Association Végétarienne de France

Végétarisme et végétalisme => Philosophie => Discussion démarrée par: boreale le Jeudi 11 Juillet 2013, 17:31:16 pm

Titre: L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Jeudi 11 Juillet 2013, 17:31:16 pm
Encore bonjour :D
:)

Nous avons souvent droit aux questions "Pourquoi est-tu végétarien?".

Si les gens demandent c'est qu'il veulent une réponse (logiquement).
Je leur donne donc en général mes multiples motivations.

En général 99,9% de ces personnes répondent en rétorquant :
-Les animaux sont nés pour qu'on les bouffent
-J'aime trop la viande t'as pas de chance...

Bref... Au final j'ai l'impression que beaucoup ont peur de sortir de leur "routine" de la "norme instaurée par le sytème"... Et qu'au final, sans arguments ils critiquent notre choix de vie.

Comment alors réussir à faire accepter ce choix à ces personnes? Ces personnes qui pourraient d'ailleurs plutôt nous dire "Je comprend ton choix, moi je n'est pas la volonté, mais tu as raison". Plutôt que de nier la réalité. Enfin bref.

J'ai voulu la dernière fois montrer un documentaire à des amis qui ont refusés car "Non car si je regarde ça je vais être dégouté de la viande"....
J'ai donc posé la question à pas mal de monde "Pourquoi mangez vous de la viande, du poisson?"

Bah les seules réponses que j'ai eu ont étés :
-Car c'est bon en goût.
-Car j'aime les barbecues...



Je trouve ça triste, arriverons nous à les faire changer de point de vue? Sans forcément les rendre végétariens, mais au moins en leur ouvrant les yeux. Ces yeux qui sont vraisemblablement fermés...





Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Teepo le Jeudi 11 Juillet 2013, 23:25:25 pm
Et ça ne concerne pas que l'alimentation mais bon, c'est peut-être pas le sujet.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Vendredi 12 Juillet 2013, 10:30:33 am
Et ça ne concerne pas que l'alimentation mais bon, c'est peut-être pas le sujet.

C'est sûr ca concerne beaucoup d'autres choses. Ceci est surtout un exemple que je vis :)
 :)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: FobaBett le Vendredi 12 Juillet 2013, 10:43:00 am
Si les gens demandent c'est qu'il veulent une réponse (logiquement).

Ouais, mais la logique et les recoins de la psychologie, malheureusement...

Beaucoup de gens posent la question en espérant entendre en retour non pas UNE réponse mais LA réponse - celle qui les arrange, ici surtout des clés et des angles d'attaque soit pour tenter de te démonter (c'est une lubie, trop sensible, secte, tout ça c'est petit hommes verts et compagnie, etc.) soit pour conforter leurs propres choix (les végé sont tristes, ils n'ont pas de vie sociale, ils sont carencés, ils ne mangent que du tofu tout sec et c'est pas bon) soit les deux.

Si ta réponse ne leur permet aucun des deux angles d'attaque prévus, ça les dérange et ils essayent de s'en tirer par une pirouette.
Ils attendaient une illuminée qu'ils allaient pouvoir railler facile, ils tombent sur quelqu'un de documenté avec des arguments en face desquels ils n'ont pas grand chose à mettre ("j'aime trop la viande" c'est quand même le degré zéro de l'argumentaire, non ?)

Je ne sais pas comment les faire changer d'avis.
La discussion, encore et encore, la démonstration (quand tu leur fait goûter un truc qu'ils trouvent bon) et l'exemplarité (quand tu pètes la forme au bout de x années de végéta*isme c'est difficile de te balancer l'argument des carences)

Mais c'est long...
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Vendredi 12 Juillet 2013, 11:38:30 am
Merci pour ta réponse complète :--)

C'est effectivement un long chemin ... Mais au final se battre (Façon de parler) pour ses idées c'est quand même une bonne chose.

A l'époque de l'esclavage personne ne prenait les arguments de ceux qui défendaient les esclaves noirs au sérieux. Tout le monde riait, se voilait la face. Mais aujourd'hui, cela parait une abomination ! Les mentalités ont changées.

J'espère vraiment que les mentalités changeront encore dans le bon sens, que les gens ouvriront les yeux sur le fait que désormais ce sont nous , les hommes modernes, les esclaves de la technologie, de l'industrie et de toutes ces choses :p.

En attendant, je trouve ça juste de défendre ses convictions. Il y aura toujours des opposants. Pour le moment ils sont nombreux, plus tard ils seront moins nombreux :)




Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Le Mat le Vendredi 12 Juillet 2013, 17:13:29 pm
Salut,
Ce qui m'énerve, c'est quand je suis tranquille peinard, je ne demande rien à personne ni fait la morale sur ce que certains mangent ou non et qu'on vient me prendre la tête avec quelque chose dans le genre :
Il/Elle : "Tu prends pas de viande ?"
Moi : "Non merci"
Il/Elle : "T'es sûr, elle est bonne et vachement tendre..."
Moi : "Non merci je suis végétarien"

et là Il/Elle pose des tas de questions du pourquoi et comment, et les carences et les "mais qu'est-ce que tu manges ?" et tutti quanti ... et que cela n'écoute pas ou se fout de ma gueule avec des arguments à deux balles.

Je vais finir par leur répondre par une question lorsque je ne sens pas la personne : "Tu veux une réponse dérangeante ou un réponse rassurante ?"
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: globglob le Vendredi 12 Juillet 2013, 18:00:01 pm
"Tu veux une réponse dérangeante ou un réponse rassurante ?"

Ou une réponse instructive ! Ca vaut le coup de demander aussi !
J'ai tendance à prendre les questions comme une occasion de montrer un autre mode de vie possible.
Même chez les gros lourds qui dénigrent ou qui raillent, l'information leur montre un autre mode de vie possible, on sème des graines !
Je trouve ça important, en dehors du prosélytisme qui est autre chose, de ne pas se conformer à ce que l'autre attend de nous.
Souvent une réaction de dénigrement est symptomatique d'une personne décontenancée, déstabilisée. C'est que ça porte !

(globglob, d'humeur patiente aujourd'hui  ;D)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Le Mat le Vendredi 12 Juillet 2013, 21:20:01 pm
@globglob

Effectivement bonne remarque. La question devrait être : "Tu veux une réponse instructive mais dérangeante ou une réponse rassurante ?"

Je disais cela (mon précédent post) car en stage pour mon boulot, une des 8 personnes stagiaire aussi, m'a gavé le reste de la semaine avec des remarques idiotes et des regards qui en disent long du style "Mmmm cette tête de veau, tu sais pas ce que tu manques " ou "Tiens c'est du bœuf, le bœuf est végétarien donc tu peux en manger" etc.

Pourtant je ne demandais rien à personne et je n'ai pas joué les moralisateurs j'avais juste expliqué pourquoi puisqu'ils me l'avaient demandé.
Ma réponse en gros avait été : Premièrement parce que je suis contre la cruauté faites aux animaux d'élevages que ce soit lors de leur élevage, de leur transport ou de leur mise à mort dans les abattoirs, deuxièmement pour l'écologie (explication sommaire de l'impact de la production de viande), et troisièmement pour la santé la viande est mauvaise (acidité, cholestérol, antibiotique, ogm...)

Alors s'en suit "mais les oeufs, le lait ça tue pas alors pourquoi ?" re explication que tout le monde ici connait.
Et le poisson ? Ben le poisson c'est aussi un animal...
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Nico. le Vendredi 12 Juillet 2013, 22:04:16 pm
Et le poisson ? Ben le poisson c'est aussi un animal...
Mheu non !
Ça pousse dans la mer, comme les algues, voyons !
Et en plus, ça a l'air tellement bête qu'on peut bien en manger.
 ::)
Titre: Re : Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Le Mat le Vendredi 12 Juillet 2013, 22:16:18 pm
Et le poisson ? Ben le poisson c'est aussi un animal...
Mheu non !
Ça pousse dans la mer, comme les algues, voyons !
Et en plus, ça a l'air tellement bête qu'on peut bien en manger.
 ::)
Zut, flute, crotte !!!! On m'aurait menti alors ! :D
Titre: Re : Re : Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Nico. le Vendredi 12 Juillet 2013, 22:30:39 pm
Zut, flute, crotte !!!! On m'aurait menti alors ! :D
Faut croire...
Te voilà rassuré : plus de carences en vue, plus de repas monotones et insipides : tu vas pouvoir te gaver de poisson carré, de surimi orange fluo au bon goût de crabe, d’huitres tellement ravies d'ouvrir leur coquilles pour toi qu'elles te donneront au moins une fois sur deux une perle, de maquereaux au mercure, sardines aux hydrocarbures et dorades au PCB...
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Le Mat le Vendredi 12 Juillet 2013, 23:23:07 pm
Zut, flute, crotte !!!! On m'aurait menti alors ! :D
Faut croire...
Te voilà rassuré : plus de carences en vue, plus de repas monotones et insipides : tu vas pouvoir te gaver de poisson carré, de surimi orange fluo au bon goût de crabe, d’huitres tellement ravies d'ouvrir leur coquilles pour toi qu'elles te donneront au moins une fois sur deux une perle, de maquereaux au mercure, sardines aux hydrocarbures et dorades au PCB...
Que de bonnes choses pour la santé ! Vite je vais me taper une bonne tranche de thon (la semaine des 4 jeudi) plein de ces merveilleux produits chimiques. Et puis un bon litre de lait avec une bonne côte de bœuf aux ogm, pesticides, herbicides et antibiotiques comme ça je serais blindé contre les microbes.   ;D

Et pis M***E !!! Les poissons si on les pêchait plus on n'en connaitrait pas la moitié et pis si c'est pas moi qui en mange ce sera mon voisin alors pourquoi se priver, d'ailleurs comment qui font les inuits hein ? Comment qui font ? Tu peux m'expliquer comment qui feraient sans la pêche ?
Et les indiens hein les indiens y mangeaient bien de la viande les indiens, hein comment qui zoraient fait sans chasser les indiens ? Pis en plus les vaches si on les bouffait pas ben elles disparaitrait les vaches... T'y a pensé à ça hein ?
C'est comme la fourrure hein ? Comment qui faisait l'homme des cavernes pour pas crever de froid et de faim hein ? Ben ils mangeait de la viande et portaient la peau de bêtes !
ET pis les animaux si on les bouffait pas c'est eux qui nous boufferait !
Et pis l'eau hein ! Tu bois bien de l'eau hein ? Et ben quand tu bois de l'eau tu tues l'eau.
Et pi d'abord fô pas faire de sentimentalisme déplacé les animaux sont là pour être mangé. Vous êtes tous des extrémistes les végé !

 :))
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: globglob le Samedi 13 Juillet 2013, 04:30:07 am

Je disais cela (mon précédent post) car en stage pour mon boulot, une des 8 personnes stagiaire aussi, m'a gavé le reste de la semaine avec des remarques idiotes et des regards qui en disent long du style "Mmmm cette tête de veau, tu sais pas ce que tu manques " ou "Tiens c'est du bœuf, le bœuf est végétarien donc tu peux en manger" etc.

Pourtant je ne demandais rien à personne et je n'ai pas joué les moralisateurs j'avais juste expliqué pourquoi puisqu'ils me l'avaient demandé.


Ca me fait penser à la réaction de mes collègues, quand je bossais en menuiserie (les trois quarts de gros lourds).
Pour ma part, je subissais des remarques sexistes, et un intérimaire musulman avait bossé là une semaine.
Il y avait eu un pot de fin de semaine, largement arrosé de pastis et blanc sec, pas très orthodoxe (euh pardon) pas très réglo pour lui. ;D
Mes collègues avaient insisté très lourdement pour essayer de lui faire boire de l'alcool.
J'ai l'impression que chercher la merde est juste une façon d'avoir un peu d'animation pour ce genre de personnes.
Peut-être que c'est leur moyen d'échapper à l'ennui ? Chercher la polémique sur un sujet qui provoque chez eux une profonde indifférence ?

Pour les remarques sexistes (je suis une nana), plus j'avais de répartie cinglante voire carrément agressive (mais bien tournée), plus j'étais acceptée dans le groupe. Ils adoraient que je les rembarre.

Tout ça n'a sans doute rien à voir avec le végétarisme, mais plutôt avec le conformisme et l'ennui, non ?

... Ce qui n'empêche pas de leur exposer nos arguments... mais c'est sûr qu'on s'expose...
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: marie en périgord le Samedi 13 Juillet 2013, 09:22:40 am
argument qui tue : les poulets, c'est si bête! et les moutons, complètement idiots, alors je les mange..."
s'il fallait manger tous les crétins de la terre...
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: FobaBett le Samedi 13 Juillet 2013, 10:49:57 am
Peut-être que c'est leur moyen d'échapper à l'ennui ?

Si tu manges en face de quelqu'un qui ne te connait pas en adoptant le même menu et en singeant discrètement ses attitudes, il (ou elle) te trouvera à priori sympathique.

Si tu rencontres quelqu'un ayant les mêmes goûts musicaux que toi, ayant été au même lycée, ayant des connaissances et références en commun, tu auras aussi un à priori positif.

Inconsciemment, le cerveau humain assimile la ressemblance à une forme de sécurité : ce qui me ressemble ne peut être un danger pour moi, donc j'aime bien.

Dans le cadre du boulot où la cohabitation et la collaboration sont imposés (on a rarement le choix de ses collègues de travail) la différence dérange particulièrement et les situation de harcèlement d'un groupe envers un individu isolé et différent découlent souvent en partie de ça parce que le cerveau reptilien pédale dans la semoule d'être obligé de bosser avec quelqu'un qui ne lui ressemble pas.

Après, on n'est pas obligé de se laisser guider par son cerveau reptilien et certain voient dans la différence une richesse attirante mais ceux-là sont loin d'être la majorité.

De manière peut-être un peu provocante, je pose la question inverse : quid d'un carnivore dans une boîte où tout le monde est VG ?
Je sais que vous êtes tous des parangons de tolérance et d'ouverture d'esprit, mais vous pensez vraiment qu'il n'aurait aucune remarque ? Aucune moquerie ? Aucun sous-entendu ?
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Colomba le Samedi 13 Juillet 2013, 11:18:52 am
Je suis de nature tolérante mais mais...
Je pense que je tenterai de savoir pourquoi il mange de la viande et pourquoi il ne tente pas de se "convertir" au végéta*isme...
Mais de là à le provoquer et à l'isoler.... Non!!
Titre: Re : Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Nico. le Samedi 13 Juillet 2013, 21:06:12 pm
le cerveau reptilien pédale dans la semoule
Faut vraiment avoir l'esprit tordu d'un végé pour imaginer pareille image !  ;D
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: globglob le Samedi 13 Juillet 2013, 23:43:34 pm
 :D bien vu !
Titre: Re : Re : Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: FobaBett le Dimanche 14 Juillet 2013, 11:05:01 am
le cerveau reptilien pédale dans la semoule
Faut vraiment avoir l'esprit tordu d'un végé pour imaginer pareille image !  ;D
Hé, hé, hé.
Pas faux.
Mais si c'est dans la semoule bio et équitable et que le reptilien ne souffre pas pendant la pédalade, ça va.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: marie en périgord le Dimanche 14 Juillet 2013, 20:37:31 pm
 :)
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Lundi 15 Juillet 2013, 09:39:14 am
Je suis de nature tolérante mais mais...
Je pense que je tenterai de savoir pourquoi il mange de la viande et pourquoi il ne tente pas de se "convertir" au végéta*isme...
Mais de là à le provoquer et à l'isoler.... Non!!

Tout à fait d'accord. Je pense que je lui demanderais ses raisons aussi, tout en lui expliquant les raisons pour lesquelles je suis végé. Mais avec des arguments que je pense justes, et non pas par un jugement intolérant.

En tout cas c'est quand même un bon petit débat. Qui ouvre à pleins d'exemples d'ouverture d'esprit. Les personnes différentes ont leur raisons de l'être (je pense), chacun à un choix de vie, certains décident de se laisser porter par les règles dictée par la société, d'autres choisissent d'appliquer certaines de ces règles etc etc ...
 
Toutefois, il est tout à fait normal et logique de sensibiliser l'entourage à nos choix, leur expliquer... Défendre nos idées ...
Titre: Re : Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: FobaBett le Lundi 15 Juillet 2013, 10:09:46 am
Tout à fait d'accord. Je pense que je lui demanderais ses raisons aussi, tout en lui expliquant les raisons pour lesquelles je suis végé. Mais avec des arguments que je pense justes, et non pas par un jugement intolérant.

Dans le cadre d'une boîte où tous ses collègues sont VG, il risque d'avoir x fois les mêmes questions et les mêmes arguments et de finir, un peu agacé, sur les forums de l'ACF (Association Carniste de France - je ne sais pas si ça existe en vrai) en disant "Qu'est-ce qu'y sont lourds, les VG à me parler de la souffrance animale tous les midis et à faire la grimace quand je sors mon steak !"

Pris individuellements, tous ces collègues sont des gens ouverts et tolérant mais :
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Colomba le Lundi 15 Juillet 2013, 10:17:08 am
Oui tu as raison ergu, ce sont des raisons qui font que je ne me permettrai pas de l'aborder genre grand sourire de la végé-prof de yoga bien dans ses pompes (ben oui quoi!) qui le saoulera vite fait mais que je le laisserai entamer la conversation sur le végétarisme/carnisme et seulement à ce moment là je serai ravie de lui exposer mes sentiments/convictions/dégoûts, etc...
Bref, comme je le fais avec tout le monde!! ;)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: FobaBett le Lundi 15 Juillet 2013, 10:41:49 am
Puisses-tu être un peu plus imitée par tout le monde en toutes circonstances, alors...
Titre: Re : Re : Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Lundi 15 Juillet 2013, 11:47:07 am

Pris individuellements, tous ces collègues sont des gens ouverts et tolérant mais :
  • Effet de masse / de groupe - ou principe de la caissière : chaque client qui râle se sent unique avec son problème vu que c'est la première fois qu'il le rencontre mais pour elle c'est juste le centième de la journée et c'est insupportable

Il est cool cet exemple de la caissière.  :p J'avoue que bossant dans la vente  , à la fin de la journée les cas uniques deviennent des cas "moutons râleurs" à mes yeux :p ihih.

Bèèèèèèèè . O0

Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Stéphane Ascoët le Lundi 15 Juillet 2013, 20:57:14 pm

A l'époque de l'esclavage personne ne prenait les arguments de ceux qui défendaient les esclaves noirs au sérieux. Tout le monde riait, se voilait la face. Mais aujourd'hui, cela parait une abomination ! Les mentalités ont changées.



Tu as de la chance de vivre au pays des Bisounours  :) Et autrement, plein de choses ont déjà été dites sur le sujet des réactions de l'entourage sur le forum  ;)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Colomba le Lundi 15 Juillet 2013, 21:51:29 pm
 :-X
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Nico. le Lundi 15 Juillet 2013, 23:03:31 pm

A l'époque de l'esclavage personne ne prenait les arguments de ceux qui défendaient les esclaves noirs au sérieux. Tout le monde riait, se voilait la face. Mais aujourd'hui, cela parait une abomination ! Les mentalités ont changées.


Tu as de la chance de vivre au pays des Bisounours  :)
Il n'y a pas de bisounours ici.
Boreale a raison, selon moi : il est aujourd'hui admis par à peu près tout le monde que l'esclavagisme est une abomination, preuve que les mentalités ont changées.
Ce qui ne veut pas dire qu'il ne soit plus pratiqué du tout dans le monde, ni même en France. Mais personne ne va défendre cela aujourd'hui, contrairement à ce qu'il se faisait à une certaine époque.

Nico.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Mardi 16 Juillet 2013, 09:31:20 am
Tu as de la chance de vivre au pays des Bisounours  :) Et autrement, plein de choses ont déjà été dites sur le sujet des réactions de l'entourage sur le forum  ;)

Tu les vois ou les bisounours  ? ;)
Quand j'explique mon raisonnement cela ne signifie pas que je serais encore vivante pour voir ce changement ... C'est triste mais c'est la vie, sauf que l'optimisme rien de tel pour être heureux !

Désolé pour le doublon, mais comme je suis nouvelle cela m'as permis de voir un peu les avis différents, les membres actifs etc etc ...

Bonne journée :)
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: FobaBett le Mardi 16 Juillet 2013, 10:10:39 am
Et autrement, plein de choses ont déjà été dites sur le sujet des réactions de l'entourage sur le forum

Pour elle, le premier sujet sur le sujet, pour nous le nième (et ton n est plus grand que le mien) - syndrome de la caissière, encore.
Manque plus que le "bip" sonore et insupportable à chaque ouverture de sujet.
Titre: Re : Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Teepo le Mardi 16 Juillet 2013, 11:24:29 am
Tu les vois ou les bisounours  ? ;)
Sans doute qu'il fait allusion au fait que tu penses que l'esclavage ait disparu.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Albin le Mardi 16 Juillet 2013, 14:48:16 pm
Je pense que l'esclavage humain d'un point de vue institutionnel n'existe plus. En tout cas, il est condamné par la communauté internationale. Cependant, l'esclavage humain est présent sous d'autres formes que nous connaissons tous : travailleurs chinois, enfants soldats...

Je ne considère pas que l'esclavage humain et l'esclavage animal soient à mettre sur un même pied d'égalité. L'humain a un degré de sensibilité plus important. Et justement, c'est ce petit degré qui lui permet d'être touché par la souffrance d'un animale perçue de manière indirecte à travers les médias. L'industrie agroalimentaire nous fait croire que la viande pousse dans des arbres, que la viande n'est pas issue d'un animal pouvant boire, manger, bouger, respirer, sentir et tout simplement vivre.

Ceci justifie que la plupart des individus supportent l'esclavage animal car ils croient qu’il n’y a pas de souffrance (et que l’homme a besoin de viande pour vivre !).

Nous admettons aussi que les végétaux ont une sensibilité très limitée, à peine supérieure à celle des objets inanimés (c'est-à-dire 0). Nous justifions ainsi l'exploitation agricole qui pourrait être comparée à un "esclavage végétal".

Cependant, notre sensibilité nous pousse à rejeter les cultures intensives et les OGM. Nonobstant les problèmes sanitaires et écologiques qu’elles provoquent, nous ne considérons pas alors les végétaux comme de simples outils que nous dépossédons de tout leur droit.

Le respect de la vie va donc au-delà du règne animal.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Mardi 16 Juillet 2013, 15:28:33 pm
Autant pour moi pour cette incompréhension  O:-)

Je rejoint Alban sur le fait que le respect va au delà du règne animal.

Rien ne se perd tout se transforme comme on dit. Il serait judicieux de commencer par ne plus gaspiller par respect de la nature et du règne végétal. (Il en est de même pour le gaspillage de la viande, des vies perdues pour rien malheureusement, puisque au bout de deux jours : poubelle car péremption).

Si les grandes surfaces utilisaient le pain dur pour les animaux (Au lieu de jeter), les légumes et fruits bio pour le compost (au lieu de jeter)  et si et si et si ...

Personnellement je reste optimiste, pleins de petits grains de sables comme nous, se transformerons en grande plage :)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: katherina le Mardi 16 Juillet 2013, 21:36:38 pm
Pour ma part c'est la patience seule qui arrive à faire avancer les choses...
Je ne force rien, je n'en parle pas plus que ça, je réponds très calmement aux choses et a force, peu à peu ben souvent les gens acceptent, tolèrent et ne me disent plus rien. Je me suis rendue compte aussi que sembler trop impliquée sur le sujet ça fait fuir les gens, alors que si on répond d'un air un peu désinvolte, qu'on en rajoute un peu à chaque fois, qu'on explique par petite dose ça ne braque pas les gens et peu à peu.... ils intègrent l'information. Bon pas tous hein.... mais certains oui.

Quant au pourquoi du comment je rejoins les avis expliquant que l'homme a peur de ce qu'il ne connait pas, de ce qui est différent de lui, différent des "normes".... La minorité, si elle n’inquiète pas, dérange toujours. De même l'homme a besoin de certitudes pour avancer, alors il les construit peu à peu, il imprime des schéma pré-construit et pré-mâchés par la bonne société.... Alors quant on débarque et qu'on risque, par la pertinence de nos idées, de notre opinion, de les bouleverser un peu, de faire chavirer leur belles certitudes.... forcément on est mal vu..

Maintenant je ne saurai dire si ça sert à quelque chose, si la faible minorité que nous sommes peut changer le monde mais dans tous les cas je le fais au moins pour moi, par conscience et nécessité, par espoir aussi...
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Stéphane Ascoët le Mercredi 17 Juillet 2013, 13:42:12 pm
Boreale a raison, selon moi : il est aujourd'hui admis par à peu près tout le monde que l'esclavagisme est une abomination, preuve que les mentalités ont changées.

Tout le monde dit aussi que les "nazis c'est pas bien", pourtant la peur de l'autre remonte en flèche  :D
Citer
Ce qui ne veut pas dire qu'il ne soit plus pratiqué du tout dans le monde, ni même en France. Mais personne ne va défendre cela aujourd'hui, contrairement à ce qu'il se faisait à une certaine époque.

Nico.

Depuis ta maison d'hôte utopique, tu es bien loin des réalités du monde du travail et du poids des normes, bref, un bisounours toi aussi  ;D
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Nico. le Mercredi 17 Juillet 2013, 13:49:09 pm
Citer
Ce qui ne veut pas dire qu'il ne soit plus pratiqué du tout dans le monde, ni même en France. Mais personne ne va défendre cela aujourd'hui, contrairement à ce qu'il se faisait à une certaine époque.

Nico.

Depuis ta maison d'hôte utopique, tu es bien loin des réalités du monde du travail et du poids des normes, bref, un bisounours toi aussi  ;D
Loin du monde, si tu veux... Je comprends ce qu'est un bisounours, mais je n'ai jamais vu ce truc... Cela dit, je ne vois pas ce qui pose problème et où je suis si loin des réalités, puisque je dis, comme toi, que j'ai bien conscience que l'esclavagisme moderne existe...
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Stéphane Ascoët le Mercredi 17 Juillet 2013, 17:30:29 pm

Pour elle, le premier sujet sur le sujet, pour nous le nième (et ton n est plus grand que le mien) - syndrome de la caissière, encore.
Manque plus que le "bip" sonore et insupportable à chaque ouverture de sujet.

Il y a  ce sujet (https://forum.vegetarisme.fr/index.php/topic,1290.0.html) qui avait été riche d'interventions.  >:D

Euh, Teepo tu t'appelles Nicolas et tu as un logo féminin sous ton pseudo  O0
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Mercredi 17 Juillet 2013, 17:50:39 pm


Il y a  ce sujet (https://forum.vegetarisme.fr/index.php/topic,1290.0.html) qui avait été riche d'interventions.  >:D


Merci Stéphane je vais m'atteler à lire tout cela.

Bonne soirée.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Stéphane Ascoët le Jeudi 18 Juillet 2013, 09:28:40 am
Je pense que l'esclavage humain d'un point de vue institutionnel n'existe plus. En tout cas, il est condamné par la communauté internationale. Cependant, l'esclavage humain est présent sous d'autres formes que nous connaissons tous : travailleurs chinois, enfants soldats...


Parce que devoir travailler jusqu'à sa mort pour produire toujours plus de merdes qui détruisent la planète, et être harcelé de toute part pour consacrer le maigre temps libre qui reste à sur-consommer ces mêmes produits (la boucle est bouclée), ce n'est pas de l'esclavage ? Vous appelez ça comment ?
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Jeudi 18 Juillet 2013, 10:01:03 am
Parce que devoir travailler jusqu'à sa mort pour produire toujours plus de merdes qui détruisent la planète, et être harcelé de toute part pour consacrer le maigre temps libre qui reste à sur-consommer ces mêmes produits (la boucle est bouclée), ce n'est pas de l'esclavage ? Vous appelez ça comment ?

C'est pour cela que le bien matériel n'est pas le plus important dans la vie.
Car si l'on dévie les "règles" de la société dans laquelle on vit, la société nous punit.
Si on ne paye pas ses impôts on peut être saisis, si on ne paye pas son crédit immo on peut être expulsé ET saisis ... Rien de matériel n'est jamais réellement à nous.

Effectivement c'est une sorte d'esclavage masqué. On nous fait croire qu'en bossant on sera heureux et on pourra s'acheter tout ce que l'on veut youhouuuuu.

Pour vivre (un peu plus) heureux dans la société actuelle, il ne faut tout simplement pas croire que l'illusion du matériel (Belles voitures, vetements de marque....)est notre raison de vivre.



Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Albin le Jeudi 18 Juillet 2013, 11:54:58 am
Bien que je sois végétalien, je suis très heureux de vivre dans un grand jardin et de me nourrir des légumes que je cultive. Je me suis même acheté un beau tracteur pour me facilité la tâche et j'ai pour projet d'acheter d'autres hectares pour être tranquille et avoir un immense verger.

Pour moi, ces biens matériels sont les biens les plus importants que je souhaite avoir.

J'ai bossé, j'ai fait des études et maintenant je compte me faire plein d'argent en tant qu'ingénieur pour continuer ce rêve. Et quand j'ai les mains pleines de cambouis de mon tracteur, je sens bien que mon bonheur ne se base pas sur une illusion.

En France, nous nous regardons beaucoup trop le nombril et nous nous estimons esclaves d'une quelconque puissance. Pourtant, quand on ne s'enferme pas dans notre propre pays et que notre regard va au-delà des frontières, j'estime avoir le potentiel d'être le plus heureux du monde. Je le saisis, je ne me plains pas de ma condition qui pourrait être bien pire et j'adopte une vision progressiste.

Je pense que c'est la principale qualité du végétalien ou du végétarien. Il ne vit pas dans un monde de bisounours car considéré que l'humanité va vers un ordre meilleur, c'est être au plus proche de la réalité. L'esclavage tel que nous le connaissions au 18e siècle n'est plus. Certes, il existe un esclavage moderne, mais n'est-ce pas le nouveau combat des organisations humanitaires ?

Il ne faut pas ignorer également les défis que s'est donné l'ONU pour réduire la faim et la pauvreté dans le monde. N'ignorons pas que les objectifs précédents furent des succès : il y a deux fois moins de pauvres et de mourants de faim aujourd'hui quand 1960. Le végétarisme offre des solutions répondant à ces problèmes et c'est une immense erreur que de taxer ceux qui croient en l'avenir de bisounours.

Un ordre national stable se crée en plusieurs décennies et nul ne sait combien de temps prendra la création d'un ordre mondial stable, mais je suis heureux que nous ayons cette volonté et de croire en cette possibilité.
 
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Lundi 22 Juillet 2013, 14:36:42 pm
Bien que je sois végétalien, je suis très heureux de vivre dans un grand jardin et de me nourrir des légumes que je cultive. Je me suis même acheté un beau tracteur pour me facilité la tâche et j'ai pour projet d'acheter d'autres hectares pour être tranquille et avoir un immense verger.

Tu réalises l'un de mes rêves .
J'ai 23 ans et dans le futur acquérir des terres pour cultiver (Au moins déja pour ma famille et moi même) serait génial. Pour le moment je bosses, pour réaliser cela.

En plus de cultiver, j'aimerais également organiser un genre de refuge temporaire pour animaux (La SPA recueille souvent plus d'animaux que de places disponibles).

Je me languies de parler de tout cela au présent :) Le temps, l'envie, le boulot, l'optimisme feront les choses :)

En tout cas, ce bonheur fait plaisir à lire !

Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Albin le Mardi 23 Juillet 2013, 12:30:18 pm
Pour l'ouverture d'esprit de l'entourage, je pense qu'entretenir l'image de végéta*iens proches de la nature, qui produisent leur propre nourriture et la cuisine est une bonne idée. Bien que tous les végéta*iens n'habitent pas à la campagne, inviter ses amis à partager des repas que l'on a préparer soi-même permet de leurs faire gouter la différence aussi bien sur le plan culinaire que philosophique. Je fais ça une ou deux fois par an.

Si le végéta*ien pouvait incarner dans l'idée commune le retour aux bonnes choses tout en restant exotique au lieu d'une habitude de vie faite de restrictions, la population considérerait cette philosophie d'un bien meilleur œil.

Alors, tous aux fourneaux avec les recettes de Le Mat ?
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Teepo le Mardi 23 Juillet 2013, 12:39:29 pm
Pourquoi employer le terme de «retour» au bonne choses ? La consommation de lait végétal ou la consommation de soja par exemple constitue plus un nouveau chemin qu'un retour dans notre culture.
Je qualifierait plutôt cela comme une alimentation informée et responsable.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Nico. le Mardi 23 Juillet 2013, 14:02:08 pm
Pourquoi employer le terme de «retour» au bonne choses ? La consommation de lait végétal ou la consommation de soja par exemple constitue plus un nouveau chemin qu'un retour dans notre culture.
Peut-être tout simplement parce que le végétarisme n'implique pas forcément la consommation de soja ou de laits végétaux !?
Le retour aux bonnes choses correspond, pour moi, à la consommation de produits frais, sains, naturels, de saison, non transformés par l'industrie agro-alimentaire (bio ou pas, d'ailleurs !)
C'est comme ça que je vois, moi aussi, la meilleure façon de m'alimenter.

Nico.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Mardi 23 Juillet 2013, 14:23:26 pm
Pourquoi employer le terme de «retour» au bonne choses ? La consommation de lait végétal ou la consommation de soja par exemple constitue plus un nouveau chemin qu'un retour dans notre culture.
Je qualifierait plutôt cela comme une alimentation informée et responsable.

C'est à la fois un retour aux produits frais, sans pescticides etc... Les OGM n'ont pas toujours existés.

Ce retour au frais et au naturel, entraine également une nouvelle façon de consommer, de s'informer sur ce que l'on mange, d'où proviennent nos produits etc ...


Dailleurs j'ai eu une nouvelle réaction le week-end dernier sur mon végétarisme ; alors celle la je ne l'ai jamais entendue !! On parlait de nourriture, de cuisine à une terrasse avec quelques amis dont une personne que je connaissait peu. Au fil de la discussion il apprend que je ne mange ni viande, ni poisson et que j'évite quand je peux les produits laitiers animaliers.

Il a commencé à partir dans une explication " Tu sais, si on mange de la viande c'est que c'est dans l'ordre des choses que Bouddha le voulait. Pourquoi aller contre la nature humaine? Aller contre la nature c'est être contre Bouddha" J'ai rigolé (Car je ne voit aucun rapport entre Bouddha, la viande et la nature). Je lui aie dit "Tuer sans pitié c'est à ton avis humain?" Il a simplement répondu "Ce n'est pas moi qui les tuent, c'est leur destin" J'ai tout simplement clos la conversation par "Perso, je préfère être maître du mien de destin, plûtot que de payer des assassins". Après je ne l'ai plus écouté car il me sortait des paroles sans queue ni tête.  ???

Par contre la bonne nouvelle du jour c'est que mon homme qui avait déjà bien réduit sa conso de viande est désormais sur le chemin du végétarisme. Il est tout fier le soir en me disant "A midi j'ai mangé un sandwitch aux légumes du soleil SANS VIANDE ! " :) Du coup hier soir je lui est visualisé "EARTHLINGS" ... Il avait les larmes aux yeux et se bouchait les oreilles pour pas entendre la souffrance des animaux.

Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Albin le Mercredi 24 Juillet 2013, 10:06:03 am
Pardon, je reconnais que l'expression de "retour aux bonnes choses" pouvait prêter à confusion.

J'entends cette expression dans le sens donné par Boreale et Nico. Effectivement, le soja constitue une bonne brique de notre alimentation pour compenser les protéines animales et est un aliment "étranger" pour un omnivore et encore plus pour un bidochard (j'appelle bidochard toute personne raillant la philosophie végéta*ienne).

Mon "retour aux bonnes choses" est un retour à une alimentation naturelle, saine et de qualité comme nous pourrions nous l'imaginer à une époque antérieure. J'emploie finalement le fameux "c'était mieux avant" tout en ignorant quel est cet avant.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: FobaBett le Mercredi 24 Juillet 2013, 10:10:50 am
J'emploie finalement le fameux "c'était mieux avant" tout en ignorant quel est cet avant.

Ah ça c'est facile, moi je sais !
C'était mieux avant que ça devienne moins bien.
Voilà.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Albin le Mercredi 24 Juillet 2013, 10:17:44 am
 :)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: katherina le Mercredi 24 Juillet 2013, 10:38:49 am
Je peux aussi comprendre ce terme de "retour au sources", dans le sens ou oui, on retrouve le plaisir de cultiver soit même, d'avoir une alimentation saine sans OGM etc.... Le retour à la terre et à la nature... en revanche il faut combiner cela avec une nouvelle alimentation, un mode de vie plus récent et je l'éspère, en expansion qu'est l'alimentation à base de soja etc... Bref un nouveau mode de vie plus conscient et sain...

concernant la personne qui te parlait de bouddha c'est complètement faux Boréale. Le lien peut exister cependant mais pas du tout dans ce sens là... Dans le bouddhisme il y a le principe des réincarnation qui font que le porc ou le boeuf que tu vois et veux manger peut très bien être un membre de ta famille ou n'importe qui d'autre... Je simplifie à l'extrême bien sur car c'est plus complexe que cela mais le principe est là et le mot d'ordre: "respect de tout être vivant sans distinction de classe ni d’espèces"..... Par conséquent beaucoup de bouddhistes tendent vers le végétarisme ou le pratique afin de respecter chaque vie... Bref un lien oui, mais certainement pas celui qui est fait!!!
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Mercredi 24 Juillet 2013, 16:41:22 pm
Carrement Katherina, je suis aussi plutôt de cet avis.

Les Bouddhistes tendent effectivement plutôt pour le végétarisme. Il n'a jamais rien lu sur Bouddha ce Pauvre petit jeunot je pense :p
Il a sortit ça de toute façon pour me contredire ... :) Ce qui est certain c'est que jamais aucune grande conversation avec lui.

D'ou le titre du sujet "l'ouverture d'esprit" c'est comme la politique... Avec les gens ouverts mais aux avis différents je parviens à débattre, sans prise de tête (chacun son avis, ses arguments !) mais avec les gens fermés débat impossible car beaucoup n'acceptent pas le point de vue des autres. Donc pas de débat.



A midi resto avec le patron, qui voit que je commande une salade de saison mais sans jambon. Il me pose la question "tu n'aimes pas le jambon?" et la je lui explique. Il m'avoue alors qu'il comprend, que lui consomme de la viande mais rarement. Par contre il plante ses légumes (il a un grand potager) et consomme local et de saison. Chouette :) En tout cas il a été interessé de savoir ce que je mangeait etc etc ... Un échange positif ENFIN !!!!
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: mudita le Mercredi 24 Juillet 2013, 17:11:46 pm
C'est le moment de lui demander une promotion alors si le courant passe bien !  ;D
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Albin le Jeudi 25 Juillet 2013, 11:35:47 am
A midi resto avec le patron, qui voit que je commande une salade de saison mais sans jambon.

Les patrons aiment bien invités leurs salariés végéta*iens au resto car ce sont eux qui ont le menu le moins cher.  ;) Les malins.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Mardi 30 Juillet 2013, 09:17:01 am
Eheh :) J'avoue en compensant pour le prix du resto (Car les collègues, eux mangent du magret hein ) je peux toujours demander une compensation en promotion :p
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: le Mercredi 28 Août 2013, 15:38:05 pm
Bonjour,
je ne suis pas végétarienne mais je comprends les difficultés que les végétariens peuvent avoir, car le moindre écart par rapport à la "norme" alimentaire entraîne des réactions ahuries - allergie, détestation d'un aliment, méfiance devant les adjuvants de toutes sortes...
Sinon, Katherina :
Citer
Dans le bouddhisme il y a le principe des réincarnation qui font que le porc ou le boeuf que tu vois et veux manger peut très bien être un membre de ta famille ou n'importe qui d'autre...
   Tu viens de donner des arguments aux non-végétariens : qui ne rêverait pas de "bouffer" son patron...  :)
J'ai été frappée de voir sur ce forum comme les végétariens semblent être "opprimés" par le monde qui les entoure, est-ce la réalité ? Si c'est vrai, je trouve ça d'autant plus étrange que les magazines fourmillent de conseils pour maigrir, comme manger moins de viande, voire jeûner 1 fois par semaine, etc.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: marie en périgord le Mercredi 28 Août 2013, 15:48:12 pm
opprimés ? ça dépend des cas et des situations plus ou moins graves.
incompris, raillés, stigmatisés, peu respectés, très souvent oui.
le plus gros travail que j'ai fait sur moi a été de prendre une distance vis à vis de ces réactions de défense très classiques.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: le Mercredi 28 Août 2013, 16:18:57 pm
marie en Périgord
Citer
opprimés ? ça dépend des cas et des situations plus ou moins graves.
incompris, raillés, stigmatisés, peu respectés, très souvent oui.
Je crois que la grande différence entre les végétariens et les autres,  est que les 1ers ont une conviction qu'ils assument, alors que les autres (dont je fais encore partie) mangent sans trop se demander ce qu'ils mangent, et que ça les met face à leur passivité. Mais bon, j'ai commencé depuis quelques mois à diminuer ma consommation de viande et poisson et si possible ne manger que les animaux ne venant pas d'élevages hors-sol (vraiment immondes). En tout cas, quand on invite des gens chez soi, on devrait être fier de pouvoir proposer qqch d'adapté à tous les régimes, végétariens, allergiques, etc. Sinon, où est l'aspect convivial ?
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: marie en périgord le Mercredi 28 Août 2013, 18:41:24 pm
une petite vidéo à voir : "éthique animale" réalisée par Chuck Pépin et présentée par Carl Saucier-Bouffa
et oui, la convivialité c'est respecter les régimes alimentaires des autres.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: bluebleumer le Mardi 24 Septembre 2013, 12:42:49 pm
Ce poste me plaît bien, jusqu'ici je n'avais pas encore été trop confrontée à toutes ces "caricatures " des omnivores mais depuis peu, les remarques s'accumulent.

D'abord, je suis une mauvaise mère, quelle mère faut-il être pour priver son enfant des bienfaits des protéines animales et imposer son régime alimentaire!

Et puis on a eu le droit à :" le poisson, pourquoi ne plus manger de poisson , vous mangez bien des céréales!" Alors là, je suis restée bouche bée, ben oui, le mari est pêcheur amateur , il va en mer ramasser quelques poissons comme on cueille quelques fleurs . Ah bon, le poisson est un animal et on me l'aurait pas dit ? Et le cri de la carotte alors?


A la crèche, si ma fille doit rester pour le repas, on m'impose celui de la collectivité, pas le droit d'apporter son repas , bref, elle mangera de la viande et pis c'est tout.
Mon conjoint de leur demander s'il n'y a pas quelques exceptions "ben si monsieur, pour cause de religion , les gens qui mangent pas de porc par exemple"
Heureusement qu'il a du tact et le sens de l'humour parce que moi j'allais lui rentrer dedans à cette auxiliaire de puériculture . Mais bon, même s'il leur a répondu avec le sourire qu'elles n'avaient qu'a considérer le végétarisme de notre fille comme une religion qui impliquerait qu'elle ne mange ni porc, ni aucun autre animal; il n'en demeure pas moins qu'à l'heure actuelle, je suis condamnée à aller récupérer ma fille avant 11h20 sinon, c'est viande assurée!

Et puis dernièrement, alors que j'étais hospitalisée , l'aide-soignante qui faisait mon entrée m'a demandé si je suivais un régime particulier , j'ai cru bon de signaler que j'étais végétarienne et que ce serait sympa d'en tenir compte pour les repas.
Elle m'a prise de haut , regardée de la tête aux pieds, inspecté mes petits bourrelés hérités de ma dernière grossesse et toisée avant de me demander avec une pointe de mépris dans la voix:"Ah bon et comment vous faites pour les carences? " Et moi de lui répondre après avoir détaillé un peu le contenu de mon assiette, le sourire aux lèvres, qu'on pouvait être omnivore , avoir de l'embonpoint et être carencé . Le comble ça a été sa tête le lendemain quand elle a appris grâce ou à cause de la curiosité d'une de ses collègues que j'étais aussi du métier!

C'est décourageant de voir autant d'entêtement, mais bon, quelques lueurs d'espoir quand même:
-la diététicienne de l'hôpital toute gênée du peu qu'elle avait à me proposer m'a demandé quelques conseils et m'a dit qu'elle ferait quelques suggestions pour essayer de mettre en place un menu vg convenable. (En tt cas, moi j'ai perdu 4kg en 4 jours)

2ème bonne nouvelle: Mon conjoint est passé de flexi à végétarien complètement converti

3ème bonne nouvelle: mes parents mangent de plus en plus souvent VG !

4ème: quand on va dîner chez des amis, ils font un menu vg pour tout le monde!



Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Mardi 24 Septembre 2013, 14:27:23 pm
Salut bluebleumer !!  ^-^

Sympa de partager ton expérience :)

Oui il faut encore s'expliquer sur les carences (même à l'hosto, c'est fou ça , obligés de faire régime forcé!) !

Ah et l'histoire des poissons ! Tu es végé donc tu bouffes du poisson hein? Bah non...Comment te dire, le poisson est aussi un être vivant gars. Les moules aussi. Les huitres aussi oui..... bref :) on en entend chaque jours (puis en plus les arguments restent quelques peu répétitifs quand même).

Bonne journée

Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: bluebleumer le Mardi 24 Septembre 2013, 21:55:54 pm
Merci Boréale , et oui, c'est pas de tout repos la vie de vg, j'ai vu tes déboires avec le bouddhiste aussi, pas mal celle-là! N'importe quel prétexte est bon pour trouver un refuge à cette conscience qui pourrait s'éveiller, oups la boulette, l'éveil du Bouddha c'est donc pas ça, mauvaise pioche  :))

Bravo pour ton conjoint qui lui aussi a franchi le pas (je crois que chez toi comme chez moi, le pas était devenu très minime à franchir ;) )
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: le Mercredi 25 Septembre 2013, 14:02:27 pm
Une question : quelle est votre principale raison morale d'être végétarien ? Est-ce le fait de ne pas tuer d'êtres vivants ou de ne pas cause leur souffrance en les tuant ?
Je me demandais ceci pour les fruits de mer (dont je me passe volontiers) : je sais que ce sont des êtres vivants, mais j'ai lu quelque part que seuls les animaux ayant un système nerveux (ou un "cerveau", je ne sais plus) localisé dans la tête ressentaient la souffrance. Est-ce vrai ? Désolée si ma question semble stupide mais je n'ai pas encore d'avis définitif sur le sujet.
Sinon, je suis encore omnivore, mais rien que d'avoir diminué très nettement ma consommation de viande et poisson dernièrement fait qu'on me regarde parfois bizarrement au travail ou en famille. Et quand j'essaie de convaincre mon entourage de ne manger que du bio, l'argument "santé" a nettement plus d'impact que l'argument "souffrance des animaux", hélas.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: laurenceg le Mercredi 25 Septembre 2013, 15:01:02 pm
Une question : quelle est votre principale raison morale d'être végétarien ? Est-ce le fait de ne pas tuer d'êtres vivants ou de ne pas cause leur souffrance en les tuant ?
les deux en fait

Je me demandais ceci pour les fruits de mer (dont je me passe volontiers) : je sais que ce sont des êtres vivants, mais j'ai lu quelque part que seuls les animaux ayant un système nerveux (ou un "cerveau", je ne sais plus) localisé dans la tête ressentaient la souffrance. [/quote
effectivement beaucoup semble dire que les fruits de mer ne souffrent pas, pour les mollusques je ne sais pas, mais ça m'étonnerait beaucoup que les crevettes ne souffrent pas. Bien que ne sachant pas et, que, manque d'empathie sans doute, j'ai du mal à ressentir de la compassion pour les mollusques, je m'abstiens.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Mercredi 25 Septembre 2013, 16:43:21 pm
Préserver l'écosytème est une raison suffisante pour ma part. Les huitres sont necéssaires à la préservation de l'équilibre marin, tout comme les moules, les requins, les baleines ... Chaque animal possède un rôle :)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: bluebleumer le Mercredi 25 Septembre 2013, 21:41:59 pm
Concernant les crevettes et apparentés  et les fruits de mer, je rejoins Boréale. Je ne vois pas pourquoi j'irai commencer à faire du tri dans mon végétarisme et puis la biodiversité est tellement mise à mal que cette raison me suffit pour savoir que douleur ou pas, ces petites bêtes n'en sont pas moins importantes.

Du reste, contrairement à beaucoup la première source de nourriture que j'ai supprimée de mon alimentation sont les animaux marins, les océans sont saccagés et leurs habitants massacrés dans la plus grande indifférence , les statistiques sont très alarmantes mais à part sur ce forum biensûr , la majorité de nos concitoyens ne semblent pas très interpellés. Le reste des animaux m'est venu ensuite comme une évidence.

Je te rejoins Mû quand tu dis que l’argument santé  touche plus que le reste, c'est un fait, si on veut toucher les gens, il faut le faire en leur parlant de leur santé et de leur porte monnaie , l'écologie , malheureusement, j'en est la preuve tous les jours, ne les atteint pas ou bien peu, pire, le sujet les énerve. Mais je suis tenace et de temps en temps j'ai de jolies surprises.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: boreale le Jeudi 26 Septembre 2013, 09:56:30 am
Mû tu devrais lire cela :

http://www.rfi.fr/science/20110209-disparition-quelque-85-recifs-vivent-huitres-le-monde (http://www.rfi.fr/science/20110209-disparition-quelque-85-recifs-vivent-huitres-le-monde)

Cet article à la fin t'explique le rôle des huîtres dans l'écosystème.

Si au sein de ton entourage l'argument santé tiens + la route, c'est que nous vivons dans une société individualiste. Si tu dis à quelqu'un qu'il est en danger, son égo va en être affecté. La souffrance des animaux par contre n'affecte pas l'égo des individus (du moins de certains, car le mien en est affecté ^^)

:)

Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: mandarinesouris le Jeudi 26 Septembre 2013, 09:57:59 am
Citer
une petite vidéo à voir : "éthique animale" réalisée par Chuck Pépin et présentée par Carl Saucier-Bouffa
Marie, j'ai regardé l'épisode sur les similiarités entre l'humain et l'animal. Ca m'a donné envie de lire Darwin.

Citer
Et puis dernièrement, alors que j'étais hospitalisée , l'aide-soignante qui faisait mon entrée m'a demandé si je suivais un régime particulier , j'ai cru bon de signaler que j'étais végétarienne et que ce serait sympa d'en tenir compte pour les repas.
Elle m'a prise de haut , regardée de la tête aux pieds, inspecté mes petits bourrelés hérités de ma dernière grossesse et toisée avant de me demander avec une pointe de mépris dans la voix:"Ah bon et comment vous faites pour les carences? " Et moi de lui répondre après avoir détaillé un peu le contenu de mon assiette, le sourire aux lèvres, qu'on pouvait être omnivore , avoir de l'embonpoint et être carencé . Le comble ça a été sa tête le lendemain quand elle a appris grâce ou à cause de la curiosité d'une de ses collègues que j'étais aussi du métier!


Ca m'interpelle car je bosse depuis 4 ans dans le médical. Je n'ai jamais eu de patients végé mais je me suis toujours demandée comment l'institution qui m'emploie réagirait si le cas se présentait. Il faudra que je pose la question à la diététicienne de l'établissement. En tout cas, il m'est arrivé de manger à la cantine de mon lieu de travail et tout le monde a été surpris du fait que je boudais la viande. Je suis sûre d'être la seule végé de toute la structure.

Quant à ton commentaire sur la crèche, ça me fait penser que tous les vendredis, toujours à mon boulot, les patients ne peuvent échapper au poisson. Enfin, ils ont le choix entre deux menus, mais l'un propose forcément du poisson le vendredi. Tradition catholique oblige.

Je pense que le problème du végétarisme c'est justement qu'il n'est issu d'aucune culture, d'aucune tradtion ancestrale mais plutôt d'une réflexion que chacun peut mener, ou non, à un moment de sa vie pour y aboutir. Tous les peuples et toutes les religions, pour le peu que j'en connaisse, mangent de la viande (les bouddhistes peut-être n'en mangent pas ?) C'est pour cela qu'il est sûrement aussi difficile à faire accepter.

Enfin, concernant les crevettes et autres crustacés mentionnés, j'ai un souvenir qui m'avait marqué : une année, avant les fêtes de fin d'année, dans la cohue d'un supermarché, j'avais vu un homard, coincé dans un aquarium avec d'autres de ses congénères, tenter de sortir du bocal. C'est sans doute naïf mais ça m'avait serré le coeur. J'avais eu envie de le ramener à la mer. Mais cette histoire se passait en Lorraine, bien loin de la mer donc.  :'( En tout cas, j'avais trouvé cette situation très triste et très cruelle.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Colomba le Jeudi 26 Septembre 2013, 12:08:35 pm
Bouddhistes et Indouistes n'en consomme pas!
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: mandarinesouris le Vendredi 27 Septembre 2013, 10:09:15 am
Merci  :) Tu as enrichi ma culture.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: mudita le Vendredi 27 Septembre 2013, 10:21:14 am
Bouddhistes et Indouistes n'en consomme pas!
C'est un peu plus compliqué que ça pour le bouddhisme (on devrait dire les bouddhismes car il y en a des très différents). Bouddha consommait de la viande, et le Dalaï Lama en mange par exemple.

Néanmoins, il faut dans les bouddhismes faire souffrir le moins possible les êtres, donc on peut considérer qu'il serait nécessaire d'être végétarien pour être en accord avec cette pensée.

Il y a quelques pistes par là : http://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9g%C3%A9tarisme_bouddhique
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: franciska le Lundi 09 Décembre 2013, 22:47:49 pm
C'est affolant ce que je viens de lire sur ce post.
En fait je ne m'étais jamais posé la question en ce qui concerne les autres végé. Comment ça se passe dans leur entourage, la famille, amis, boulot.
Je remarque avec tristesse que c'est pareil partout. Les mangeurs de cadavres réagissent tous de la même façon, ont les mêmes paroles, sont aussi incultes les uns que les autres.
Au début j'essayais de leur expliquer, mais 15 mecs autour de moi à table midi et soir, qui mangent de la viande, ça devient très vite ingérable. Pas le temps de répondre "aux attaques" tellement il y a de questions, de railleries...
Maintenant, malheureusement, je les regarde en riant, et je ne dis plus rien sur ma façon de me nourrir. Ils se lasseront. Quand ils mettent en bouche et avalent sans trop mâcher, j’imagine les antibiotiques et autres médicaments, les OGM, les pesticides et insecticides. Dans leurs assiettes tristes en couleurs, en saveurs et en diversité, je lis leur platitude.
Bref, je suis fier de mon assiette colorée, goutue, et de qualité.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: mandarinesouris le Mardi 10 Décembre 2013, 17:53:43 pm
[quoteQuand ils mettent en bouche et avalent sans trop mâcher, j’imagine les antibiotiques et autres médicaments, les OGM, les pesticides et insecticides][/quote]

Ca me rappelle le coup où j'ai expliqué à mes collègues que je ne mangeais des oeufs que de poules élevées dans le respect de l'animal, en plein air pour de vrai (pas seulement écrit sur l'étiquette). Ils m'ont répondu : "mais peut-être qu'elles sont gavées d'antibiotiques tes poules !" Toute lutte étant vaine, j'ai seulement pensé : "et la viande que vous mangez, à votre avis, elle est bourrée de quoi ?"

D'ailleurs, à ce sujet : petite discussion avec la diététicienne de mon travail (ce n'est pas le dialogue exact mais c'est ce qui ressort dans l'idée) :
-que penses-tu du régime végétarien ?
- c'est bien puisque tu manges quand même du poisson et des laitages. Il suffit d'y ajouter des légumes secs.
- et végétalien ?
- ah ben là, c'est moins bien, quoique... il y a quand même des laitages ou des oeufs, non ?
- ben non, régime végétaRien pas de poisson et végétaLien pas de laitage ni d'oeufs. A l'hôpital, c'est ingérable ce type de régime ?
- Ah oui, les médecins n'aiment pas. Ils peuvent comprendre à la rigueur le végétarisme, et encore, pas tous ; mais sûrement pas le végétalisme.
- C'est dingue quand même : si c'est au nom d'une religion, dans les hôpitaux, on peut avoir le régime qu'on veut mais comme le végétarisme n'est basé sur aucune croyance, il n'est pas accepté.
- Oui, enfin, pour les musulmans ça consiste seulement à ne pas leur servir de viande de porc.
- Pourtant, les gens y gagneraient sur le plan de la santé à manger végé. Moins de cholestérol, moins de problèmes de poids, moins de diabète... Moi, depuis que j'ai supprimé les produits à base de lait de vache, j'y ai gagné en confort digestif. Je mange encore des oeufs et parfois du fromage de chèvre. Faudrait pas que je sois hospitalisée. On me forcerait à manger de la viande !

La discussion était furtive, entre deux portes et dans le va et vient constant du personnel et des patients.
Personne n'est végétarien à mon travail, ni dans le personnel ni dans les patients. Je n'en ai jamais rencontrés encore en tout cas.
J'avais dit dans un autre post qu'un jour je poserais la question à la diététicienne de mon travail. Voilà, c'est fait. Pour le peu de ce qu'elle sait sur le végétarisme et le végétalisme, je me dis qu'elle n'a pas dû non plus rencontrer beaucoup de personnes ayant adopté ce régime.
J'avoue que ça me désespère un peu :'(
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: franciska le Mardi 10 Décembre 2013, 20:31:12 pm
C'est dingue qu'une nutritionniste n'ai pas une base sur le végéta*isme.
Au boulot je suis le seul végétarien également et c'est pas facile. J'ai eu aussi ce genre de réponse pour le poisson. Je travaille au réveillon et on fait livrer le repas (j'ai déjà peur), mais ah oui, toi tu manges pas de viande. Bon c'est pas grave je lui demande de mettre du poisson. Tu manges pas de poisson non plus? Et des fruits de mer alors? Du foie gras? Non? rien de tout ça? Mais tu manges quoi alors?
Que des bonnes choses que j'espère les plus saines possibles!
Je n'ai aucun végé dans mon entourage, et ça me manque.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: mandarinesouris le Mercredi 11 Décembre 2013, 09:58:54 am
Je suis dans le même cas que toi. Pas de végé dans mon entourage que ce soit famille, collègues ou amis. Je travaille à Nouvel An et on a pour habitude de faire un repas où chacun amène une partie du menu convenu à l'avance entre nous. Si je ne me participe pas, je vais être mise à l'écart et si je participe, ça va leur casser les pieds parce que je ne mange pas comme eux. Ils n'accepteront jamais que j'amène un plat végétarien et encore moins végétalien. C'est donc très compliqué. Comme je suis en vacances la semaine de Noël et que je reprends le 31 décembre, il se peut qu'on me mette devant le fait accompli d'un repas organisé sans moi et qu'on me reproche ensuite de n'avoir rien apporté. Mais il se peut aussi que personne n'ait envie de faire un repas. Ce sera la surprise.
Chez moi, j'ai proposé de faire une bûche végétalienne mais mon homme m'a dit de ne pas me casser la tête à vouloir faire un gâteau. Il ira acheter la bûche comme tous les ans à la boulangerie du coin. Le menu est le même que les années précédentes. Moi je grignoterai salade, légumes et pain. Le positif c'est qu'au moins je ne grossirai pas, moi  :P
Ca me manque aussi de ne pas avoir de végé dans mon entourage, ne serait-ce que pour aller goûter les plats du restaurant végétarien qui a ouvert il y a peu à Nancy. Il y a eu un dîner avec l'antenne de Nancy justement il y a peu dans ce restaurant mais j'étais du matin le lendemain. ???
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Pincopallino le Mercredi 11 Décembre 2013, 10:20:37 am
Ca me manque aussi de ne pas avoir de végé dans mon entourage, ne serait-ce que pour aller goûter les plats du restaurant végétarien qui a ouvert il y a peu à Nancy. Il y a eu un dîner avec l'antenne de Nancy justement il y a peu dans ce restaurant mais j'étais du matin le lendemain. ???
Il y en a un autre vendredi prochain, si tu es intéressée et libre....
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: franciska le Mercredi 11 Décembre 2013, 20:23:42 pm
Minizoo, tu peux faire quelques petites vermines de pâté végétal. Avec différents goûts ça risque de les surprendre. Moi je vais en faire pour l'apero aux oignons, aux olives et au piment fort. S'il n'y a pas de repas organisé tu n'as rien perdu tu les reprends chez toi.
C'est dommage de se sentir exclus comme ça juste à cause de la façon de se nourrir. De mon côté c'est pareil.
Je voulais venir au resto végé à Nancy mais moi aussi je travaillais. J'attends la prochaine date.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: laurenceg le Mercredi 11 Décembre 2013, 20:25:58 pm
Minizoo, tu peux faire quelques petites vermines de pâté végétal.

C'est sur qu'avec ça les convives seront convaincus de l'originalité de l'alimentation végé ;)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: franciska le Mercredi 11 Décembre 2013, 20:28:13 pm
En plus c'est tellement bon.  :)
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Nico. le Mercredi 11 Décembre 2013, 20:49:28 pm
En plus c'est tellement bon.  :)
Sauf que tu n'as pas dû voir la faute de frappe sur laquelle Laurence voulait appuyer...  :))
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: franciska le Jeudi 12 Décembre 2013, 19:21:46 pm
Je ne dis pas que c'est LA solution pour leur faire découvrir, mais c'est un début. Avec les mangeurs de cadavres (quand je leur dis ça, certains me disent que c'est horrible), il vaut mieux y aller tout doucement. Un plat végé de temps en temps. Ça ne sert à rien de vouloir leur faire un repas entier.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: franciska le Jeudi 12 Décembre 2013, 19:23:27 pm
Je suis mort de rire parce que je viens seulement de voir la faute de frappe.  :))
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: franciska le Vendredi 13 Décembre 2013, 17:43:38 pm
Petite question, combien de temps il a fallu à vos proches ( amis, famille, collègues) pour accepter votre changement de vous nourrir?
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Nico. le Dimanche 15 Décembre 2013, 20:44:05 pm
Petite question, combien de temps il a fallu à vos proches ( amis, famille, collègues) pour accepter votre changement de vous nourrir?
L'ont-ils vraiment accepté au bout d'une quinzaine d'années... ?
Il l'ont, tout au plus, compris et font avec, mais accepté, ça, ils sont bien rares...

Nico.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Le Mat le Dimanche 15 Décembre 2013, 21:57:07 pm
Compris et acceptés presque début le début mais pas encore prêt à suivre... Travail de fond en cours, LA meilleure des méthodes : ils / elles se régalent quand je leur fais la cuisine.
Même certains de mes collègues m'ont reparlé de mon gâteau au chocolat vegan qui a marqué des points.  ;D

J'oubliais... La seule remarque que j'ai eu de ma mère quand je suis passé VGL "Fais quand même attention à pas faire n'importe quoi" mais depuis 1  an et que je suis en pleine forme pas une remarque à la c*n.

SInon j'ai eu droit comme tout le monde je pense au cri de la carotte et cie de la part de quelques personnes
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: marie en périgord le Lundi 16 Décembre 2013, 09:43:53 am
je me sens "tolérée" comme végétarienne, un peu moins depuis que je suis presque végétalienne ("extrémiste"!!!), mais en général je respecte ceux qui me respecte et deviens beaucoup moins sympathique avec les autres...
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Stéphane Ascoët le Lundi 16 Décembre 2013, 16:22:02 pm
Moi j'ai la chance d'être issue d'une famille décroissante (avant même que le mot existe), donc tous mes plus proches sont V et maintenant ma mère est même devenue un des piliers de l'AVF!
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Colomba le Lundi 16 Décembre 2013, 17:12:32 pm
Moi je convertis patiemment quelques personnes... De manière indirecte et ça fonctionne!
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: franciska le Mardi 17 Décembre 2013, 15:39:47 pm
Merci de vos réponse.
Moi ça fait seulement 3 mois que je le Végétarien. J'ai toujours mangé différemment des autres, avec de temps en temps de la viande.
Maintenant que je n'en consomme plus du tout, ainsi que le poisson, je suis mis de côté. Mes nouveaux surnoms au boulot : boudha et Dalaï Lama. Parce qu'en plus je me rase le crâne! Ils attendent le jour où je viendrais en robe boudhiste.
Mon but n'est pas de convertir mon entourage, c'est peine perdue. Je veux juste qu'ils l'acceptent et qu'ils me foutent la paix, parce qu'en ce moment j'y ai droit à chaque repas pris sur mon lieu de travail.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Le Mat le Mardi 17 Décembre 2013, 18:39:55 pm
Merci de vos réponse.
Moi ça fait seulement 3 mois que je le Végétarien. J'ai toujours mangé différemment des autres, avec de temps en temps de la viande.
Maintenant que je n'en consomme plus du tout, ainsi que le poisson, je suis mis de côté. Mes nouveaux surnoms au boulot : boudha et Dalaï Lama. Parce qu'en plus je me rase le crâne! Ils attendent le jour où je viendrais en robe boudhiste.
Mon but n'est pas de convertir mon entourage, c'est peine perdue. Je veux juste qu'ils l'acceptent et qu'ils me foutent la paix, parce qu'en ce moment j'y ai droit à chaque repas pris sur mon lieu de travail.
Le surnom qui me poursuit depuis toujours et encore ce matin au boulot alors que je donne un cours de secourisme, c'est... Jésus  ;D
En général pour couper court je réponds : " Chut !!! je suis là incognito..." tout le monde se marre et ça s'arrête là 
Laisses parler, ils vont se calmer tout seul ;)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: veggie biquette le Mercredi 18 Décembre 2013, 19:25:47 pm
devenue vgr il y a plus de 5 ans, vgl depuis environ 1 an, et coté famille de mon coté je sens toujours pas acceptation et comprehention ! ils se sont habitués, font avec mais c'est tout rien que pour mon vegetarisme, alors vgl !....
Pour les animaux c'est partagé entre "ils sont la pour etre bouffés" et "je fais l'autruche je veux pas savoir" sans oublier le "ne va pas nous degouter", donc je les travaille coté santé mais comme je suis pas toubib on me crois pas !  ???
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Le Mat le Mercredi 18 Décembre 2013, 23:30:20 pm
(http://www.smiley-lol.com/smiley/musique/danser/vil-dansse.gif)
Je viens d'apprendre qu'un ex collègue avait arrêté la viande depuis qq temps déjà et je rapporte ses dires "on se sent plus léger"
Comme quoi c'est en ne faisant presque rien sauf être là et répondre aux questions sans faire la morale que parfois  O:-)
Du coup je lui ai filé l'url de l'AVF  ;)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Fba le Dimanche 05 Janvier 2014, 20:20:52 pm
Le sujet me fait rire car finalement je vis les deux côtés :
Jeune j'etais carnivore et les légumes c'était le truc pour les lapins. Autant dire que quand je rencontrais un végétarien (comme ma femme) ça me faisait rire. Je me disais mais qu'est ce que c'est que ces hurluberlus.
Être avec elle m'avait beaucoup ouvert aux légumes, sachant que j'adore cuisiner ( facteur qui je pense est fort dans le fait de changer d'alimentation).

Et en fait aujourd'hui mes potes font la gueule pour les gueuletons (la dernière blanquette j'ai vomi tout ce que je savais) et pense que fais parti d'une secte...mais il ont vu le changement et finalement petit à petit ils y viennent à pondérer la viande et à pondéré la qualité et l'origine des produits. Sans compter leurs petites femmes qui se disent qu'elles aimeraient bien que leur mari pense à réduire son tour de taille...

Les autres, le dialogue est impossible. Et à mon âge, je ne me justifie pas. Sauf que comme je ne mange pas de choses complexes ou substituts, pour eux je suis un original. A côté de ça la plupart sont gros ou physiquement pas en top forme et comme ils bouffent de la viande régulièrement on ne se croise pas trop alimentairement. J'ai souvenir d'un mec qui m'avait un peu pousse à bout et à qui j'avais rétorqué que je ne prenais pas de cana et que sa femme préférerai regarder mes pecs que son bide. Ce a quoi il est venu me demander de lui écrire un régime ...

Il y a un manque de modération des deux côtés je trouve .
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Meliyn le Samedi 06 Janvier 2018, 23:54:59 pm
Pour ma part, j'ai subi les railleries de ma famille, mon copain et ma belle-famille avant même d'avoir commencé à devenir végétarienne... à partir du moment où j'ai annoncé mon projet de devenir végé, j'ai eu droit à toute sorte de remarques et moqueries. Encore aujourd'hui, j'ai toujours les mêmes remarques sur les protéines, les carences, le cri de la carotte et j'en passe...  ::)
Une des choses que je supporte le moins, c'est quand la grand-mère de mon copain (dont le mari était chasseur pêcheur et dont le père etait boucher et élevait quelques animaux pour la consommation personnelle de la famille) me dit qu'avant, "tout allait bien, on ne faisait pas souffrir les animaux comme maintenant" : autant dire que pour ce type de personne, il y a les bons et les mauvais chasseurs ainsi qu'une "façon humaine de tuer"  :(
Sans oublier le beau-frère qui part dans des débats sans fin avec des arguments pseudoscientifiques qui sortent du fin fond de sa tête : ses réflexions ne sont pas idiotes mais la manière dont c'est abordé m'insupporte. D'ailleurs, j'ai pu remarquer qu'il y avait 2 types de carnistes dans l'entourage : celui qui te pose des questions sur un ton "normal" de discussion et qui s'interroge sur le sujet en posant des questions innocentes et l'autre qui te pose des questions sur un ton agressif avec des questions dont il n'écoute même pas les réponses car il a déjà tout un bagage de contre-arguments qu'il ne pense qu'à déballer !
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: papasteph37 le Dimanche 07 Janvier 2018, 23:57:10 pm
Super post, qu'il est bon de dépoussiérer  :)

Par ici, on est tolérés, mais faut quand même pas qu'on fasse ch ...er   :-\

Mais globalement, c'est pas mal, faut pas trop se plaindre.

Ce week-end, on a fait l'anniv de la petite en famille. Alors on était chez les beau-parents,  donc tu fais pas que ce que tu veux ...
Total : viande obligatoire  >:( pour les convives  :-[
Compromis : tartiflette, le moindre mal ...
Ce qui donne un plat végane, un plat VG, et deux plats omni ...
Plus compliqué tu meurs  :-[
Alors moi, je me fais une galette VGL pour avoir quand même un dessert, et là, Belle maman qui se dit qu'elle aussi en fera une  ???
Ça a donc permis à tous de comparer et de trouver que à l'oeuf c'est mieux et bla et bla  >:D
Mais on a affronté ça à trois, donc on a survécu et même un peu ri aussi  :))
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Ikkyu le Lundi 08 Janvier 2018, 09:27:08 am
Autre expérience toute fraîche et qui m'a bien amusé dans le domaine de l'ouverture d'esprit et des présupposés.
Je suis allé à Amiens visiter ma première vegan place accompagné de ma douce et rejoint par mes beaux-parents.
Profitant d'être dans la capitale et du froid, j'ai réussi à manœuvrer pour attirer tout le monde dans le seul salon de thé "vegan-friendly" de Picardie.

Mes beaux-parents ont commandé des chocolats viennois (au lait de vache) et moi un chocolat chaud (au lait d'amande)... comment ? ...oui... et une pâtisserie vegan constituée d'un cœur de mousse de cassis enveloppé d'une mousse de châtaigne O:-) (c'était jour de fête pour moi).

Quand, il a commencé à réaliser où il était, mon beau-père a trouvé que son chocolat était "pas comme d'habitude", a demandé à gouter à celui de sa femme... Bref, la crainte que l'on lui change ses ingrédients habituel a changé sa perception de ceux-ci.

Il n'a pas été rassuré totalement par sa femme qui lui a certifié que le sien avait un goût habituel, du coup il a mis son véto à l'achat d'une galette vegan mais j'ai bien ri intérieurement.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: papasteph37 le Jeudi 11 Janvier 2018, 16:52:09 pm
Hé hé, bien joué  :D
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Krys le Jeudi 11 Janvier 2018, 18:05:24 pm
Bien joué Ikkyu  ;D
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Mela le Vendredi 12 Janvier 2018, 08:08:25 am
Ah, la célèbre "ouverture d'esprit" des beaux-parents...  ;D
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Ikkyu le Vendredi 12 Janvier 2018, 09:00:26 am
Du coup, je trouve cela intéressant et cela m'interroge sur tout les présupposés que je dois forcément avoir et qui altère ma perception des choses dans d'autres domaines.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Krys le Vendredi 12 Janvier 2018, 14:26:52 pm
Certainement Ikkyu et tout le monde en a.
Pour exemple :
La première fois que j'ai lu ton pseudo et vu ton avatar je me suis dit : Tiens un fan de Hisashi Sakaguchi  ;)
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Ikkyu le Lundi 15 Janvier 2018, 16:44:12 pm
Je n'ai lu que les 2 tomes de son manga Ikkyû mais son dessin tant que l'histoire inspirée de la vie de ce moine m'ont beaucoup marqués.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Fantomon le Dimanche 24 Juin 2018, 06:50:00 am
Les mangas disent la vérité, eux.
Titre: Re : Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: papasteph37 le Mardi 26 Juin 2018, 07:13:07 am
Les mangas disent la vérité, eux.
Bonjour Fantomon,
C’est quoi , la vérité ?

Peux tu en dire un peu plus qu’une phrase affirmative à chaque post stp ?
Pcq pour être d’accord ou pas d’accord, j’ai du mal à me rendre compte, vu le peu d’éléments que tu fournis ...
Merci
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: Fantomon le Dimanche 01 Juillet 2018, 09:57:44 am
Disons qu'il y a pas mal d'éléments qui ne sont pas pour convaincre quelqu'un qu'une mauvaise idée est vraie (Propagande par intérêt style les politiciens) mais plutôt de la vérité du monde.
Pour moi, le végétarisme est un éveil mental car on se rend compte de pas mal d'éléments qui nous entourent et en plus ça peut enrichir notre entourage (Gens les plus proches) s'ils acceptent.
Titre: Re : L'ouverture d'esprit de l'entourage sur le végétarisme
Posté par: papasteph37 le Mardi 03 Juillet 2018, 23:37:35 pm
La vérité, qui peut prétendre la connaître ?
La vérité nous échappe , c’est ça qu’est vrai !
Allez, bonne soirée, à demain !