Association Végétarienne de France

Végétarisme pratique => Informations => : Pincopallino Friday 02 December 2011, 15:40:07 PM

: Débat autour du retour des farines animales
: Pincopallino Friday 02 December 2011, 15:40:07 PM
La commission européenne propose de lever partiellement l'interdiction instaurée après l'apparition de la maladie de la vache folle. Le Conseil national de l'alimentation s'y est dit favorable, contrairement à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation.

Va-t-on de nouveau autoriser l'alimentation des animaux d'élevage par des farines animales, alors que le souvenir des quelque 200 morts attribués à l'épizootie d'encéphalopatie spongiforme bovine (ESB) est encore frais ? La mesure, proposée par la Commission européenne, a reçu l'aval du Conseil national de l'alimentation (CNA) vendredi, qui a donc maintenu son avis favorable déjà émis dans un rapport d'étape en mai.

Cette instance consultative, qui réunit des représentants des autorités de santé, des agriculteurs, des industriels et des consommateurs, sous la tutelle du ministère de l'Agriculture, se dit favorable à la levée de l'interdiction de 2001. Elle souligne notamment que le projet de la Commission ne concerne que l'alimentation des poissons, porcs et volailles. L'interdiction continuerait de s'appliquer aux élevages bovins. Le CNA rappelle en outre que les Européens consomment déjà des aliments importés, notamment d'Amérique du sud, contenant des farines animales.

Autre instance consultée par le gouvernement, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) a en revanche rendu un avis défavorable le 16 novembre, estimant que «les conditions ne sont pas, à ce jour, totalement réunies». Quant à l'actuel ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire, il s'était dit opposé à la réintroduction de ces produits après la publication du rapport d'étape du CNA.

Les animaux malades proscrits

La maladie de la vache folle, ou encéphalopathie spongiforme bovine, est apparue dès 1986 chez les bovins au Royaume-Uni, avant de s'étendre en Europe dans les années 1990, décimant des cheptels entiers. En cause : les farines animales de carcasses de vaches et autres animaux, que l'on faisait manger aux vaches elles-mêmes. Cette maladie se serait ensuite transmise à l'homme, sous la forme d'une nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Il n'existe aucun traitement à l'heure actuelle.

Les membres du CNA, qui travaillent sur le sujet depuis le mois d'octobre 2010, estimaient dans leur rapport d'étape la situation sanitaire «désormais maîtrisée». Dans son rapport final, le comité souligne qu'il s'agirait d'utiliser une nouvelle formule appelée «PAT», pour Protéines animales transformées, très différente des farines animales. Il serait par exemple interdit d'utiliser un animal malade pour constituer une farine destinée à en nourrir d'autres. En outre, un animal ne pourrait pas être nourri avec des farines de son espèce.

Le CNA rappelle enfin que les farines animales ont pour principal intérêt de réduire le coût de l'alimentation des bêtes.

Si Paris, et ses voisins européens, vont dans le sens de la levée partielle de l'interdiction, la proposition de la Commission devra encore recevoir l'aval du Parlement européen. D'ici là, l'interdiction absolue continuera de s'appliquer.

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011/12/02/16224-debat-autour-retour-farines-animales
: Re : Débat autour du retour des farines animales
: janic Saturday 03 December 2011, 11:16:22 AM
pincopallino bonjour
ce qui permettra d'affirmer ensuite que les vaches sont omnivores. C'est beau la science! :-[
: Re : Débat autour du retour des farines animales
: damienchan Saturday 03 December 2011, 12:41:44 PM
Je suis d'avis que c'est aux gens de faire leurs choix, aux parents d'éduquer leurs enfants pour bien s'alimenter, etc. Nous avons toutes les sources d'information sous la main !
J'espère que cette réintroduction des farines va en faire réfléchir plus d'un pour cesser de subir, et agir au delà de l'effet de psychose.
: Re : Débat autour du retour des farines animales
: lancelothelene Saturday 03 December 2011, 13:41:17 PM
L'ennui c'est juste que la consommation de la viande et de produits laitiers est imposée via les pubs, les docteurs, les politiciens,.... etc etc. La pression sur les personnes, qui ne sont pas toujours au courant de ce qui est véritablement bon, est donc énorme.

L'accès aux infos sur le végétarisme devrait être plus facile (et surtout à plus grande échelle). Tout le monde ne va pas commencer à faire des recherches sur google là dessus... Il faudrait des messages à la télé et à la radio , plus de bannières sur le végétarisme sur le net également pour toucher un plus grand public!!!

Cela représente, certes, un budget, mais les marques bio ne sont pas forcément bon marché (pour pas dire carrément chères pour certaines!!!) Pour avoir plus de clients, ils pourraint se lancer dans la pub et promouvoir le végétarisme!!!
A moins que la pub n'est faite que pour des produits qui ne valent pas la peine (ex.: Nestea, McDo, Herta,...)... lol N'empêche, c'est quand même un bon moyen pour faire passer le message!!!
: Re : Débat autour du retour des farines animales
: damienchan Sunday 04 December 2011, 17:46:47 PM
Oui, pas évident du tout... Quand on voit que même des gens qui ont un niveau d'étude conséquent - j'entends par là, "esprit logique" -, qui ont un végé sous leur nez (faisant évidemment la promo de la bouffe végé), et qui ne font pas mine de bouger leur petit doigt, on est en droit de se dire que le conditionnement est très important !

Moi aussi, je suis pour ce genre de spot de pub, sur la nourriture ou tout simplement le mode de vie (prendre le vélo en ville, etc).
Apparemment, la marge d'action du gouvernement est assez faible, sinon cela ferait longtemps que l'on aurait dépassé le timide - et quelquefois hypocrite - "manger-bouger" :)
Je ne sais pas si dans les écoles les choses ont changé, mais à mon époque on parlait encore excessivement de lait et de viande, pour faire équilibré...

Comme tu dis, il faudrait que ce soient les entreprises qui prennent les devants, mais elles sont encore trop faibles pour concurrencer Cola-Cola ou autre ^^.
Par contre, ce serait à faire avec des pincettes, car pour beaucoup de gens encore, végé = illuminé, asocial, arriériste, etc. Il n'y a qu'à voir la réputation du parti écolo :)

Enfin bon, pour revenir aux farines animales, je toruve que c'est un bon point que les journalistes communiquent la-dessus, même si on reste dans le négatif, au moins on sort un peu de l'ignorance, on peut choisir de poursuivre ses habitudes, mais il y aura malgré tout un petit germe de "changement" incrusté dans la personne. C'est déjà ça !
: Re : Débat autour du retour des farines animales
: lancelothelene Monday 05 December 2011, 00:35:53 AM
Beaucoup vont surement opter pour la viande "bio" plutôt que pour le végéta*isme!  :(
C'est con, mais moi aussi je fréquente pas mal de personnes avec un certain niveau d'études et c'est souvent décevant d'entendre des gens intelligents dire tant de conneries!  :( :( :(
: Re : Débat autour du retour des farines animales
: janic Monday 05 December 2011, 18:30:53 PM
C'est con, mais moi aussi je fréquente pas mal de personnes avec un certain niveau d'études et c'est souvent décevant d'entendre des gens intelligents dire tant de conneries!
il ne faut pas confondre capacité à apprendre (ou plus bêtement à emmmagasiner)  et que cela soit un signe d'intelligence. Celle-ci est plus le fait de la réflexion que de l'addition de savoirs. Mais comme nous avons pour la plupart des miroirs, il suffit de s'y regarder pour y voir le nombre de conneries que nous pouvons dire aussi!
: Re : Débat autour du retour des farines animales
: damienchan Monday 05 December 2011, 22:46:30 PM
On en revient aussi à l'effet addictif de la viande : il ne suffit pas d'en connaître les inconvénients pour s'en défaire, un peu comme la cigarette.

Finalement, ce n'est pas tant une question de "savoir", car il n'y a pas besoin d'être un fin nutritionniste pour se rendre compte que la viande nous plombe le corps, et aussi le porte-monnaie d'ailleurs. :)
Qui considère sincèrement la viande comme un aliment santé, au même titre que tel fruit ou légume ? Qui ignore qu'un animal, parfois élevé dans de mauvaises conditions, a été tué pour fournir le contenu de son assiette, parfois de qualité douteuse ?
Il y a déjà eu trop d'informations véhiculées par les médias pour rester totalement hermétique à tout cela.

Donc, personne ne veut de farines animales, et pourtant on est prêt à s'y soumettre, il faut bien croire que l'on y trouve son compte ! Certes, il y a une bonne dose de désinformation sur l'apport en protéines, mais cela n'explique que partiellement le laisser-aller général : on mange de la viande parce que l'on aime ça et que l'on y est habitué, non ?

Faire le geste de changer, c'est quelque chose. Alors oui, "l'intelligence" peut jouer son rôle, mais pas seulement, vous le savez bien !