas depererir, mais je veux qu'il soit en bonne santé.
Si je fais que des plats végé contre sa volonté ça peut être source de conflit dans un couple je pense.

Bon sinon la semaine prochaine je me lance, anniversaire de ma fille, je fais des lasagnes omni et des lasagnes vege au seitan avec sauce blanche et parmesan vgl aussi. On verra qui se lancera... Double repas pour 13 pers....
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: laurentvw47 le Samedi 11 Octobre 2014, 09:58:30 am
Waou et bé dis donc , tu est courageuse , ca te demande un travail immense pour 13 personnes !!

On peut remarquer encore une fois que c'est a nous de faire un tres gros effort pour faire accepter aux omnis . Ce qui est normal , ce n'est pas une critique de ma part. C'est a la minorité de faire decouvrir ou accepter petit à petit .

Mes garçons sont restés omnis , mais mois apres mois leur alimentation évolue . Il y a deux ans par exemple , lorsque je faisais des hamburgers , il fallait obligatoirement du steak haché ou du poulet pour mon grand ... depuis quelques mois , il les mange végé et se régale ! En fait a l'heure actuelle il n'y a plus de viande a la maison , seulement un saucisson par semaine qu'il se mange tout seul ! Meme son frere maintenant mange nos pates a tartiner , tofu fermenté , chorizo végé , etc en entrée !! C'est venu d'eux , petit a petit . J'avoue que mes dernieres analyses de sang ont été tellement surprenante qu'on a bien rigoler tous ensembles quand on a comparé avec une autre qui datait de 2 ans ...

Mais bon , pour en revenir a la discussion , comme l'a dit JIBUS c'est un cheminement qui prend plus ou moins de temps , faut rien brusquer , rien obliger , et le temps fait son travail ...
En tout cas je suis admiratif par ta détermination ! Je fais tres souvent des repas pour plus de 12 personnes et ca demande du travail !!

laurent
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: lizzy le Samedi 11 Octobre 2014, 12:03:16 pm
ouai... heureusement les lasagnes se préparent la veille... (youpi, je bosse le samedi en plus lol)  :-[
 :-[ ça va être compliqué, mais faut savoir ce qu'on veut, en même temps, un plat unique ça peut le faire. J'achèterais aussi tout prêt des vegy "façon salami" "façon mortadelle", pour l'apéro...
Mais j'hésite en fait pour les lasagnes VGR : je vais peut être faire une sauce blanche classique pour que ceux qui "font l'effort" de goûter ne se trouvent pas trop dérouter par le goût et soient "séduits". C'est une première pour tout le monde, peut être faut-il y aller en douceur et qu'ils se disent "ah ouai, en fait y'a pas de différence, ou peut (ou en fait comme selon moi c'est meilleur), et le goût de la crème (désolée pour les VGL), c'est quand même pas le goût du soja, même si moi j'aime beaucoup, surtout pour une première...

j'hésite j'hésite.

Puis pour le dessert je veux faire ça : http://gateauxrigolos.unblog.fr/2008/08/30/un-carrosse-pour-les-6-ans-dune-petite-princesse/#comments (ce qui ne ressemblera certainement pas à ça loool), donc je prévois une tarte aux figues / amandes en plus.

pfiou... je vais pas beaucoup dormir moi XD.

vous faites quoi vous quand vous recevez des omnis ? (avec des personnes agées à qui ces conceptions de bien animal et d'environnement sont complètement inabordables).
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Aurelien44 le Samedi 11 Octobre 2014, 13:39:46 pm
vous faites quoi vous quand vous recevez des omnis ? (avec des personnes agées à qui ces conceptions de bien animal et d'environnement sont complètement inabordables).

Il y a un sujet qui a commencé récemment là-dessus : https://forum.vegetarisme.fr/index.php/topic,2778.0.html

Pour des personnes âgées, même si les questions d'environnement et de condition animale sont hors de la sphère, l'aspect santé du végétarisme pourrait peut-être les faire réfléchir, enfin espérons.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: lizzy le Samedi 11 Octobre 2014, 15:17:53 pm
La grand mère de mon mari ne mange que le gras et la couane du jambon... Ça résume la situation !!!
Titre: Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Nico. le Samedi 11 Octobre 2014, 20:59:49 pm
vous faites quoi vous quand vous recevez des omnis ? (avec des personnes agées à qui ces conceptions de bien animal et d'environnement sont complètement inabordables).
C'est pas que une question d'âge, tu sais... Je connais bien des jeunes qui sont tout aussi fermés que des vieux !
Sinon, moi, je fais un plat complet végé, style un truc où, visiblement, la viande n'est pas nécessaire (lasagnes, pour reprendre l'exemple ci-dessus, ou boulettes de céréales-purée-sauce forestière, ou tarte complète avec légumes, etc...), et j'achète, en plus, un morceau de bidoche qu'ils se débrouillent pour cuisiner en plus.
Mais ça, c'est que pour mes beaux-parents. Sinon, je fais végé. Y'a qu'eux qui soient assez butés sur la viande, dans mon entourage, pour avoir besoin de ça.

Nico.
Titre: Re : Re : Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: FobaBett le Lundi 13 Octobre 2014, 15:30:13 pm
C'est pas que une question d'âge, tu sais...

Toutà fait.
L'ouverture d'esprit, la curiosité, la tolérance... Comme beaucoup de choses, ça se travaille, ça s'entretient, ça se bichonne.
Il y a des vieillards de 20 ans et des gamins de 90.
Je nous souhaite de faire un jour tous partie de la deuxième catégorie.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Satine le Jeudi 18 Décembre 2014, 14:30:01 pm
Bonjour à tous et toutes,

Je suis nouvelle sur le forum. Je suis Caroline , maman de jumelles de 8 ans. Je suis vegan depuis quelques mois. Je me suis beaucoup reconnu dans vos discours. C'est vrai que c'est difficile de vouloir expliquer son changement d'alimentation, avec mon mari , c'est source de conflit. Au début, il trouvait ça  plus tot bien. Mais maintenant , ça lui pèse, je pense qu'il n'est pas près à remettre en cause son alimentation. Je continu à lui faire de la viande , mais c'est difficile pour moi . Il pense que c'est une lubie , que ça va me passer .....mais non, je suis fière du choix que j'ai fait et je l'assume  ;)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: papasteph37 le Lundi 22 Décembre 2014, 12:50:50 pm
Oui oui, ça va passer, évidemment, dès qu'ils auront compris tout ce qu'est la viande et le reste, ils arrêteront ...

Pour moi, ça fait deux ans que ça va passer ... je ne vois rien venir, et au contraire, devant la léthargie de la populace, je suis passé VGL  8) mais ça va passer ... jusqu'à ce que je sois vegan (ce qui est imminent, je le sens, car je commence à ne plus voir ma belle ceinture en cuir de la même façon ... mais je n'en ai pas d'autre, et vu que j'ai maigri, j'en ai grave besoin !!

Mais ça va passer ....
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Satine le Lundi 22 Décembre 2014, 19:03:27 pm
papasteph37: j'aime beaucoup ta réponse  ;)
Espérons que ça va passer  :)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: marie en périgord le Mardi 23 Décembre 2014, 18:02:56 pm
je me retrouve beaucoup dans ces échanges... :)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: boops le Mercredi 25 Mars 2015, 15:44:19 pm
ce sujet n'est pas tout neuf, tout neuf, moi, sur le forum, si ;-)
donc je me permet de mettre ma petite graine...
dans mon entourage familiale, meme si les vannes sur le sujet sont frequentes, dans la mesure ou nous avons tous beaucoup d'humour, on se marre tous, et je ne donne pas ma part au chien question repartie ;-)
j'ai juste informé du quoi "je ne mange plus d'animaux et dans la mesure du possible, pas de proteines animales du tout", et le pourquoi "j'ai lu des livres et vu des docs, et je ne veux pas cautionner la tuerie massive , la souffrance animale, et banco, en plus, c'est meilleur pour ma santé"
ni plus, ni moins.
si tu veux des infos, et ben tu fais comme moi: tu lis, tu te renseignes, tu t'informes.
ma mere a "encaissé' mais sait que de toutes facons, je ne fais que ce que je veux....et a noel..;m'a offert un gros livre de cuisine vege ;-)
d'ailleurs, j'ai preparé une terrine de noix forestiere pour 15 personnes pour le traditionnel repas de noel (chapon et tout le bazar!!) et tout le monde a adoré!!! ca a du bon pour tout le monde la multiplication des petits plats ;-)
mon mari sait que cela ne passera pas, et me laisse faire comme je veux, du moment qu'a lui, je ne lui impose rien (tout comme lui d'ailleurs!!)
il se cuisine d'ailleurs lui meme sa viande, qu'il achete desormais hors de la filiere de l'elevage industrielle ("un sursaut ethique peut etre mon cheri?")
ma soeur et son mari, qui mangent de la viande à tous les repas, ont ri, mais nous font ( a moi et ma fille) toujours un plat qu'on puisse partager avec tout le monde.
et depuis peu, ils ont regardé une emission sur le saumon d'elevage.....et hop!! ils ont arreté d'en consommer illico ;-)
peut etre qu'un jour ils regarderont d'autres reportages, par hasard.....
au boulot, je ne rend de compte a personne, et quand on me demande pourquoi j'amene ma "gamelle" (alors qu'il y a un self), je repond tout simplement que par conviction ethique, je ne mange pas de produits animaux. soit le debat s'engage, soit il ne s'engage pas...et je m'en fous, je ne cherche pas à convaincre le monde entier pendant mes 36 min de pause;-)
et quand on me branche sur les carences, je plonge immediatement le nez dans l'assiette de mon interlocuteur, et nous parlons d'abord de ses carences a lui (purée saucisses industrielle...au mieux, le haricot verts poisson, le tout arrosé de bearnaise....en general, ca calme....;-)
cotés potes, j'en fait pas de caisses, mais si y'a resto, je suis souvent force de proposition, et si y'a gueleton quelque part, j'amene un truc salé que je suis sur de pouvoir manger avec eux ;-)
donc, au quotidien, ca n'est pour moi pas un probleme...
et quand ca le devient, j'explique juste que dans 50 ans, on sera tous vegeta*ien par necessité, et que j'ai juste un peu d'avance....;-))) :-*
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: mandarinesouris le Mercredi 01 Avril 2015, 20:57:29 pm
Boops, je garde quelques uns de tes arguments pour une prochaine discussion avec des omnis. Merci.  :-*
Je n'avais pas pensé à avancer l'équilibre alimentaire des omnis. Pourtant, ils ne se posent jamais la question de savoir s'ils sont carencés, eux.   ;)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: grain.de.riz le Vendredi 03 Avril 2015, 16:55:59 pm
Et bah vous savez quoi, parfois ça passe avec le temps.. pas le végétarisme, non, LOL ... les remarques de nos proches, les moqueries. En fait, je les vis toujours ces remarques, mais plus avec les mêmes personnes. Ceux qui se moquaient y a 5 ans, aujourd'hui sont très minutieux quand ils me reçoivent, pas se servir de la fourchette de la viande pour remuer les légumes... ce genre de choses... même avec les parents et les beaux-parents ça s'est calmé finalement! Faut dire que je ne me laisse plus faire. Une fois les arguments avancés, ils refont 2 ou 3 blagues qui ne font rire qu'eux, puis ils ne disent plus rien. Il y en a même que ça fait réfléchir, pas beaucoup mais c'est bien!!  :)

Et tout est devenu tellement normal, que c'est moi qui suis choquée quand on est invité.. "quoi? tu bois encore du soda en canette?? quelle horreur!!" (bien sûr je le garde pour moi, je lance un regard désespéré à mon amoureux qui se dit la même chose de son côté et je me contente d'être satisfaite qu'ils aient pensé à moi!)  O:-)

Les derniers accrocs quant à mon végétarisme, un copain genre théoricien du complot qu'on avait pas vu depuis longtps, qui m'a dit "hein???? mais l'homme est fait pour manger de la viande!!" 
Je lui ai demandé s'il se sentait pas manipuler par le lobby de la viande.... je crois qu'il réfléchis encore...  >:D
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: ergu junior le Vendredi 29 Mai 2015, 18:51:09 pm
Moi c'est l'horreur à l'école.
_je laisse 2 seconde l'eau couler et c'est comme si j'avais assassiner le président   >:(  >:(  >:( (MEMO TECHNIQUE: dans ma classe c'est végétarien = écologiste)
Et quand je dit que j'ai manger un hamburger je suis obliger de dire que c'est un hamburger végétarien :'( 
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: agvet le Samedi 30 Mai 2015, 20:43:39 pm
Oui, malheureusement les moqueries on y echappe pas, mais je pense que meme si cest une chose qui peut nous causer une certaine douleur, cest egalement ce qui nous permet de devenir fort(e). On apprend ainsi a lutter et a avoir de la repartie et cest quelque chose de tres productif, et une fois qu'on trouve les bonnes reponses aux moqueries ou debat sterile on est bien content de reussir a clouer le bec de quelqu'un  :P
Alors courage les veges, la vie est faite ainsi malheureusement et il faut faire avec.
J'ai donc opter pour "assumer ce que je suis" tout en n'imposer a personne mon mode de vie meme si parfois je lance quelques pics a ma famille du genre "le pauvre petit bebe mouton" "hum la bonne viande avec tous ses antibiotiques" ou bien je suis serieuse et j'informe. Je pense que le tout cest de ne pas s'enerver (meme si paefois c'est dur) et d'essayer de dialoguer, mais cest sure que quand les gens sont aggressifs c'est blessant mais celui qui crie n'est souvent voir jamais celui qui a raison  >:D

Bon courage a vous tous, continuons le combat  8)
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Marta le Samedi 30 Mai 2015, 21:58:56 pm
Tu as tout à fait raison agvet. c'est la bonne approche, je n'aime pas non plus les végés qui se "cachent" ou qui se trouvent des excuses pour ne se froisser avec personne...
J'ai vu récemment sur yutube la vidéo d'une jeune fille végane qui donne des conseils de vie, elle conseille d'expliquer à tout le monde (sauf famille et amis très proches) le fait de ne pas manger de viande et dérivés animaux par le fait d'avoir des raison médicales... je trouve ça exagéré ! Nous n'avons quand même pas besoin de nous renier autant !
Mais le risque du coup quand la discussion est engagée c'est de ne pas basculer dans la colère ou le non-respect de son interlocuteur... ce qui est dur parfois.
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Anakin le Dimanche 11 Octobre 2015, 20:31:32 pm
aujourd hui ma belle famille , mes enfants et me femme sont alles se manger un resto ... je suis partis de mon cote ,,, en fait je suis rentre a la maison ...

Elle me dit que ma demarche vegetarienne (qui est tres recente ) est un probleme social ,,, il y a de la soupe dit elle (je sais qu il y a un morceau de bidoche qui baigne dedans ) .... j ai pas envie , donc non ....

ca fait une semaine que son pere , son oncle se pointe a la maison ,,, c est des machos , peruviens , difficile d explique a qui ne sait pas ... donc , je parais extra terreste ...puis ca m agace , puis , je pete les plombs .... j ai 40 berges , on ne me la fait plus ... pas besoin de faire semblant



je suis un peu triste , je passe pour un capricieux .... et je mange mal ...franchement pas facile etre vegetarien

franchement , j admire les vegetariens de longue date , et je prends conscience de la "persecution" qu on endure ....

j ecris ca comme si je n ecrivais rien , ca me permets de le formuler ...et de l exuter  ...un peu

nb: hier , j ai basardé un bout de bidoche qui restait sur la poele au chien , genre toute la journée devant le nez , c est pas cool , j en ai parlé ce matin ...

bref , pas si simple tt ca  ???
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: OlivierD le Lundi 12 Octobre 2015, 15:19:03 pm
Pourquoi ne vas-tu pas au restau avec tout le monde en enlevant la viande et en la donnant à tes voisins de table (y a toujours des amateurs  ::))

C'est ce que je fais et ça se passe très bien (encore hier). Chacun ses choix, dans la tolérance  ;). Et c'est en observant que les autres peuvent éventuellement changer.

C'est sûr qu'au Pérou, ce n'est peut-être pas comme en France. Quand j'y suis allé en 2000, j'ai vu qu'on servait des cochons d'Inde grillés et entiers aux tables des restaurants... J'en ai un bien vivant chez moi (à mon fils mais dans la pratique, c'est surtout moi qui s'en occupe  ;D= et j'ai parfois des remarques quelque peu déplacées de mes visiteurs le considérant comme un aliment potentiel, ce à quoi je réponds par l'ironie  :D...

Discute avec ta femme et tes proches, sans te braquer  ;). Et non, il n'y a pas de "persécution" envers les végés, il suffit de s'affirmer !
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Anakin le Mardi 13 Octobre 2015, 14:29:41 pm
merci pour la reponse , ils sont partis .  :P ..donc ma vie va reprendre son cours normal ...

je ne suis pas allé au resto avec eux car la soupe est au poulet , et le plat a la viande , je n ai pas envie de boire du jus de cuisson avec de la viande alors que j essaie d etre vg ... ;)

en tout cas , ma petite femme me fait des nouveaux plats avec des sauces au fromage , delicieux et copieux , ca va mieux :)

Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: carito06 le Mercredi 14 Octobre 2015, 18:29:53 pm
Anakin, je te comprends bien, moi aussi je suis expatriee au Mexique et je connais tres bien les "machos"!
C'est Pas facile au debut... Moi les premieres fois, alors sí on allait au resto je demandáis une salade et de remplacer le poulet par des tomates, ou avocats et ca allait tres bien.

Si j'etais invite chez m'a belle mere, le stress, alors je faisant une salade a la Maison pour tous et je l'emmenais, puis je completAis avec riz ou tortillas de mais ou...

J'esperes tu vas vite te sentir compris
Titre: Re : Végétarisme, vie sociales et entourage...
Posté par: Anakin le Jeudi 15 Octobre 2015, 00:02:11 am
Merci pour ta reponse Carito  ;)

C est vrai que le statut femme en Amerique du sud est bien soumise a entretenir la maison ,faire la popote ect .... sauf la mienne  ;D ;D ;D ...

Les restos , je n y vais pas , et je crois que je vais faire a manger moi meme car j aime BIEN manger  :)  hier , ma femme m a fait des epinards frais en branche avec de la pate a crepe ...c etait infame lol ...

du coup ce soir je fais une bolognaise sans viande ...ma femme et les enfants ont un bout de bidoche a se griller ,,, moi c est tres bien comme ca ...chacun son truc

Ce n est pas vraiment facile car elle a des gouts bien arretés   (j ai presque eu droit au drame latino pour l arroz chaufa , un plat a base de poulet  ) , du coup les nouvelles saveurs , c est tjs a reculons , en meme temps elle deteste cuisiner ... breeef
C est un peu source de discorde mais ca passera

Pour le reste , je n ai pas de manque , je pete la forme , je me sens bien avec moi , c est le plus important

bonne soirée  ^-^