Association Végétarienne de France

Végétarisme pratique => Informations => : Aurelien44 Tuesday 07 January 2020, 19:33:50 PM

: une découverte sur la nourriture des hommes préhistoriques
: Aurelien44 Tuesday 07 January 2020, 19:33:50 PM
à lire ici : https://www.cnrs.fr/fr/les-premiers-hommes-modernes-mangeaient-des-tubercules

Bon, personnellement, je pense que le régime archéo constitue une pure ineptie (comme si l'on cherchait à habiter dans des grottes pour retrouver le mode de vie préhistorique...), le fait que le végétarisme ne soit pas "naturel" ne me pose aucun problème, mais c'est quand même toujours agréable d'avoir des infos scientifiques qui peuvent ébranler celles et ceux qui pensent que l'être humain aurait toujours mangé beaucoup de viande et ne pourrait pas donc s'en passer...
: Re : une découverte sur la nourriture des hommes préhistoriques
: FobaBett Wednesday 08 January 2020, 09:46:28 AM
Pour moi, la "nature" de l'homme c'est sa faculté d'adaptation et, par suite, le régime végétarien est totalement naturel parce qu'adapté à son mode de vie et à l'état ACTUEL de ses connaissances et capacités.

Et les hommes préhistoriques avaient une espérance de vie de ?
voilà.
: Re : une découverte sur la nourriture des hommes préhistoriques
: Aurelien44 Wednesday 08 January 2020, 19:20:56 PM
Entièrement d'accord avec toi !
Vivre dans un logement plutôt que dans une grotte, porter des vêtements plutôt que des peaux de bête, mais aussi essayer de promouvoir l'égalité des sexes sont des préoccupations très récentes à l'échelle de l'histoire de l'espèce humaine, elles n'en sont pas moins hautement pertinentes. On pourrait multiplier les exemples.
: Re : Re : une découverte sur la nourriture des hommes préhistoriques
: FobaBett Thursday 09 January 2020, 09:29:39 AM
Entièrement d'accord avec toi !
Vivre dans un logement plutôt que dans une grotte, porter des vêtements plutôt que des peaux de bête, mais aussi essayer de promouvoir l'égalité des sexes sont des préoccupations très récentes à l'échelle de l'histoire de l'espèce humaine, elles n'en sont pas moins hautement pertinentes. On pourrait multiplier les exemples.

Exactement - et puis, si on voulait absolument parler d'un état "naturel" de l'homme, à quand on le fait remonter ?
Dès le premier vêtement, le premier outil, le premier feu de camp on sort d'un état "naturel" antérieur alors quoi ? Il faudrait retourner vivre à poil dans la forêt ?
On pourrait même dire que notre premier lointain ancêtre qui a eu l'idée saugrenue de se redresser sur deux jambes était totalement contre-nature par rapport à ses congénères !

Je suis toujours effaré de voir des gens empoigner leur smartphone, tablette ou ordinateur pour aller pérorer sur les réseaux sociaux que le régime végétarien n'est pas "naturel" (parce que B12 ou parce que Cro-Magnon bouffait de la viande) sans se rendre compte une seule seconde de l'inanité, voire même du ridicule de leur argumentaire.

La nature, c'est comme la vie, c'est une suite ininterrompue de changements et d'impermanences et, au fond, la seule chose qui soit vraiment naturelle, c'est de s'y adapter pour survivre.