Auteur Sujet: La maltraitance de nos semblables  (Lu 955 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Ifmlurder

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
  • Régime: Ne se déclare pas
La maltraitance de nos semblables
« le: Wednesday 13 May 2020, 18:16:26 PM »
Devons nous cesser de nous nourrir de végétaux également :o
https://www.youtube.com/watch?v=eh6rnaqSPto

Les arbres alètent leurs petits, communiquent entre eux, ont conscience de leur corps,
et ont même le sens du toucher.

Ce sont des êtres sensibles, vivants et capables d'entraide.

Non au meurtre des arbres légumes et autres végétaux !
« Modifié: Wednesday 13 May 2020, 18:26:01 PM par Ifmlurder »

Hors ligne sylvestre

  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 332
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
    • Association Végétarienne de France
  • Département: 19
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #1 le: Wednesday 13 May 2020, 21:00:26 PM »
Ben oui. Mangeons des cailloux.

Hors ligne Ikkyu

  • Constamment inconstant
  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 391
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Oise
  • Membre d'asso(s): L214, SOS Méditerranée
  • Régime: Végétalien
Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #2 le: Thursday 14 May 2020, 09:16:17 AM »
Pour moi, le problème est réglé : je suis en 100% nourriture pratique !
Le passé n'existe plus, le futur n'existe pas encore et le présent est déjà mort.

Hors ligne Devenir végétarien en 90

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 14
  • Sexe: Femme
  • vitalité / bienveillance / abondance / paix
    • Voir le profil
    • En mangeant équilibré et varié
  • Département: 78
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #3 le: Monday 29 June 2020, 19:57:42 PM »
Ifmlurder que mangez vous alors?!

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 714
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #4 le: Tuesday 30 June 2020, 07:25:59 AM »
Ifmlurder que mangez vous alors?!

Je pense que Ifmlurder était surtout un troll aux petits pieds avec une petite provocation à deux balles.
gnature, gnature, gnature, gnature, gnature, gnature

Hors ligne myrtille12

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 9
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #5 le: Wednesday 01 July 2020, 15:02:12 PM »
Non mais "le cri de la carotte" c'est un argument facile que les gens qui mangent des animaux opposent aux végé.

Selon moi, il y a une hiérarchie entre les espèces,
La plupart des gens ne mangent pas d'humains (ou très rarement à de très rares endroits du globe)
La grande majorité ne mangent ni chien, ni chat, ni lion, ni tigre, ni ours, ni aigle (et de façon générale aucun prédateur)
Certains ne mangent ni lapin ni kangourou, singe ou chevreuil 
Certains ne mangent pas les petits des animaux, agneaux, veaux
Certains ne mangent pas les mammifères
Ensuite certains ne mangent pas d'oiseaux
D'autres ne mangent pas de poissons
D'autres ne mangent pas d'insectes
D'autres ne mangent pas de racines (car ça fait mourir la plante)

Par contre tout le monde consomme les graines, les céréales, les fruits.

Chacun a sa limite là où il le souhaite, et en plus c'est pas forcément immuable.


Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 714
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #6 le: Thursday 02 July 2020, 10:41:05 AM »
Le curseur n'est pas facile à placer et la terminologie n'aide pas.

Moi, par exemple, techniquement je suis végétarien mais :
* Les produits laitiers me posent un énorme problème de conscience (alors je réduit, je réduits mais ce n'est pas parfait, loin de là)
* Même si je n'en mange pas pour tout un tas de raisons, je n'aurais aucun problème à manger des insectes ou des fruits de mer (hors crevette)

Du coup, mon régime idéal est une sorte de mix omnivore-végétarien-végétalien et il n'y a pas de dénomination pour ça.
Une "démarche végane" ?
On va dire ça - mais pour mon entourage c'est "végétarien" (déjà que la moitié croient qu'un végé mange du poisson, alors si on se met à finasser…)

Par contre, il y a je pense une sorte de plancher, de minimum : je me soucie du bien-être animal, mais aussi de vivre vieux et en bonne santé - donc le moins de mal possible, mais sans volonté de martyre.

gnature, gnature, gnature, gnature, gnature, gnature

Hors ligne FobaBett

  • Administrator
  • source intarissable
  • ******
  • Messages: 1 714
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Régime: Ovo-Lacto-Végétarien
Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #7 le: Thursday 02 July 2020, 10:47:14 AM »
Et ce systématisme de certains omnivores se croyant super fins et drôles de prendre la moindre avancée scientifique sur les plantes pour essayer de nous le mettre dans les dents sur le thème "ah ah ah vous aussi vous êtes des monstres" est pénible.
gnature, gnature, gnature, gnature, gnature, gnature

Hors ligne myrtille12

  • Petite graine discrète
  • *
  • Messages: 9
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Régime: Ne se déclare pas
Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #8 le: Thursday 02 July 2020, 12:55:12 PM »
Pareil, je suis dans un entre-deux impossible à définir.
Je ne mange ni mammifères ni oiseaux, par contre je mange du poisson et des fruits de mer exceptionnellement, au resto ou quand je suis invitée. Pour les insectes, si ça se démocratisait je pourrais en manger sans soucis particulier, puisque je tue copieusement à longueur d'années les puces de mes chats, ça ne me soulève pas le coeur ni la conscience  (même si je n'aime pas et qu'il est rare que je tue une araignée ou une mouche) ;
Pour les produits laitiers, je ne les supporte pas au niveau digestif, je n'en mange jamais. Mais j'en mangerais bien volontiers, surtout du fromage de chèvre. Pour les oeufs, j'en mange régulièrement, mais il y a des périodes durant lesquelles je les digère mal et donc je les évite.

Pour le miel je n'ai pas de sensibilité particulière, je me dis que les abeilles peuvent bien un peu partager, moi en tant qu'humaine je partage bien mes ressources alimentaires avec mes animaux.

Pour le cuir c'est un peu pus compliqué, parce que si les vaches n'étaient plus abattures en masse pour être mangées, c'est sûr qu'il faudrait aussi diminuer drastiquement notre consommation de cuir. Mais les produits de substitution pour le moment sont trop chers pour mon porte-monnaie, alors je continue d'acheter des chaussures en cuir.

En fait ma limite est aussi très difficile à définir, je fais des compromis avec ma conscience. Par contre les animaux qui regardent leurs petits avec amour et qui seraient prêts à mourir pour les sauver, j'ai une impression de proximité, parfois plus qu'avec ma propre espèce, il suffit de regarder une mère-chatte prendre soin de ses petits et même parfois de ceux des autres pour recevoir une belle leçon de vie et de générosité.

Hors ligne Sophie du moulin

  • pipelette bien mure
  • *****
  • Messages: 588
  • Sexe: Femme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: oise
  • Régime: Ovo-Végétarien
Re : Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #9 le: Thursday 02 July 2020, 18:32:15 PM »
On fait tous des compromis avec notre conscience parce que parfois cela nous demande trop d'efforts mais je crois que certains ne cherchent pas trop à savoir pour ne pas se sentir "obligés" d'en faire.
Il m'arrive aussi de manger du poissons ou des crustacés dans des situations où je n'ai pas d'autres choix que de manger du pain sec ou de faire la "difficile", celle qui embête le monde, qui rompt la convivialité du repas. Comme je suis végétarienne, je mange des œufs mais presque toujours ceux de mes poules qui sont en libre parcours, sauf pour les biscuits industriels et avec des enfants et ado à la maison, il y en a toujours.  :(
Pour les produits laitiers, je ne les supporte pas au niveau digestif, je n'en mange jamais. Mais j'en mangerais bien volontiers, surtout du fromage de chèvre. Pour les œufs, j'en mange régulièrement, mais il y a des périodes durant lesquelles je les digère mal et donc je les évite.
Et bien moi je n'arrive pas à me passer complètement de fromage (j'y suis parvenue le temps de l'allaitement de mon dernier mais maintenant que presque tout le monde à la maison en mange, je suis forcément tentée) et pourtant savoir qu'on enlève dès les premières heures de vie le veau à sa mère me déchire le cœur. Je crois que pour les chèvres, on ne retire pas le petit tout de suite mais j'avoue ne pas bien connaitre les habitudes d'élevage. J'ai déjà mangé un peu de "fomage" mais pas possible d'en trouver des bons par chez moi et tant qu'il y a du fromage dans mon frigo, c'est compliqué. J'ai quand même divisé par 3 ma consommation de produits laitiers car je ne consomme plus du tout de yaourts au lait animal.

Hors ligne Ikkyu

  • Constamment inconstant
  • fleur de loquace
  • ****
  • Messages: 391
  • Sexe: Homme
    • Adhérent AVF adhérent
    • Voir le profil
  • Département: Oise
  • Membre d'asso(s): L214, SOS Méditerranée
  • Régime: Végétalien
Re : La maltraitance de nos semblables
« Réponse #10 le: Friday 03 July 2020, 10:32:36 AM »
Bonjour,

Pour moi, le fait que je tue les tiques accrochées aux animaux de la famille (directement ou par l'intermédiaire de médicament) n'en fait pas un argument pour en manger et par conséquence d'en favoriser l'exploitation et l'élevage industriel qui en découlerait. Cela serait d'ailleurs contradictoire puisque tu n'aimes pas tuer une mouche ou une araignée. Même si cela ne te soulève pas la conscience, cela semble la titiller.

Depuis 2 ans que je sui à "tendance" vegan, hormis quelques rarissimes "écart" sur l'alimentation sont :
  • Sur les boissons. Je n'achète pas toujours des vins ou bière "vegan" même si je les priviliégie
  • Lorsque un ami a fait la démarche d'acheter un produit spécial ou de confectionner une recette particulière et qu'il fait une erreur (végétarien au lieu de végétalien). J'attends alors le moment d'être pédagogique sans heurter
  • lorsqu'i peut y avoir un doute et que je ne peux vérifier les composants (chips nature présentés en bol)
Le passé n'existe plus, le futur n'existe pas encore et le présent est déjà mort.