Association Végétarienne de France

Végétarisme et végétalisme => Témoignages => Discussion démarrée par: GladVegane31 le Mardi 21 Octobre 2014, 13:20:27 pm

Titre: L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: GladVegane31 le Mardi 21 Octobre 2014, 13:20:27 pm
J'ai récemment changé de travail pour diverses raisons.
Je travaille dans un bureau, dans le secteur de l'immobilier, que j'ai la "joie" de découvrir (en voie de reconversion professionnelle de toute manière).
Quoi qu'il en soit ce n'est pas le sujet que je souhaite aborder, mais tout de même, c'est en lien.
Je suis entourée de carnistes toute la journée.
Des séminaires sont régulièrement organisés, en journée, et le midi, sont livrés alors d'immenses plateaux de fromages et charcuteries... ???
Entre les odeurs, les commentaires des uns et des autres à dire que chacun se "régalent" de ces morceaux d'animaux morts...me voici (de ma propre initiative), obligée de manger seule mon repas "maison", vegan, dans un bureau à part. Je ne supporte pas ce cadre-là, mon repas en devient stressant, et je n'arrive même parfois pas à manger.
De plus, en poste depuis six mois, l'attitude des salariés, a changé. Au début, j'ai eu droit aux éternelles et stupides remarques que tout le monde connaît ("et les protéines, et tu ne sais pas ce que tu rates..."). Désormais, je suis l'attraction, c'est à dire que beaucoup se penchent tous les midis sur mon tupper' pour voir ce qu'il y a dedans, et ce de manière très impolie et intrusive. Hier, à la 4ème personne, n'en pouvant plus, j'ai été très sèche, en disant que j'en avais assez d'avoir l'impression d'être l'attraction du village. On m'a dit alors "mais toi, tu manges toujours bien, tu as toujours des supers plats, et nous on mange tous les jours de la m...."!  :-\
J'ai répondu que c'était simple et qu'il fallait modifier sa manière de faire et de manger, de cuisiner, mais très méchamment, et que je n'étais pas née vegan. Du coup, tout le monde est parti en râlant.
Ben ouais quoi, ces végéta*iens, qu'est-ce qu'ils sont intolérants et agressifs  >:D
Je ne supporte plus tout ceci, sachant que je suis en plus dans une période transitoire, de réflexion de ma vie, je ne suis plus mais alors plus du tout encline à la compréhension et à bouger la tête de haut en bas en souriant à la moindre remarque.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Pincopallino le Mardi 21 Octobre 2014, 13:35:46 pm
Il faut savoir tendre l’autre joue. Mais hélas on n'en a que deux, alors à force de tendre l'une après l'autre en boucle il arrive un moment où on rend aussi les gifles reçues - si possible avec les intérêts!  >:D
Titre: Re : Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: GladVegane31 le Mardi 21 Octobre 2014, 13:38:41 pm
Il faut savoir tendre l’autre joue. Mais hélas on n'en a que deux, alors à force de tendre l'une après l'autre en boucle il arrive un moment où on rend aussi les gifles reçues - si possible avec les intérêts!  >:D


Mais tu es diabolique !!  >:D
Je valide.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: mandarinesouris le Mardi 21 Octobre 2014, 17:00:49 pm
Citer
De plus, en poste depuis six mois, l'attitude des salariés, a changé. Au début, j'ai eu droit aux éternelles et stupides remarques que tout le monde connaît ("et les protéines, et tu ne sais pas ce que tu rates..."). Désormais, je suis l'attraction, c'est à dire que beaucoup se penchent tous les midis sur mon tupper' pour voir ce qu'il y a dedans, et ce de manière très impolie et intrusive. Hier, à la 4ème personne, n'en pouvant plus, j'ai été très sèche, en disant que j'en avais assez d'avoir l'impression d'être l'attraction du village. On m'a dit alors "mais toi, tu manges toujours bien, tu as toujours des supers plats, et nous on mange tous les jours de la m...."!  :-\
J'ai répondu que c'était simple et qu'il fallait modifier sa manière de faire et de manger, de cuisiner, mais très méchamment, et que je n'étais pas née vegan. Du coup, tout le monde est parti en râlant.

Je vis la même chose que toi tous les jours à mon travail. Mes collègues se penchent sur ma gamelle avec un "tu manges quoi ?" qui part très vite en fou-rire et en blagues débiles. Au début c'était "moi je respecte, chacun fait ce qu'il veut" Maintenant c'est méchant avec des "excuse-nous, c'est pour rire, tu sais qu'on t'aime bien". Bref je passe pour l'excentrique du service. Parfois j'avoue que je tends un peu le bâton pour me faire battre quand je me vante dans le vestiaire d'avoir des chaussures vegan ou bien quand on parle de cosmétiques et que je cite mes marques en précisant qu'elles ne testent pas sur animaux. Mais après tout, pourquoi n'aurais-je pas le droit de revendiquer mes idées ? Elles le font bien sans se préoccuper de savoir si ça me dérange...
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Teepo le Mardi 21 Octobre 2014, 21:56:46 pm
Quand on me demande ce qu'il y a dans mon assiette, je réponds. Mais peut-être que c'est parce que l'intéret des gens est réel. Je n'exprime pas de dégout quand je vois le plat des autres car il est bien connu que l'attachement à la viande est culturel chez mes collègues, m'autoexclure ne servirait à rien si ce n'est renforcer des préjugés.
Au contraire le moment du repas et un instant de partage culturel, et en montrant mes bons plats et ma bonne forme quotidiennement je suis sur d'en faire bien plus qu'en récitant n'importe quel argument qui se poserait de toute façon en jugement moral. Le changement par l'exemple.
Titre: Re : Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: GladVegane31 le Jeudi 23 Octobre 2014, 10:10:36 am
Quand on me demande ce qu'il y a dans mon assiette, je réponds. Mais peut-être que c'est parce que l'intéret des gens est réel. Je n'exprime pas de dégout quand je vois le plat des autres car il est bien connu que l'attachement à la viande est culturel chez mes collègues, m'autoexclure ne servirait à rien si ce n'est renforcer des préjugés.
Au contraire le moment du repas et un instant de partage culturel, et en montrant mes bons plats et ma bonne forme quotidiennement je suis sur d'en faire bien plus qu'en récitant n'importe quel argument qui se poserait de toute façon en jugement moral. Le changement par l'exemple.

J'entends bien tout ceci, et ça me correspond assez.
Mais, à ma décharge, je suis entourée de personnes très fermées, et très superficielles, qui passent leurs journées à étaler leur argent et à ne discuter que de sorties, de soirées arrosées, de télé-réalité...je veux bien faire des efforts, jusqu'à un certain point.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: moietseulementmoi le Samedi 10 Janvier 2015, 18:08:10 pm
Personnellement, je suis en plein démarrage vers la voie "végétarienne". Ce sont les premiers jours, alors pour l'instant, je ne compte pas en parler à mes collègues. On verra ce qu'elles pensent de mes ptits plats. :) Je ne veux pas qu'elles me demandent si c'est un nouveau régime à la mode ou autre et m'observent quotidiennement pour voir quand je me planterais.... et être là pour me le signaler !
Si l'une d'elles remarquent quelques chose, j'exprimerai mon point de vue, mais pour l'instant, je préfère rester muette !
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: papasteph37 le Dimanche 11 Janvier 2015, 01:50:43 am
Personnellement, je suis en plein démarrage vers la voie "végétarienne". Ce sont les premiers jours, alors pour l'instant, je ne compte pas en parler à mes collègues. On verra ce qu'elles pensent de mes ptits plats. :) Je ne veux pas qu'elles me demandent si c'est un nouveau régime à la mode ou autre et m'observent quotidiennement pour voir quand je me planterais.... et être là pour me le signaler !
Si l'une d'elles remarquent quelques chose, j'exprimerai mon point de vue, mais pour l'instant, je préfère rester muette !
Si tu ne dis rien (compréhensible), tu vas avoir à gérer des situations difficiles, comme quand tu refuseras la quiche lorraine aux lardons, les petits bouts de saucisson, etc ...
Perso, je n'ai pas encore eu à le dire au club de vélo, mais je vais galérer pour la galette !! Déjà que pour le dernier repas en commun, je me suis présenté avec ma terrine végétale, et ai refusé toutes les quiches, tartes et autres rillettes, mais en adoptant un profil bas, ça passe peut être ...
Evidemment, c'est pas encore le club des chasseurs réunis, mais il y a des profils ... similaires ! Pourtant, je suis le premier à encourager à la sortie du placard, mais OK, là, je me laisse du temps.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: moietseulementmoi le Dimanche 11 Janvier 2015, 11:14:22 am
Disons que personne ne ramène quoi que ce soit pour grignoter, donc je n'ai pas à craindre les quiches, les saucissons...  Au pire, quand quelqu'un revient du ski, il apporte du saucisson et du fromage, donc vu que je m'autorise le fromage de temps en temps, je n'aurais rien à craindre.
Tant que nous n'allons pas au restaurant fêter un anniversaire, je n'ai rien à craindre.
Un jour, je leur dirais, mais je préfère me laisser aussi du temps dans ce nouveau mode de vie...
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Batavia le Mardi 17 Mars 2015, 20:19:17 pm
Bonsoir,
personnellement j'aime ne pas faire comme tout le monde et bousculer un peu mon petit monde... Mes collègues (je suis ass mat en structure) sont omnis et je suis fière de montrer ce que je mange à chaque fois et de leur faire goûter (je ne désespère pas de finir par les convaincre un jour  ;) )
La seule chose que je demande c'est que je puisse réchauffer ma gamelle avant la leur à cause des odeurs et elles s y sont pliées !

Par contre ce que je trouve plus difficile c'est de donner à manger aux enfants... je ne prépare pas leurs plats c'est leurs parents. Quasiment à chaque fois il y a de la viande que je dois souvent découper ce qui m'attriste beaucoup... je suis mal à l'aise dans certaines situations genre le petit veut pas manger les morceaux de viande dans son assiette... je leur dis ok mais quelque part ça me révolte qu'on ait tué un animal pour les nourrir et qu'en plus je doive le mettre dans une poubelle... je ne sais pas comment réagir ça me déchire... une vie détruite pour rien... en même temps si on m'invitait et qu'on cuisinait un animal pour moi je n'y toucherai pas non plus... Bref ça me révolte même si je ne peux rien y faire...
Titre: Re : Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Le Mat le Mardi 17 Mars 2015, 20:26:22 pm
une vie détruite pour rien...
Mangé ou pas ce sera toujours pour rien, puisque la viande est inutile à l'être humain.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Batavia le Mardi 17 Mars 2015, 20:28:43 pm
Le Mat c'est ma pensée de tous les jours du massacre et encore du massacre...
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: mandarinesouris le Vendredi 20 Mars 2015, 20:14:22 pm

Citer
La seule chose que je demande c'est que je puisse réchauffer ma gamelle avant la leur à cause des odeurs et elles s y sont pliées

Et quand tu manges avec elles, les odeurs de viande ou de fromage fondu ne te dérangent pas ? Moi, je suis un peu comme toi : j'ai du mal à réchauffer ma gamelle dans le micro onde qui vient d'accueillir une tartiflette mais comme je mange souvent la dernière je n'ai pas toujours le choix. Sinon, les odeurs de viande saignante me dérangent de plus en plus aussi.

Citer
Par contre ce que je trouve plus difficile c'est de donner à manger aux enfants... je ne prépare pas leurs plats c'est leurs parents. Quasiment à chaque fois il y a de la viande que je dois souvent découper ce qui m'attriste beaucoup... je suis mal à l'aise dans certaines situations genre le petit veut pas manger les morceaux de viande dans son assiette... je leur dis ok mais quelque part ça me révolte qu'on ait tué un animal pour les nourrir et qu'en plus je doive le mettre dans une poubelle... je ne sais pas comment réagir ça me déchire... une vie détruite pour rien... en même temps si on m'invitait et qu'on cuisinait un animal pour moi je n'y toucherai pas non plus... Bref ça me révolte même si je ne peux rien y faire...


Parfois je dis à mes patients : "finissez votre assiette que l'animal ne soit pas mort pour rien" Je sais ça n'a pas de sens. Il est mort pour rien mais je ne vais pas lancer un débat sur l'intérêt du végéta*isme au boulot, surtout avec des gens malades qui ont d'autres préoccupations que le bien-être animal.
Titre: Re : Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Aurelien44 le Vendredi 20 Mars 2015, 23:51:18 pm

Citer
La seule chose que je demande c'est que je puisse réchauffer ma gamelle avant la leur à cause des odeurs et elles s y sont pliées

Et quand tu manges avec elles, les odeurs de viande ou de fromage fondu ne te dérangent pas ? Moi, je suis un peu comme toi : j'ai du mal à réchauffer ma gamelle dans le micro onde qui vient d'accueillir une tartiflette mais comme je mange souvent la dernière je n'ai pas toujours le choix. Sinon, les odeurs de viande saignante me dérangent de plus en plus aussi.

Maintenant, même les odeurs de viande blanche froide me dérangent... J'en ai fait l'expérience en déjeunant récemment à côté d'un collègue. Pour ce qui est de réchauffer, je comprends mille fois le problème des odeurs, qui n'en est plus un pour moi dans la mesure où je mange toujours froid le midi la nourriture que j'amène au boulot.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Batavia le Samedi 21 Mars 2015, 08:03:58 am
L'odeur du fromage ça passe encore pour moi mais la viande ou le poisson j'y arrive plus. Ce qui est assez cocasse c'est qu'en étant omni j'adorai le boeuf, c'était ma viande préférée et aujourd'hui c'est l'odeur que je supporte le moins et ce qui me dégoûte le plus quand je dois découper des morceaux aux enfants... 
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: papasteph37 le Samedi 21 Mars 2015, 10:34:33 am
L'odeur du fromage ça passe encore pour moi mais la viande ou le poisson j'y arrive plus. Ce qui est assez cocasse c'est qu'en étant omni j'adorai le boeuf, c'était ma viande préférée et aujourd'hui c'est l'odeur que je supporte le moins et ce qui me dégoûte le plus quand je dois découper des morceaux aux enfants... 
Ça m'a fait pareil pour le tabac ... Je ne supporte plus cette (ces) odeurs depuis que j'ai arrêté, alors que je fumais pas mal !!
Titre: Re : Re : Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: BowtieFly le Samedi 21 Mars 2015, 13:51:59 pm

Citer
La seule chose que je demande c'est que je puisse réchauffer ma gamelle avant la leur à cause des odeurs et elles s y sont pliées

Et quand tu manges avec elles, les odeurs de viande ou de fromage fondu ne te dérangent pas ? Moi, je suis un peu comme toi : j'ai du mal à réchauffer ma gamelle dans le micro onde qui vient d'accueillir une tartiflette mais comme je mange souvent la dernière je n'ai pas toujours le choix. Sinon, les odeurs de viande saignante me dérangent de plus en plus aussi.

Maintenant, même les odeurs de viande blanche froide me dérangent... J'en ai fait l'expérience en déjeunant récemment à côté d'un collègue. Pour ce qui est de réchauffer, je comprends mille fois le problème des odeurs, qui n'en est plus un pour moi dans la mesure où je mange toujours froid le midi la nourriture que j'amène au boulot.

Je suis d'accord avec vous, je fais pareil, je mange froid le midi pour ne pas avoir ce souci et ça me va très bien.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: marieastrid le Dimanche 26 Avril 2015, 18:48:42 pm
Salut les gens!

Oh comme je comprends ce ras-le-bol!!
Je suis militaire, pas le métier le plus facile donc pour être végé...  :-[

Bref, après avoir passé 3 ans dans la même garnison, j'ai appris à trier sur le volet les personnes avec lesquelles je partage mes repas, à mettre un peu le cerveau en mode OFF quand ça commence à tourner un peu trop autour des "je sais vraiment pas comment tu fais, mois je pourrais pas me passer de mon steack", et à ré ré ré ré ré [...] expliquer pourquoi-comment-qu'est-ce que je mange, etc....

Parfois il y a même des bonnes surprises, comme cette collègue qui m'a posté une recette de quiche Lorraine végétalienne sur FB  :)

Bref, même si c'est très tentant d'envoyer ch*** tout le monde, je ne pense pas que ce soit la meilleure solution, car dans le lot des curieux, il y en a peut-être qui se posent de vraies questions sur leur propre consommation. Moi-même, je suis venue au végétarisme de cette façon, en discutant avec des végétariens que j'avais rencontrés.
Avant cela, je n'aimais pas du tout l'idée de tuer des animaux pour les manger, mais je n'ayant aucun autre modèle dans mon entourage, je ne pensais pas qu'il était possible de faire autrement.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: marie en périgord le Lundi 27 Avril 2015, 09:20:34 am
il est vrai que certains environnements sont plus difficiles que d'autres. Je travaille dans un EHPAD au cœur du Périgord noir. Mes collègues sont pour la plupart issues du terreau local, royaume du confit, du gavage des oies, etc...Leur famille (parents, conjoints, cousins) sont tous dans ce domaine professionnel qui est mis en avant pour les touristes : les valeurs de l'authenticité et des traditions, la qualité de vie de la France des terroirs...
alors, je m'éloigne. Psychologiquement ou physiquement.
et je viens ici  :)
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Pompotager le Lundi 27 Avril 2015, 17:30:14 pm
C'est vrai que cela fait un bien fou de venir ici, même si avec notre entourage on se sent parfois (ou souvent) seul(e), incompris(e), le fait de lire, échanger, partager sur le forum avec des personnes venant des quatre coins du pays qui partage la même sensibilité, et bien ça soulage ::)

Un vrai moment de détente  8)
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Atlantis le Dimanche 30 Août 2015, 12:58:12 pm
Le repas du midi, c'est une de mes craintes, pour mon futur job.
Dans mon boulot actuel ça n'a créé aucun remou, même en séminaire la première fois que certains le découvraient. Mais quelque part ça n'est pas surprenant, j'ai quasi jamais de contestation à mon boulot parce (même si je suis pas vieux) je fais figure d'expérimenté p-e : je ne l'ouvre que sur des sujets que je maitrise bien et donc soit les gens sont près à évoluer sur un point et me demandent mon avis, soit ils ne se sentent pas et n'abordent pas le sujet. Je ne suis jamais méchant dans ma manière de m'exprimer, mais soit mon argumentation est bien plus solide, soit le futur me donne raison donc ça en a calmé. Mais pour mon futur job (ou j'aurai un peu la même aura de par ma fonction même, avant mon arrivée  O:-) ) je sais pas comment je vais gérer ça.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Miss K le Dimanche 30 Août 2015, 14:01:35 pm
Pareil pour moi... J'apporte mon repas que je mange à la même table que les autres à la cantine et à chaque fois, on me demande "tu manges quoi ?".
Mais bien souvent les repas servis à la cantine sont tellement infâmes que les gens de ma table, louchent sur ce que je mange avec envie...
Je ne fais pas encore d'adeptes du végétarisme mais de + en + de collègues apportent leurs gamelles !

Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Ingrid74 le Dimanche 30 Août 2015, 21:47:55 pm
Je ne mange jamais au boulot, je l'ai fait au début mais mes bentos(vegan souvent crudivore) intriguaient tellement et suscitaient tellement de moqueries que j'en ai eu marre.
J'ai la chance de pouvoir rentrer chez moi, 15 mins de marche, 15 mins pour manger et 15 mins pour retourner au boulot. Le plus gênant, ce sont les formations où les repas sont prévus et bien , là je ne viens pas manger avec les autres, je mange sur un banc mon bento. La pause de midi, c'est par définition une pause et j'ai envie qu'on laisse tranquille et justement en profiter, pas de me faire critiquer.
Titre: Re : L'épreuve du boulot, et du repas du midi
Posté par: Miss K le Dimanche 30 Août 2015, 21:52:51 pm
C'est bien de pouvoir rentrer chez soi le midi et en plus à pieds ça fait faire de l'exercice . Je comprends pour les formations... Idem pour les repas de service... Soit je n'y vais pas...ou je prends un mini dîner chez moi avant pour ne plus avoir faim...