Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - girafette

Pages: 1 ... 21 22 [23]
331
Se présenter / Re : Lothie34 récemment végétarienne
« le: Jeudi 11 Mars 2010, 21:03:09 pm »
Bienvenue et bon courage !!! J'espère aussi sensibiliser mon homme et devenir végétalienne, même combat !! ;)

332
Se présenter / Re : Présentatiin de la girafette
« le: Jeudi 11 Mars 2010, 21:00:48 pm »
Merci !!
C'est ce que je me dis aussi, j'ai un ami philosophe qui est devenue végétarien d'ailleurs et une autre qui a essayée mais qui n'a pas su résister face aux saucisses...je tombe souvent face a des gens (même mon hommes) qui me disent que j'ai raison mais qui ne devienne pas végétarienne parce que "c'est trop bon un steak tartare" par exemple...bien triste je sais.
Pour les autres ils ne m'interrogent pas trop, et pour cause !
Je ne dis jamais que je suis végétarienne, les gens s'en rend compte ou non, me posent des questions ou non. Ça empêche toute réaction défensive et agressive !
Un philosophe reste un homme avant tout et heureusement, c'est à chacun de faire le chemin mentale que nous avons fait et il ne se fait pas en un jour, il est dur de tout remettre en cause surtout quand on est impliqué, je ne suis qu'une allumette (^^), même pas une étincelle !
Je laisse les gens réfléchir par eux même, je leur influe juste un doute qui persiste ou non.
Je ne sais pas quel démarche font les autres, je vais le demander dans un autre topique, car celui-ci n'est pas prévu pour. :o

333
Alimentation / Re : Choucroute (Nico)
« le: Jeudi 11 Mars 2010, 19:49:51 pm »
Je suis dans le même cas que toi Lothie34, mon homme est Lorrain, c'est le même problème pour la raclette, par quoi remplacer la charcuterie pour nos hommes, je me satisfait amplement des pommes de terres avec du fromages (et je fais des poivrons grillé j'adore ça !). Je vais passer végétalienne donc la raclette sa sera fini, snif...pour la choucroute je n'ai toujours pas trouvé de substitue qui face saliver mon homme...dur dur.

334
Se présenter / Présentatiin de la girafette
« le: Jeudi 11 Mars 2010, 18:03:41 pm »
J'ai déjà posté mais je ne me suis toujours pas présenté, je le fais donc.
Je suis étudiante en 3ème année de philosophie et je compte l'an prochain faire un master en bioéthique à Bordeaux, je m'intéresse tout particulièrement à l'éthique animal sur lequel je réfléchis depuis un moment. J'espère pouvoir approfondir mes connaissances et apporter, comme nos prédécesseurs et les auteurs actuels, de nouvelles forces pour combattre le spécisme et l'indifférence.
Je suis végétarienne et je compte devenir végétalienne, j'attends d'avoir de l'autonomie pour le faire, puisque je pourrais acheter et cuisiner moi-même ce que je mange, sans m'imposer à ma famille, sans qu'elle s'en aperçoive (pas dans l'immédiat) car elle à peur de ce régime et ne le cautionnerait je crains. J'attends avec impatient de pouvoir passer à se nouveau régime qui répond à mes attentes éthiques, je ne supporterais pas longtemps d'être végétarienne, il me serait dur d'être de mauvaise foi et de me mentir.
Je garde quelques médiocres excuses pour tenir jusque là.

335
Ecologie / Soja, végétalisme et amazonie.
« le: Jeudi 11 Mars 2010, 16:39:25 pm »
J'ai lu plusieurs articles parlant de déforestation en Amazonie à cause de plantation de soja (entre autre), étant végétarienne et souhaitant devenir végétalienne je m'interroge sur ma futur alimentation et je voudrais, bien entendu, quel reste éthique en tout point.
J'aimerais savoir d'où provient le soja que l'on trouve dans les produits issue de l'agriculture biologique (étant sans pesticide et autre je me doute quel ne provient pas d'Amazonie mais on est jamais trop sur) ou des produits vegans en générale.
Ça serait plutôt terrible de savoir que l'Amazonie est ravagé pour nourrie une éthique animal, j'ai pensé que ce serrait pour nourrir les chinois, mais ils ont énormément de terrain, pourquoi planteraient-ils en Amazonie ? Serait-ce pour répondre à une demande de plus en plus grande de soja dans les pays riches ???
Je ne sais pas si quelqu'un peu répondre. :-\

336
Philosophie / Re : monde végétalien
« le: Lundi 08 Mars 2010, 23:53:49 pm »
Citer
pour la notion de "combat", je me sens personnellement plutôt "observateur", en fait, n'ayant pas trop envie d'imposer mes idées ; d'ailleurs une législation par exemple ne me semble pas forcément intéressante sinon provisoirement : les gens agiraient sous la contrainte et pas par leur propre volonté et ce n'est donc pas très efficace.
Je comprend ta notion " d'observateur" mais elle reste bien passive par rapport aux actions concrètes que tu sembles avoir fait, le combat dont je parle n'ai pas une guerre sainte (^^), il ne s'agit pas d'imposer ses idées, d'ailleurs il n'y a pas d'idées ni de croyances mais une réflexion rationnel. Il n'est donc pas question d'imposer quoi que se soit, on nous a trop imposé , se serait le comble de faire de même, bien sur nous arrivons à dépasser en partie se que l'on nous impose à savoir une alimentation carnée (dur dur d'aller chez des amies et leur demander de ne pas faire de viande encore pire chez grand mamie !! ^^), on a comme l'impression de s'imposer soit même alors quand réalité c'est a nous qu'une société entier, par pression social et dissuasion pratique, nous impose un style de vie qui va a l'encontre du notre.
C'est pourquoi le combat dont je parle n'impose rien si se n'ai d'être soi-même et ceux malgré les frustrations de l'entourage ou une complexité pratique.
Le combat et tout d'abord en soi, toujours réfléchir et gravir vers un but raisonné et humain qui est d'agir en tant que vegan, il s'agit peut être de simple action comme ne pas consommer tel ou tel chose et pourtant elle est puissante puisqu'en tant que citoyen nous n'avons, comme pouvoir vraiment imposant, que la consommation.
Mon combat est imperceptible, peut être lisible, mais seul les intéressé lisent des sujet sur les vegans, il se passe en moi et il se répand dans mes actions quotidienne, je ne dit jamais que je suis végétarienne (pas encore végétalienne même si je le souhaite, c'est pitoyable a dire) les gens m'interroge ou nous, il s'en apercoive ou non, il fuit ou non, il discute ou non.
Je ne suis pas de ceux qui culpabilise, c'est une manipulation de 1 au effet perverse de 2 sans rationalité de 3 et donc inutile de 4.
Rien que d'être vegan et une action en soi, nous sommes la preuve vivante que se type d'alimentation ne rend pas malade, que nous sommes sociable, indépendant (nous ne sommes pas une secte), nous ne sommes pas allumé mais plus rationnel qu'un omnivore ! Une preuve ambulante du fondement éthique et rationnel de veganisme ! Que demander de mieux !
Quant à la lois il est certain qu'elle ne changera rien en fait.
Nous n'avons pas encore de solution réel pour remplacer certain élément mais il viendront en même temps que la demande, les recherche se feront plus nombreuse et des solutions éthique seront trouver, je ne me fais pas trop de soucis pour cela, ça mettre du temps je crains cependant, d'autre pays que le notre le développeront plus vite je pense...

l'individu animal se moque de savoir si son espèce va s'éteindre ou non, il n'est que pour sa propre survit
L'animal ne se moque pas de savoir si son espèce va mourir ou non, il n'en sait strictement rien, la notion d'espèce est propre a l'homme et l'animal n'a pas une carte avec l'étendu de ses "compatriotes" et le nombre de mort qu'il y a et il n'a aucune idée de la fin proche de celle-ci. Il ne s'inquiète que de son propre entourage puisqu'il ne peut voir plus loin, comme nous ne nous inquiétons généralement que de notre propre famille, amies...L'animal souhaite son bonheur et le bonheur de ceux qui lui sont chère, l'extermination commence pour lui lorsque l'on détruit son milieu et ses compagnons puis lui-même.
La disparition des espèce crée par l'homme se fera ou non, il n'y aura plus de reproduction de ses dernier a moins qu'il soient libéré, tous ce qui est a souhaité c'est qu'aucun mal ne leur sera fait a cause de leur changement génétique.
Ce monde est loin mais c'est maintenant qu'il faut y réfléchir car c'est des maintenant qu'il se met en place dans l'ombre, nous dessinons les plans pour la construction de ce monde qui n'existera pas avant longtemps, c'est un monde il ne faut pas l'oublier nous ne le construirons pas en quelques années.


337
Philosophie / Re : monde végétalien
« le: Lundi 08 Mars 2010, 14:07:42 pm »
Il est vrai qu'un monde vegan ne pourra se faire que lentement et nous ne le verrons certainement pas malheureusement.
Il n'y aura pas d'arrêt brutale même si une loi sort du jour au lendemain.
La demande en viande, poisson, cuire ...va se faire de moins en moins dans nos pays riche en tout cas, les pays pauvre seront surement , plus tard, la solution des industriels pour continuer à vendre la masse qu'il ont à écouler.
Il faudra des siècles avant qu'un monde vegan soit perceptible.
Se changement ne se fera pas sans souffrance animal j'en ai peur car ceux qui détienne les animaux d'élevages ne s'encombreront pas d'animaux inutiles, de bouche en trop à nourrir, ils réduiront selon la demande les effectifs qu'il ont, humain également.
Les éleveurs produiront moins, reproduirons moins surement, peut être que de moins en moins de personne voudront faire boucher ou éleveur. C'est une économie après tout si il n'y a plus de demande il n'y a plus d'offre non plus. L'élevage réduira proportionnellement à la demande qui deviendra petit a petit minime. Des lois seront faite surement bien avant, mais on sait tous que les lois de font rien en fait, ou très peu si personne ne contrôle et si tous sont contre.
Il est certain que si demain devait naitre un monde vegan se serait assez catastrophique, les millions, milliards d'animaux d'élevage que se soit alimentaire, vestimentaire ou médicale (sans oublier ceux destiner aux animalerie) se retrouveraient sans personne pour les nourrir, pour s'occuper d'eux, comment libérer ses animaux?
Confiner il ne prennent pas de place mais en liberté...je vous laisse imaginer. Que faire de tous ses poulet, toutes ses vaches, ses veaux, ses chat, ses souris, ses rats, ses singes ....... qui voudra bien s'en occuper et quel structure pourrait être mis en place pour permettre une "retraite", une vie sereine à ces animaux, qui voudra bien les nourrir gratuitement ?
A moins de faire des parcs gigantesque (et ou trouver l'espace???) pour eux, les animaux ne manqueront pas dans un premier temps je pense au contraire ! Il y en a tellement qui sont cloitré.
Tous ce fera lentement je suppose dans le cas contraire il faudra bien trouver une solution car pour nous la situation est intolérable mais dans les fait l'utopie virerait à la panique et à une désorganisation totale malheureusement.
C'est assez délicat c'est certain, sans argent rien ne se fait, personne ne pourra travailler gratuitement car il faut vivre, et nous n'avons pas d'espace à offrir a tous ses animaux que nous "produisons".
Bien sur la situation pour les animaux ne pourra pas être pire quoi que, une désorganisation peut vite mener a des maladies, des famines si personnes n'est là pour s'occuper d'eux.
Les choses se feront progressivement, nous luttons pour que la sensibilité et la conscience animal soit enfin reconnu, de plus en plus de personnes y réfléchissent mais nous restons une minorité sans grand pouvoir car justement nous ne sommes pas de gros industriel au pouvoir équivalent au ressource monétaire.
Avec le temps et notre combat le monde changera, et lentement sans que personne ne s'en aperçoive un monde vegan se construira subtilement car c'est notre unique arme, avec douceur car c'est ce que nous souhaitons pour eux. Tous, dans les cadres différent ou nous sommes nous agissons avec cœur et nous propageons dans nos secteur respectif une éthique animal qui permet aux différentes personnes qui nous croisent de voir par eux même que nous sommes des hommes fière d'être les enfants d'une humanité plus fine, plus douce par ses émotions et surtout plus puissante par sa raison.
Le contact avec les animaux et certes importante, cette complicité qui nous unie à nous est forte et je ne crois pas qu'elle se perdra, se sera à nous d'être patient, à nous d'être docile, à nous de les comprendre et de les suivre. Les animaux seront libre, tout comme nous, de se rapprocher ou non et ils choisiront autant que nous les hommes vers qui ils iront, il y aura toujours des complicité forte entre nous et les animaux mais elle seront simplement plus juste, elles se feront sans souffrance, sans domination.


Pages: 1 ... 21 22 [23]