Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Sophie du moulin

Pages: [1] 2 3 ... 35
1
Entendu. Donc approximativement ça se situe vers quel âge ? 18 mois si on considère que c'est l'âge où on peut donner des fruits à coque mais sous forme "mixée" ou transformée, parce que sinon si c'est sous forme solide ça porte la fin de la diversification plutôt à 3 ans à cause des risques d'étouffement. Donc ma question c'est aussi ça est-ce que la fin de la diversification correspond à la possibilité de manger tous les types d'aliments non mixés ?

2
Qu'est-ce que vous appelez la fin de la diversification exactement ? Est-ce le fait que l'enfant peut manger des aliments très allergènes comme de l'arachide ? Est-ce l'arrêt de l'allaitement maternel ?

3
Donc il ne faut pas que ce soit passé, c'est bien cela ?

4
Témoignages / Re : Couple entre un omnivore et une végétarienne
« le: Lundi 01 Avril 2019, 12:17:30 pm »
Oui effectivement, être tolérant c'est dans les deux sens et beaucoup d'omnivores ne sont pas tant que cela dans la tolérance. La tolérance c'est aussi s'abstenir. On peut aussi s'abstenir de faire souffrir l'autre en lui imposant de la chair animale dans le frigo ou à sa table...

5
Animaux / Re : Cheval de boucherie.
« le: Lundi 01 Avril 2019, 12:14:07 pm »


Moi de même et je ne mange pas de canasson, jamais (seulement cochon, bœuf et mouton)  ::)
Ne peux-tu te contenter d'écrire que tu ne manges pas de cheval ? Ton commentaire n'apporte rien si ce n'est le fait de souligner que tu manges d'autres animaux  ???

6
Se présenter / Re : moi c'est Sophie
« le: Lundi 25 Mars 2019, 11:02:53 am »
Merci Ikkyu. Même si ce ne sont que des hypothèses, elles me font chaud au cœur. Et doublement parce que là où j'habite c'était la maison de mes grands-parents, ceux qui m'ont élevés et quand je me promène dans la pâture, mes propres souvenirs d'enfance me reviennent. J'avais écrit un poème là dessus. Allez, je vous le ré-écris ici:

Nature enfantine

Pourquoi en cette soirée de printemps
Me reviennent mes jeux d’enfant ?
Je me revois cow-girl, chevauchant
Mon Appaloosa, cheveux au vent
Parcourant de grands espaces sauvages,
Mes yeux ignoraient les grillages,
De partout, surgissaient des bêtes sauvages,
Je menais mon troupeau aux pâturages,
Les moutons de grand-père, soudain,
Devenaient troupeau de bovins,
Les fossés, de dangereux ravins,
Le ru, un torrent amérindien.
D’autres fois, j’étais  Cheyenne ou Apache.
Tu me ligotais pour que je me détache,
Je me souviens, cousin, de tes airs potaches,
Cette fois où tu jouais à cache-cache
Après m’avoir bâillonnée,
Tu es revenu la gueule enfarinée,
Le sourire aux lèvres, sûr d’être pardonné.
Joli souvenir de toi, bien des fois raconté.
Les animaux de mon enfance
Etaient héros ou figurants, selon les circonstances.
Moi j’étais véto, pleine d’expérience
Au cœur de cette nature luxuriante.
J’étais aussi Patricia dormant près de son lion
Petite africaine d’adoption
Les gentils matous de la maison
Prenaient des airs de fauves en action
Chassant buffles, antilopes et gazelles
Qui n’étaient en fait que souris et sauterelles.
Grand-père qui chaussait ses jumelles
Devenait un braconnier cruel.
Derrière les ruches, au bout du jardin,
Un lieu plein de mystère et de recoins.
En hiver, c’était des marécages amazoniens
En été, c’était le sol martien.
Nous étions tantôt des explorateurs,
Tantôt des astronautes en apesanteur.
De cette époque, il me revient des odeurs,
Des bruits, des voix, des couleurs.
Peut-être ai-je besoin ici de les coucher,
Pour être certaine de ne pas les oublier.

7
Témoignages / Re : gag !
« le: Lundi 25 Mars 2019, 10:52:20 am »
Oui moi aussi, ça devient compliqué et mon mari a du mal à comprendre. Il croit que j'exagère volontairement pour obtenir ce que je veux!  :o

8
Se présenter / Re : moi c'est Sophie
« le: Lundi 25 Mars 2019, 09:48:01 am »
Oh il ne fallait pas de faire de soucis! Cela ne me dérange pas de me dévoiler du moment que je suis avec des personnes bienveillantes.
J'ai parlé de mon défi pour les vacances; ils ont tiqué mais pas refusé.
Dimanche matin on avait besoin de bras pour clôturer notre pâture (on va bientôt accueillir 2 ânes  :) ). Ils ont traîné des pieds...on les a attendus .... Ils sont finalement venus en râlant mais j'ai eu le sentiment que cela nous faisait du bien à tous de faire quelque chose ensemble en extérieur. J'espère qu'ils vont y prendre goût. On peut rêver non ?  ;)

9
Témoignages / Re : gag !
« le: Lundi 25 Mars 2019, 09:22:47 am »
Effectivement!  :D En tout cas cela montre une ouverture d'esprit tant du côté de l'employé qui ne doit pas être dans son élément que du côté de la direction qui prend le risque de voir chuter les ventes !   ;)

10
Se présenter / Re : Re : moi c'est Sophie
« le: Samedi 23 Mars 2019, 11:28:19 am »
pour les repas, tu as déjà pensé à faire grève de la cuisine, en préparant le terrain, c'est a dire qu'il n'y ait pas de plats touts prêts en réserve ?
Oh oui et cela arrive souvent parce que mon mari et moi travaillons à temps plein; je rentre vers 20 heures et donc lui comme moi n'avons pas toujours le courage de faire à manger. Mais même s'il n'y a pas de plats tout prêts, il y a toujours du fromage, des biscuits, du pain, donc ils se débrouillent. C'est rarissime que l'un des grands se décide à cuisiner et en général quand cela arrive ils se font un truc juste pour eux-mêmes, sans se soucier des autres.
Citation de: escargotte
j’ai tjs fait partie des pauvres ou anciennement pauvres resté prudents, avec l’exemple des  grands parents paysans : on ne jette quasiment rien, on cuisine les restes, on répare les vêtements et si usés, on en fait des chiffons etc.

Pour les "trucs de marque", j'ai eu la demande d'un sac à dos E...k, j’ai répondu que le parent se devait de fournir un sac à dos de qualité (comme cartable au collège) mais pas de marque, pour cela faut demander au Père Noël. Donc ma fille a eu son sac E...k à Noël. Dans le collège qu'elle fréquentait, j’ai appris par ses copines que les sacs en question étaient offerts en cadeau justement  ;)

Mais j’ai du mal à comprendre tes filles : je suis écolo depuis que j’ai 14 ans et ma fille l'est devenu aussi. Quand on doit acheter qq chose, on commence par voir sur leboncoin ou les boutiques du type Emmaüs, c'est rare de ne pas trouver ce dont a besoin.

bon courage
Je crois que comme j'ai eu un mélange sur le plan éducatif (deux milieu différents avec une famille bourgeoise mais de la campagne et une famille ouvrière de la ville) , j'ai dû reproduire un peu cela. J'ai été quasiment élevée par mes grands-parents (surtout paternels mais aussi ma grand-père maternelle), donc j'ai appris à faire attention à l'électricité , il y avait très peu de produits industriel au niveau alimentaire , mon grand-père fabriquait beaucoup de choses de ses mains, ma grand-mère maternelle jetait peu de choses et cuisinait les restes. Ma grand-mère maternelle jetait plus , était un peu plus dépensière mais connaissait le prix de la sueur , savait se contenter de choses simples et donc elle savait tenir ses compte, mettre de côté mais aimait se faire plaisir ou plutôt nous faire plaisir et pendant les vacances d'été c'était glace tous les jours!  :) Ma mère était moins regardante  sur le gaspillage. Elle est née parès la guerre...Ceci explique peut-être cela... On a connu des périodes où l'argent ne manquait pas parce qu'elle était cadre et puis des périodes où la vie était plus simple. Cela ne m'a jamais vraiment dérangée mais  j'ai senti des périodes où la vie était facile... et des périodes où la vie était plus difficile. Quand on devient parent, je crois qu'on part forcément avec des "automatismes" de son éducation et puis ses propres valeurs et puis il faut faire avec les aléas de la vie. Je gagne correctement ma vie et les dépenses du foyer reposent beaucoup plus sur mes revenus que ceux de mon mari. Quand nous n’avions qu'un seul et deux enfants, la vie était forcément plus facile et j'ai dû reproduire inconsciemment une manière de consommer comme ma mère et maintenant (comme en plus j'ai pris de la distance "affective" avec ma mère) je suis revenue à une manière de consommer plus proche de celle donnée par mes grands-parents. Donc probablement que pour mes enfants c'est moins évident ce léger changement et comme quand j'avais leur âge , comme j'étais ballottée entre des manières de faire différentes, au départ, je préférais celle qui me donnait une vie plus facile, plus "confortable" et je me moquais gentiment des "manies" anti-gaspi de mes grands-parents et de ma tante. Sauf que là c'est moi qui passe pour la vieille qui a des "manies"  ;D et que ce n'est pas ce qui est le plus agréable pour moi , surtout que comme j'ai la peur de ne pas être aimée de mes enfants (à cause de mon enfance), je cède facilement quand je me sens rejetée.
Bon, je me suis beaucoup dévoilée, mais sinon, je ne pouvais pas répondre sans que cela ne paraisse confus.  ;)

11
Se présenter / Re : moi c'est Sophie
« le: Vendredi 22 Mars 2019, 10:37:10 am »
C'est vrai qu'en plus mon aîné est très immature! Ceci dit il est assez minimaliste: il demande des vêtements de marque mais je ne lui achète que deux jeans par an grand max, une paire de chaussure , deux tee-shirt et deux pulls, donc l'air de rien certaines valeurs se retrouvent quand même.  ;)
Mes filles, elles sont vraiment dans la période, "on fait comme les jeunes de notre âge" et force est de constater que dans cette tranche d'âge, le plus grand nombre n'est ni préoccupé par l'écologie , ni par la cause animale  :( Moi à cet âge, je ne faisais déjà pas comme la moyenne mais je n'étais pas populaire! En musique, j'écoutais des "trucs de vieux" (dixit les copines)  ;D, je me fichais des marques de vêtements et je ne voyais aucun intérêt à boire de l'alcool en soirée, donc forcément, la comparaison est difficile.  ;) La seule chose c'est que je faisais le mur pour aller retrouver mon chéri qui ne plaisait pas à mes parents ...comme quoi j'étais en fait tout à fait "normale"  :D

Escargotte, je ne sais pas si notre couche sociale est moins écolo. De toute manière mon mari et moi sommes de deux milieux différents, un mariage mixte on peut dire , mais l'écart n'est pas non plus si important, c'est plutôt sur le plan culturel que la différence est marquée mais maintenant cela ne se voit plus, simplement les deux familles sont très différentes. Mes filles fréquentent des enfants de classe moyenne en général (peu d'enfants de milieu très défavorisé et très très peu de classe aisée, voire pas du tout) , donc je ne sais pas si cela a vraiment un impact. Je pense personnellement que dans les couches sociales défavorisées, on se soucie peu de l'écologie parce que les priorités ne sont pas là. Ils pensent souvent , à tort,  que l'écologie c'est réservé aux gens plus aisés mais en même temps quand ton énergie est surtout dépensée pour trouver un moyen de boucler les fins de mois et que tu n'as pas appris à chercher les informations ailleurs que sur TF1... ben forcément... La classe moyenne s'informe un peu plus mais c'est relatif. Et dans toutes les couches sociales, le déni est plus confortable de toute manière.
Quelqu'un m'a suggéré de les impliquer davantage dans les courses , les menus et les déchets. Je ne sais pas trop comment m'y prendre. Leur donner pendant les vacances le défi de faire les menus de la semaine, les courses avec un budget non extensible et de voir le nombre d'emballages que leurs achats entraînent ? Vous croyez qu'ils ne m'enverraient pas bouler ? ???

12
Se présenter / Re : moi c'est Sophie
« le: Jeudi 21 Mars 2019, 10:31:22 am »
Oui Sylvestre, je suis convaincue aussi qu'il y a une part de mauvaise foi de la part des grands (20 ans, 16 ans et 12 ans). C'est étrange quand même... Est-ce uniquement lié à l'adolescence ?
Oui Ikkyu je suis d'accord avec toi que c'est l'occasion de montrer que suivre bêtement sans réfléchir ce que fait le plus grand nombre n'est pas nécessairement la seule possibilité ni même ce qui correspond réellement à notre ressenti ou à nos valeurs. Le souci c'est que pour le moment ils pensent tous que je veux juste ne pas faire comme tout le monde , que c'est juste chez moi un comportement , une manière d'être. Enfin c'est souvent ce qu'ils me répondent! Pour la diminution de nos déchets, ils me disent: "mais on s'en fiche et les parents de mes copines s'en fichent aussi! ". Je crois que je passe pour une moralisatrice à leurs yeux  :(

13
Se présenter / Re : moi c'est Sophie
« le: Mercredi 20 Mars 2019, 15:32:44 pm »
Cela fait plus de 2 ans que je me suis présentée ici et j'ai eu envie de déterrer ce topic pour faire un petit point.  ;)
Je suis toujours végétarienne; je consomme encore un peu de produits laitiers mais j'ai divisé par 3 ma consommation. Je n'arrive pas à me passer de fromage, trop de frustration. Mon mari est toujours flexitarien mais consomme de moins en moins de chair animale. Mes enfants ont toujours du mal à accepter qu'à la maison on mange végé et ils me font toujours des remarques désagréables  :( Comme ils n'apprécient que très moyennement ce que nous cuisinons et que mon mari fait toujours grise mine si je dis que je cuisine végé si on a des invités (il préfère cuisiner un plat de viande et des légumes à côté pour laisser le choix) je perds l'envie d'essayer de nouvelles recettes, pour tout dire je me sens souvent non seulement une mauvaise cuisinière mais aussi une mauvaise mère.  ??? Même mon fils de 7 ans qui voulait devenir végé ne le veut plus et se montre critique (peut-être à force d'entendre les plus grands et ce que dit ma mère...)
Mes proches continuent de me parler de carences et que mon mari ne comprend pas pourquoi je suis incapable de faire une exception quand on est invité. Moi je ne me suis jamais sentie aussi bien en accord avec moi-même que maintenant mais que mes proches ne comprennent pas vraiment est pesant.  ???

14
Témoignages / Re : Couple entre un omnivore et une végétarienne
« le: Mercredi 13 Mars 2019, 17:28:55 pm »
Je ne pense pas non plus qu'il y ait de règles et qu'il soit nécessaire d'être tous les deux végéta*iens mais ce que j'ai peut-être dit maladroitement c'est que quand l'ensemble des valeurs sont en trop fortes opposition, ça ne peut tenir. Même chez les couples où on parle peu, si on n'a pas un minimum de valeurs communes, je doute que cela puisse perdurer.
Difficile d'imaginer un couple chasseur/anti-chasse par exemple  ;D
Ou encore écolo/climatosceptiqueconsumériste  ;D
Bon après, sous la couette, ça peut peut-être marcher un temps.... mais là je m'égare!  :D

15
Témoignages / Re : Re : Couple entre un omnivore et une végétarienne
« le: Mardi 12 Mars 2019, 09:08:06 am »

Quand je lis les messages précédents ou à cause du régime alimentaire, on envisage la rupture ça me fait quand même un choc. Je pense que cela ne sert à rien d'être fermé et obtus sur ses choix, le plus important est d'amener à la prise de conscience des autres. Si ton copain est omnivore rien ne t’empêches de programmer des journées sans viandes ni poissons. Avec le temps ses créneaux pourront s'agrandir. Je vois les choses comme ça mais si tu es bien avec ce garçon rompre à cause de ton régime alimentaire me parait trop sectaire. Dans une vie de couple il faut bien des négociations et tolerer l'autres avec ses défauts..
Je n'ai pas tout lu et n'ai pas participé à la discussion mais je pense que quand les valeurs, je parle bien de valeurs et non de régime alimentaire sont incompatibles, il ne peut y avoir de couple qui résiste. Je crois que ton incompréhension vient de là. Tu penses à "régime alimentaire" alors qu'il s'agit de valeurs fondamentales sur la vie pour beaucoup de d'entre nous. Celui qui devient végé juste pour faire un effort pour sa santé ou l'écologie n'est pas dans le même schéma de pensée que celui qui devient végé pour préserver la vie animale et préserver la planète. C'est comme celui qui est un peu écolo en triant ses déchets et celui qui a une vie vraiment en accord avec ses idéaux écologiques.

Pages: [1] 2 3 ... 35