Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Albin

Pages: [1] 2 3 ... 5
1
Santé / Re : Homéopathie
« le: Samedi 06 Décembre 2014, 19:36:40 pm »
Désolé de répondre à chaque fois avec une semaine de retard mais je n'ai pas beaucoup de temps libre.

On peut réaliser une dissection de tous propos pour en offrir une analyse pernicieuse. Cependant, à force de les hacher, on perd le sens de la réaction. Des phrases séquencées n'ont pas forcément la même intelligibilité que lorsqu'elles forment un texte.

Les façons d'agir sont assez proches de celles dont nous concevons le monde. Certains essaient de construire leur pensée selon une démarche holiste. D'autres iront directement au phénomène lui-même et l’isoleront entièrement du reste du monde. Or un objet d'étude n'est pas l'unique cause de son état. Par exemple, un enfant pas très bon à l'école doit-il être tenu comme unique responsable de ses résultats ? N'existerait-t-il pas des raisons externes à lui-même qu'il conviendrait de prendre en compte ?

Cette digression me permet d'introduire les philosophies liées à la médecine standard et à l'homéopathie. L'individu n'est pas considéré comme un tout en allopathie. On le découpe en organes sans relation les uns par rapport aux autres. Si vous avez un problème au foie, on ne vous traitera que le foie. Il n'est pas dans la pensée première allopathique de lever le nez du guidon et de s'interroger des causes externes au foie responsables de son problème, un peu comme si le foie avait décidé lui-même de dysfonctionner et qu'il fallait le corriger. Il y a une différence de considération médicale entre dire « mon foie est malade » et « je suis malade du foie ».
L'homéopathie réalise une synthèse de l'individu, tant au niveau du corps entier que de son état psychologique. De plus, l'homéopathie ne joue pas la politique de l'autruche. Elle s'intéresse au fond du problème et ne solutionne jamais une maladie pas par un simple antidouleur.

Il ne faut pas prendre les omnivores de haut et sans humilité. La question de la consommation de la viande n'est pas manichéenne. Il n'y a pas les méchants mangeurs de viande et les gentils végétariens. Je ne considère pas avoir raison de consommer uniquement des végétaux et je ne considère pas que ceux qui consomment de la viande ont tord. Je me considère heureux et c'est déjà un élément très persuasif. Le rôle de la viande dans l'alimentation mondiale est un paradoxe. Elle affame et nourrit des millions de personnes. Elle dégage une activité économique qui enrichit certains et qui en appauvrit d'autres.
Ce n'est pas en avançant des certitudes catégoriques qui clivent que l'ont donnera envie au plus grand nombre de devenir végétarien.
Énoncer que les omnivores se nourrissent mal et qu'ils affament des centaines de millions de personnes par leur consommation est un raccourci réducteur et provoquant. Peut-être que de cotoyer des omnivores "végétariens-compatibles" m'a fait changer d'avis sur la question.

De la saignée au médiator, la vision du remède évolue ainsi que celle des risques associés. La saignée était jugée suffisamment curative pour être appliquée par rapport au mal qu'elle cause, comme pour le médiator. On peut donner autant d'exemple que l'on veut, la décision d'utilisation d'un remède s'appuie sur cette loi, même si elle est subjective.

L’homéopathie est-elle « un moindre mal »pour se soigner ? Tout dépend des hypothèses initiales. Celui considérant l'homéopathie comme efficace sera affirmatif, l'autre non. Il n'est pas illogique de ne pas aboutir aux mêmes conclusions dans deux contextes différents. C'est pour cela qu'il ne faut pas sortir les phrases de leur contexte d'énonciation. On finit par s'y perdre.

Les cours de physique de terminale S sont par ailleurs passionnants ainsi que leur application au raisonnement que nous tenons. Encore faut-il ne pas s'en tenir exclusivement à eux et ne pas hésiter à aller plus loin. Que veux dire la présence de substances? Je reste volontairement vague et je ne précise pas les formes possibles de présence et de substance. A-t-on forcément derrière la notion de présence un corps physique ? Non, ce concept est erroné.
On peut ressentir la présence de chaleur à un endroit donné sans que le corps responsable de cette émission ne soit présent au même endroit, ni même n'existe encore. Cela s'appelle la propagation de l'énergie. En effet, la chaleur d'une braise incandescente peut être ressentie à plusieurs cm de la braise. Nul besoin de comprendre les principes de la thermodynamique pour ressentir la chaleur émise par la braise ni même de savoir de quoi la braise est faite. De plus, cette énergie peut être transmise à un autre corps et stockée. La braise peut réchauffer une pierre. La pierre accumule l'énergie et dégage pendant toute la journée la chaleur emmagasinée. Les poêles à bois utilisent ce principe.

On peut conduire une analogie entre l'exemple précédent et l'homéopathie pour se donner une meilleure idée de son mode d'action. L'eau de dilution emmagasine une énergie curative indéterminée du corps dilué et la déploie en présence d'organes vivants. Cette énergie, différente d'un corps dilué à l'autre, à des effets spécifiques sur certains organes. Elle stimule leur fonctionnement. Les plantes et les animaux sont alors soignés par cette action.

Certains néophytes considèrent que l'homéopathie ne possède pas d'effets secondaires négatifs et peut être prise en auto-médication. Qu'au pire, on ne sera pas soigné. La prise de médicaments homéopathiques basés sur des dilutions de souffre peut se révéler nuisible, notamment lors de la présence d'abcès. Les dilutions de fèves de Sainte Ignace provoquent également des troubles nerveux si elles ne sont pas adaptées au malade, bien que la fève ne soit plus présente physiquement dans la solution finale. Ces effets indésirables ne font pas de distinction entre ceux qui croient ou non à l'homéopathie.

Enfin, les études menées en médecine sur l'efficacité d'un traitement sont basées sur des tests statistiques. Les bases de données sur lesquelles sont effectuées les tests statistiques sont impossibles à obtenir. Pourquoi a-t-on une telle absence de transparence ?
Étant statisticien, j'ai l'occasion de rencontrer mes homologues travaillant dans des firmes pharmaceutiques. La déontologie de notre profession n'est pas toujours respectée. Les pressions sont nombreuses et il est très facile de donner raison ou tort à une thèse avec une étude statistique. Prenez l'exemple de l'immigration. A partir d'études statistiques, on montre aussi bien qu'elle coûte 60 milliards d'€ ou au contraire qu'elle rapporte 60 milliards d'€.

Vu les sommes en jeu dans l'industrie pharmaceutique, les statisticiens subissent des pressions ou ont déjà un parti pris. Ils doivent obligatoirement mener leur étude en instruisant à charge ou à décharge une thèse. Normalement, on doit rechercher et analyser l'information contenue dans la donnée statistique en toute neutralité.

2
Santé / Re : Re : Homéopathie
« le: Samedi 29 Novembre 2014, 19:56:39 pm »
L'assurance maladie a bien remboursé pendant des années et des années un médicament comme le médiator, qui non seulement n'avait aucun effet contre la pathologie qu'elle était censée traiter, mais en plus avait des effets secondaires mortels chez certains patients... autant dire que ce n'est pas un critère.

Aurélien44 et Ergu, vous déformez mon propos.

Pour le médiator, l'assurance maladie a identifié des effets : plus de bénéfiques que de néfastes. En effet, le médiator a plus soigné de personnes qu'il en a tué. Ensuite, le risque a été reconsidéré.
La viande nourrit des centaines de millions de personnes. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est si
difficle de promouvoir l'alimentation végétarienne.

Mais les contribuables en veulent pour leur impôt. Si le médiator n'avait jamais soigné personne et
n'avait que des effets négatifs alors l'assurance maladie ne l'aurrait jamais remboursé.

Si la viande ne nourrissait personne alors aucune subvention n'irait soutenir sa production.

L'homéopathie est remboursée par l'assurance maladie car elle a des effets positifs sur la santé.
En tant que consommateur (occasionnel) de produits pharmaceutiques, je choisis ceux qui ont le moins
d'effets négatifs sur ma santé par rapport aux soins qu'ils m'apportent.
En tant que consommateur (régulier) de nourriture, je choisis celle qui me nuit le moins (santé et éthique) par rapport à la vitalité et au plaisir qu'elle m'apporte.

J'ai une dernière réaction sur les substances utilisées pour la production de médicaments homéopathiques. Dans l'absolu, ce n'est pas végan de prendre oscillo comme le rappelle habilement Marta. Mais c'est un moindre mal! Sinon, je devrais probablement jeter mon ordinateur dont la fabrication a nuit à des écos-systèmes et ne plus manger de légumes de mon potager car j'ai détruit en les cultivant l'habitat de centaines de vies...

Par ailleurs, les substances ne sont plus présentes dans la solution finale. C'est vrai avec nos instruments de mesure actuel. Jusqu'au 19e siècle, on ne croyait pas en l'existence des microbes car on ne pouvait pas les observer!
Attention, il ne faudra pas chercher les résidus des substances avec un aspect chimique mais plutôt avec un aspect énergétique. Nous n'avons que peu de connaissances sur les raisons de l'efficacité de la médecine énergétique (homéopathie, acuponcture...). Nul besoin de comprendre pour juger de ses effets.




3
Santé / Re : Homéopathie
« le: Samedi 22 Novembre 2014, 20:06:42 pm »
Un médicament toujours remboursé par l'assurance maladie qui cherche à faire des économies de tous les côtés et même parmi les bouts de chandelles ne serait en fait qu'un placébo? Je n'y crois pas.

4
Végétarisme et vie familiale / Re : URGENT problème cantine
« le: Samedi 15 Novembre 2014, 19:42:07 pm »
Attention à cette erreur tellement classique des végés de vouloir "compenser" la suppression de la viande par plus de produits laitiers, ce qui, en fin de compte, est aussi voire plus néfaste pour la santé de l'enfant.
Nico.
Vous touchez du doigt une des raisons pour lesquelles de végétarien de naissance je suis passé à végétalien!

Pour la cantine en primaire, Maman m'a toujours préparé un plat. Elle avait négocié avec les cantiniers pour qu'ils me le réchauffent sans faire d'histoire.

Il ne faut jamais hésiter à communiquer. Plus on veut rester discret et plus on fait secte. Ensuite, l'instituteur croit qu'il y a un cas d'enfant en danger et la situation empire.

5
Pétitions / Re : Pour que les agriculteurs tortionnaires de ragondins soient punis !
« le: Vendredi 14 Novembre 2014, 13:27:01 pm »
Oui, car bio est une certification. Pour l'obtenir, il faut respecter certaines démarches de production. La loi ne fait pas de différence entre un agriculteur traditionnel, un bio ou encore un AOC.

6
Mais pourquoi ces réactions ?

Par culture contestataire de la branche d'activité. Par exemple :

- les agriculteurs épandent du fumier dans les rues, brulent des bâtiments publics, s'en prennent à des animaux...,

- les fonctionnaires se mettent en grève et manifestent,

- les taxis et les transporteurs bloquent les routes,

- les patrons créent des groupes de pression (les pigeons...),

- les artisans ferment leur gueules.

Je pense que côtoyer la violence, le mépris de la vie, participer à l'industrialisation de la mort... sont des facteurs suscitant des expressions violentes. Les agriculteurs peuvent rentrer dans cette analyse par leur travail. Un exploitant agricole bio ne devrait pas manifester ainsi. Mais ce n'est qu'une hypothèse que je ne peux pas vérifier.

7
J'ai été confronté aux manifestations par mon travail. Les manifestations mettent en exergue une contestation par les agriculteurs de la politique d'instauration des normes environnementales conduites par le ministère de l'écologie. Ces normes ne consistent pas seulement en une restriction de l'utilisation de produits phytosanitaires ou d'intrants. En effet, des investissements onéreux sont demandés aux exploitants agricoles. Or ceux-ci, comme la majorité des français, ont déjà du mal à boucler les fins de mois. Demander aux agriculteurs de s'endetter à nouveau pour des investissements importants pour réduire certaines externalités négatives mais dont la productivité est nulle est perçu comme une goutte d'eau faisant déborder le vase.

Toutefois, la Suède a déjà instauré des normes similaires il y a une dizaine d'année. La réaction des agriculteurs était moins violente. C'est un autre pays et une autre mentalité...

Cela ne justifie pas la barbarie exercée et les personnes ayant commis de tels actes doivent être condamnés.

8
Agora / Re : Bébé hérisson
« le: Dimanche 09 Novembre 2014, 19:59:31 pm »
Très attachant. Rencontrer un hérisson dans son jardin est considéré par chez moi comme un signe de chance ou de bonne santé du jardin.

9
Rencontres amicales / Re : Du monde sur Orléans ?
« le: Dimanche 09 Novembre 2014, 19:55:39 pm »
Je passe souvent à Orléans pour le travail ou pour voir de la famille bien que je sois du côté de Châteauroux. Si tu veux, je peux te faire signe la prochaine fois que je me rends à Orléans.

10
Agora / Re : Ca fait 6 jours
« le: Jeudi 21 Août 2014, 23:34:53 pm »
6° ce matin dans le Berry.
Mildiou sur les tomates et feu bactérien sur les concombres. Choux qui pourrissent et haricots en hibernation.
Qui dit mieux?

Par contre, l'herbe, elle pousse plutôt bien. Est-ce que quelqu'un à une recette pour la cuisiner?

11
Alimentation / Re : régime végétarien bébé allaité fait des diarrhées
« le: Jeudi 21 Août 2014, 23:24:25 pm »
Je me base sur l'expérience de ma sœur. Elle donnait à ma nièce une petite portion par jour (une cuillère à café, petit à petit) pour lui varier son alimentation et lui apprendre à manger à la cuillère. Ma sœur avait pris cette décision à la suite de la lecture d'un article d'un médecin homéopathe (Herman Leduc je crois) sur l'alimentation du nourrisson. Je n'ai pas réussi à retrouver les références de l'article.

12
Se présenter / Re : Hélène de Paris
« le: Mardi 19 Août 2014, 23:50:16 pm »
Je serai très heureuse d'échanger avec toi sur ton expérience d'enfant végétarien.

Cela n'a ma pas traumatisé. J'étais déjà très protéger par (super)môman. Elle me rassurait considérablement lorsque je me sentais en difficulté face aux autres. A la cantine, j'apportais mon repas que les cantinières réchauffaient. J'étais en conséquence leur chouchou et une fois de plus leur petit protéger...

Les copains jusqu'en 3e ne se posaient pas trop de questions. La discrimination à mon égard venait surtout de leurs parents.

Par contre, être végétalien au lycée commençait à soulever quelques remarques et questionnements. On constate bien avec du recul que l’intolérance des parents éclabousse leurs rejetons. J'ai donc commencé à faire le tri entre les bons amis, ceux qui ne voulaient pas entendre parler de moi et les abrutis cherchant l'embrouille.

Dans le supérieur, c'était différent. Les enfants deviennent adultes et singent leurs parents. J'ai appris le sarcasme et le cynisme. Je m'en suis sorti grâce à l'autodérision. J'ai de nouveau effectué un tri pour éviter, comme LN le dit, la saturation. Difficile pour un sanguin d'être végétalien. Il faut être patient et coooool.

Mais globalement, je n'ai pas trop été embêté ni marqué par la différence de mon alimentation dans mes rapports aux autres. J'ai toujours réussi à surmonter la barrière.  En lisant les témoignages des autres membres, je pense avoir eu de la chance de rencontrer des personnes curieuses et respectueuses.
Il se peut aussi que j’efface les mauvais souvenirs pour ne garder que les bons.

Ok, je n'ai pas fait le tour de mon enfance de végétalien. Mais je n'ai pas ma madeleine de Proust sur moi. En tout cas, je serai ravi de lire vos expériences.

13
Alimentation / Re : régime végétarien bébé allaité fait des diarrhées
« le: Mardi 19 Août 2014, 23:10:05 pm »
Les nourrissons allaités ont toujours des selles plus liquides que les autres.

Il faut aussi démarrer vers deux mois et demi l'alimentation à la cuillère (exercice plus éprouvant et difficile pour les parents que pour l'enfant) en introduisant des farineux : un biscuit sans sucre écrasé finement avec des fruits.

La digestion est meilleure car le bol alimentaire est imprégné de salive et le bébé avale moins d'air, par rapport à un farineux dilué dans un liquide et donné au biberon. De plus, l'enfant apprend à mastiquer ses aliments, chose qu'il devra apprendre tôt ou tard.

Quoiqu'il en soit, nourrir son enfant avec du lait maternel est infiniment plus sain pour lui qu'avec du lait humanisé, quitte à ce que ses selles soient plus liquides. Tant que la courbe de poids est normal, il n'y a rien à craindre.

14
Informations / Re : Encore un article à la C** : Végétalisme dangereux
« le: Mardi 19 Août 2014, 22:37:46 pm »
L'ignorant et insolent auteur de l'article croit qu'être végétalien, c'est prendre l'assiette d'un omnivore et de ne manger que la faible part de légumes autour du morceau de cadavre.

Quel bêtise que de ne pas considérer les substituts à la viande.

Les coéquipiers du basket furent étonnés quand ils apprirent que j'étais végétalien. On réussit tout de même à briser beaucoup d' a priori en seulement quatre syllabes : "végétalien".

15
Se présenter / Re : Hélène de Paris
« le: Lundi 18 Août 2014, 23:03:23 pm »
Bienvenue!

Maintenant, grâce au forum, tu connais plus de végétariens que n'importe qui d'autre.

Végétarienne depuis tes 3 ans. Tu faisais déjà preuve d'une grande maturité.

Mes parents étaient déjà végétariens depuis plus de 15 ans avant ma naissance. Ayant 22 ans, est-ce que je peux dire que je suis végétarien depuis au moins 37 ans?

Ils ont ainsi décidé pour moi. Peut-être parce qu'ils ne me trouvaient pas assez mature à 0 mois pour faire ce choix.
En tout  cas, je ne le leurs reproche pas.

Pages: [1] 2 3 ... 5