Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Wow, fantastic forum layout! How long have you been forumging for? you made forumging look easy. The overall look of your web site is wonderful, let alone the content! Mcdavitt
2
Témoignages / J'explore la pâtisserie végétalienne
« Dernier message par Sophie du moulin le Aujourd'hui à 11:48:31 »
Comme vous le savez je suis végétarienne mais j'essaie de diminuer les produits issus des animaux. J'avais complètement supprimé les produits laitiers l'année qui a suivi la naissance de mon dernier pour suspicion d'intolérance au lait de vache via mon lait et depuis comme mes enfants et mon mari consomment des produits laitiers, je reconnais que je consomme un peu de produits laitiers mais 3 fois moins qu'avant parce que je ne veux plus fermer les yeux sur le sort des vaches laitières et j'essaie de faire de plus en plus de recettes végétaliennes, notamment  la pâtisserie qui est le domaine que je préfère en cuisine. J'ai eu de nombreux déboires en pâtisserie!  :)) Mais certaines très bonnes réussites et d'agréables surprises et je me suis dit que ce serait bien de les partager ici: le clafoutis végétalien aux cerises est un régal parce qu'avec du lait d'amande, le goût de la cerise n'en est que sublimé et comme les œufs c'est un peu lourd, on y gagne en légèreté.  L'autre week-end, j'ai reçu des mais vegan et j'ai tenté ma première mousse au chocolat sans œufs (pour le moment je cuisine avec des œufs car nous avons deux poules qui vivent comme mes chats en semi-liberté; elles vont où elles veulent comme mes chats sauf dans la maison) et j'ai trouvé ma mousse encore meilleure que celles de mon enfance, là encore parce que le goût du chocolat n'était pas du tout masqué par l’œuf.
Si vous vous y connaissez en pâtisserie (pas trop complexe non plus hein  ;) ), je suis preneuse de vos recettes et astuces. Il faut reconnaître que la plupart des classiques revisités sont souvent moins savoureux. Je suis convaincue que certains professionnels sauront trouver de nouvelles recettes mais en attendant, il faut bien rester gourmands.  :)
3
Really appreciate you sharing this article post.Really thank you! Tayse
4
Thank you for your forum topic. Really Cool. Hendry
5
Wow, great post.Really looking forward to read more. Want more. Y marche pas le lien que j’ai changé hihi
6
Philosophie / Re : Je me pose quelques questions
« Dernier message par papasteph37 le Hier à 23:14:08 »
Bien sûr, n’oubliez pas de ne pas nourrir le troll ...
Allez, on lui laisse le bénéfice du doute ...
7
Philosophie / Re : Je me pose quelques questions
« Dernier message par Aurelien44 le Hier à 19:46:54 »
Un complément : la version en ligne à l'article d'Alternatives Végétariennes auquel je faisais mention se trouve ici :  https://www.vegetarisme.fr/paturage-pas-meilleur-pour-planete/
8
Philosophie / Re : Flexitarisme
« Dernier message par Vegju le Hier à 19:02:49 »
Pour ma part, je suis sur ce rythme "vrai flexi" de 12 repas végés sur 14 par semaine depuis environ 1 an et demi... et cela me convient bien, même si les vrais, les végéta*iens trouveront toujours cela insuffisant c'est certain... après il ne faut jamais dire jamais, et peut-être que je franchirai le cap dans quelques années, si les mentalités et mon état d'esprit évoluent.
9
Philosophie / Re : Je me pose quelques questions
« Dernier message par Datelimite le Hier à 10:42:20 »
Bonjour

Comme j'achète actuellement encore de la viande et de POA, je suis en mesure de te faire quelques remarque.
Comment achèterais-tu ta viande ?  Comment être sûr de sa provenance ?  A ma connaissance, le seul moyen c'est de l'acheter chez un éleveur à qui tu commandes par exemple, 1/2 veau. Et il faut un gros congélateur derrière, ou plusieurs consommateurs qui se rassemble.

Sinon, aucun moyen de savoir d'où elle vient. Et le prix de ce genre de viande est tout à fait hors de mes moyens.  Ce n'est pas 1 fois par semaine que j'en mangerais, mais, au mieux, tous les 2 mois. Ce serait un produit de luxe. Nous sommes très nombreux sur cette planète et je crois que la seule façon de continuer à consommer de la viande serait justement qu'elle soit un produit de luxe, du genre qu'on consomme lors des fêtes.

Et donc dans ce sens si l'animal à le droit à une belle vie et qu'il passe (au pire) ses derniers 24h en étant stressé je trouve ça acceptable.
Dans cet abattoir "à l'ancienne", en 1949 (https://www.youtube.com/watch?v=sIHvZz3alp8&index=2&list=FLAVm9WPsEiyhFpEOhfVpGqA), trouves-tu que les conditions sont acceptables pour les animaux et les ouvriers ?

Je pense que, aussi longtemps que tu donnes de l'argent au secteur de la viande, tu cautionnes tout le secteur de la viande tel qu'il est. Et c'est ce que je fais aussi, a mon grand regrets. Donc tu cautionnes l'élevage en batterie, les abattoirs à la chaîne, et les conséquences que ce la entraîne. Je t'invite à lire ou relire ceci :
https://www.viande.info/elevage-viande-gaz-effet-serre
https://www.viande.info/elevage-viande-ressources-eau-pollution
https://www.viande.info/elevage-viande-sante-maladies
https://www.viande.info/elevage-viande-subventions-aides-europeennes

Si tu te préoccupes de la diversité des paysages, il n'est nul besoin de manger des animaux. Certains espace naturels sont entretenu par des moutons ou des chèvres lâchés dans la nature. C'est le cas, à ma connaissance du parc du Marquanterre (https://www.youtube.com/watch?v=CHk2WYeO4tU).

Par ailleurs, à l'époque de la conquête Romaine, presque tout le territoire était couvert de forêt. Je ne penses pas que la biodiversité souffrait. Sûrement moins que des remembrements modernes et des assèchements des marais pour gagner des terres cultivables. La nature s'est bien débrouillée avant notre arrivée !

Pour finir, je recommande la lecture de "Bidoche - L'industrie De La Viande Menace Le Monde" par Fabrice Nicolino (https://www.priceminister.com/mfp/5542808/bidoche-l-industrie-de-la-viande-menace-le-monde-fabrice-nicolino?pid=108413091). Je mets un lien price minister parce que acheter d'occasion, pour un écolo, c'est quand même plus swag !
A la lecture de ce livre, je commence à penser ceci : "Nous mangeons de la viande parce qu'on nous manipule pour le faire, et rapporter plus d'argent aux multinationales qui la *fabriquent*"

Réflexions d'une mangeuse de viande malheureuse  ???

Toutes mes excuses pour les fautes d'orthographe, j'ai dû rédiger très rapidement !
10
Philosophie / Re : Je me pose quelques questions
« Dernier message par Aurelien44 le Hier à 10:21:26 »
  Bonjour,

Je pensais que la famine dans le monde pouvait être réduite ou anéanti dans un monde végétarien car il faut bien moins de surface pour produire des végétaux que de la viande. Cependant j'ai lu quelque part que la terre est largement capable de nourrir tout le monde même avec la présence d'élevages.

Cela dépend combien... Il est évident que, puisqu'on peut nourrir très largement toute la population mondiale actuelle, et même davantage, avec un régime entièrement végétal, on peut le faire avec un tout petit peu d'élevage. Mais il reste que la surface agricole nécessaire pour produire une même quantité de nutriments animale est bien plus élevée que pour du végétal.

De plus, certaines régions du monde sont impropre à la culture et donc l'élevage est le seul moyen de subsistance.

C'est peut-être vrai pour certains milieux comme le grand Nord, où il n'y a pas du tout de végétaux disponibles pendant une très grande partie de l'année. Mais cela concerne une fraction infime de la population humaine totale. Laissons donc les Inuits manger comme ils en ont l'habitude et occupons-nous de végétaliser massivement l'alimentation en France, dans les pays voisins, etc., où une alimentation végétale variée, goûteuse existe toute l'année et peut se substituer très avantageusement aux portions "standard" des carnivores... Si on veut s'occuper de questions actuellement secondaires comme la possibilité d'une végétalisation de l'alimentation des Inuits, il faudrait sans doute regarder du côté des algues.

Chez nous aussi certains endroits sont difficilement cultivable et alors l'élevage est le seul moyen de produire de la nourriture.

Là je ne te suis pas. Qu'entends-tu au juste par "chez nous" ? Il y a des terres plus ou moins appropriées à telle ou telle culture, mais de grandes parties de la France impropres à toute agriculture végétale et propres à l'élevage, je ne vois pas trop. Peux-tu donner un exemple précis ?

Il ne faut pas oublier non plus que l'élevage peut être bénéfique pour l'environnement car il maintient les milieux ouverts et la biodiversité qui va avec et il produit des effluents pouvant remplacer les engrais chimiques (le fumier est apparemment plus efficace que les composts). Ainsi un système bien géré de polyculture élevage peut être bien plus productif (en terme de calories créé par calorie utilisé) qu'un système 100% végétal.

L'idée d'un élevage extensif favorable à l'environnement est fausse, il y a eu assez récemment un article très documenté scientifiquement là-dessus dans Alternatives végétariennes, sur l'exemple des grands troupeaux dans nos montagnes. Il vaudrait bien mieux laisser les prairies alpines à la nature.

Tu affirmes que le fumier serait plus efficace que les composts : même à supposer que ce soit vrai en termes d'engrais "considéré seul", je ne crois nullement que ce le soit globalement si l'on tient compte du bilan écologique de tout le processus, dans lequel la nourriture du bétail qui produit le fumier implique un rendement catastrophique. Comme on divise grosso modo par 10 le rendement en passant de la consommation directe de végétaux à celle d'animaux nourris par des végétaux, même si on divisait par deux la productivité des cultures en passant du fumier à un engrais végétal type compost, il resterait de la marge... Je n'ai ni les chiffres ni les connaissances agronomiques suffisantes pour m'avancer précisément, mais je ne crois pas à cette histoire. D'ailleurs, les estimations du nombre d'humains qu'on peut nourrir avec tel ou tel modèle agricole tiennent compte de ces questions, normalement.

En revanche, je t'accorde quand même une chose : il est clair que l'agriculture actuelle, en France, est construite, même pour le végétal, sur un système où les productions animales comme le fumier sont importantes, et la transition mérite d'être réfléchie. L'agriculture végane n'en est qu'à ses balbutiements scientifiques et il faut la développer rigoureusement et obtenir que la recherche agronomique actuellement orientée pour l'essentiel sur des systèmes anti-écologiques (pesticides destructeurs, utilisation massive des ressources animales) soit complètement réorientée.

Concernant la mise à mort, si elle est faite sur place (l'idéal) ou même ailleurs dans de bonnes conditions je ne vois au final aucun mal. Je pense pas qu'il fasse renier la mort, la prendre comme quelque chose de d'horrible. Tout le monde meurt et tout le monde doit tuer (végétaux ou animaux) pour survivre.

Je suis d'accord que toutes les mises à mort ne se valent pas, mais même si on te tuait sans te faire souffrir, sachant que de toutes façons tu finiras par mourir, est-ce que tu trouverais qu'il n'y aurait pas de mal ? Et je suis désolé, tuer un végétal (sans même parler que manger une pomme n'implique pas de tuer le pommier sur lequel elle pousse...) ou tuer un animal, ce n'est pas pareil, tu ne vas quand même pas nous faire le coup du cri de la carotte...
Pages: [1] 2 3 ... 10