Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Nud_orange

Pages: 1 [2]
16
Alimentation / Re : et le conjoint?
« le: Jeudi 23 Août 2012, 13:17:23 pm »
Personnellement j'ai de la chance, mon petit ami est "écolo" et compréhensif, mais il adore la viande. Le soir chez nous c'est de toute manière végétarien, les autres plats j'essaye de lui faire découvrir des aliments végé qui ressemble à la viande et qui ont du goût (les steaks, le tofu dans une sauce goutue...). Parfois on mange même purement végé sans qu'il ne dise rien. Mais au départ ce n'était pas gagné. Il a fallu que je lui explique les conditions d'élevage, d'abattage (ce à quoi il me répond qu'en France on est pas comme ça mais c'est un autre débat...), que la viande pollue beaucoup, qu'elle coute cher en énergie, que manger trop de viande nuit à la santé, et que cela coute cher.
Mais comme je le dis j'ai de la chance, il n'est pas fermé d'esprit. Mon père par exemple est un "carniphile" est là c'est autrement plus compliqué, il faut donc faire des plats très complet (avec beaucoup de choses dedans pour pas qu'il puisse savoir avec exactitude ce qu'il mange :D), avec une sauce qui a du goût, et que cela soit très rassasiant. Mais je t'avoue que ça ne marche pas à chaque fois, que de toute façon il ne changera pas. Ce n'est que mon père, ce n'est pas si grave, il me laisse avec "mes idées" et se venge quand il rentre chez lui de mes plats sans viande...
Comme dis plus haut, c'est donc un problème de degrés dans la compréhension, le désir et la volonté de changer et de découvrir, et le degrés d'amour de la viande.

17
Alimentation / Re : Repas simples, vite faits... Et bons !
« le: Jeudi 23 Août 2012, 13:10:23 pm »
Je l'avoue je n'ai pas encore eu le temps de tout lire, mais je voudrai ma recette, c'est mon plat du midi préféré :)

De la salade de mâche et des noix en entrée. Puis en plat du boulgour et du kinoa mélangé (du commerce); un poivron rouge, un petit oignon et un steak de millet (de la marque Cereal bio).
On a qu'à trancher en petit morceaux le poivron et l'oignon qu'on faut dorer ensemble dans un peu d'huile d'olive à la poèle (on peut aussi les manger cru, mais l'haleine d'oignon ne me plait que trop peu et je digère mal le poivron cru), on fait cuire à la poèle sans matière grasse le steak (4 minutes de chaque coté). Pendant ce temps on aura mis le mélange kinoa-boulgour 12 minutes à cuire dans une eau bouillante salée.
Et hop c'est prêt, complet, excellent. Moi je le sale et met du piment d'espellette avec, mais je pense qu'on peut y mettre d'autres épices.

18
Se présenter / Re : Nouvelle venue dans le monde des cruelty-free
« le: Jeudi 23 Août 2012, 13:00:28 pm »
Merci à tous pour cet accueil chaleureux, ça change des "mais et les petits enfants qui meurt dans le monde tu t'en fous ?" ou "Pfff encore une hippie" O.O
Merci également pour le blog, je m'en vais de ce pas chipper les meilleurs recettes. Et comme tu le dis, devenir végé c'est changer, c'est s'ouvrir, c'est en un mot fantastique

A très vite sur le forum alors ;)

19
Se présenter / Nouvelle venue dans le monde des cruelty-free
« le: Mardi 21 Août 2012, 17:43:42 pm »
Bonjour à tous et à toutes. Je vais commencer par une petite présentation, je m'appelle Elvina, j'ai 20 ans, j'habite la région parisienne et étudie à Paris (les Lettres Modernes, pour devenir professeur). J'ai grandi à la Réunion, au soleil mais également dans une socièté pour qui manger de la viande midi et soir était une habitude, un gage de bonne santé. Enfant je ne me posais pas trop la question, refusant juste de manger les poules élevées dans mon propre jardin (forcément, je leur donnais des noms). Vers l'âge de 16 ans j'ai commencé à dévelloper des troubles alimentaires, parallèlement je commençais à faire mes choix en matière de nourriture, préférant les légumes aux viandes. Et puis j'ai commencé par me documenter sur les animaux, la cause animale, la souffrance... C'était très flou et je me sentais assez perdue, d'autant plus qu'à la maison il n'était pas question de parler de ça. Le changement n'était pas pour "maintenant". Une fois mes études commencées, à 18 ans j'ai voulu être végétarienne, mais n'était pas assez renseignées ni assez impliquées j'ai abandonné après quelques mois, mais j'avais quand même garder l'habitude de ne pas manger de viande. Ainsi j'ai découvert le tofu, et manger de la viande n'était que très occasionnel. Il y a quelques mois, j'ai lu "Faut-il manger les animaux ?", à la suite de quoi je me suis lancé dans des recherches personnelles, comment élève t-on les animaux en France, comment les abattons-nous mais aussi j'ai appris l'impact de l'élevage sur la planète, la déforestation pour cultiver des céréales, la polution engendrées, les "merdes" qui passent dans le corps des animaux. Tout cela pour en finir à une évidence : en ne mangeant pas de viande, on est pas plus malade, voir même moins. Alors je me suis lancée, doucement, ne sachant pas trop comment faire, lisant des blogs, des sites, des papiers officiels, et achetant des livres.

Je ne suis pas végétarienne parce que ça me dégoute de manger de la viande, je le suis parce que ça pollue et qu'on ne les respecte pas. Aujourd'hui je tente de faire comprendre ça à ma famille, qui me prend pour une hippie, et à mon entourage. Je me suis donc inscrite parmis vous pour avoir un peu de soutien, de compréhension, de trucs, d'astuces et de recettes, parce qu'autant j'aime cuisiner et ne suis pas trop mauvaise mais autant je n'avais l'habitude de cuisiner que des animaux avec des légumes/céréales maintenant je tourne un peu en rond.

Voilà c'était long mais nécessaire il me semble. Sinon, je ne mords pas, et adore papoter alors n'hésitez pas :)

Pages: 1 [2]