Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - chym

Pages: [1] 2 3 ... 6
1
A mon sens, oui.
Pourquoi préserver une espèce ?
Au nom de quoi ?
Parce qu'il est responsable directement ou indirectement de la disparition d'une partie non négligeable d'entre eux.

2
Témoignages / Re : Re : Tellement compliqué...
« le: Lundi 27 Juin 2016, 16:31:32 pm »
Quel énErgumène, à la fois modérateur, correcteur grammatical et spécialiste en moonwalk ! :-\
Comme quoi on peut être modérateur et avoir du mal avec la netiquette rfc1855-fr :
Citation de: rfc1855
Les messages et articles doivent être brefs et pertinents. Ne sortez pas du sujet, ne parlez pas pour ne rien dire, n'envoyez pas de courrier, ne postez pas de message uniquement pour corriger des fautes de frappe ou d'orthographe. Plus que tout autre ce comportement vous étiquetterait "débutant immature".

3
Philosophie / Re : Re : Le végétarisme et la cause animale
« le: Mercredi 11 Mai 2016, 12:14:01 pm »
Les mots ont un sens. Pour un végétarien, la chair animale n'est pas un aliment, mais un cadavre.
Oui, là est le point essentiel. Car sinon on se pose aussi la question, si on est végétalien pour la cause animale, pourquoi ne pas être végan ? Ce n'est pas logique. Tu n'as pas de problèmes là ?

Le végétalisme, est comme cela a été écrit, souvent un premier pas. Et c'est aussi une question de point de vue/ de sensibilité. Beaucoup de personne disent aimer les animaux, peut pourrait manger un chat/un chien en le sachant, quelques uns ne veulent pas de cheval mais continuent à manger les autres animaux, d'autres sont végétariens, végétaliens, ou végans.Tout ça est personnel. Et passer déjà de homnivore à végétarien, c'est déjà un boulversement pour soi et pour son entourage. C'est un premier pas qui n'est pas facile à faire. Etre végétalien tous les jours ne semblent pas facile, mais le basculement d'homnivore vers végétalien doit être encore plus dur. J'ai de la chance de ne pas être critiquer (ou de moins de face) pour mon végétarisme, mais je vois bien que si je devais passer végétalien pour les repas en famille ou entre amis ça serait plus compliqué. Personnellement je vais peut-être passer progressivement fléxitalien, végétalien à la maison et végétarien à l'extérieur. J'ai déjà supprimé le lait et les oeufs non transformé (par exemple près du boulot, difficile de trouver un repas végétalien. Ou alors il faut dire adieu à sa vie social, et devoir manger uniquement dans une petite pièce ces repas préparés la veille).

4
Philosophie / Re : Re : Pamphlet contre la possession d'animaux domestique.
« le: Jeudi 14 Janvier 2016, 15:18:33 pm »
Il est évident que tu aimes les animaux, mais peut être ne réalises tu pas que pour certains d'entre eux, l'Homme est aussi une sécurité. Si un jour, tu vis avec un animal non humain, tu changeras d'avis quand il viendra prés de toi pour te réconforter ou te demander de le nourrir  ... et te montrera qu'il t’aime..
Quand j"observe" la relation que j'ai avec les miens, je ne me sens pas leurs maitres mais un animal qui partage de l'amour avec eux, parce que je ne me sens pas supérieur. J'ai un rôle protecteur à leur égard, et ils me donnent bien plus que ce que je pourrai écrire.
Une petite citation pour illustrer :
Citation de: StExupery
Le Petit Prince : Qu'est-ce que signifie " Apprivoiser "

C'est une chose trop oubliée. Ca signifie: " Créer des liens "

Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.
Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde...

Je commence à comprendre, dit le petit prince.

Il y a une fleur... je crois qu'elle m'a apprivoisé.
On ne connaît que les choses que l'on apprivoise.

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.
Il achètent des choses toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis,
Les hommes n'ont plus d'amis.

Que faut-il faire? dit le petit prince. Il faut être très patient,

Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe.

Je te regarderai du coin de l'oeil et tu ne diras rien.
Le langage est source de malentendus.

Mais, chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près...

Voici mon secret. Il est très simple : On ne voit bien qu'avec le coeur.
L'essentiel est invisible pour les yeux.

C'est le temps que tu a perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante

Les hommes on oublié cette vérité, mais tu ne dois pas l'oublier.

Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

Mais les yeux sont aveugles. Il faut chercher avec le coeur.

Et il sourit avec mélancolie.

Petit bonhomme, tu as peur... Il avait eu peur, bien sûr!
Mais il rit doucement : J'aurai bien plus peur ce soir...

Et aucune grande personne ne comprendra jamais
que ça a tellement d'importance!

5
Je crois que cette histoire de massage à la bière, pour anecdotique qu'elle devait être, est devenue partie intégrante, sinon principale, de ta pensée, là...
Moi, perso, la bière, je préfère la boire, mais c'est autre chose... En tout cas, je ne suis pas sûr qu'insister sur ce point soit vraiment pertinent pour faire avancer le sujet !

Nico.
Sans être le premier à reprendre le sujet, c'est la première fois que j'y fais référence. Je n'ai pas l'impression que ce soit le point sur lequel j'insiste encore moins une partie intégrante de ma pensée. J'illustre juste que l'antispécisme est à l'opposé de ces propos actuels. Ce n'est pas la peine qu'il se prenne la tête à voir "ce que cette pensée implique".

6
C’est une démonstration qui, pour ma part, me parait très convaincante : l’être humain est en grande partie un chasseur, et c’est inscrit dans ses gènes.
Et dire que tu devais nous laisser à "nos vérités".

Peut-être que je vais même me convertir à l’antispécisme, mais j’avoue que c’est une question que je n’ai jamais creusée. Avant de me laisser influencer par les arguments des uns et des autres, voire par mes propres émotions, j’ai besoin de bien comprendre ce que cette pensée implique.
Déjà ça implique de ne plus réfuter certaines affirmations d'un revers de la main en disant "Oui mais l'homme ce n'est pas pareil. On a ..., ou on est .... L'animal lui tant qu'il a à manger et qu'on le masse à la bière c'est bon.".

7
D'autant que ses interventions sont de vraies réponses à nos contre-arguments - signe qu'il les lit et en tient compte, ce qui est tout le contraire d'un troll.
Il n'y a pas de des trolls bêtes et méchants. Un bon troll doit lire les réponses et y répondre (même de mauvaise fois) sinon la discussion tourne court. Pourquoi je pense au troll : Il prétend vouloir passer au végétarisme mais sans raison ni volonté : pas de sensibilité pour la cause animal, considère que le végétarisme rend bête, et que des contre-arguments pour ne pas y passer. Ca me fait plutôt penser au genre de celui qui veut diviser en cherchant des alliés d'un côté (je fais les démarches pour devenir comme vous) et les autres (mais en fait c'est tellement mieux de faire l'inverse).

Après je ne suis pas dans la vérité des dieux. Mais si tu dis avoir des motivations et des convictions, même sans chercher à nous les imposer, peux-tu nous dire ce qui te motives à le devenir ?

8
Il n'y a pas que des trolls parmis les spécistes... rappelons-nous de l'éducation que nous avons presque tous reçu : il n'est pas immédiat de remettre en cause des convictions si anciennes, surtout dans une société où il est encore si rare de lire/entendre des propos antispécistes.
Certainement, mais les arguments des uns et des autres ont été exposés. Chacun pourra trouver sa petite étude qui lui convient, d'un côté que tel espèce est incapable de se reconnaître dans un mirrori, donc qu'il n'a pas la conscience de soi (voire pas d'âme pour le côté religieux qui est souvent présent en fond quand on parle de notion de bien et de mal) autant se faire plaisir, et de l'autre des études montrant que les animaux sont sensibles et ressentent la douleur et des émotions.
Je pense que l'on a fait le tour du débat et qu'il n'avancera plus. Mais libre à vous d'y participer.
Aux trolls !!!!?

Bonjour l'accueil. Je vous laisse avec vos vérités.
Citation de: Moluskum
alimentation strictement végétalienne doit être équilibrée avec soin et souvent complémentée. C’est un fait.
C'est vrai que c'est toi qui détient la vérité et qu'une alimentation homnivore est auto-équilibrée.

Edit : Comment veux-tu être considéré autrement lorsque l'on débarque sur un site végétarien est que l'on nous dit que nous sommes à contre courant de l'évolution ? Le titre lui-même est un troll. Si une personne n'est pas capable de comprendre (être d'accord ou non est autre chose) que l'autre ne veut pas donner la mort pour son plaisir on ne va pas aller bien loin.

9
on ne peut pas mettre l'animal homme sur le même plan que tous les autres animaux.
Je comprends ce que tu veux dire parce que cette phrase je l'ai pensé et dite des centaines de fois, pendant des années - et d'un certain point de vue, c'est vrai.
D'un certain point de vue - un point de vue humain.
Ce n'est pas parce que l'on est végétarien qu'il faut se donner en pature aux trolls.

10
En tout cas, et je viens de le vérifier à l'instant, je n'ai pas deux fenêtre flottantes qui se baladent sur l'écran. Sinon, je trouverais ça envahissant moi aussi ! Moi, j'ai "juste" le quart droit de l'écran en pub. Mais quand je lis l'article, je ne lis que les 3/4 de gauche ! Je n'ai même pas jeté un œil sur ce qui est à droite !
Mais puisque c'est pour notre bien, et par "respect" pour ce média il faut retirer le bloqueur pour le site visité (les autres peuvent mourrir ce n'est pas grave). Et au respect de leur consommateur (si c'est gratuit, c'est nous le produit. Et on le voit bien.) ils y pensent ? En plus de la gene direct il y a aussi le rallentissement du chargement de la page (avec toutes ses requêtes supplémentaires dans tous les sens). Et au respect de la planête pour un site qui s'appelle mon-planete.info. Il faut savoir que ce n'est pas parce que l'on ne voit pas la fumée sortir du PC que ça ne pollue pas. Toutes ces pubs invasives consomment énormément d'énergie (bande passante supplémentaire, consommation des serveurs, des routeurs réseaux, ...).

edit : Et avec Adblock Plus en ajoutant le filtre sur ||notre-planete.info/scripts/* ça bloque leur bloqueur de pub. Ca bloque aussi d'autres petites choses du site, on pourrait être plus fin. Mais en l'analysant, il y a tellement de pub, analyse, espions en tout genre que de toutes façons, je ne vais pas m'y attarder. Il n'y a qu'a regarder la différence avec ce site. Sans vouloir faire le lèche-bottes, celui-ci est propre, sans analyse, pub ou espions d'aucunes sortes, même pas un bouton like. Ca fait plaisir de voir qu'il reste des sites de qualité. :)

11
Se présenter / Re : Enfin
« le: Mercredi 02 Septembre 2015, 15:38:22 pm »
Bonjour et bienvenue.

Pour les subtilités, je suppose que tu parles des différentes appélations. Il y a de quoi faire son choix entre les ovo-lacto-végétariens (qui est en fait le végétarien "classique"), ovo-végétarien, lacto-végétarien, végétalien, le flexi-végétarien (une sorte de végétarien à mi-temps  :D ), le végan et de temps en temps on peut en trouver d'autres plus spécialisés   ;D  Mais tu verras, on s'y fait vite.

12
Témoignages / Re : J'en peux plus de faire des concessions!
« le: Mardi 01 Septembre 2015, 11:52:14 am »
Je voulais parler des confessions que tu faisais. Maintenant qu'il n'y a pas de doute qu'elle soit au courant, tu n'as pas à culpabiliser ni à croire que tu es désobligeant. Après quand on est face à une personne autoritaire, c'est difficile.

Et ton compagnon est majeur je suppose. Il ne dépend donc plus de ces parents. Dans ce cas, si sa personnalité a une mauvaise influence sur vous deux, vous pourriez envisager d'espacer les visites chez elle. Si il est trop de dur de gérer les conflits avec, il peut être plus sage de les éviter.

13
Témoignages / Re : J'en peux plus de faire des concessions!
« le: Mardi 01 Septembre 2015, 09:30:14 am »
Même si il est peut-être trop tard pour les explications avec les beaux parents, le coup de t'offrir du poisson était certainement un geste en vers le végétarisme. Beaucoup peuvent comprendre que l'on arrête la viande rouge, mais qui pour eux c'est normal de manger tout de même du poisson (ma belle-mère pensait que je mange quand même du jambon, parce que ce n'est "que" du jambon.) Il faut avoir eu cette discussion avant d'être reçu. Parce qu'en général lorsque l'on reçoit on met les petits plats dans les grands, et la viande peut être assez cher. Donc ne pas avoir prévenu et repousser le tournedo rossini parce que l'on annonce que l'on est végétarien, ça va mal passer. Par contre, une fois qu'ils connaissent tes convictions, si tes hôtes te proposent de la viande en connaissance de cause, il ne faut pa te sentir coupable de refuser : ils le savent mais te servent qand même de la viande, il ne faut pas qu'ils s'étonnent qu'essuyer un refus. Attention tout de même à ne pas vexer pour une maladresse involontaire (quand par exemple quelqu'un faisant mal la différence végétarien/végétalien veut bien faire en ajoutant une tranche de fromage de chèvre). Donc il n'y a pas de mal à refuser un plat de viande (pour le plat de poisson "préparer pour toi" il faut être plus diplomate sans pour autant le manger).

Pour le coup du moi je suis obligé c'est ma religion contrairement à toi, il y a une bonne part de mauvaise fois. Comme l'a écrit Aurelien la religion c'est aussi un choix. Et le végétarisme n'est pas arrivé la comme un cheveu sur la soupe (de légume  :D ). Que c'est quelques choses que tu as décidé après de mures reflexions sur le sujet, que c'est une conviction au plus profond de soit, et que pour toi y contrevenir c'est aussi grave que de contrevenir à un livre écrit il y a plus de 2000 ans dans un autre contexte historique et dans un autre lieu.

14
Sans faire de procès d'intention tu es du bon côté pour définir ce qui est ou non acceptable pour l'animal qui va finir dans ton assiette.

15
1) Comme je viens de le dire (pendant que tu postais ce message du coup), le côté enfermé ne me dérange pas. Élevé non plus pour le coup. Quant a plumer et dépecer un animal une fois mort, ca ne me choque pas particulièrement. C'est nécessaire pour le manger. Si quelqu'un trouve un animal comme un sanglier mort sur la route, lui fait-il vraiment du mal en le dépeceant pour le manger ? Et je ne dit pas que ca vie aurait pu être pire et que donc il doit pas se plaindre. Je dis que je considère que ses conditions de vie sont accepetable (il serait stupide de dire parfaite mais je pense sincèrement que les conditions de vie sont bonnes)
2) Oui ca aussi pour le coup je viens d'y repondre, pour résumer, cette souffrance ne me choque pas. Dans ce cas précis évidemment, pas la souffrance animale en générale.
3) Je ne comprend pas ce que tu dis, désolé. Ca m'aiderait si tu le développes si tu veux bien.
Tu connais beaucoup d'omni capable de manger un animal trouvé mort par hasard dans la nature sans qu'il en soit la cause (ex : chasser ou accident de voiture) ?
Si tu tries la souffrance, et celle qui t'arranges ne te choques pas ça va être dur de se comprendre.
Tu écris bien qu'un animal parce qu'il t'appartient (au nom de quoi ? Que tu as payé quelqu'un d'autre pour lui ou un des ascendants de l'animal ?) de donne le droit de le tuer, je trouve ça court aussi comme justification. Je ne te comprend pas plus.

Tout ce que tu considères comme acceptable, tu le considère comme tel parce que cela t'apporte du plaisir. Mais en aucun tu ne prends en compte la vie de l'animal. Le curseur de l'acceptable/inacceptable est simplement placé au niveau pour que tu ais notre viande et pas cher en bonne conscience (mon fermier lui aime bien cette bête, les élève avec amour et sa lui arrache le coeur à chaque fois qu'il va à l'abbatoire. Un argument aussi éculé que le cri de la carrotte). Si il fallait plus de souffrance pour l'avoir, beaucoup trouverait acceptable ce qui est inacceptable dans les conditions actuelles.

Pages: [1] 2 3 ... 6